Épaule qui craque en musculation : faut-il s’inquiéter (que faire ?)

Article rédigé par le 21 mars 2023

Dans la salle de gym, on entend souvent des gens qui se plaignent d’une épaule qui craque en musculation. Si cela peut sembler inquiétant, ce n’est pas toujours le cas. Il peut s’agir d’un phénomène normal. Il faut cependant rester vigilant quant à certains signes.

On en parle dans cet article.

Le craquement de l’épaule : c’est quoi ?

Le craquement de l’épaule provoque des bruits parfois associés à des douleurs au niveau des articulations de l’épaule. Il peut se manifester lors d’un mouvement de l’épaule.

L’épaule qui craque sans douleur peut-être un phénomène normal et bénin, on parle d’un craquement volontaire. Il est secondaire à un déséquilibre au niveau de l’articulation.      

L’articulation de l’épaule comme la majorité des articulations est contenue dans une capsule remplie de liquide dit liquide synovial. C’est un lubrifiant et un protecteur essentiel pour le fonctionnement de l’articulation. Il nourrit le cartilage et évite également le frottement des os entre eux.

Une pression à l’intérieur de l’articulation augmente le volume de la capsule articulaire. Cela provoque la formation des bulles de gaz au niveau du liquide synovial. L’implosion de ces bulles de gaz fait naître le craquement de l’épaule. C’est ce qu’on appelle la cavitation.         

Par ailleurs, le craquement de l’épaule peut être également un craquement involontaire. Ce dernier résulte souvent d’un changement brusque de la position ou par la pratique d’activité physique…

    

Une épaule qui craque en musculation : les causes possibles ?

Le craquement de l’épaule pendant la musculation peut être dû à la cavitation. Elle se manifeste comme une sensation d’espacement au niveau de l’articulation. En effet, certains mouvements provoquent un étirement de la capsule articulaire notamment lors d’un mouvement avec une grande amplitude comme lever le bras ou un mouvement à répétition.  

Une adaptation à nouvel exercice ou une reprise d’un exercice de musculation intense après un manque de mobilité peut être également la source d’une épaule qui craque. Le bruit résonne lorsque la tension des muscles est excessive. Cette dernière favorise même une blessure et des douleurs au niveau de l’épaule, du bras ou de l’omoplate.

Un frottement des tendons ou des muscles contre certaines zones osseuses entraîne un craquement de l’épaule. L’os agit dans ce cas-là comme un ralentisseur. Cela peut se produire lors des mouvements réguliers et intenses ou lors d’un mouvement inhabituel.     

RECOMMANDÉ :  Bursite d’épaule : opération (indication et risques)

L’épaule qui craque en musculation est parfois secondaire à une blessure qui a été soignée. Dans ce cas-là, l’articulation ne fonctionne pas encore normalement, ce qui freine le mouvement.    

Les causes des craquements peuvent également être de l’arthrite, de l’arthrose, de la bursite ou encore de la tendinite. La fragilité des articulations est un facteur de risque d’un craquement d’épaule chez les personnes âgées.

La constitution physique agit également sur le mouvement du corps. L’épaule qui craque en musculation peut ainsi être la conséquence de la structure corporelle notamment sur l’instabilité articulaire. Par exemple, certaines personnes possèdent des tendons plus longs et un mouvement articulaire excessif que la normale. On parle de l’hyperlaxité ligamentaire et articulaire.

Notez que le craquement de l’épaule peut se rencontrer après la chirurgie au niveau de cette articulation.

Que faire ?

Le craquement de l’épaule pendant ou après les exercices de musculation n’est pas tellement grave s’il n’est pas accompagné par des douleurs persistantes. C’est fréquemment le cas des craquements provoqués par la cavitation. Toutefois, une confirmation chez un médecin est quand même recommandée.     

Lors d’une manifestation des douleurs ou d’un craquement répété, il convient de consulter un professionnel de santé au plus vite. La source des douleurs (la déchirure des tissus conjonctifs, l’atteinte articulaire, le déplacement d’un nerf…) doit être dépistée pour éviter d’aggraver la situation et pour préserver l’épaule.

Pour éviter une épaule qui craque en musculation, il faut optimiser la séance d’exercice en privilégiant un travail en série long. L’échauffement et les étirements avant les exercices sont également très importants. 

Si des craquements se manifestent pendant la séance, il est prudent de ne pas dépasser le point de craquement et de baisser tant que possibles les charges sur l’épaule. Il faut diminuer la tension au niveau des muscles.     

Une bonne routine d’activité physique contribue également à la conservation de l’articulation et la relaxation des muscles. Il faut assurer régulièrement la mobilité et le tonus articulaire et musculaire pour prévenir les blessures.

Témoignages

Salut,

Depuis maintenant 1 mois, j’ai mon épaule droite qui craque. Elle craque dès que je soulève mon bras horizontalement ou encore quand je le tourne (comme pour faire des échauffements). Ces derniers temps, j’ai une petite douleur avant le craquement, du style je lève le bras et là, juste avant le craquement, je ressens une petite douleur.

Ça ne gêne pas particulièrement, le craquement en lui-même ne fait pas mal et la douleur avant celui-ci est minime. C’est donc pourquoi je poste ici au lieu d’aller chez le médecin, au cas où d’autres personnes auraient été dans mon cas.

RECOMMANDÉ :  Dystocie des épaules : Définition et pronostic

Merci d’avance.

Voir la suite de la conversation sur Jeuxvideo.com

Ressources

Tendinite du supra-épineux : Définition et prise en charge

Arthrose de l’épaule : Définition et prise en charge (tout savoir)

Références

https://prise-de-masse-rapide.fr/epaule-qui-craque/

https://genacol.ca/le-craquement-des-articulations/

https://www.nutripure.fr/fr/blog/le-craquement-de-vos-articulations-est-il-dangereux-n125

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut