Douleur au scaphoïde sans fracture : Cause possible

Article rédigé par le 22 septembre 2022

Vous ressentez une douleur au niveau de l’os scaphoïde ? Il est important de consulter un médecin. Toutefois, si une fracture du scaphoïde a été diagnostiquée et qu’il n’y a pas de signe de fracture à la radiographie, vous vous demandez peut-être quelle pourrait être la cause de votre douleur.

Dans cet article, nous allons aborder certaines causes possibles de douleur au scaphoïde sans fracture.

Quelles sont les causes possibles d’une douleur au scaphoïde sans fracture ?

Une douleur au scaphoïde sans fracture peut avoir plusieurs causes possibles. Il se peut que l’os scaphoïde lui-même soit endommagé, par exemple à cause de l’usure.

Une autre possibilité est que les ligaments ou les tendons entourant l’os scaphoïde soient endommagés, ce qui peut entraîner une douleur scaphoïdienne. Enfin, il est également possible qu’une affection inflammatoire affecte l’os scaphoïde ou les tissus qui l’entourent.

D’autres causes peuvent expliquer des douleurs dans le scaphoïde en l’absence de fracture. Il s’agit notamment de :

L’arthrite

En l’absence de fracture, la cause la plus fréquente de douleur au scaphoïde est l’arthrite. L’os scaphoïde est un site fréquent d’arthrite, en particulier d’arthrose. L’ostéoarthrite est causée par la dégradation du cartilage. Le cartilage est le tissu qui recouvre les extrémités des os dans une articulation. Il aide à protéger les os et à les empêcher de frotter l’un contre l’autre.

Lorsqu’il n’y a plus assez de cartilage, les os frottent l’un contre l’autre. Cela peut provoquer une douleur et une sensibilité au niveau de l’os. Dans certains cas, il peut également entraîner une dégradation de l’os.

Tendinite

L’inflammation des tendons entourant l’os scaphoïde (tendinite) est une cause fréquente de douleur scaphoïdienne. Le scaphoïde est un petit os du poignet qui relie le pouce au reste de la main. Les tendons attachent les muscles aux os.

L’inflammation des tendons peut provoquer une douleur et une raideur au niveau du poignet. Dans certains cas, elle peut également entraîner des lésions articulaires.

Mouvements répétitifs 

L’utilisation répétée de la main et du poignet peut provoquer une irritation de l’os scaphoïde, entraînant des douleurs. L’os scaphoïde est situé à la base du pouce et est souvent affecté par des mouvements répétitifs.

La frappe ou l’utilisation d’une souris au travail sont deux exemples courants d’activités susceptibles d’irriter l’os scaphoïde.

RECOMMANDÉ :  Kyste mucoide : Définition et prise en charge (doigt)

Traumatisme

Même sans fracture, un traumatisme de l’os scaphoïde peut provoquer des douleurs. Ce phénomène est souvent observé chez les athlètes qui pratiquent des sports de contact. Le scaphoïde est un petit os du poignet qui aide à stabiliser la main. En raison de son emplacement, le scaphoïde est susceptible de se blesser.

Une chute sur une main tendue ou un coup direct au poignet peut entraîner la rupture du scaphoïde. Cependant, même sans fracture, le scaphoïde peut être meurtri ou gonflé. Cela peut entraîner des douleurs et des difficultés à utiliser la main.

Bursite

La bursite est une affection qui peut provoquer une inflammation et des douleurs dans les articulations et les tendons. Cette affection est causée par l’inflammation de petites poches de liquide, appelées bourses séreuses. Ce phénomène peut souvent entraîner une douleur dans la zone concernée.

Kystes ganglionnaire

Un kyste ganglionnaire est une excroissance non cancéreuse qui se forme le plus souvent près d’une articulation ou d’un tendon. Il est généralement rempli d’une substance gélatineuse et peut provoquer des douleurs. Les kystes ganglionnaires sont la cause la plus fréquente de douleur au scaphoïde sans fracture.

Le kyste se forme autour des tendons ou des articulations, empêchant le libre mouvement de ces tissus. En plus de provoquer des douleurs, les kystes ganglionnaires peuvent également limiter l’amplitude des mouvements et provoquer des engourdissements ou des picotements. Si le kyste appuie sur un nerf, il peut également entraîner une faiblesse musculaire.

No post found!

Quand devez-vous consulter un médecin pour votre douleur au scaphoïde ?

Si vous présentez l’un des symptômes suivants, vous devez consulter immédiatement un médecin pour clarifier le diagnostic :

  • Douleur intense ;
  • Gonflement ;
  • Ecchymoses (bleus) ;
  • Sensibilité ;
  • Déformation du poignet ;
  • Impossibilité de bouger le poignet ou la main ;
  • Engourdissement ou picotement de la main ou des doigts.

Ces symptômes peuvent être le signe d’une blessure plus grave, comme une fracture. Un médecin peut déterminer si vous avez une fracture et vous fournir un traitement pour soulager votre douleur, accélérer la guérison, ainsi que prévenir les complications.

La douleur du scaphoïde peut-elle être complètement évitée ?

Il n’existe aucun moyen garanti de prévenir les douleurs du scaphoïde. Cependant, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour réduire votre risque de blessure :

  • Portez un équipement de protection lorsque vous pratiquez des sports ou d’autres activités qui sollicitent le poignet. Évitez les mouvements interdits par votre médecin (si indiqué).
  • Utilisez une technique appropriée lorsque vous effectuez des mouvements répétitifs avec la main et le poignet.
  • Faites souvent des pauses pour reposer la main et le poignet.
RECOMMANDÉ :  Convalescence après une opération de tendinite de Quervain

Si vous avez déjà subi une blessure à l’os scaphoïde, veillez à le protéger contre toute nouvelle blessure. Portez une attelle ou un appareil orthopédique selon les recommandations de votre médecin.

Ressources

Peut-on conduire avec une fracture du scaphoïde ? (Réponse du kiné)

Références

https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2006/revue-medicale-suisse-92/les-syndromes-douloureux-du-poignet

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Symptomes/Fiche.aspx?doc=douleur-poignet-symptome

https://lemedecinduquebec.org/Media/120092/053-060DrPelletier0313.pdf

https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2016/revue-medicale-suisse-532/la-main-revue-des-pathologies-les-plus-frequentes-pour-le-medecin-de-premier-recours

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut