Douleurs au biceps quand je tends le bras : Explications

Article rédigé par le 16 décembre 2022

Le biceps est un des muscles les plus sollicités dans les mouvements de la vie quotidienne. Quand on essaie d’attraper des choses, quand on dort, quand on fait du sport, quand on fait le ménage, au travail… il nous est indispensable de tendre le bras. Vous ressentez une douleur au biceps quand vous tendez le bras ? On vous explique les causes possibles dans cet article.

Quelques rappels anatomiques sur le bras et le biceps

Le bras désigne la partie entre le coude et l’épaule. Quand on parle de muscle du bras, on pense tout de suite au biceps brachial. C’est le muscle le plus important du bras.

Et si on décortiquait un peu ce mot pour comprendre ?

En réalité, le terme biceps renferme un préfixe : « bi — » et « ceps » : deux chefs. Ce qui indique alors que ce muscle brachial est formé de deux parties : le long biceps et le court biceps. Chacune de ces parties est prolongée par des tendons, de leurs deux extrémités, pour les attacher aux os.

Ce muscle joue un rôle important. Il intervient lorsqu’on plie l’avant-bras sur le bras, lors de la flexion du coude, lorsqu’on doit tourner la paume de la main vers le haut et lorsqu’on tend le bras.

Les douleurs au biceps peuvent se manifester de différentes manières, selon la cause et la pathologie sous-jacente.

Elles peuvent être aigües ou non, d’intensités variables, et elles s’accentuent lors de la répétition du mouvement.

Pourquoi il y a une douleur au biceps quand je tends le bras ?

Les douleurs musculaires au niveau du biceps, lors des mouvements de tensions peuvent avoir plusieurs explications.

Une fatigue musculo-tendineuse : cause fréquente d’une douleur au biceps

Dans la plupart des cas, ces douleurs sont juste la conséquence d’une sur sollicitation des biceps. C’est d’ailleurs ce qui se produit lorsqu’on a fait des efforts trop intenses, des mouvements répétés et prolongés qui incluent la contraction des biceps.

C’est pourquoi les personnes qui font souvent travailler les muscles du bras (que ce soit dans le domaine professionnel, sportif, dans la vie quotidienne) en souffrent souvent.

À la suite d’efforts importants, il y a en effet microfissuration ou petites déchirures au niveau des fibres musculaires du biceps et les minuscules vaisseaux sanguins qui le parcourent s’éclatent.

De plus, il y a aussi production de déchets métaboliques qui résident dans le tissu musculaire. C’est ce qui explique les douleurs. Et lorsqu’on continue à tendre le bras, les efforts de tension et de contraction du biceps vont en quelque sorte agresser les cellules qui le constituent.

RECOMMANDÉ :  Anatomie de l’épaule : tout savoir sur cette articulation (pathologies)

On parle alors aussi de courbatures. Celles-ci apparaissent souvent quelques heures après l’effort. L’intensité de la douleur est maximum après 48 h. Normalement, elles se résorbent progressivement après quelques jours pour guérir complètement.

Des tendinopathies

Ce sont des affections qui touchent les tendons du biceps. Les symptômes consistent dans la plupart des cas, en des douleurs au niveau du muscle concerné, surtout lors des mouvements spécifiques, comme quand on tend le bras. Les tendinopathies responsables de douleurs au biceps sont très variées.

  • Une tendinite: il s’agit d’une inflammation des tendons du biceps brachial. Elles sont aussi causées par des mouvements répétitifs, et des surutilisations de cette partie du corps. Comme toutes inflammations, il y a des douleurs qui peuvent parfois être accompagnées de rougeur et de gonflement et de chaleur.
  • Une rupture des tendons: elle survient lorsque les tendons des biceps affaiblis par leur surutilisation se déchirent. Cette rupture traumatique peut avoir comme origine des évènements brutaux, des traumatismes et des mouvements forcés. C’est comme lorsqu’on soulève un objet lourd ou lorsqu’on amortit une chute avec les mains. Par ailleurs, les biceps déjà enflammés (c’est-à-dire atteints de la tendinite) peuvent facilement se rompre suite aux efforts. Les risques augmentent aussi avec l’âge.

Des lésions musculaires plus graves

Par ailleurs, les douleurs de vos biceps lorsque vous tendez le bras peuvent aussi s’expliquer par des lésions musculaires plus sérieuses.

  • Une élongation: dans ce cas, le muscle se retrouve très étiré et désorganisé. Il s’agit du premier stade de la lésion musculaire.
  • Un claquage: c’est un stade plus avancé de la lésion musculaire qui correspond à la rupture des fibres musculaires.
  • Une rupture totale du biceps: c’est le dernier stade de la lésion musculaire qui correspond à la déchirure totale du muscle.

Séquelles de traumatismes : expliquent aussi une douleur au biceps quand vous tendez le bras

Les traumatismes tels que les chutes, les chocs, les blessures, les fractures, les entorses au niveau du membre supérieur peuvent occasionner des douleurs lorsqu’on tend les bras. Ce sont les cas les plus courants.

Pour conclure, il est nécessaire de bien identifier votre douleur. S’agit-il vraiment d’une douleur musculaire au niveau du biceps ? Celle-ci n’est pas à confondre avec d’autres types de douleurs (articulaires, circulatoires, osseuse, nerveuse, localisée ou diffuse).

Il est à noter que cet article ne remplace en aucun cas le diagnostic médical. Il est toujours judicieux de consulter un professionnel de santé pour des avis et des prises en charge adéquats. Si les douleurs ne concernent pas que le biceps, mais du bras en général, il ne faut pas la prendre à la légère puisque les pathologies qui s’y cachent peuvent être plus graves : maladies cardiaques, maladies neurologiques ou d’autres problèmes plus sérieux.

RECOMMANDÉ :  Disjonction acromio-claviculaire : immobilisation (combien de temps ?)

Références

Courbatures et crampes — symptômes, causes, traitements et prévention — VIDAL

Douleurs dans bras : 3 maladies cachées (medisite.fr)

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut