Déshydratation chez le chat : causes, symptômes, traitements et prévention

Article rédigé par le 14 octobre 2023

La santé de votre chat dépend grandement de son accès à l‘eau. Elle contribue à maintenir son bien-être, compensant les liquides perdus par l’urine et les excréments. De plus, l’eau est cruciale pour des fonctions telles que la circulation, la digestion et l’élimination des déchets.

Le chat se déshydrate lorsque son corps perd trop de liquide, englobant non seulement une diminution de l’eau, mais aussi une perte de minéraux essentiels tels que le chlorure, le sodium et le potassium. Si la déshydratation n’est pas traitée chez votre chat, elle peut entraîner d’autres problèmes médicaux graves.

Dans cet article, découvrez les éléments essentiels concernant la déshydratation chez les chats, y compris, les causes, les signes, le traitement approprié et la prévention.

Les 06 points à retenir de cet article

  1. La déshydratation peut être causée par des maladies, des infections, des troubles rénaux, des vomissements, une diarrhée sévère, ou un accès limité à l’eau fraîche.
  2. Signes de déshydratation, tels que la léthargie, la perte d’appétit, des gencives sèches, des yeux enfoncés.
  3. Assurez-vous que votre chat a accès à de l’eau propre en tout temps. Certains chats préfèrent des fontaines à eau pour animaux de compagnie.
  4. Le vétérinaire peut mesurer le degré de déshydratation en évaluant la peau, les yeux, les muqueuses, et en effectuant des analyses sanguines.
  5. Le traitement peut inclure une réhydratation par voie intraveineuse, des médicaments, et le traitement de la cause sous-jacente de la déshydratation.
  6. La déshydratation peut avoir des conséquences graves, alors il est essentiel de réagir rapidement si vous suspectez un problème.

Quelles sont les causes de la déshydratation chez le chat ?

La déshydratation chez les chats est généralement causée par le fait que le chat ne boit pas assez d’eau, par une perte d’eau excessive ou par une alimentation exclusivement sèche non adaptée au comportement hydrique de votre chat.

Bon à savoir: un chat qui se nourrit de croquettes devrait idéalement augmenter sa consommation d’eau par rapport à celui qui préfère la pâtée. Pour mieux comprendre, les croquettes ont une teneur en eau d’environ 10 %, car elles sont déshydratées, tandis que la pâtée contient environ 80 % d’eau.

Les chats peuvent également perdre de l’humidité en transpirant de petites quantités par les pattes, mais cela n’entraîne généralement pas une perte d’eau importante.

La déshydratation peut être causée par de nombreux facteurs différents, tels que:

  • La fièvre: une hyperthermie due à la chaleur et à un manque de ventilation : en moyenne, un chat perd 40 mL d’eau par jour de grande chaleur.
  • Des maladies : insuffisance rénale, diabète, pancréatite, hyperthyroïdie, toutes pathologies causant une perte de fluides à travers les selles et les urines et les vomissements.
  • Coup de chaleur.
  • Traumatisme: lorsqu’un chat souffre d’une blessure à la gorge ou d’une ulcération de la langue, il peut parfois refuser de boire en raison de la douleur.
RECOMMANDÉ :  Mon lapin peut-il manger de la tomate? (Explication vétérinaire)

Quels sont les symptômes généraux de la déshydratation chez le chat ?

En tant que propriétaire d’un chat, vous devez pouvoir reconnaître les symptômes de la déshydratation chez votre animal. Voici quelques symptômes généraux auxquels il faut prêter attention :

  • Manque d’élasticité de la peau: pour vérifier si votre chat est déshydraté, faites le test de la tente cutanée. Prenez un morceau de peau au niveau des épaules et tirez doucement : si votre chat est bien hydraté, la peau devrait retrouver sa position normale immédiatement après avoir relâché la prise. En revanche, si votre chat est déshydraté, la peau mettra plus de temps à reprendre sa place. Si la peau reste étirée comme une tente après avoir relâché, cela indique une déshydratation sévère.
  • Gencives sèches et collantes : les gencives d’un chat hydraté sont généralement humides. Si elles semblent sèches ou collantes, cela peut être un signe de déshydratation.
  • Réduction de la production d’urine : une diminution de la fréquence urinaire ou des urines très concentrées peut indiquer un problème de déshydratation. Le chat urine et défèque plus de 3 fois par jour. Évidemment la litière doit être nettoyée tous les jours pour contrôler une augmentation des déjections du chat. La constipation et les diarrhées sont symptomatiques d’une déshydratation.
  • Perte d’appétit et de poids : un chat déshydraté peut perdre son appétit et montrer une perte de poids rapide.
  • Léthargie : les chats déshydratés peuvent être léthargiques et manquer d’énergie.
  • Yeux enfoncés : les yeux enfoncés peuvent apparaître chez les chats souffrant de divers problèmes de santé. La déshydratation est toutefois l’une des causes les plus importantes et les plus courantes des yeux enfoncés chez les chats. Si les yeux de votre chat vous semblent malades ou anormaux, cela peut indiquer qu’il souffre d’une déshydratation sévère.
  • Baisse de la turgescence des muqueuses : les muqueuses, comme celles de la bouche, peuvent sembler moins élastiques. Test de couleur de la gencive : soulevez la lèvre supérieure de votre chat et appuyez sur la gencive avec votre doigt, ce qui laissera une trace blanche. Si la gencive ne redevient pas rose au bout de 1 à 2 secondes, c’est une urgence médicale.

Conséquences de la déshydratation chez le chat

Les conséquences de la déshydratation chez un chat sont nombreuses. En cas de perte de plus de 10 % de son volume d’eau, le chat peut entrer dans un état de choc, perdant ainsi les électrolytes essentiels au bon fonctionnement de ses organes, tels que le sodium, le potassium, le calcium, etc.

De plus, la concentration des urines peut conduire à la formation de calculs urinaires, tandis qu’une consommation importante d’eau sans une compensation adéquate par l’absorption entraîne une insuffisance rénale.

Dans ce cas, malgré une augmentation de la consommation d’eau, le chat continue d’uriner excessivement, ne parvenant pas à compenser les pertes. Les reins fonctionnent moins efficacement, entraînant une accumulation de toxines et une diminution de l’oxygénation des organes.

RECOMMANDÉ :  Mon lapin a un double menton : Tout savoir sur le fanon

Traitements de la déshydratation chez le chat

Les vétérinaires voudront procéder à un examen complet de tout chat déshydraté afin de rechercher des signes de maladie générale et des conditions sous-jacentes susceptibles d’avoir déclenché la déshydratation.

En général, votre vétérinaire peut également réaliser des analyses de laboratoire, comme des tests sanguins et urinaires, pour évaluer la sévérité de la déshydratation et identifier sa cause sous-jacente. D’autres examens peuvent être recommandés selon la situation.

Les approches thérapeutiques varient également. Pour une déshydratation légère et de nombreuses affections, on opte souvent pour l’administration de fluides sous-cutanés, une procédure généralement réalisée en ambulatoire.

En revanche, les animaux plus gravement atteints, fragiles ou fortement déshydratés peuvent nécessiter une hospitalisation pour la pose d’un cathéter IV, permettant l’administration directe de fluides dans la circulation sanguine.

Dans les cas de déshydratation sévère, plusieurs jours peuvent être nécessaires pour rétablir un niveau d’hydratation normal.

Comment empêcher votre chat de se déshydrater ?

Investir du temps dans la prévention de la déshydratation chez les chats en adoptant une approche proactive en vaut vraiment la peine. Voici quelques astuces:

  1. Gamelle propre et fraîche: veillez à ce que votre chat ait toujours accès à une grande quantité d’eau fraîche et propre. Ainsi, il sera plus enclin à boire suffisamment d’eau lorsqu’il en a besoin, plutôt que d’attendre que vous remplissiez la gamelle au bout d’un long moment.
  2. Fontaine à eau pour chat: certains chats préfèrent boire à partir d’une fontaine à eau. L’eau en mouvement peut être plus attrayante pour eux.
  3. Nourriture humide: intégrez de la nourriture humide à son régime alimentaire. Elle contient davantage d’humidité que la nourriture sèche.
  4. Plusieurs points d’eau: placez plusieurs gamelles d’eau à différents endroits de la maison, surtout si vous avez un grand espace.
  5. Surveillance des habitudes de boisson: soyez attentif aux habitudes de boisson de votre chat. Si vous remarquez des changements soudains, cela peut être un signe de problème de santé.
  6. Éviter les bols en plastique: certains chats n’aiment pas boire dans des bols en plastique. Essayez des bols en acier inoxydable ou en céramique.
  7. Glace ou eau légèrement aromatisée: certains chats aiment jouer avec des glaçons ou boire de l’eau légèrement aromatisée.

Bon à savoir: en général, il est recommandé qu’un chat consomme environ 50 ml d’eau par kilogramme chaque jour. Pour simplifier, cela équivaut à 200 ml d’eau quotidiennement pour un chat adulte pesant 4 kg, le poids moyen des chats domestiques.

N’oubliez pas de consulter votre vétérinaire si vous avez des préoccupations concernant la santé ou le comportement de votre chat. Une déshydratation sévère peut avoir des conséquences graves.

Références

https://www.chatparexemple.fr/deshydratation-chat/

https://vetfocus.royalcanin.com/fr/scientifique/besoins-hydriques-et-habitudes-d%E2%80%99abreuvement-des-chats

https://www.webmd.com/pets/cats/dehydration-cats#091e9c5e8210d064-1-2

https://chats.pagesjaunes.fr/astuce/voir/506137/deshydratation-chat

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut