Douleurs au bras : signification émotionnelle

Article rédigé par le 27 mai 2024

Oui, les douleurs au bras ont une signification émotionnelle, même si c’est difficile à imaginer. C’est une question qui nous échappe, ou plus précisément que nous négligeons en temps général.

De plus, à l’heure actuelle, la science et la médecine sont tous deux en accord sur l’existence du lien entre les émotions et le corps.

De nombreuses recherches ont démontré que les douleurs physiques en dehors de leurs causes médicales peuvent aussi provenir des problèmes émotionnels comme le fait d’avoir du mal à s’exprimer, à lâcher prise ou à laisser quelqu’un s’en aller.

Dans cet article, nous allons étudier plus particulièrement les significations émotionnelles des douleurs au bras.

Signification émotionnelle des douleurs au bras : 5 points à retenir

  1. Les bras ont un rôle majeur dans la vie de tous les jours en plus d’avoir un symbole important dans notre relation envers les autres.
  2. Les douleurs au bras peuvent signifier une difficulté à s’adapter, à exprimer son amour ou son affection, à lâcher prise, à laisser quelqu’un qu’on aime partir. Elles peuvent aussi signifier une démotivation.
  3. La douleur au niveau de chaque partie du membre supérieur pourrait avoir une signification particulière.
  4. Travailler sur ses émotions est le point clé pour soulager les douleurs au bras qui y sont liées.
  5. Les douleurs au bras peuvent aussi avoir une cause médicale.

Rôles physiologiques des bras : bref rappel

Avant de parler des significations émotionnelles d’une douleur au bras, il convient de faire un petit rappel des rôles importants de ce membre pour l’être humain.

En effet, les bras sont des membres indispensables à nous les êtres humains. C’est grâce à eux que nous réalisons nos activités au quotidien, que ce soit pour se nettoyer, pour manger, pour écrire, pour manier les objets, etc.

Les bras sont aussi un moyen de communication avec les autres. Ils nous permettent de toucher, d’enlacer et de jouer avec quelqu’un.

Les bras : la symbolique

Sur le plan émotionnel, les bras servent à exprimer nos sentiments aux autres. Ils symbolisent également notre capacité et notre façon de vivre les expériences de la vie.

Sommes-nous capables d’exprimer réellement ce qu’on ressent ? Est-ce qu’on est flexible face aux changements ? Est-ce qu’on est capable de recevoir et de donner ? Où en est notre capacité d’agir ? Tous ces sentiments peuvent s’extérioriser avec les bras.

Les significations émotionnelles des douleurs au bras

Les douleurs au bras peuvent avoir plusieurs significations émotionnelles.

Avoir du mal à s’adapter

Les douleurs aux bras sont des problèmes que l’on rencontre fréquemment chez les personnes qui, au lieu d’écouter son cœur et ses besoins propres, préfèrent s’apitoyer sur leur sort.

Ces gens n’osent pas agir et se sentent impuissants face à leurs situations.

Au final, ils baissent les bras.

Avoir de la difficulté à exprimer son amour et son affection

Ne pas pouvoir exprimer son affection à quelqu’un est douloureux.

La raison peut provenir d’un problème personnel ou bien d’un problème externe, mais quoi qu’il en soit, la situation fait toujours souffrir et engendre une forte pression au fond de soi.

En effet, une personne qui est incapable de dire ou de montrer son amour devient incapable de tisser des liens avec autrui. C’est un poids qui est lourd à porter et qui peut parfois se traduire par des douleurs au bras.

Dans certains cas, cette forme de réticence s’explique aussi par le besoin de se protéger de quelqu’un ou des autres.

Ne pas vouloir laisser quelqu’un partir

Comme nous l’avons vu plus haut, les bras sont utilisés pour exprimer nos sentiments, en particulier l’amour. Le fait d’embrasser et d’enlacer une personne signifie que l’on s’attache à elle.

Malheureusement, les séparations font partie intégrante de la vie. Cela peut s’agir d’un décès, d’un divorce, d’une rupture amoureuse ou d’une rupture amicale.

Devant ces situations, il est généralement difficile de laisser partir l’être cher. Et c’est ce sentiment de déni que l’on ressent parfois par des douleurs au bras.

RECOMMANDÉ :  Douleur au pied : Signification émotionnelle

Être incapable de lâcher prise

Apprendre à lâcher prise est une étape importante quand la situation nous dépasse. Elle permet de voir le problème avec du recul et de mieux l’analyser pour trouver les solutions adéquates.

En revanche, quand on continue de s’acharner, on ne fera que ruminer et s’épuiser sous le poids de ce fardeau.

Être démotivé dans ce qu’on fait

Quand la motivation nous manque, que ce soit au travail ou dans nos relations, on est tout le temps frustré. On a l’impression d’être piégé dans une situation sans pouvoir en sortir.

Les autres significations émotionnelles possibles des douleurs au bras

Outre les significations émotionnelles évoquées précédemment, il faut également savoir que les douleurs au bras peuvent indiquer d’autres problèmes émotionnels, et ce, en fonction de leurs localisations.

La douleur à la main

Les mains servent pour saisir, prendre et manipuler les objets. Elles permettent aussi de donner et de recevoir.

Toutes ces qualifications prennent aussi leurs sens dans le cadre émotionnel. En effet, les mains symbolisent l’aptitude à prendre, à donner, à partager et à recevoir.

Une douleur à la main peut donc indiquer que nous avons du mal à agir par peur de l’échec. C’est aussi le signe que nous nous dévalorisons, que nous avons du mal à donner ou à recevoir (ou les deux).

La douleur au poignet

Le poignet occupe un rôle majeur dans les mouvements de la main. Lorsqu’il est douloureux, il devient impossible de soulever quoi que ce soit, même un léger crayon. C’est une affection très handicapante.

Émotionnellement, la douleur au poignet traduit le manque de confiance en soi. Elle informe que l’on ne se sent pas en mesure d’assumer nos responsabilités, que l’on est incapable de prendre des décisions.

La douleur à l’avant-bras

Une douleur à l’avant-bras révèle avant tout notre difficulté à exprimer nos sentiments et nos émotions.

Dans d’autres circonstances, elle exprime notre inaptitude à agir et notre peur du changement. Elle révèle un sentiment d’insécurité.

La douleur au coude

L’articulation du coude permet au bras d’effectuer tous les gestes utiles au quotidien. Elle est souple et flexible.

Par ces caractéristiques, le coude est la partie du corps qui représente la liberté de mouvement, la flexibilité ainsi que le pouvoir d’accepter et de s’adapter aux changements dans la vie.

La douleur et la rigidité du coude se manifestent alors lorsque nous nous trouvons piégés dans des circonstances déplaisantes. La situation nous met mal à l’aise, tandis que nous ne pouvons pas nous exprimer ni nous en défaire.

La douleur au biceps

Ce sont les biceps qui font la force du bras. C’est grâce à eux que nous pouvons nous défendre et accomplir nos activités.

Ainsi, en dehors des causes médicales, avoir mal au biceps peut signifier que l’on se sent coupable de ne pas pouvoir protéger les personnes qui nous sont chères.

C’est aussi un signe qui indique que l’on se prive des actions et des désirs pouvant nous être bénéfiques.

La douleur à l’épaule

Au quotidien, nous utilisons les épaules pour porter des charges.

Sur le plan émotionnel, ces charges correspondent plus aux sentiments de responsabilité, d’insécurité, de peine et de joie.

Ainsi, lorsque les ressentis négatifs se concentrent en trop grande quantité au fond de soi, ils finissent par nous peser. C’est ce qu’on appelle porter un fardeau émotionnel.

D’habitude, les douleurs aux épaules résultent des émotions négatives telles que l’insécurité affective (douleur à l’épaule gauche) et l’insécurité matérielle (douleur à l’épaule droite).

Elles peuvent aussi exprimer le manque d’estime et de confiance en soi. En effet, on se sent inutile, voire incapable d’assumer nos responsabilités ce qui nous oblige à nous replier sur nous-mêmes.

La douleur à l’omoplate

Les omoplates contribuent à la mobilité des bras. Elles permettent aux épaules de bouger dans toutes les directions. Elles représentent notre capacité à affronter la vie de toutes les manières possibles.

 Quand une douleur se manifeste à l’omoplate, cela peut alors dire que l’on souffre de frustration et des agissements négatifs de notre entourage. On ne fait que subir, sans oser contester.

Les causes mentales des douleurs au bras

Certains sentiments qui cogitent dans notre pensée peuvent être à l’origine des douleurs au bras.

RECOMMANDÉ :  Mal au genou : Signification émotionnelle 

Cela concerne notamment les pensées négatives comme le doute et la peur.

Vous doutez de vos capacités et de vos potentiels. Vous ne croyez pas avoir les compétences nécessaires pour réussir les tâches qu’on vous confie.

Par ailleurs, dans tout ce que vous entreprenez, vous avez peur de ne pas être à la hauteur. Au niveau relationnel, vous avez peur de montrer votre affection et votre amour aux autres. Vous évitez les câlins et les embrassades.

Les causes médicales des douleurs au bras

En raison de leurs utilisations au quotidien, les bras peuvent se fatiguer, se blesser et s’user, ce qui engendre des douleurs musculaires, articulaires, voire même osseuses.

L’intensité de la douleur et les symptômes associés dépendent surtout de la pathologie qui s’installe. Cela peut être une luxation, une entorse, une fracture, une tendinite, une arthrose, une arthrite ou une polyarthrite rhumatoïde.

Si la douleur affecte principalement le bras gauche, on peut penser à un infarctus du myocarde. Cela peut aussi rarement être en lien avec d’autres maladies sous-jacentes comme :

  • le stress ;
  • la hernie discale cervicale ;
  • la névralgie cervico-brachiale ;
  • les brûlures d’estomac ;
  • les bronchites répétées ;
  • la péricardite ;
  • le bruxisme.

Dans tous les cas, il est indispensable de consulter un médecin pour clarifier le diagnostic.

Que faire pour se libérer des problèmes émotionnels en lien avec les douleurs au bras ?

« Souvent, les douleurs physiques ont pour fonction d’alerter une personne qu’un travail d’ordre émotionnel doit être fait ». C’est ce qu’a dit la Docteur Susan Babel, psychologue spécialiste de la dépression dans son article qui a paru dans revue Psychology Today.

Cet article écrit par Fatima Asbayo a d’ailleurs permis d’analyser le processus de la douleur chronique et l’alexithymie, une difficulté à identifier et à exprimer ses émotions.

L’article parle d’une étude réalisée auprès de 56 patients qui souffrent de douleurs chroniques.

L’objectif est de confirmer l’existence d’un dysfonctionnement émotionnel ou d’une vulnérabilité psychopathologique émotionnelle relatifs à la douleur.

La méthode quant à elle consistait à évaluer les critères communs du fonctionnement de l’alexithymie à l’aide de test Rorschach.

Les résultats ont confirmé que les patients qui souffrent de douleur chronique présentent effectivement un profil alexithymique. De plus, on a pu constater que l’intensité des douleurs était aux seuils les plus élevés selon l’échelle visuelle analogique.

Travailler ses émotions pour soulager les douleurs au bras liées aux émotions

Avant toute chose, il convient de déterminer la situation à l’origine notre peur, de notre frustration et de nos sentiments de culpabilité. Ce n’est qu’après qu’il faut trouver les moyens de s’en libérer.

Apprendre à lâcher prise

Devant les situations pesantes, il faut apprendre à lâcher prise. Cela peut se faire en modifiant nos habitudes ainsi qu’en faisant le ménage dans notre vie professionnelle et personnelle.

Faire des pauses de temps en temps

Quand on se sent épuisé, il est important de prendre une pause et de faire un bilan sur les projets que l’on entreprend. C’est le moment idéal pour se demander si ces derniers en valent vraiment la peine et s’ils méritent vraiment les efforts que nous dépensons. Aussi, pourquoi ne pas commencer à visualiser les choses que nous aimons, que nous désirons avoir.

Savoir accepter

Après le décès d’un proche ou la fin d’une relation, il faut savoir accepter la réalité, laisser aller et tourner la page. Bien entendu, cela prendra certainement du temps, mais avec de la persévérance, il est possible de passer le cap.

Travailler sa confiance en soi

Si on est accaparé par le doute et la crainte de ne pas être à la hauteur de quelque chose ou de quelqu’un, la meilleure solution est de travailler notre confiance en soi.

Apprendre à changer ce qui nous déplait

Si on se sent coincé dans une situation désagréable, il est désormais temps d’apprendre à passer à l’action et de prendre les décisions de changer ce qui ne nous convient pas.

Pour passer toutes ces étapes, il existe diverses méthodes intéressantes que vous pouvez explorer : l’EFT, les soins énergétiques, la kinésiologie, l’ostéopathie, la méthode LCE (Libération des Chocs Emotionnels)…

Il faut rappeler que certaines de ces thérapies restent non conventionnelles  et ne présentent pas de preuves scientifiques suffisantes.

Ressources

Gaz et ballonnements : signification émotionnelle

Torticolis : signification émotionnelle (explications)

Références

https://www.diane-shiatsu.com/single-post/2017/11/17/douleurs-et-%C3%A9motions#:~:text=C’est%20l’articulation%20souple,coinc%C3%A9%20dans%20une%20situation%20d%C3%A9plaisante.

https://www.ecoutetoncorps.com/fr/ressources-en-ligne/malaises-maladies-definition/bras-mal-de

https://www.buzzwebzine.fr/mal-bras-gauche-quelle-signification-spirituelle/

https://www.estelledaves.com/pages/symbolique-du-corps/b-1/bras.html

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut