Douleur au genou quand je marche : explications

Article rédigé par le 19 février 2024

Une douleur au genou en marchant peut être fugace ou persistante. Elle entrave rarement la poursuite de la marche. Néanmoins, elle peut avoir une origine sérieuse.

Le genou est très sollicité au quotidien. Entre autres rôles, il assure la répartition du poids corporel lors de la marche. Et parlant de marche, il est estimé qu’une personne fait en moyenne 7 000 pas par jour, ce qui fait 7 000 potentielles souffrances quotidiennes si la marche est douloureuse.

Après avoir expliqué la douleur au genou en course à pied, la douleur au genou en montant les escaliers et le mal au genou en pliant la jambe, zoom sur la douleur au genou en marchant dans cet article rédigé par une médecin.

Les 3 points essentiels

  • 1. Du fait de la complexité de l’articulation du genou, un emboîtement d’une ou des surfaces articulaires peut provoquer une douleur au genou en marchant.
  • 2. En marchant, une douleur sur le devant du genou est habituellement associée à une affection de la rotule tandis qu’une douleur sur le côté du genou fait penser à des lésions méniscales, ligamentaires ou à une fracture du tableau tibial ou du fémur.
  • 3. Une douleur au genou en marchant peut ne pas être en lien avec le genou lui-même. Elle pourrait provenir d’une anomalie morphologique ou un déséquilibre postural.

Rappel anatomique du genou

Le genou relie la cuisse à la jambe. Il assure la mobilité et la stabilité du corps. 

C’est une articulation complexe constituée de deux articulations. Ce sont : 

  •  l’articulation fémoro-patellaire (entre le fémur et la rotule) ;
  •  l’articulation fémoro-tibiale (entre le fémur et le tibia) qui se divise en articulation fémoro-tibiale interne et fémoro-tibiale externe.

Les os du genou

Les structures osseuses qui forment le genou sont : 

  • la rotule, aussi appelé “patella”, situé à la partie antérieure du genou ;
  • le condyle fémoral, la partie basse du fémur, l’os de la cuisse ;
  • le plateau tibial, la partie haute du tibia, l’os du devant de la jambe.

Les ligaments du genou

Pour unir ces structures osseuses, le genou dispose de quatre ligaments. Il s’agit du :

  • ligament latéral interne (LLI) ;
  • ligament latéral externe (LLE) ;
  • ligament croisé antérieur (LCA) ;
  • ligament croisé postérieur (LCP).

Les ménisques du genou

Les ménisques sont des cloisons fibro-cartilagineuses qui répartissent  la pression entre deux surfaces articulaires.  Au niveau du genou, disposés entre les surfaces articulaires du fémur et du tibia, les ménisques sont au nombre de deux et prennent la forme d’un croissant de lune.

  • Le ménisque interne s’apparente à un croissant en forme de C ;
  • Le ménisque externe ressemble à un croissant relativement fermé en forme de O.

La synoviale

La synoviale est une membrane qui enveloppe l’articulation. Elle sécrète un liquide dit “liquide synovial” qui sert à la lubrification de l’articulation.

Le cartilage

C’est un tissu élastique se situant à la jonction des structures osseuses. Il joue un rôle de coussin amortisseur en faisant transmettre et répartir les charges lorsque l’articulation est sollicitée.

RECOMMANDÉ :  Syndrome fémoro-patellaire : c’est quoi ? (et que faire ?)

Les muscles du genou

Pour assurer son maintien, le genou s’appuie sur quatre muscles :

  • le quadriceps dans la partie antérieure, le muscle le plus volumineux du corps ;
  • les ischio-jambiers dans la partie postérieure de la cuisse ;
  • les adducteurs au niveau intérieur ;
  • le triceps sural, le muscle du mollet.

Douleur au genou quand je marche : quelles explications ?

Articulation complexe comme il est, le genou est exposé à  une douleur en marchant suite à un emboîtement d’une ou plusieurs surfaces articulaires. Parfois, cet emboîtement pourrait même entraîner une instabilité de la jambe.

Le siège de la douleur au genou en marchant peut donner une indication sur son origine. Cependant, la douleur peut venir d’un souci orthopédique qui se répercute sur le genou.

Douleur sur le devant du genou en marchant

Généralement, la douleur à ce siège est en lien avec la rotule. Elle peut être due à une atteinte du cartilage de la rotule ou une lésion du tendon rotulien.

Une atteinte cartilagineuse de la rotule entraîne un frottement entre la rotule et le condyle du fémur provoquant une douleur au genou particulièrement lors des mouvements. C’est un mal connu sous le nom de « « syndrome douloureux fémoro-patellaire » au cours de laquelle la douleur apparaît progressivement à l’avant du genou et peut irradier vers l’arrière.

Si la douleur en marchant se présente sous la rotule ce qu’elle est liée au remaniement de l’insertion du tendon rotulien sur la tubérosité tibiale. C’est une douleur due à des flexions répétées du genou ou des mouvements excessifs à froid, sans échauffement, entraînant une élongation du tendon rotulien.

En revanche, une douleur du devant du genou, au-dessus de la rotule, trouve souvent sa source au niveau des muscles quadriceps. Elle apparaît en marchant ou durant les activités sportives.

Douleur sur le côté du genou en marchant

La douleur sur le côté du genou en marchant peut provenir d’une lésion méniscale ou ligamentaire. Elle peut aussi être due à une fracture osseuse.

Lésions méniscales

Une lésion du ménisque survient souvent suite à un faux mouvement notamment dans un mouvement de flexion forcée, associée ou non à une rotation externe forcée, lors d’un accroupissement ou d’une torsion en pivot. Elle s’observe au cours des pratiques sportives ou professionnelles (carreleur, plombier ou câbleur informatique).

Bon à savoir : le ménisque interne est 5 fois plus touché que le ménisque externe.

Par ailleurs, une lésion des ménisques peut être liée à l’âge. Il s’agit d’une dégénérescence par usure physiologique (vieillissement) du ménisque qui provoque une douleur spontanée ou en marchant.

Bon à savoir : lors d’une lésion méniscale, il arrive que le genou soit bloqué en flexion.

Lésions ligamentaires et fracture

Ce sont des blessures traumatiques.

Des lésions ligamentaires aiguës se produisent souvent au cours des pratiques sportives (notamment au ski et au football) en valgus flexion rotation externe de jambe ou en varus rotation interne de jambe. Elles se traduisent par une douleur aiguë avec un craquement du genou et d’énormes difficultés à marcher.

Les fractures du plateau tibial ou du fémur occasionnent une douleur vive que marcher en devient impossible. Ce sont des urgences orthopédiques chirurgicales.

Douleur au genou en marchant : et si le problème est ailleurs ?

Une douleur au genou en marchant peut être causée par une mauvaise posture liée à une anomalie morphologique. C’est le cas, par exemple, des jambes en X ou des jambes en O.

RECOMMANDÉ :  Douleur au talon : signification émotionnelle 

La douleur au genou en marchant peut également être causée par la hanche. En effet, un manque de mobilité de la hanche fait subir des tensions aux articulations du dos et du genou.

Aussi, la cheville et la forme des pieds (pied plat, pied creux) peuvent être responsables d’une douleur au genou en marchant. Lorsque la cheville n’a pas assez d’amplitude, le corps sollicite le genou pour compenser.

Bon à savoir : aussi appelé « pes planus », un pied plat est une déformation du pied qui se manifeste par une voûte plantaire très basse ou inexistante.

Douleur du genou en marchant : quid de l’arthrose du genou ?

L’arthrose du genou est une maladie dégénérative chronique qui consiste en une détérioration progressive du cartilage. Elle peut avoir une origine physiologique ou une origine mécanique.

En 2012, une étude américaine menée par le Dr Rita I. Issa de la Fondation de Recherche Médicale de l’Oklahoma incrimine le surpoids et l’obésité dans les facteurs de risque d’arthrose. Vous pouvez lire la publication de l’étude ici.

Entre autressymptômes, l’arthrose du genou se présente comme une douleur au genou d’intensité variable. La douleur est accompagnée par une raideur articulaire particulièrement le matin au réveil et un gonflement du genou.

Un guide complet sur l’arthrose du genou est consultable ici. Des conseils kiné (ici) ainsi que des traitements naturels (ici) de cette arthrose pourraient aussi vous intéresser.

Douleur au genou quand je marche : le glaçage

Si vous avez mal au genou quand vous marchez, le glaçage est la solution d’urgence à votre mésaventure.

Mettez donc une poche de glace sur votre genou endolori pendant une vingtaine de minutes.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection). 

Poche de Glace Cheville Genou, 3 PCS Sac de Glace Réutilisable Blessé [15Cm, 23Cm, 28Cm], Pain de Glace Anti-Douleur pour le Cou Pour enfants, Tête, Dos, Cou, Paule, Sportives Soulagement Douleur
  • MATÉRIAUX DE HAUTE QUALITÉ — Nos packs de glace sont fabriqués à partir de matériaux en polyester de haute qualité, avec une longue durée de vie et une résistance à l’usure, et l’extérieur est recouvert de PVC pour éviter les fuites.
  • FACILE À UTILISER — Pendant la thérapie par le froid, remplissez simplement le sac de glace avec les deux tiers de glace et d’eau pour soulager les maux de tête, les ecchymoses, les migraines, les douleurs musculaires et les gonflements. Pendant l’hyperthermie, veuillez ajouter de l’eau tiède pour soulager les maux d’estomac, les migraines, les sinus et les douleurs articulaires.
  • SAC DE GLACE PORTABLE — La conception compacte et confortable du sac de glace vous permet de transporter le sac de glace dans votre bureau, votre voiture et votre maison, ce qui est pratique à transporter et évite la douleur.
  • PAQUET CONTIENT – Grand 11″, Moyen 9″, Petit 6″. Petit – Bon pour cheville / yeux enflés, pour contusions ou pour enfants. Moyen – Bon pour la plupart des blessures ou des douleurs, comme le genou enflé, les maux de tête et l’arthrite. Large – Bon pour les zones de blessures importantes comme les épaules ou le dos.
  • LARGE GAMME D’APPLICATIONS — Il convient à la thérapie par le froid, qui aide à réduire la douleur et l’enflure causées par des écorchures mineures, des ecchymoses, des douleurs musculaires, des entorses et des foulures. Il est recommandé pour aider à soulager la douleur, réduire l’enflure et accélérer la récupération.

Douleur au genou quand je marche : quand consulter ?

Comme dit plutôt, une douleur au genou en marchant peut avoir une origine grave. De ce fait, même si votre douleur est supportable, consultez un médecin pour identifier sa cause et instaurer la prise en charge adéquate notamment si :

  • votre douleur au genou en marchant fait suite à un traumatisme ;
  • vous avez des difficultés voire une impossibilité de marcher ;
  • votre genou est gonflé.

Vous cherchez un dentiste pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Les principaux problèmes aux genoux
 Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut