Donner des fruits et légumes à mon cheval : tout ce qu’il faut savoir

Article rédigé par le 2 mars 2024

Les fruits et légumes sont des aliments intéressants pour les chevaux. Ils apportent des compléments de nutriments dont votre cheval a besoin pour faire fonctionner correctement son organisme. Plusieurs légumes et fruits, dont vous trouverez la liste dans cet article, sont bénéfiques pour votre équidé.

Cependant, le cheval ne peut pas manger tous les fruits et légumes existants. Certains d’entre eux provoquent des intolérances et des allergies chez cette espèce. En parcourant cet article, vous allez également retrouver la liste de ces fruits et légumes prohibés.

Lisez donc cet article spécialement rédigé par une vétérinaire à destination des amoureux des chevaux. Vous apprendrez à connaître les fruits et légumes adaptés à votre cheval, la meilleure manière de les lui donner, mais également les signes d’intolérance et les mesures à adopter dans ce cas.

Les 4 points clés à retenir sur les fruits et légumes pour les chevaux

  • 1.Les fruits et légumes peuvent faire partie des aliments de votre cheval. En effet, ils apportent des nutriments tels que les vitamines ainsi que des fibres pour l’organisme de cet animal.
  • 2.Tous les fruits et légumes ne sont pas faits pour le cheval. Si la plupart peuvent lui convenir, certains lui sont toxiques. C’est le cas par exemple de la tomate qui contient de l’atropine et provoquer des coliques.
  • 3.Idéalement, il faut introduire chaque nouvel aliment séparément des autres, pour voir si le cheval le tolère. La taille des morceaux et la manière de lui donner les fruits et légumes sont aussi importants pour éviter les fausses routes et le bouchon œsophagien.
  • 4.Même s’ils sont bons pour la santé de votre cheval, les fruits doivent rester des friandises. En effet, ils contiennent beaucoup de sucre et ne doivent pas devenir l’aliment principal.

Quelles sont les particularités d’un cheval en termes d’alimentation ?

Les chevaux sont des animaux dont la digestion est très sensible : en effet, ils se nourrissent avec des aliments de petites quantités et très riches en fibres.

Ces petites quantités sont ingérées tout au long de la journée, contrairement aux humains chez qui l’alimentation se fait au rythme régulier de 2 à 3 fois par jour, à des heures plus ou moins fixes. Compte tenu de cette spécificité, une alimentation en très grande quantité n’est pas adaptée pour l’estomac d’un cheval. 

RECOMMANDÉ :  Crise épilepsie chez le chat : guide essentiel pour les propriétaires

Aujourd’hui, la plupart des chevaux sont élevés en écurie. Même s’il est facile de garder un œil sur ce que mange votre cheval, il convient également de lui apporter des suppléments en fibre et en vitamines via les fruits et légumes que vous lui apporterez. Ceci afin d’éviter que son alimentation soit hypercalorique ou trop riche en nutriments.

Quels fruits et légumes pour mon cheval ?

Les fruits et légumes constituent une alternative à la fois savoureuse et pleine de vitamines pour votre cheval. Ils ont également pour propriété d’éveiller l’appétit du cheval.

Donner des fruits et légumes permet de tisser un lien avec votre animal mais également pour le récompenser : il y a un doux moment de complicité lorsque votre cheval vient manger un bout de carotte ou une pomme sur la paume de votre main.

Les fruits les plus adaptés pour les chevaux sont : 

  • La banane
  • La cerise : en veillant à enlever le noyau
  • La fraise
  • La framboise
  • La mandarine
  • Le melon
  • La pastèque
  • L’orange et le pamplemousse
  • La pomme et la poire : les fruits mais également les pelures de ces deux fruits sont importants pour les chevaux. Ces pelures contiennent des antioxydants qui réduisent les processus inflammatoires dans l’intestin.
  • La prune
  • Les raisins
  • Les abricots
  • Les ananas : en prenant la précaution de bien enlever la peau qui pourrait être abrasive 
  • Les citrons, mais avec parcimonie
  • La partie blanche de la noix de coco
  • Les nectarines
  • Les myrtilles
  • Les mangues

Les légumes les plus adaptés pour les chevaux sont :

  • La carotte
  • Les céleris : ce sont des légumes riches en minéraux et oligo-éléments comme le potassium, sodium, phosphore, magnésium, fer, zinc, manganèse, sélénium
  • Les concombres
  • Les cucurbitacées en général, c’est-à-dire les melons, courges, courgettes et potirons. Les pelures sont riches en béta-carotène.
  • Le fenouil
  • Les haricots verts 
  • Les endives qui sont riches en potassium, sélénium, en vitamines C et B6

Quels sont les fruits et légumes que mon cheval peut retrouver dans la nature ?

Dans la nature, les chevaux rencontrent également des fruits et des légumes de toutes sortes :

  • Les mûres : qui sont une importante source de magnésium
  • Les orties : une source de vitamines et de nutriments essentiels comme la provitamine A, B1, le cuivre, les protéines
  • Le pissenlit : source également de nombreuses vitamines

Note de l’expert : Pour profiter de ces bienfaits de la nature, il est conseillé de laisser pousser la flore sauvage. Cependant, il convient de bien surveiller les plantes toxiques comme les coquelicots, l’anémone, l’if, le laurier rose avec lesquelles une étude de Delorme et al. parue en 2017, a rapporté des cas d’intoxication

Quels sont les fruits et légumes interdits pour un cheval ?

Même si les fruits et légumes apportent la plupart du temps des avantages pour votre cheval, il faut noter que certains d’entre eux leurs sont toxiques. C’est le cas notamment de : 

  • La tomate : à cause de l’atropine qu’elle contient, elle peut provoquer des coliques et des troubles cardiaques
  • Les kakis : ce fruit provoque également des coliques chez le cheval
RECOMMANDÉ :  Chien qui fait le loup : Explication vétérinaire (que faire ?)

Parmi les légumes interdits pour le cheval, il y a également les pommes de terre, les choux, la rhubarbe 

Quels sont les conseils à suivre pour donner à manger des fruits et légumes aux chevaux ?

Pour faire goûter un fruit ou un légume pour la première fois à un cheval, procédez de manière progressive en le donnant isolé à d’autres légumes et fruits. Ceci dans l’objectif d’identifier rapidement le légume ou fruit en cause en cas d’intolérance.

Lorsqu’on apporte des fruits et des légumes pour les chevaux sur la paume de la main, il faut veiller à apporter la bonne taille de l’aliment pour éviter que le cheval s’étouffe en avalant de travers. Veillez donc à ce que le morceau ne soit ni trop petit, ni trop grand.

Vous pouvez également utiliser une mangeoire

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Kerbl Mangeoire sans Rebord en PVC pour Cheval 15 L
  • PVC anti-éclats
  • rectangulaire dim. 42 x 32 x 30 cm
  • contenance 15 litres

Veillez également à épépiner et retirer les peaux dures, car ces derniers peuvent avoir un effet abrasif sur les parois de l’estomac de votre cheval.

Il faut également noter que les fruits doivent rester des friandises et ne doivent pas devenir un aliment principal à cause de leur forte teneur en sucre. L’aliment principal du cheval doit en majorité être le fourrage.

A quel moment faudra-t-il consulter un vétérinaire?

Comme évoqué précédemment, les organes de digestion chez le cheval sont assez sensibles. Les coliques en sont parmi les manifestations les plus courantes et les plus impressionnantes.

Lorsque vous donnez un fruit ou un légume pour la première fois à votre cheval, surveillez particulièrement les signes d’intolérance ou d’intoxication qui sont :

  • Une baisse d’énergie
  • Des troubles digestifs comme des vomissements ou des diarrhées
  • Une salivation excessive

Les premiers gestes à faire en cas d’intolérance aux fruits et légumes chez le cheval sont :

  • Arrêter de donner l’aliment à l’origine de l’intolérance

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
La liste des fruits et légumes que les chevaux peuvent ou ne peuvent pas manger
10 fruits et légumes à donner à ton cheval pour remplacer les carottes
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut