Distemper ou maladie de Carré chez le chien : ce que vous devez savoir

Article rédigé par le 6 novembre 2023

Le distemper ou maladie de Carré chez le chien est une maladie virale grave, causée par un Morbillivirus, qui peut aussi affecter d’autres espèces animales comme les furets, les ratons laveurs ou les lions. Elle se transmet par contact direct ou indirect avec les sécrétions corporelles d’un animal infecté. 

Les symptômes du distemper chez le chien sont variés et touchent le système respiratoire, digestif, cutané, oculaire et nerveux. La maladie peut entraîner des complications sévères comme une pneumonie, une encéphalite ou une paralysie, et être fatale dans certains cas.

Le distemper chez le chien ne se traite pas spécifiquement. Et sa prévention se base sur la vaccination. Dans cet article, nous vous présentons les causes, les signes, les conséquences et les moyens de lutte contre le distemper chez le chien.

Distemper ou maladie de Carré : 12 points à retenir

  • 1. Le distemper, ou maladie de Carré, est une maladie virale très grave et contagieuse qui affecte les chiens et d’autres animaux.
  • 2. Le distemper se transmet principalement par contact direct ou indirect avec les sécrétions corporelles d’un animal infecté, comme la salive, les éternuements, les urines ou les selles.
  • 3. Le virus peut aussi se transmettre par voie placentaire de la mère aux chiots.
  • 4. Le virus est assez fragile dans l’environnement et peut être détruit par la chaleur et les détergents.
  • 5. La maladie n’est pas transmissible à l’homme.
  • 6. Le distemper provoque des symptômes variés et graves qui touchent le système respiratoire, digestif, cutané, oculaire et nerveux du chien.
  • 7. On peut observer de la fièvre, de l’abattement, de l’anorexie, des vomissements, des diarrhées sanglantes, des toux, des écoulements nasaux et oculaires, des convulsions, une paralysie, etc
  • 8. La maladie peut entraîner des complications sévères comme une pneumonie, une encéphalite ou un choc septique, et être fatale dans certains cas.
  • 9. Le diagnostic du distemper se fait par un test rapide sur un échantillon de selles ou par une analyse de sang.
  • 10. Le traitement consiste à soulager les symptômes et à prévenir les infections secondaires par des sérums physiologiques, des antibiotiques, des antiémétiques et des antalgiques.
  • 11. Le pronostic dépend de la rapidité de la prise en charge, de l’âge, de la race et de l’état général du chien.
  • 12. La prévention du distemper repose essentiellement sur la vaccination des chiens.

Qu’est-ce que la maladie de Carré ou distemper chez le chien ?

Le distemper ou la maladie de Carré chez le chien est une maladie virale grave et contagieuse qui peut affecter d’autres espèces animales comme les furets, les ratons laveurs ou les lions. Elle a été décrite pour la première fois en 1905 par le vétérinaire français Henri Carré, qui lui a donné son nom. 

Le virus responsable de la maladie appartient à la famille des Morbillivirus, la même que celle de la rougeole humaine et de la peste bovine.

Une étude a examiné la diversité génétique et la distribution géographique du virus de la maladie de Carré chez des chiens et des animaux sauvages en Afrique. Les auteurs ont identifié six lignées distinctes du virus, dont certaines étaient associées à des espèces particulières ou à des régions spécifiques. 

Ils ont également mis en évidence le rôle des chiens domestiques comme source potentielle d’infection pour la faune sauvage.

Comment se transmet la maladie de Carré chez le chien ?

Le distemper ou la maladie de carré chez le chien se transmet par contact direct ou indirect avec les sécrétions corporelles d’un animal infecté, comme :

  • la salive, 
  • les éternuements, 
  • les urines 
  • ou les selles. 

Le virus est assez fragile dans l’environnement et peut être détruit par la chaleur et les détergents. La maladie peut aussi se transmettre par voie placentaire de la mère aux chiots.

RECOMMANDÉ :  Vermifuge chez le chiot : Guide complet

Distemper ou maladie de Carré chez le chien : des facteurs de risque

Il existe des facteurs de risque qui peuvent augmenter la probabilité d’infection ou de complications chez le chien. 

L’âge 

Les chiots de moins de quatre mois sont plus vulnérables à la maladie, car ils n’ont pas encore développé leur système immunitaire et n’ont pas reçu tous les vaccins nécessaires

Le statut vaccinal 

Les chiens non vaccinés ou incomplètement vaccinés sont plus exposés au virus, car ils n’ont pas de protection immunitaire suffisante.

Le contact avec des animaux sauvages  

Le virus du distemper peut infecter plusieurs espèces animales, comme :

  • les furets, 
  • les ratons laveurs, 
  • les coyotes, 
  • les renards, 
  • les loups, 
  • les mouffettes 
  • et les lions. 

Le contact avec ces animaux peut favoriser la transmission du virus aux chiens domestiques.

Les conditions environnementales 

Le virus du distemper se propage principalement par les sécrétions respiratoires (toux et éternuements). L’éternuement d’un chien peut propager des particules respiratoires jusqu’à 25 pieds, ce qui rend le risque d’exposition élevé. 

Le distemper peut également se propager par les bols de nourriture, les fournitures et équipements contaminés.

Les infections secondaires  

Le virus du distemper affaiblit le système immunitaire du chien, ce qui le rend plus susceptible aux infections bactériennes, fongiques ou parasitaires. Ces infections peuvent aggraver les symptômes et les complications de la maladie.

Une étude a examiné les facteurs de risque associés à la maladie de Carré chez des chiens au Brésil. Les résultats ont identifié : 

  • l’âge, 
  • le sexe, 
  • la race, 
  • le statut vaccinal, 
  • le contact avec d’autres chiens 
  • et le lieu de résidence, comme des facteurs influençant la probabilité d’infection par le virus.

Comment se manifeste le distemper chez le chien ?

Elle se manifeste par différents symptômes qui touchent le système respiratoire, digestif, cutané, oculaire et nerveux du chien :

  • Fièvre
  • Écoulement nasal et oculaire
  • Toux
  • Éternuements
  • Perte d’appétit
  • Léthargie
  • Œil rouge et enflammé (conjonctivite)
  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Crampes musculaires et convulsions
  • Changements comportementaux, tels que la désorientation et l’agressivité
  • Problèmes de peau, tels que des pustules, une hyperkératose des coussinets plantaires, palmaires et/ou de la truffe
  • Problèmes dentaires et testiculaires

Ces symptômes peuvent varier selon la sévérité de l’infection et la réaction immunitaire de l’animal. Certains chiens peuvent ne présenter aucun signe de la maladie, tandis que d’autres peuvent en mourir.

Une étude a décrit les caractéristiques cliniques et pathologiques de la maladie de Carré chez des chiens au Mexique. Les auteurs ont rapporté que les signes les plus fréquents étaient :

Ils ont également observé des lésions histopathologiques dans divers organes, comme le foie, la rate, les reins, le cœur, les poumons et le cerveau.

Comment diagnostiquer le distemper chez le chien ?

Pour diagnostiquer le distemper chez le chien, il faut consulter un vétérinaire qui pourra effectuer un examen physique complet et un test rapide sur un échantillon de selles ou une analyse de sang.

Le test rapide sur un échantillon de selles 

Il consiste à utiliser une bandelette réactive qui change de couleur en présence du virus. Ce test est simple, rapide et peu coûteux, mais il peut donner des faux négatifs si la quantité de virus est faible ou si le chien a été vacciné

L’analyse de sang 

Celle-ci consiste à mesurer le taux d’anticorps spécifiques contre le virus dans le sérum du chien. Ce test est plus fiable que le test rapide, mais il nécessite un laboratoire spécialisé et un délai plus long. Il peut aussi donner des faux positifs si le chien a été vacciné ou s’il a été exposé à d’autres morbillivirus.

La PCR (polymerase chain reaction) 

C’est une technique qui permet d’amplifier et de détecter l’ADN du virus dans un échantillon de liquide ou de tissu. Ce test est très sensible et spécifique, mais il est aussi très coûteux et complexe. Il peut être utilisé pour confirmer le diagnostic ou pour identifier le type de virus.

La biopsie de la peau

Cela consiste à prélever un morceau de peau, en particulier des coussinets plantaires, palmaires ou de la truffe, et à l’examiner au microscope

Ce test permet de visualiser les corps d’inclusion de la maladie de Carré, qui sont des structures anormales formées par le virus dans les cellules infectées. Ce test est assez spécifique, mais il n’est pas toujours réalisable

Comment prendre en charge un chien atteint de la maladie de Carré ?

Il n’existe pas de traitement spécifique contre le virus, mais seulement un traitement de soutien qui vise à soulager les symptômes et à prévenir les infections secondaires.

  • Hospitalisation du chien dans une unité isolée, pour éviter la propagation du virus et assurer une surveillance constante de son état.
  • Réhydratation du chien par perfusion, pour compenser les pertes liées aux vomissements et aux diarrhées, et pour corriger les déséquilibres électrolytiques.
  • Administration d‘antibiotiques, pour lutter contre les bactéries opportunistes qui peuvent profiter de l’affaiblissement du système immunitaire du chien.
  • Administration d’anti-émétiques, pour réduire les vomissements et favoriser l’alimentation du chien.
  • Administration d’antalgiques, pour soulager les douleurs abdominales, musculaires ou nerveuses du chien.
  • Administration d’anti-inflammatoires, pour diminuer l’inflammation des muqueuses respiratoires, digestives ou oculaires du chien.
  • Administration d’anti convulsivants, pour contrôler les crises épileptiques du chien.
  • Nettoyage et désinfection des yeux, du nez et de la bouche du chien, pour éliminer les sécrétions et prévenir les ulcères cornéens ou les infections dentaires.
  • Soin des lésions cutanées du chien, pour éviter les surinfections et favoriser la cicatrisation.
RECOMMANDÉ :  Rhume du chat : tout savoir (explication vétérinaire)

Une étude a évalué l’effet d’un traitement à base d’interféron oméga sur la survie et la qualité de vie de chiens atteints de la maladie de Carré. Les résultats ont montré que le traitement augmentait significativement le taux de survie et améliorait les scores cliniques des chiens traités par rapport aux chiens non traités.

Une autre étude a comparé les effets de deux traitements à base de plantes médicinales (Aloe vera et Echinacea purpurea) sur les paramètres immunologiques et hématologiques de chiens atteints de la maladie de Carré. 

Les résultats ont indiqué que les deux traitements avaient un effet bénéfique sur la récupération des chiens, en augmentant le nombre de globules blancs et en diminuant le taux de protéine C-réactive.

Distemper ou maladie de Carré chez le chien : pronostic

Le pronostic de la maladie de Carré chez le chien dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • la gravité de l’infection, 
  • l’âge du chien, 
  • son état de santé général 
  • de la rapidité avec laquelle le traitement est administré. 

La maladie de Carré est une maladie virale très grave et contagieuse, qui peut entraîner des complications sévères comme une pneumonie, une encéphalite ou un choc septique, et être fatale dans certains cas. 

Selon des résultats statistiques, le taux de mortalité varie de 10 à 80 %. Même si le chien survit, il peut garder des séquelles neurologiques ou cutanées.

Comment prévenir la maladie de Carré ou distemper chez le chien ?

La seule façon de se prévenir de la maladie de Carré chez votre chien est la vaccination.

Une étude a évalué l’efficacité d’un vaccin inactivé contre la maladie de Carré chez des chiens en Inde. Les auteurs ont constaté que le vaccin induisait une réponse immunitaire satisfaisante et protégeait les chiens contre le virus. 

Ils ont également souligné l’importance de la vaccination pour prévenir la propagation de la maladie dans les zones endémiques.

Protocole de vaccination contre distemper ou maladie de Carré chez le chien

Le protocole de vaccination contre la maladie de Carré chez le chien selon l’OMSA (Organisation Mondiale de la Santé Animale) est le suivant :

  • La primo-vaccination se fait par une première injection qui doit être effectuée entre 6 et 8 semaines d’âge, avec un vaccin vivant atténué contenant le virus de la maladie de Carré du chien (CDV), ainsi que d’autres antigènes selon les recommandations locales (par exemple, l’hépatite infectieuse canine, la parvovirose canine, la leptospirose canine, etc.)
  • Puis une deuxième injection qui doit être effectuée entre 12 et 16 semaines d’âge
  • Le premier rappel doit être effectuée au 12 mois d’âge
  • Les rappels vaccinaux doivent être effectués tous les 3 ans

Le protocole de vaccination peut varier selon les pays, les régions ou les vétérinaires. Il est donc important de consulter votre vétérinaire pour connaître le protocole adapté à votre chien et à votre situation.

Distemper ou maladie de Carré chez le chien : nos conseils vétérinaires pour protéger votre chien

  • Faites vacciner votre chien dès l’âge de 6 à 8 semaines. La protection vaccinale est d’autant plus importante car aucun traitement n’est réellement efficace contre cette maladie.
  • Évitez tout contact avec des chiens malades ou suspects, et désinfectez les locaux et le matériel en contact avec le virus. Le virus est assez fragile dans l’environnement et peut être détruit par la chaleur et les détergents.
  • Surveillez régulièrement l’état de santé de votre chien et consultez un vétérinaire en cas de signes évocateurs de la maladie.
  • Assurez une hygiène correcte du lieu de vie de votre chien, et maintenez-le au chaud, surtout en hiver. Après les promenades, et s’il a plu ou neigé, prenez le temps d’essuyer votre chien.
  • Veillez à la bonne alimentation de votre chien, et donnez-lui de l’eau fraîche et propre à volonté.

Références

https://mag.bullebleue.fr/maladie-carre-chez-chien

https://www.vetcompendium.be/fr/node/3467

https://www.royalcanin.com/ca/fr_ca/dogs/puppy/canine-distemper-in-dogs

https://www.santevet.com/articles/la-maladie-de-carre-chez-le-chien

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut