Dermatite atopique chez le chien: causes, symptômes et traitements efficaces

Article rédigé par le 5 septembre 2023

La dermatite atopique affecte tant les humains que les chiens, se présentant comme une affection cutanée chronique, prurigineuse et inflammatoire avec une composante allergique.

Cette maladie est déclenchée par une hypersensibilité aux allergènes environnementaux tels que les acariens, le pollen et les moisissures. Les symptômes incluent démangeaisons, rougeurs, gonflements et infections cutanées récurrentes.

Les chiens atteints de dermatite atopique présentent généralement des démangeaisons localisées sur le visage, les oreilles, la partie supérieure du tronc, les extrémités, entre les cuisses et sous les aisselles.

Le traitement implique des mesures pour éviter les allergènes et renforcer la barrière cutanée, ainsi que des traitements médicamenteux visant à soulager les symptômes et prévenir les rechutes.

Cet article explore en détail ce syndrome complexe et les différentes thérapies disponibles.

Quelques rappels d’anatomie de la peau du chien

La peau est un organe complexe remplissant de nombreuses fonctions de barrière, régulation thermique, synthèse protéique, et immune. Elle représente, chez le chien adulte, près de 10% du poids corporel.

Chez le chien comme chez l’humain, la peau est constituée de trois couches :

  • Une couche superficielle : l’épiderme
  • Une couche intermédiaire : le derme
  • Une couche profonde : l’hypoderme

L’ensemble mesure entre un et cinq millimètres d’épaisseur selon la zone concernée (elle est ainsi plus épaisse sur le dos et plus fine sur le ventre), la race et l’état de santé.

Qu’est-ce que la dermatite atopique chez le chien ?

La dermatite atopique, maladie cutanée héréditaire, allergique, inflammatoire et prurigineuse, se manifeste par des allergies alimentaires, aux acariens, au pollen ou à la poussière.

Elle se distingue par une altération des capacités de protection de la peau contre les agressions extérieures.

Le saviez-vous?

La dermatite atopique chez les chiens est une maladie allergique chronique courante qui a un impact significatif sur la qualité de vie des chiens et de leurs propriétaires.

Selon les études, sa prévalence dans la population canine varie de 3 à 30%. C’est une affection fréquente, étant identifiée comme la deuxième cause la plus répandue de démangeaisons chez les chiens.

source

D’où vient la dermatite atopique ?

Un trouble de la barrière cutanée:

  • Peau normale: l’eau s’évapore peu, les allergènes (substances capables de déclencher une réaction allergique) ne peuvent pas entrer.

La couche externe de la peau agit comme une barrière protectrice similaire à un mur de briques.

Les cellules jouent le rôle des briques, tandis que les lipides forment le mortier, assurant une imperméabilité essentielle pour prévenir la déshydratation et empêcher la pénétration d’agents extérieurs.

  • Peau atopique: l’eau s’évapore, les allergènes peuvent entrer.

La peau ne joue pas son rôle de protection: elle laisse s’évaporer trop d’eau, ce qui est responsable de sécheresse.

Les allergènes ainsi que les agents pathogènes tels que les bactéries et les levures peuvent aisément traverser l’épiderme, provoquant une stimulation anormale du système immunitaire et déclenchant une inflammation accompagnée de démangeaisons intenses chez le chien.

Causes

Cette affection présente une similitude marquée avec la dermatite atopique chez l’homme (DAH).

Elle constitue une maladie d’origine complexe et multifactorielle, dont l’émergence dépend généralement de l’interaction entre des facteurs génétiques et environnementaux.

Les chiens prédisposés génétiquement à cette maladie présentent une barrière cutanée affaiblie, les rendant plus réceptifs aux allergènes.

Bien que l’on suppose que la dermatite atopique ait une origine génétique, les gènes responsables n’ont pas encore été clairement identifiés.

Bon à savoir: Certaines races de chiens, telles que le doberman et le pinscher nain aux États-Unis et en Europe occidentale, sont quasiment exemptes de dermatite atopique.

La dermatite atopique a généralement tendance à se manifester entre 6 mois et 7 ans, avec des débuts plus précoces observés chez des races telles que le Shar-Peï, le Bouledogue Français, le Labrador et le West Highland White Terrier.

RECOMMANDÉ :  Kératoconjonctivite sèche chez le chien : tout savoir sur le syndrome de l’œil sec 

Par ailleurs, des facteurs environnementaux tels que la pollution et l’exposition à des allergènes domestiques tels que les acariens de la poussière, les pollens et les moisissures peuvent également jouer un rôle dans le développement de la maladie.

En effet, les signes peuvent survenir suite à :

  • un stress,
  • de l’anxiété,
  • une peur,
  • un changement alimentaire, 
  • des parasites externes (puces, tiques, aoûtats)…

Quels sont les principaux signes de cette maladie ?

 Les symptômes de la dermatite atopique chez le chien sont :

  • des rougeurs de la peau (érythèmes),
  • des démangeaisons (ou prurit), des grattages fréquents,
  • des croûtes liées aux grattages,
  • la peau qui desquame,
  • des pelliculesle poil gras surtout lors de dermatites séborrhéiques.
  • une perte de poils,
  • des vésiculesdes lésions cutanées,
  • une modification de l’aspect de la peau qui devient parfois noire, s’épaissie ou durcie.
Bon à savoir: 
Les symptômes peuvent survenir par épisodes, caractérisés par l'apparition de plaques rouges provoquant des démangeaisons intenses (prurit).

Le chien atteint de dermatite atopique se gratte excessivement, entraînant un épaississement de sa peau et parfois des plaies profondes. Des croûtes se forment, les poils chutent, augmentant davantage l'exposition de la peau aux agressions extérieures. Un cercle vicieux s'installe ainsi.

On peut aussi dans d’autres cas observer : 

  • Une otite : les oreilles sont rouges, le chien se gratte et/ou secoue sa tête.
  • Une inflammation des pattes : le chien se lèche les pattes ou les mordille de façon compulsive ;
  • Des infections par des bactéries (staphylocoques) ou par des champignons (Malassezia).

Le saviez-vous ?

Typiquement, les lésions de dermatite atopique chez le chien se manifestent principalement sur les extrémités des membres (entre les doigts et sous les coussinets plantaires), sur le ventre et sur le visage.

Ce sont les zones du corps les plus exposées aux allergènes potentiellement présents dans l’environnement.

Les différentes formes de la dermatite atopique du chien

Il peut y avoir plusieurs formes de dermatites :

  • Les dermatites atopiques modérées 

La dermatite est considérée comme modérée lorsque le chien connaît des crises rares et éloignées dans le temps. Dans de tels cas, un traitement ponctuel sera nécessaire à chaque survenue d’une crise.

  • Les dermatites atopiques sévères 

Une dermatite atopique sévère se caractérise par une crise soudaine et intense, pouvant entraîner des infections cutanées ou des infections fongiques. De telles crises peuvent nécessiter un traitement vétérinaire continu.

Il est essentiel de diagnostiquer la dermatite atopique canin le plus tôt possible, avant que le système immunitaire ne devienne hypersensible, et de parvenir à maîtriser le prurit pour prévenir l’aggravation des lésions cutanées, ce qui rendrait le traitement encore plus complexe.

Comment reconnaître la dermatite atopique chez le chien ?

Le vétérinaire diagnostique la dermatite atopique en se basant sur les symptômes, la localisation des lésions, l’âge, les réponses aux traitements, et en éliminant d’autres causes de démangeaisons.

Il pose des questions au propriétaire, effectue un examen général du chien, et peut réaliser des tests complémentaires, tels que des intradermoréactions pour identifier les substances allergènes.

Options de traitement de la dermatite atopique chez le chien

Le traitement de la dermatite atopique du chien consiste à traiter l’allergie, donc à en éliminer l’agent, ou à désensibiliser le chien.

Chaque chien a des réactions à la pathologie qui lui sont propres, le vétérinaire sera à même, grâce à des examens poussés, de mettre en place le traitement adéquat. En général les traitements concernent : 

Traitement local

Pour améliorer l’état cutané des chiens atteints de dermatite atopique, des soins locaux sont recommandés. Le vétérinaire peut préconiser l’utilisation régulière de lotions pour prévenir la déshydratation et atténuer les irritations cutanées.

Il est également essentiel de traiter rapidement toute lésion cutanée résultant du grattage. Certains produits contenant des glycosaminoglycanes (GAG), notamment de l’acide hyaluronique ou de la sphingomyéline, peuvent parfois être efficaces pour améliorer l’état de la peau du chien atopique.

RECOMMANDÉ :  Huile de coco pour chien : indications, bienfaits et dangers (tout savoir)

Traitement général

Si le prurit est difficile à contrôler, le vétérinaire prescrira différents médicaments et traitements  :

Des corticoïdes, pouvant être administrés par voie orale ou par injection, sont généralement utilisés à court terme en raison de leurs effets secondaires.

On peut également avoir recours à des immunomodulateurs sous forme de comprimés.

Les antiprurigineux, des médicaments administrés par voie orale ou par injections sur une durée d’un mois, sont très efficaces mais relativement coûteux.

En cas d’infections secondaires, un traitement antibiotique local ou général peut être nécessaire. Enfin, un traitement contre l’anxiété peut également être prescrit si nécessaire.

Régime alimentaire pour un chien atopique

Suite aux recommandations du vétérinaire, il pourrait être nécessaire d’opter pour un changement d’alimentation en introduisant un régime hypoallergénique composé de protéines hydrolysées ou contenant uniquement des protéines jamais consommées par le chien.

Ce type de régime peut souvent réduire la fréquence et l’intensité du prurit. Par exemple, des croquettes renfermant des protéines que le chien n’a jamais ingérées et auxquelles il n’est pas allergique.

Le vétérinaire pourra recommander également des compléments alimentaires pour renforcer la fonction de barrière de la peau :

  • des acides gras oméga 3 apportés par les huiles de poisson peuvent être également très utiles en freinant la synthèse des médiateurs de l’inflammation, déclenchée par la présence des allergènes.  
  • la levure de bière qui est riche en vitamines B favorise la cicatrisation .

Il est recommandé d’offrir au chien des aliments complets spécialement formulés pour la santé dermatologique, comprenant tous les éléments nécessaires tels que la vitamine A pour favoriser le renouvellement cellulaire de la peau, la vitamine E pour protéger les cellules contre les radicaux libres, le zinc pour réduire l’inflammation, ainsi que certains acides aminés essentiels.

Pronostic: quelles sont les chances de guérison de mon chien ?

la guérison de la dermatite atopique chez le chien n’est pas envisageable, seule une atténuation des symptômes est possible. La majorité des chiens atteints n’ont pas besoin d’un traitement par voie orale tout au long de leur vie, mais seulement lors des crises.

Les traitements de fond et les ajustements alimentaires contribuent à diminuer la sévérité et la fréquence des crises, préservant ainsi une bonne qualité de vie pour le chien.

Prise en charge :comment éviter que mon chien en souffre ?

Une prise en charge précoce et un traitement de fond suivi et continu, voire un régime alimentaire prescrit par un vétérinaire permettent d’obtenir un bon contrôle de la maladie.

Bon à savoir: La complexité de la prise en charge réside dans les interactions entre les facteurs intrinsèques, tels que les prédispositions génétiques, et les facteurs extrinsèques, liés à l'environnement.

La dermatite atopique chez un chien persiste tout au long de sa vie. Pour prévenir les crises ou en réduire l’intensité, il est possible d’adopter des mesures d’hygiène simples tout au long de la vie du chien :

  • Traitement contre les puces et les tiques mensuel, sans oublier de lutter contre les insectes volants (moustiques et phlébotomes) en été. 
  • Nettoyage de la maison: Les acariens présents dans la poussière domestique peuvent parfois aggraver la dermatite atopique canine. En aspirant régulièrement votre intérieur et en nettoyant fréquemment les tissus en contact avec le chien, tels que les housses de coussins et les paniers, avec une lessive hypoallergénique, vous pouvez atténuer cet effet.
  • Nettoyages des oreilles de votre chien
  • Shampooings, sprays, mousses ou pipettes hydratants réguliers destinés à calmer les irritations cutanées (demandez conseil à votre vétérinaire).
  • Brossage doux quotidien;
  • Aliment hypoallergénique  

Si le chien que vous avez sélectionné appartient à une race particulièrement sensible aux allergènes, informez-vous sur les antécédents allergiques de ses parents. Si la mère ou le père est atteint d’allergies, il existe un risque élevé que leur descendance en soit également affectée.

Messages clés

  • La dermatite atopique est une maladie allergique fréquente chez les chiens, impactant la qualité de vie des chiens et de leurs propriétaires.
  • La cause précise de cette affection canine n’est pas complètement comprise, mais elle semble résulter d’une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux.
  • Les signes dermatologiques liés à l’atopie chez le chien se manifestent de manière similaire à ceux provoqués par des allergies ou des intolérances alimentaires.
  • Une alimentation de qualité joue un rôle crucial dans le traitement de la dermatite chez le chien.
  • Le traitement doit être adapté de manière individuelle en fonction des poussées, de la saison et de l’état de santé général du chien.

Références

https://www.em-consulte.com/article/1363536/traitement-de-la-dermatite-atopique-canine-dernier

https://vetfocus.royalcanin.com/fr/scientifique/traitement-de-la-dermatite-atopique-canine

https://www.cliniqueveterinairelagardette.com/l-atopie-du-chien/

https://www.purinainstitute.com/fr-fr/centresquare/therapeutic-nutrition/atopy

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut