Engorgement chez le cheval: tout savoir sur cette affection

Article rédigé par le 9 mars 2024

L’engorgement chez le cheval est un problème de santé fréquent qui peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur l’animal, notamment des séquelles. Cette condition se caractérise par une accumulation anormale de liquide due à un problème circulatoire chez le cheval.

L’engorgement chez le cheval peut être causé par divers facteurs, tels qu’une mauvaise circulation sanguine, une infection ou un choc. Il est important de consulter si elle s’accompagne de fièvre ou de boiterie pour éviter les séquelles chez votre animal.

Des mesures préventives peuvent être prises pour réduire le risque d’engorgement chez le cheval, comme une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie. Pour tout comprendre de cette affection et réagir au mieux, lisez cet article rédigé spécialement par votre vétérinaire!

Les 6 points à retenir sur l’engorgement chez le cheval

  • 1. L’engorgement du cheval est une accumulation de liquide dans les membres inférieurs, généralement causée par un problème circulatoire.  Les signes d’engorgement comprennent un gonflement des membres, une sensibilité accrue, une chaleur et une rougeur au niveau des membres touchés.
  • 2. Les causes de l’engorgement peuvent être diverses, notamment un effort intense, une mauvaise circulation sanguine, une blessure ou une infection.
  • 3. Le traitement de l’engorgement du cheval peut inclure le repos, l’application de compresses froides, l’administration de médicaments anti- inflammatoires
  • 4. Il est important de consulter un vétérinaire lorsque l’engorgement chez votre cheval entraîne une boiterie ou est accompagné de fièvre
  • 5. Prévenir l’engorgement du cheval passe par une bonne gestion de l’effort physique, une alimentation équilibrée, des soins réguliers des membres et une surveillance attentive de l’état de santé du cheval
  • 6. En cas de doute, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel pour obtenir un diagnostic précis et un traitement adapté à la situation.

Qu’est-ce que l’engorgement chez le cheval ?

Chez le cheval, l’engorgement désigne un gonflement du boulet et/ou du canon au niveau des membres. Il est reconnaissable par l’absence de reliefs au niveau des tendons, qui normalement sont palpables si le membre est en bonne santé. Puisque l’engorgement est généralement sur un membre, vous serez capable de faire la différence entre un membre sain et un membre atteint d’engorgement.

Physiopathologie de l’engorgement chez le cheval

Généralement, l’engorgement chez le cheval est dû à un problème circulatoire ou à une inflammation. Il est dû à une accumulation de liquide synovial au niveau des tendons entraînant ainsi un gonflement appelé « œdème » de cette partie. Généralement, l’engorgement sera localisé au niveau des tendons, des boulets, ou des jarrets de votre cheval.

Les facteurs et les causes de l’engorgement chez le cheval

L’engorgement chez le cheval a plusieurs causes : 

RECOMMANDÉ :  Constipation chez le chien : définition et prise en charge (tout savoir)

Un travail intense

Lorsque les membres du cheval travaillent intensément et sans repos, la circulation veineuse peut être entravée à cause de l’effort. Il en résulte alors un œdème.

Un faux mouvement et des chocs sur le membre

Qui dit choc, dit parfois inflammation. Le liquide synovial, appelé également « lymphe », et qui contient des globules blancs, peut s’accumuler au niveau de la partie qui a subi un traumatisme, entraînant ainsi un œdème.

Une pathologie sous-jacente

Il s’agit d’engorgement d’origine infectieuse. La plupart du temps, l’infection en cause est la lymphangite, provoquée par un germe qui entraîne une infection des tissus sous la peau du cheval. Dans ce cas, l’engorgement peut être associé à la fièvre et elle doit être prise en charge rapidement par un vétérinaire pour éviter les séquelles.

Selon une étude menée par Brenger en 2021, la gale de boue fait partie de ces pathologies qui entraînent un engorgement chez le cheval

Des facteurs environnementaux

Certains facteurs environnementaux comme la chaleur peuvent entraîner l’engorgement chez le cheval.

Des facteurs alimentaires

Un aliment trop riche en concentrés et pauvres en fibres peut entraîner l’engorgement chez le cheval.

Une mauvaise circulation sanguine

C’est le cas par exemple lorsque le cheval a un mauvais retour veineux. C’est le cas lorsque les chevaux restent enfermés pendant plusieurs jours. L’œdème au niveau des membres survient à cause de l’immobilité

Una affaiblissement des défenses immunitaires

La baisse de l’immunité chez le cheval peut également entraîner un engorgement.

Comment gérer un engorgement chez le cheval ?

Tout d’abord, l’avis d’un vétérinaire pour confirmer qu’il s’agit bien d’engorgement est nécessaire est nécessaire. Toutefois, plusieurs éleveurs de chevaux savent différencier un membre atteint d’engorgement par expérience. Une fois le diagnostic posé, plusieurs prises en charge de cette affection sont possibles : 

Faire des cataplasmes d’argile sur le membre atteint

Grâce à ses propriétés astringentes, l’argile en cataplasme va absorber l’eau des tissus engorgés. Cette méthode permet de diminuer l’œdème. Pour ce faire, il faut l’appliquer humide et renouveler le pansement plusieurs fois par jour. Toutefois, il ne faut pas l’appliquer sur une peau fragilisée ou avec une plaie.

Avis du professionnel : Puisque l’argile ne résout que l’engorgement périphérique, il convient de connaître la cause intrinsèque de l’engorgement pour voir disparaître cette affection.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

(ARCILIA) Argiletz – 1 Pot d’Argile Verte – 1kg – Prête à l’emploi
  • MULTI-USAGE ● Masque de beauté visage | Masque pour cheveux | Bain de douceur.
  • NATURELLE ● Argile 100% naturelle | Séchée au soleil | Soumise à de nombreux contrôles.
  • QUALITÉ ● Produit certifié ISO 9001 | Produit fabriqué dans le respect des hommes et de la nature.

Appliquer des gels anti-inflammatoires

Des gels anti-inflammatoires existent et permettent de réduire l’inflammation qui cause l’engorgement. Ils sont toutefois déconseillés sur les plaies ouvertes.

RECOMMANDÉ :  Le chat Lykoi ou chat loup-garou: un chat atypique

Prendre en charge l’engorgement par le froid

Pour appliquer le froid sur le membre engorgé, on peut réaliser des douches ou utiliser des poches souples. En effet, le contact du froid réactive la circulation sanguine. Toutefois, il convient de bien sécher la peau après la douche pour limiter l’humidité sur la peau.

Poser des guêtres et des bandes de repos sur le membre

Les bandes de repos et guêtres sont une bonne option pour réduire l’engorgement chez le cheval. En effet, ils tendent à améliorer le retour veineux et donc limiter l’œdème.

Peut-on faire travailler le cheval lorsqu’il présente un engorgement?

De manière générale, la réponse à cette question dépend de l’état du cheval et des symptômes de l’engorgement. Si le cheval boîte, il faut éviter de le faire travailler et le mettre au repos. Cependant, s’il ne boite pas ou légèrement, un peu de travail ne lui fera pas de mal pour éviter l’immobilité : elle peut même réduire l’œdème.

Comment prévenir l’engorgement chez le cheval ?

Pour prévenir l’engorgement chez le cheval, certaines mesures sont nécessaires.

Éviter les extrêmes : ni trop de travail, ni trop d’immobilité

D’un côté les chocs et ruptures de tendons favorisent l’engorgement, mais l’immobilité, d’un autre côté, ne permet pas une bonne circulation sanguine et favorise l’apparition d’engorgement chez le cheval.

Protéger les tendons de votre cheval

Vous pouvez par exemple utiliser des systèmes de contention pour protéger les tendons de votre cheval. Le parage de votre cheval est également essentiel.

Adapter l’alimentation de votre cheval

Il convient de bien équilibrer l’alimentation de votre cheval en évitant les concentrés trop riches. Bien hydrater votre cheval est également un moyen pour prévenir l’apparition d’engorgement.

Préparer convenablement votre cheval avant les séances d’entraînement

Faire marcher le cheval permet de réactiver la circulation sanguine. Il suffit de 20 minutes de marche avant la séance pour faire un échauffement musculaire

Prendre soin de votre cheval après les efforts

Une douche froide des membres de votre cheval sont également recommandés après les efforts. En plus d’activer la circulation sanguine, cette méthode permet d’évacuer les toxines. Il faut également protéger les sabots avec une graisse adaptée.

Mon avis de vétérinaire sur l’engorgement du cheval : L’engorgement peut être une affection handicapante pour le cheval. Toutefois, s’il est bien pris en charge, il n’y aura pas de séquelles

Quand consulter ?

Même si la tendinite n’est pas considérée comme une urgence, quelques situations doivent amener à la consultation d’un vétérinaire :

  • En cas de lymphangite surtout avec une fièvre (une température rectale supérieure à 38,5 degrés Celsius
  • En cas de boiterie
  • En cas de persistance de l’engorgement au-delà de 48h

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Mon cheval est engorgé, que faire ?
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut