Dermatite par allergie aux piqûres de puces(DAPP) chez le chien

Article rédigé par le 8 octobre 2023

Dans le monde des troubles dermatologiques canins, la Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP) occupe une place redoutable.

Ces minuscules créatures agaçantes, connues sous le nom de puces, ont le pouvoir de déclencher des réactions allergiques intenses chez certains chiens, transformant la vie de nos fidèles compagnons en un tourbillon incessant de démangeaisons et d’inconfort.

La DAPP se manifeste lorsque les puces mordent le chien pour se nourrir de son sang, libérant ainsi leur salive. Certains chiens développent une hypersensibilité à cette salive, déclenchant une réaction allergique.

Les démangeaisons persistantes, les rougeurs cutanées et les lésions irritantes ne font pas que perturber la qualité de vie de nos chiens, elles représentent également un défi pour les propriétaires attentifs.

Dans cet article, plongeons ensemble dans une exploration approfondie de la DAPP. Comprendre cette condition constitue le premier pas essentiel vers le soulagement et le bien-être de nos compagnons à quatre pattes.

07 Points à retenir de cet article

  1. Lorsque les chiens sont infestés par les puces (on parle de pulicose), ils manifestent des démangeaisons sans nécessairement présenter des lésions cutanées. C’est la DAPP : Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces.
  2. La dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP), également connue sous le nom de dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces (DHPP), constitue la principale cause de prurit chez le chien.
  3. La DAPP résulte d’une réaction allergique à la salive de puces.
  4. Les chiens sensibles développent une réaction immunitaire excessive aux piqûres de puces, entraînant des symptômes cutanés sévères.
  5. Les manifestations de la DAPP chez le chien incluent des démangeaisons intenses, des rougeurs cutanées, des éruptions cutanées, des lésions cutanées et parfois une perte de poils.
  6. Bien que la DAPP soit souvent une affection à vie, une gestion appropriée permet à la plupart des chiens de mener une vie confortable.
  7. Une approche holistique, impliquant un traitement antipuces, des soins cutanés et une prévention continue, demeure essentielle pour un contrôle efficace de cette condition allergique.

Zoom sur les puces

Les puces sont de petits insectes bruns, dépourvus d’ailes et mesurant à peine quelques millimètres. Malgré leur taille modeste, ils possèdent la remarquable capacité de sauter jusqu’à trente fois leur longueur pour se fixer dans les poils des chiens.

Principalement établies dans le pelage de leur hôte, elles se nourrissent de son sang, laissant derrière elles de petites crottes noirâtres dans les poils.

La présence de ces grains noirs constitue une indication que les puces ont séjourné ou résident encore actuellement dans le pelage du chien.

le saviez-vous?


95% des puces chez le chien appartiennent à la famille Ctenocephalides felis, présentes également chez le chat. Les 5% restantes sont les puces de chien, connues sous le nom de Ctenocephalides canis.

Le cycle de reproduction d’une puce est largement influencé par la température. À 18°C, il faut entre 7 et 12 semaines pour qu’un œuf se transforme en puce.

Les infestations de puces sont plus fréquentes dans la maison pendant les saisons printanière et estivale, mais elles peuvent également survenir en hiver en raison des systèmes de chauffage.

Différence entre DAPP et pulicose chez le chien

La Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP) et la pulicose sont deux affections cutanées liées aux puces chez le chien.

RECOMMANDÉ :  Lapin agressif : causes, signes et solutions

La DAPP résulte d’une réaction allergique aux piqûres de puces, tandis que la pulicose est une infestation physique de puces sur le chien.

La prévention des puces est essentielle pour éviter à la fois la DAPP et la pulicose. Un traitement régulier contre les puces et une bonne hygiène de l’environnement contribuent à prévenir ces affections cutanées.

Qu’est-ce que la Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP) chez le chien ?

La DAPP, ou Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces, est une réaction allergique causée par la salive des puces, provoquant des démangeaisons intenses, surtout au niveau de la région lombaire.

Cette affection constitue la maladie cutanée la plus courante chez les chiens, toutes races confondues. Selon une étude de 2020 intitulée « Prevalence of High IgE Levels against Mites, Pollen, Fleas and Mould in Allergic Dogs and Cats, » réalisée sur près de 11 000 chiens, plus de 14% d’entre eux étaient allergiques aux puces.

  • Un seul contact, une seule morsure de puce peut déclencher une réaction allergique chez les chiens sensibles.

Comment cela se produit-il ?

La dermatite allergique aux piqûres de puces est une maladie immunologique résultant de l’introduction d’antigènes provenant des glandes salivaires des puces lors de leur alimentation sur l’animal hôte.

En d’autres termes, lorsqu’une puce mord un chien, elle injecte sa salive dans la peau pour éviter la coagulation du sang. Certains chiens développent une hypersensibilité à cette salive, déclenchant une réponse immunitaire et provoquant des symptômes graves.

  • Le mécanisme de l’allergie se met en marche lorsque l’organisme, identifiant un agent pathogène, active son système immunitaire pour se défendre. Lorsque cette réponse devient excessive, on parle d’allergie. Le corps réagit de manière disproportionnée au moindre contact avec la substance responsable, connue sous le nom d’allergène, entraînant principalement des démangeaisons.

Les signes révélateurs de la DAPP chez le chien

Chez le chien, le premier symptôme est le prurit (=démangeaisons) qui peut se manifester par des grattages ou des mordillements . 

Voici d’autres signes :

  • L’agitation et l’inconfort :
  • Se toiletter, se mordiller, se mordre, se lécher et se gratter de manière excessive, ou se frotter contre des objets.
  • Le pelage peut être taché de brun à force d’être léché, surtout pour un pelage blanc.
  • Changements cutanés chez le chien : une perte de poils, une éruption cutanée, une peau rougie ou noircie, une peau épaissie, des égratignures ou des blessures auto-infligées, principalement dans le triangle dorso-lombaire. Cette localisation est typique chez le chien et très spécifique à la DAPP.

La DAPP peut évoluer de manière particulière, notamment sous la forme de la dermatite pyotraumatique, également appelée « Hot Spot » ou pyodermite.

RECOMMANDÉ :  Vaccins du cheval : tout comprendre (principes, protocole, risques)

Cela se manifeste par une infection secondaire causée par des bactéries opportunistes, résultant des lésions préexistantes qui incitent l’animal à se mordiller ou à se gratter davantage.

Comment diagnostiquer une DAPP ?

Le diagnostic de la DAPP repose sur:

  • l’observation de puces ou de leurs déjections sur l’animal, qui signe le parasitisme,
  • la localisation des lésions, les démangeaisons et la perte de poils dans la région allant du milieu du dos à la base de la queue et aux pattes arrière (le « triangle des puces ») sont souvent associées à la maladie.
  • la réalisation d’un test cutané intradermique à l’aide d’un extrait de puces.
  • la prise de sang du chien afin de rechercher une éventuelle présence d’anticorps contre les allergènes contenus dans la salive de puce. Il s’agit d’un examen complémentaire au test intradermique, et non un test de substitution.
  • et enfin, le diagnostic de la DAPP repose sur la réponse à des traitements insecticides bien conduits entre 4 et 6 semaines.

Options de traitement de la DAPP chez le chien

Le traitement de la Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP) chez le chien vise à soulager les symptômes, à traiter les lésions cutanées et à prévenir de nouvelles infestations de puces. Voici quelques options de traitement courantes :

  • Traitements antipuces : L’utilisation régulière de produits antipuces est essentielle pour contrôler la DAPP. Des traitements topiques, tels que les pipettes antipuces, les colliers antipuces, ou les comprimés antipuces, peuvent être prescrits par le vétérinaire. Ces produits tuent les puces adultes et préviennent leur reproduction.
  • Corticostéroïdes : Les corticostéroïdes, sous forme de comprimés ou de sprays, sont prescrits pour soulager l’inflammation et les démangeaisons. Ils sont souvent utilisés à court terme pour contrôler les symptômes aigus.
  • Antihistaminiques : Les antihistaminiques peuvent aider à réduire les réactions allergiques et à soulager les démangeaisons.
  • Shampoings médicamenteux : Des shampoings spéciaux, souvent contenant des ingrédients apaisants et des agents antipuces, peuvent aider à soulager les symptômes cutanés.
  • Antibiotiques : Si des infections cutanées secondaires sont présentes en raison du grattage excessif, des antibiotiques peuvent être prescrits pour traiter ces infections.
  • Régime alimentaire hypoallergénique : Dans certains cas, un changement de régime alimentaire peut être recommandé pour aider à contrôler les allergies alimentaires potentielles qui pourraient aggraver la DAPP.
  • Immunothérapie : L’immunothérapie, également appelée désensibilisation, peut être envisagée dans les cas graves. Cela implique l’administration régulière de petites quantités d’allergènes, y compris la salive de puces, pour aider à désensibiliser le système immunitaire du chien.
  • Soins de la peau : Des soins cutanés appropriés, tels que le brossage régulier, le nettoyage des lésions cutanées, et l’utilisation de crèmes apaisantes, peuvent aider à maintenir la santé de la peau.

Quel est le pronostic d’une DAPP ?

Le pronostic est très favorable avec une gestion appropriée des traitements antipuces. Cependant, des récidives peuvent survenir en cas d’omission du traitement antiparasitaire ou lors d’une exposition à un environnement infesté.

Prévenir l’allergie aux piqûres de puces chez le chien

Il est essentiel de traiter tous les animaux domestiques contre les puces afin de prévenir une infestation parasitaire susceptible de déclencher une allergie chez l’un d’eux.

Simultanément, tous les lieux fréquentés par les chiens, les chats et autres animaux doivent être régulièrement nettoyés, y compris chenil, niche, panier, et tout lieu de repos. Il est crucial de ne pas négliger le domicile (maison ou appartement).

Les larves de puces peuvent se dissimuler dans les recoins pendant des mois avant de s’installer sur leur hôte pour se nourrir de son sang. Des produits antipuces et des insecticides efficaces sont disponibles chez le vétérinaire.

L’éradication des parasites doit être complète, que ce soit sur le chien ou dans son environnement. En outre, après chaque sortie, le propriétaire doit inspecter le pelage de son chien pour détecter la présence de puces et éliminer ces parasites allergènes le plus rapidement possible.

Références

https://www.kozoo.eu/assurance-chien/maladies/puces/

https://www.cabinetvetderm.fr/allergie-piqure-puce-chien/

https://monanimaletmoi.elanco.com/fr_ca/parasites/puces/la-dermatite-allergique-aux-piqures-de-puces-chez-le-chien-et-le-chat

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut