Doigt en maillet (mallet finger) : Définition et prise en charge

Article rédigé par le 27 juin 2023

Le doigt en maillet (« Mallet finger » en anglais) est une blessure du tendon qui permet de redresser le bout d’un doigt ou du pouce. Elle survient généralement suite à un trauma.

L’article présent vous explique les causes, les symptômes ainsi que la prise en charge complète du doigt en maillet.

Définition et anatomie

Certains concepts simples d’anatomie et de biomécanique vous permettront de mieux comprendre le doigt en maillet.

Les muscles qui font bouger les doigts et le pouce sont situés dans l’avant-bras. De longs tendons sont reliés à ces muscles et s’attachent aux petits os des doigts et du pouce.

Les tendons extenseurs situés sur le dessus de la main permettent de redresser les articulations inter-phalangiennes (entre les phalanges) et les maintenir droits. À l’inverse, les tendons fléchisseurs situés sur le côté de la paume de la main permettent de plier les doigts.

Causes de blessure

Dans le cas d’une blessure de type doigt en maillet, un objet frappe le bout du doigt ou du pouce, et provoque une déchirure du tendon extenseur. Cela arrive souvent dans un contexte sportif, ou même professionnel. Parfois, l’impact n’a pas forcément besoin d’être violent pour provoquer la blessure.

Le plus souvent, le doigt en maillet survient lorsque l’articulation inter-phalangienne distale (le bout du doigt) est forcée en flexion de manière forcée et rapide. Rarement, une lacération directement sur le tendon peut provoquer la blessure.

Quoiqu’il en soit, la blessure cause une rupture tendineuse, et parfois même une avulsion osseuse sur le point d’insertion du tendons (un petit morceau d’os peut être arraché par la force de traction). C’est ce qu’on appelle une blessure par avulsion.

L’annulaire et l’auriculaire de la main dominante sont les plus susceptibles d’être blessés, principalement à cause de leur longueur et de leur utilisation fréquente.

Symptômes

Le doigt blessé est généralement douloureux et gonflé. On peut également voir une ecchymose apparaître.

Par contre, le signe le plus révélateur est l’incapacité du doigt se s’étendre complètement en extension. En effet, le bout du doigt atteint s’affaisse et ne peut se redresser que passivement (si on le pousse vers le haut avec de l’aide externe).

Diagnostic

Un diagnostic précoce du doigt en maillet est essentiel si on veut accélérer la guérion et éviter les complications. Typiquement, on suggère une prise en charge dans la semaine suivant l’accident, bien qu’on ait pu observer des cas où le patient a consulté plusieurs semaines après, tout en obtenant d’excellents résultats.

RECOMMANDÉ :  Infiltration pour kyste synovial : indication et risques

Après avoir discuté du mécanisme de blessure, de vos antécédents médicaux et de vos symptômes, le médecin fera un examen physique.

Le fameux test du doigt en maillet sera effectué pour clarifier le diagnostic. Si vous voulez le tester vous-même, attraper votre doigt atteint et tenter de le redresser sans aide. Si vous n’êtes pas capable de le placer en extension complètement, le test est considéré positif.

En plus de l’examen physique, le médecin demandera probablement des radiographies de la blessure. Si un fragment de la phalange distale a été arraché lors de la rupture du tendon, cela apparaîtra sur la radiographie (fracture par avulsion). La radiographie montrera également si la blessure a entraîné une subluxation articulaire.

Traitement et rééducation

Le traitement précoce du doigt en maillet est important. En effet, une blessure non traitée peut entraîner une raideur et une déformation du doigt.

Chez les enfants, la blessure peut endommager le cartilage et la plaque de croissance, provoquant une déformation du doigt ou un retard de croissance.

Traitement conservateur

La plupart des blessures du doigt en maillet sont traitées de façon conservatrice par une attelle. Celle-ci maintient le bout du doigt en extension complète jusqu’à sa guérison.

Mallet finger : Durée d’immobilisation

En général, l’immobilisation avec une attelle ou un splint est souvent nécessaire pendant plusieurs semaines pour permettre une guérison adéquate du tendon.

On estime que l’attelle devra être portée à plein temps pendant 8 semaines. Pendant cette période, le doigt est maintenu dans une position étendue afin de permettre au tendon de se cicatriser et de guérir correctement. Ainsi, il est important que le doigt soit maintenu droit pendant tout ce temps pour rétablir la fonction normale à long terme.

Il faudra régulièrement évaluer la qualité de la peau pour éviter l’irritation cutanée et autres problèmes dermatologiques.

Une fois les 8 semaines passées, le port de l’attelle sera progressif durant les 3-4 semaines suivantes. Le médecin pourrait par exemple demander de la porter durant la nuit. Ceci permettra de maintenir les acquis et prévenir les déformations du doigt.

De la kinésithérapie pourrait être prescrite pour rétablir les mouvements complets du doigt (incluant la fonction), et accélérer la reprise des activités sportives et professionnelles.

Cela peut impliquer des exercices de mouvement progressifs, des techniques de renforcement et de stretching, ainsi que des activités spécifiques visant à améliorer la dextérité du doigt.

En outre, il est important de noter que chaque cas de mallet finger peut être différent, et le temps de guérison peut varier d’une personne à l’autre. Il est crucial de suivre les recommandations du professionnel de la santé et de planifier un suivi régulier pour évaluer la progression de la guérison et ajuster le traitement si nécessaire.

RECOMMANDÉ :  Maladie de Sudeck : symptômes et traitement (guide complet)

Traitement chirurgical

Si le doigt en maillet est accompagné d’une fracture par avulsion ou une subluxation articulaire, il est possible que le médecin envisage une intervention chirurgicale. C’est également le cas si la blessure cause de la douleur chronique, ou s’il y a présence d’arthrose significative.

Dans ces cas, la chirurgie est utilisée pour corriger la fracture à l’aide de broches qui maintiennent les morceaux d’os ensemble (en extension complète) pendant que la blessure guérit.

Bien que rares, certains cas requièrent une greffe osseuse, ou même une arthrodèse (fusion des articulations inter-phalangiennes).

Il convient de consulter un orthopédiste qui vous aidera à prendre une décision éclairée en relation avec le traitement chirurgical  de votre condition.

Complications

Malheureusement, il est possible d’observer des complications malgré un traitement bien conduit. Les plus fréquentes sont :

  • Perte d’extension terminale (flexum de l’articulation interphalangienne distale qui cause une perte d’environ 10 degrés d’extension)
  • Déformation en col de cygne

Peut-on travailler avec un doigt en maillet ?

Que ce soit durant le port de l’attelle ou après la chirurgie, il est normal de se questionner sur la reprise du travail.

En général, voici les scénarios possibles suite à une blessure de type doigt en maillet :

  • Reprise normale du travail (avec ou sans soins)
  • Reprise avec restrictions
  • Prolongation de l’arrêt de travail
  • Inaptitude (incapacité de reprendre ses tâches professionnelles)

Le choix de la modalité à envisager dans votre cas sera décidé par votre médecin. Il prendra en considération la nature de votre blessure, les indications chirurgicales, les complications, la nature de votre métier et votre guérison.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut