Diabète chez le chien : ce que chaque propriétaire doit savoir

Article rédigé par le 22 septembre 2023

Comme les humains, les chiens peuvent être touchés par le diabète. Le diabète chez le chien se caractérise par l’incapacité de son organisme à réguler correctement la glycémie (taux de sucre dans le sang), et ce de manière chronique

Les chiens diabétiques ont des niveaux de sucre élevés dans le sang (hyperglycémie). Cette dysrégulation du taux de sucre entraîne plusieurs complications en absence de diagnostic ou de prise en charge adéquate. Certaines complications affectent grandement sa qualité de vie et peuvent même lui être fatale

Même si le diabète chez le chien ne peut être complètement guéri, plusieurs mesures peuvent être prises pour le contrôler. En suivant bien les conseils de votre vétérinaire, l’espérance de vie d’un chien diabétique est pratiquement le même qu’un chien en bonne santé. 

Trouvez dans ce qui suit un aperçu complet de tout ce que vous devez savoir sur le diabète chez le chien. 

Diabète chez le chien : 5 points à retenir

Voici un résumé des points essentiels à retenir de cet article sur le diabète chez le chien :

  • 1. Qu’est-ce que le diabète chez le chien ? Le diabète chez le chien est une affection métabolique caractérisée par une hyperglycémie chronique, résultant soit d’un défaut de sécrétion d’insuline, d’une résistance des cellules à l’insuline, ou d’une combinaison des deux.
  • 2. Signes et symptômes du diabète chez le chien : Les symptômes peuvent inclure polyurie (urination fréquente), polydipsie (soif excessive), polyphagie (augmentation de l’appétit), perte de poids, léthargie et un pelage terne.
  • 3. Diagnostic du diabète chez le chien : Le diagnostic est généralement établi par un vétérinaire grâce à des tests de glycémie, des tests d’urine et d’autres examens cliniques. La visite chez le vétérinaire est essentielle pour confirmer le diagnostic.
  • 4. Traitement du diabète chez le chien :  Bien que le diabète ne puisse pas être guéri, il peut être contrôlé. Le traitement implique souvent l’administration d’insuline, un régime alimentaire spécifique et la gestion de l’exercice. La surveillance régulière de la glycémie est essentielle pour ajuster le traitement au besoin.
  • 5. Complications possibles et facteurs de risque : Le diabète non contrôlé peut entraîner diverses complications, notamment des problèmes oculaires, rénaux, nerveux, cardiaques, des infections et même un coma. Certains facteurs de risque incluent la race, le sexe, l’obésité et le manque d’exercice.

Qu’est-ce que le diabète chez le chien ? 

Avant d’entrer dans le détail, voyons d’abord quelques notions importantes à savoir pour comprendre le diabète chez le chien :  

Glucides et sucres

D’une manière simplifiée, quand votre chien mange, la nourriture apporte divers nutriments essentiels au bon fonctionnement de son organisme. Parmi ces nutriments, il y a les glucides

Une fois digérés, les glucides vont se diviser en plusieurs molécules de sucres. Ces derniers sont les principales sources d’énergie pour les cellules de votre chien. Le taux de sucre présent dans le sang s’appelle “ la glycémie”. 

L’insuline  

Du fait de son rôle énergétique majeur, les glucides doivent être régulés de manière efficace.  C’est là que l’insuline entre en jeu. Cette hormone, produite par le pancréas du chien, assure la régulation de sa glycémie

Le principal rôle de l’insuline est de permettre aux cellules d’absorber les molécules de sucres présents dans le sang. Les cellules vont ensuite utiliser ces molécules de sucres comme source d’énergie. 

L’hyperglycémie 

L’hyperglycémie désigne un taux élevé de glycémie. L’élévation de la glycémie, surtout de manière chronique, ne peut qu’être néfaste pour la santé de votre chien : c’est le “ diabète chez le chien”. 

Diabète chez le chien : c’est quoi alors ? 

Le diabète chez le chien est une affection métabolique qui se caractérise par un état d’hyperglycémie chronique chez le chien. Il résulte soit : 

  • D’un défaut de de la sécrétion de l’insuline (insulinopénie) 
  • D’une résistance des cellules à l’action de l’insuline (insulinorésistance) 
  • De l’association de ces deux troubles à la fois ( en cas d’ablation du pancréas) 

Les types et causes du diabète chez le chien

Il faut savoir qu’il existe deux principaux types de diabète chez le chien, différent en fonction de la physiopathologie en cause.  Dans les deux cas, que ce soit le diabète de type 1 ou de type 2, le résultat est le même : élévation du taux de sucre dans le sang ( hyperglycémie), entraînant par la suite le diabète chez le chien. 

RECOMMANDÉ :  Douleur cervicale chez le chien : Guide complet

Diabète de type 1 chez le chien 

Le diabète de type 1 chez le chien se caractérise par une insuffisance (ou défaut) de sécrétion insulinique. Cette insulinopénie résulte de la lésion des cellules productrices d’insuline du pancréas (ilôt de langerhans)

Le diabète de type 1 touche le plus souvent les jeunes chiens

Comme il n’y a pas suffisamment d’insuline, de nombreuses molécules de sucres ne sont pas absorbées par les cellules et restent dans le sang. 

Diabète de type 2 chez le chien 

Dans le cas du diabète de type 2, l’insuline est normalement sécrétée. Ce qui la différencie du diabète de type 1, c’est que ce sont les cellules ( les tissus) qui résistent à l’action de l’insuline.  Ce type de diabète est le plus fréquent chez le chien. 

Les cellules n’absorbent pas ainsi les sucres dans le sang, ces derniers vont s’ y accumuler et causer une hyperglycémie. 

Signes : quels sont les symptômes que présente un chien diabétique ? 

Le diabète chez le chien, surtout celui de type 2, est souvent asymptomatique. On le découvre à la suite d’un examen fortuite chez votre vétérinaire. 

De plus, les symptômes du diabète chez le chien peuvent varier en fonction de la chronicité et de la gravité de la maladie. 

Néanmoins, il y a des signes qui ne trompent pas. Le diabète chez le chien peut se reconnaître par les symptômes suivants : 

Polyurie

Polyurie signifie : beaucoup d’urine, votre chien urine fréquemment. Voici comment ça se passe : 

  • Votre chien diabétique est en état d’hyperglycémie. Les molécules de sucres s’accumulent dans son sang. 
  • Le sang est filtré par les reins de votre chien afin d’éliminer les déchets dans les urines. 
  • En temps normal, pour un chien en bonne santé, les molécules de sucres arrivés dans les reins sont réabsorbées. Mais comme il y en a beaucoup trop, les canaux de réabsorptions vont être saturés.
  • Beaucoup de molécules de sucres vont être jetés dans les urines. Par phénomène d’osmose, les molécules de sucres vont attirer de l’eau, d’où la polyurie

Polydipsie

Pour compenser la perte abondante d’urine, votre chien boit abondamment d’eau. C’est ce qu’on appelle : polydipsie. Cela peut conduire à un état de déshydratation

Polyphagie 

La polyphagie désigne l’augmentation de la prise de nourriture. Votre chien mange beaucoup. Cela est dû au fait que les cellules reçoivent peu ou pas de leurs rations d’énergies, car elles n’absorbent pas les molécules de glucides. 

Cela prête confusion car son organisme croit que le chien ne mange pas assez, alors que ce sont les molécules de sucres qui ne sont pas correctement absorbés. 

Perte de poids 

Comme les molécules de glucose sont incorrectement absorbées, l’organisme de votre chien va utiliser d’autres sources d’énergie comme les lipides ou les protéines. Or, ces molécules sont celles qui aident à structurer le corps de votre chien : les lipides forment les graisses, et les protéines les muscles. 

Ces derniers vont être dégradés pour subvenir au besoin de votre chien, d’où la perte de poids. Malgré une alimentation adéquate. 

Léthargie 

Le chien ne garde plus sa forme d’antan, il manque d’énergie et devient de plus en plus faible. Vous pouvez constater qu’il n’est plus intéressé aux jeux, il devient mou et paresseux. Il se fatigue très vite également. 

Pelage terne 

L’association des signes cités ci-dessus : déshydratation, mauvaise utilisation de l’énergie, amaigrissement et stress peuvent avoir un impact sur la qualité du pelage de votre chien. Celui-ci devient terne. 

Comment se fait le diagnostic du diabète chez le chien ? 

Le diabète chez le chien est une maladie grave qui nécessite d’être prise en charge. Pour établir le diagnostic, plusieurs méthodes peuvent être utilisées. 

Visite chez le vétérinaire

Le vétérinaire est la personne la plus compétente qui puisse poser le diagnostic du diabète chez votre chien. Il commencera par une anamnèse, c’est-à-dire, l’histoire de la maladie de votre chien. 

Bien que ce ne soit pas très flagrant et que la découverte du diabète chez le chien se fait de manière fortuite, toute renseignement de votre part pourrait apporter du poids à l’établissement du diagnostic. 

Mesure du taux de glucose

Des simples examens cliniques sont loin de suffire pour établir le diagnostic du diabète chez le chien. Des examens doivent être entrepris en guise de confirmation diagnostic. 

Les examens consistent à mesurer le taux de glucose du chien, que ce soit dans les urines ou dans le sang. Le diagnostic est établi si le taux de glucose est anormalement élevé. 

Taux de glucose sanguin ou glycémie chez le chien 

Le vétérinaire va prélever un échantillon de sang de votre chien (ordre de quelque millilitre). L’échantillon va être emmené au laboratoire pour doser le taux de glycémie.

RECOMMANDÉ :  Lapin nain néerlandais : Origine, caractéristiques, alimentation et santé

Le prélèvement peut se faire à jeûn, en post-prandial ou aléatoirement dans la journée. 

Taux de glucose urinaire ou glycosurie chez le chien 

Pour cette méthode, on va analyser le taux de sucre présent dans l’urine du chien. 

Test de tolérance au glucose

Ce test n’est pas couramment appliqué, mais elle consiste en l’administration d’une dose précise de glucose (par voie orale). Puis, le vétérinaire va surveiller la glycémie à des intervalles de temps différents. 

Les complications du diabète chez le chien ? 

L’accumulation du taux de sucre dans le sang cause de nombreuses complications chez votre chien, sans entrer dans les détails, on compte : 

  • Des dommages oculaires : rétinopathie, cataracte, glaucome, des infections oculaires (conjonctivite, uvéite, etc.)
  • Des atteintes rénales : néphropathie, insuffisance rénale chez le chien 
  • Des atteintes nerveuses et cardiaques (coronaropathies)  
  • Des complications infectieuses : Toutes les infections sont possibles (tuberculose, infection urinaire, infections dermatologiques, etc.) 
  • Une pancréatite chez le chien 
  • Un coma : causé soit par l’accumulation d’acide dans le sang, soit par l’hypoglycémie. 

Comment se traite le diabète chez le chien ? 

Il faut savoir qu’un diabète chez le chien est une maladie dont on ne guérit pas. Mais bien-sûr, plusieurs mesures peuvent être prises et qui peuvent améliorer considérablement la qualité de vie de votre chien. 

Mesure hygiéno-diététique

Le meilleur traitement passe avant tout par une bonne prise en charge hygiéno-diététique pour votre chien. 

Régime alimentaire 

Votre chien diabétique doit suivre un régime alimentaire adapté à sa condition. Votre vétérinaire saura vous indiquer précisément les rapports alimentaires adéquats. 

En général, il faudra : 

  • Faire attention avec les aliments avec glucides d’absorption rapide, tels que les céréales sucrées et les petites gâteries (gâteau, friandises et biscuit industriel). 
  • Limiter les aliments à indice glycémique élevé (pain, riz) qui provoquent une fluctuation rapide de la glycémie. 
  • Ne nourrissez pas votre chien avec les restes de votre nourriture, parfois trop riches en sucres et en graisses. 
  • Limiter les aliments riches en graisses 
  • Les repas doivent se faire à un horaire régulier 
  • Il existe également des aliments spéciaux pour chien diabétique qui peuvent être disponibles. 

Exercice 

Des épisodes d’exercice simple aident à maintenir votre chien en bonne santé. Optez pour des promenades régulières ou des jeux pas trop fatigants. L’exercice permet également de maintenir un poids santé

Administration d’insuline

Comme chez l’homme, votre chien diabétique aura également besoin d’une injection d’insuline. Vous pouvez le faire vous-même ou l’emmener chez votre vétérinaire. La dose injectée sera communiquée par votre vétérinaire. 

Nos avis en tant que vétérinaire : les questions les plus fréquentes 

Où piquer un chien diabétique ?  

L’injection peut se faire au niveau de la zone de la nuque ou du flan

Comment manipuler l’insuline ? 

Si vous décidez de faire l’injection vous-même, demandez des conseils à votre vétérinaire. 

  1. Lavez-vous les mains avant de manipuler l’insuline, avant l’injection, vérifiez bien la fiole 
  2. Préparez les matériels nécessaires à l’injection
  3. Nettoyez la zone d’injection (aseptiser) et administrer la dose  
  4. Surveillez les réactions de votre chien après chaque injection. 

Comment soigner rapidement le diabète chez le chien ? 

Le diabète chez le chien ne se soigne pas, pas plus qu’elle ne se soigne rapidement. Mais il peut très bien être contrôlé, pour ce faire, suivez toutes les recommandations citées ci-haut. 

Comment s’assurer que le diabète est bien contrôlé chez le chien ? 

Faites un contrôle régulier chez votre vétérinaire. Quand son taux de glycémie est maintenu à un taux régulier, on pourra dire que son diabète est bien contrôlé. 

L’espérance de vie d’un chien diabétique ? 

Si le diagnostic a été posé à un stade précoce du diabète, sans qu’il y ait eu de complications et que les mesures de traitement soient bien suivies, l’espérance de vie de votre chien diabétique est le même que chez les autres chiens. 

Les facteurs de risques du diabète chez le chien ? 

Les chiennes en gestation et celles qui sont non stérilisées sont plus prédisposées au développement du diabète. De même que les chiens obèse et les chiens en manque d’exercice

Certaines races de chiens semblent également plus prédisposés au diabète que les autres, tels que: le Beagle, le Teckel, le Caniche, le Cairn et le Pinscher nain.

Comment meurt un chien diabétique ? 

Si les complications ne sont pas prises en charge, votre chien diabétique peut en mourir. Il peut également mourir d’une hypoglycémie non contrôlée. Si son cas est très grave, vous pouvez également opter pour l’euthanasie.

Références

https://www.santevet.com/articles/mon-chien-est-diabetique-que-faire

Pancréatite chez le chien : tout savoir

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut