Entorse du genou : guide complet

Article rédigé par le 22 mai 2024

Une entorse du genou fait référence à une atteinte ligamentaire de l’articulation du genou. Il s’agit d’une affection d’origine traumatique relativement fréquente.

La gravité de l’entorse du genou est catégorisée en 3 stades en fonction de la gravité des lésions ligamentaires : bénigne, moyenne et grave. Cela va sans dire que la prise en charge de cette pathologie dépend de son stade de gravité.

Découvrez plus d’informations sur l’entorse du genou dans cet article rédigé par  une médecin.

Les 5 points essentiels

  1. L’entorse du genou désigne une atteinte d’un ou plusieurs ligaments de l’articulation du genou. Elle peut être associée à une lésion des ménisques.
  2. L’entorse du genou est d’origine traumatique. Le mécanisme peut être direct (chute sur l’articulation du genou) ou indirect (mouvement anormal du genou).
  3. Les symptômes de l’entorse du genou comprennent un craquement du genou au moment du traumatisme, un gonflement et une douleur de l’articulation du genou. D’autres manifestations peuvent les accompagner (instabilité, contractions musculaires, etc.).
  4. La prise en charge de l’entorse du genou varie en fonction de sa gravité. Une entorse bénigne du genou se soigne par le protocole GREC (Glaçage, Repos, Élévation, Compression). Ce dernier sera associé à des séances de rééducation pour une entorse modérée du genou. Les cas graves nécessitent une intervention suivie de séances de rééducation.
  5. Renforcer les articulations, bien s’échauffer avant toute activité sportive et laisser le temps aux articulations de bien récupérer après les efforts physiques font partie des mesures préventives contre l’entorse du genou.

Entorse du genou : rappel anatomique de l’articulation du genou

Le genou, articulation cruciale du corps humain, assure à la fois la mobilité et la stabilité. Composé d’os, de ligaments, de ménisques, de cartilage, de la membrane synoviale et de muscles, cet ensemble complexe nécessite une compréhension détaillée pour appréhender son fonctionnement.

Les os du genou comprennent la rotule, le condyle fémoral et le plateau tibial, formant deux articulations : la fémoro-patellaire et la fémoro-tibiale. Les ligaments, essentiels pour la stabilité, sont au nombre de quatre.

Le cartilage, amortisseur crucial, est présent à la jonction des os, tandis que la membrane synoviale lubrifie l’articulation. Enfin, les muscles principaux, comme le quadriceps et les ischio-jambiers, assurent le maintien du genou.

Entorse du genou : définition et types

On désigne par « entorse du genou », une lésion d’un ou plusieurs ligaments de l’articulation du genou. La lésion ligamentaire est, parfois, associée à une atteinte des ménisques.

Trois types d’entorse du genou existent. Selon sa gravité, vous pouvez avoir :

  • une entorse bénigne : étirement du ligament ;
  • une entorse moyenne : déchirure partielle d’un nombre limité de fibres ligamentaires ;
  • une entorse grave : une déchirure totale d’un ou plusieurs ligaments.

De manière générale, les atteintes isolées des ligaments latéraux sont de moindre gravité. A l’inverse des atteintes des ligaments croisés ou des atteintes complexes (par exemple : association de lésions ligament croisé-ligament latéral, lésions ligamentaires-lésions des ménisques) qui sont habituellement graves (perte des fonctions du genou).

Bon à savoir : la luxation du genou est un cas extrême d’entorse du genou. Elle correspond à une rupture complète des ligaments. Ces derniers ne pouvant plus assurer la réunification des structures osseuses, il en résulte une sortie de l’articulation de son axe.

Entorse du genou : causes

Comme dit plutôt, l’entorse du genou est une affection traumatique. En France, elle représente 50% des traumatismes du genou. Son mécanisme d’apparition peut être direct ou indirect.

Traumatisme direct

Une entorse du genou d’origine traumatique directe survient suite à un choc direct sur l’articulation du genou. Elle s’observe souvent lors d’une chute. Dans ce cadre, l’entorse du genou représente près d’un tiers des affections liées aux accidents de ski alpin.

Cependant, les accidents de circulation ne sont pas en reste. Un contact violent du genou avec le tableau de bord d’une voiture est également susceptible de provoquer une entorse du genou.

Traumatisme indirect

Une entorse du genou par mécanisme indirect est en lien avec un mouvement anormal de la jambe (faux mouvement ou mouvement excessif), à savoir :

  • un mouvement d’hyperextension du membre inférieur : c’est un mouvement qui se voit fréquemment au football quand un footballeur, la jambe bien tendue, manque le ballon et donne un coup de pied dans le vide ;
  • un mouvement en torsion : généralement observé dans les sports de pivot ou de pivot-contact.
RECOMMANDÉ :  Douleur au genou quand je monte les escaliers : Explications

Bon à savoir : en sport, on entend par « mouvement en pivot », le mouvement amorcé lors de changement de direction à la course, dans un dribble ou au moment d’une réception de saut. Il existe les sports de pivot  comme le tennis, le badminton, le ski, la danse et la gymnastique ; et les sports de pivot-contact : le basketball, le handball, le rugby, le football et les sports de combat.

Entorse du genou : diagnostic

Interrogatoire

Comme toute pathologie, l’interrogatoire du patient est une étape essentielle dans le diagnostic d’une entorse du genou. Il permet entre autres de préciser la date et la circonstance de survenue du traumatisme ainsi que les symptômes présentés.

En 2022, une équipe française de spécialistes en orthopédie-traumatologie menée par Simon Lukas, a développé le score ACLIS (anterior cruciate ligament injury score) pour les entorses du genou. Le but est d’établir le diagnostic d’une atteinte du ligament croisé antérieur par l’interrogatoire.

Publié dans la Revue de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique, le score qu’ils proposent se base sur quatre critères. Ce sont :

  • l’instabilité immédiate du genou ;
  •  l’incapacité de reprise du sport ;
  •  la sensation de déboitement ;
  •  la notion de pivot-contact au moment du traumatisme.

L’existence d’au moins deux de ces critères est en faveur d’une rupture du ligament croisé antérieur.

Signes cliniques

Les symptômes de l’entorse du genou sont :

  • un craquement du genou au moment du traumatisme ;
  • un gonflement du genou plus ou moins immédiat (jusqu’à 24 heures après le traumatisme) ;
  • une douleur du genou d’intensité variable selon le type de l’entorse (légère à modérée pour les entorses bénignes et moyennes, intense lors des entorses graves).

Le tout peut être associé à :

  • une instabilité du genou ;
  • des contractions musculaires involontaires des muscles du genou (spasmes musculaires) ;
  • une difficulté de poser le pied au sol ;
  • une impossibilité de marcher sans aide (entorse du genou grave).

Examens cliniques

Après un interrogatoire minutieux, le médecin procédera à des examens cliniques du genou affecté. Il va évaluer :

  • la mobilité de l’articulation du genou ;
  • l’étendu du gonflement de l’articulation ;
  • la présence d’un hématome au niveau du ligament lésé.

En cas de suspicion d’une rupture du ligament croisé, il procèdera au test du tiroir correspondant (antérieur ou postérieur). Le test du tiroir se fait en comparaison avec le genou sain.

Test du tiroir antérieur

Le patient est allongé sur le dos, genou fléchi à 90°, pied bloqué par la cuisse du médecin.

Le médecin place ses deux mains derrière le tiers proximal du tibia, pouces en regard de la tubérosité tibiale antérieure. Puis, il exerce un mouvement de traction antérieure.

Le test est positif (rupture du ligament croisé antérieur) si le déplacement antérieur du tibia est nettement supérieur au côté sain (différence de plus de 6 mm).

Test du tiroir postérieur

Le patient est allongé sur le dos, genou fléchi à 90°, pied bloqué par la cuisse du médecin.

Le médecin place ses deux mains en regard du tiers proximal du tibia, pouces placés en regard de l’interligne articulaire. Puis, il exerce un mouvement de poussée.

Le test est positif (rupture du ligament croisé postérieur) si :

  • le déplacement postérieur du tibia sous le fémur est nettement supérieur au côté sain ;
  • le médecin ressent un arrêt mou en fin du mouvement de poussée.

Imagerie

Habituellement, le diagnostic de l’entorse du genou est clinique. Néanmoins, le médecin peut demander des examens d’imagerie en fonction des cas.

La radiographie peut être utilisée pour rechercher une éventuelle atteinte osseuse (fracture, arrachement osseux) associée à l’atteinte ligamentaire.

L’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) permet de confirmer le diagnostic et d’apprécier l’état des autres structures contenues dans le genou comme les os, les ménisques ou les parties molles autour de l’articulation. 

Entorse du genou : prise en charge

La prise en charge de l’entorse du genou dépend de sa gravité. Toutefois, l’âge du patient, l’activité sportive qu’il pratique, l’existence ou non de lésions associées peuvent être pris en compte pour le choix thérapeutique.

RECOMMANDÉ :  Orteil engourdi : Causes possibles (et que faire ?)

Protocole GREC

En cas d’entorse bénigne ou moyenne du genou, il est recommandé d’observer le protocole GREC (Glaçage, Repos, Élévation, Compression ou RICE en anglais)c’est-à-dire :

  • Application d’une poche de glace sur le genou affecté toutes les 4 à 6 heures (ça permet de lutter contre l’inflammation et de soulager la douleur) ;
  • Reposer le genou (pour permettre au ligament de bien récupérer de sa blessure) ;
  • Élever le membre touché (afin de favoriser le retour veineux accélérant le processus de guérison ligamentaire) ;
  • Compression (sans trop serrer) du genou (pour limiter le gonflement).

 Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Poche de Glace Cheville Genou, 3 PCS Sac de Glace Réutilisable Blessé [15Cm, 23Cm, 28Cm], Pain de Glace Anti-Douleur pour le Cou Pour enfants, Tête, Dos, Cou, Paule, Sportives Soulagement Douleur
  • MATÉRIAUX DE HAUTE QUALITÉ — Nos packs de glace sont fabriqués à partir de matériaux en polyester de haute qualité, avec une longue durée de vie et une résistance à l’usure, et l’extérieur est recouvert de PVC pour éviter les fuites.
  • FACILE À UTILISER — Pendant la thérapie par le froid, remplissez simplement le sac de glace avec les deux tiers de glace et d’eau pour soulager les maux de tête, les ecchymoses, les migraines, les douleurs musculaires et les gonflements. Pendant l’hyperthermie, veuillez ajouter de l’eau tiède pour soulager les maux d’estomac, les migraines, les sinus et les douleurs articulaires.
  • SAC DE GLACE PORTABLE — La conception compacte et confortable du sac de glace vous permet de transporter le sac de glace dans votre bureau, votre voiture et votre maison, ce qui est pratique à transporter et évite la douleur.
  • PAQUET CONTIENT – Grand 11″, Moyen 9″, Petit 6″. Petit – Bon pour cheville / yeux enflés, pour contusions ou pour enfants. Moyen – Bon pour la plupart des blessures ou des douleurs, comme le genou enflé, les maux de tête et l’arthrite. Large – Bon pour les zones de blessures importantes comme les épaules ou le dos.
  • LARGE GAMME D’APPLICATIONS — Il convient à la thérapie par le froid, qui aide à réduire la douleur et l’enflure causées par des écorchures mineures, des ecchymoses, des douleurs musculaires, des entorses et des foulures. Il est recommandé pour aider à soulager la douleur, réduire l’enflure et accélérer la récupération.

 Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Bodyprox Genouillère avec stabilisateurs latéraux et coussinets en gel pour un parfait soutien du genou Arthrite
  • Notre orthèse stabilisatrice à double ressort offre un soutien optimal aux genoux endommagés par des déchirures du ligament croisé antérieur (LCA), diverses blessures liées au sport, une légère arthrose et des problèmes de ligament tels que le LCP/MCL/LCL. Elle est également adaptée à la pratique quotidienne ou aux sports et activités à fort impact. Protection et récupération grâce à quatre bandes velcro réglables en fonction de votre niveau de confort et de vos besoins.
  • Un support flexible avec des matériaux de qualité : Le néoprène durable et le nylon qui évacue l’humidité s’associent pour offrir un support imbattable afin de réduire le stress sur les genoux endommagés. Le néoprène, qui est un matériau isolant, réchauffe les muscles pour favoriser la circulation sanguine, tandis que les doubles ressorts intégrés aux côtés absorbent la pression et les chocs lors des activités quotidiennes.
  • Protection supplémentaire grâce à un support rembourré : La rotule est entourée d’un rembourrage circulaire en gel de silicone pour un confort et un soutien accru. Le rembourrage en gel bouge avec votre genou pour offrir une stabilité et une protection maximales, tandis que la conception ouverte réduit la pression.
  • Sangles bidirectionnelles uniques : Nous avons ajouté deux sangles Velcro conçues pour s’enrouler autour du genou afin de fournir un support supplémentaire lors de l’utilisation. Les sangles se croisent au-dessus et au-dessous du genou, ce qui permet de stabiliser la rotule et de vous soulager davantage.
  • Adaptation personnalisée : Disponible en deux tailles avec des sangles en velcro réglables pour vous offrir le meilleur ajustement possible. Une doublure antidérapante sur le dessus empêche l’attelle de glisser, vous offrant ainsi un confort continu. Pour trouver votre meilleur ajustement, mesurez la circonférence de votre cuisse, 4″ au-dessus de la rotule. Taille unique – 14″-21.5″ et XL – 21.5″-26″.

Traitement chirurgical de l’entorse du genou

Les cas d’entorse grave du genou (rupture des ligaments croisés ou lésion ligamentaire associée avec d’autres atteintes articulaires) sont des indications chirurgicales. Les gestes chirurgicaux consistent à réparer les structures lésées afin de restaurer les fonctions de l’articulation du genou.

Traitement de l’entorse du genou : place de la rééducation

La rééducation (kinésithérapie) vise à retrouver la mobilité normale de l’articulation. Elle permet également de restaurer la force musculaire pour assurer de façon optimale les rôles du genou (position débout, marche, saut et course).

Ceci étant, la rééducation n’est pas nécessaire en cas d’entorse bénigne du genou (le protocole GREC suffit). Par contre, une entorse moyenne du genou nécessite des séances de rééducation de plusieurs semaines (en plus du protocole GREC).

Pour ce qui est d’une entorse grave du genou, les séances de rééducation sont incontournables. Ils commencent quelques jours après l’intervention chirurgicale et peuvent durer jusqu’à 4 mois.

Entorse du genou : prévention

Voici quelques moyens pour prévenir l’entorse du genou :

  • pratiquez régulièrement une activité physique pour muscler votre membre inférieur et renforcer vos articulations ;
  • bien vous échauffer avant toute activité sportive pour préparer vos articulations à l’effort ;
  • écoutez votre corps : soyez vigilant aux signes de fatigue et accordez-vous des temps de repos pour permettre à vos articulations de bien récupérer ;
  • portez des chaussures adaptées au sport pratiqué ;
  • évitez les chutes en faisant très attention à l’endroit où vous mettez votre pied (chaussée glissante, terrain comportant des trous ou des bosses.

Entorse du genou : quand consulter ?

En cas de traumatisme du genou (chute, faux mouvement, accident de la circulation, etc.), consultez si :

  • vous avez une douleur intense au genou ;
  • votre genou gonfle et qu’il est instable ;
  • vous avez des difficultés à poser votre pied au sol ou avez du mal à vous déplacer seul.

Si vous cherchez un spécialiste dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Tout savoir sur l’entorse du genou : symptômes et traitements
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut