Épaule qui craque sans douleur : est-ce grave ?

Article rédigé par le 4 mars 2024

Si vous avez une épaule qui craque sans douleur, sachez qu’avant tout, c’est un mécanisme articulaire normal. Cela peut arriver à tout le monde. Il existe cependant des signes d’alerte qu’il ne faut pas rater. On fait le tour du sujet dans cet article.

Épaule qui craque sans douleur : explication

Le craquement de l’articulation de l’épaule peut prendre un aspect répétitif ou non répétitif selon la cause. Ce phénomène est lié à de nombreux facteurs.

Éclatement des bulles de gaz

Sachez que l’articulation est lubrifiée et protégée par un liquide synovial. Ce liquide est fortement impliqué dans l’émission des bruits. Situé entre deux cartilages articulaires, ce liquide contient du gaz, de l’azote et du dioxyde de carbone pour éviter le frottement. Ces gaz forment des bulles qui s’éclatent et émettent des grincements quand vous faites des mouvements brusques. La reproduction des bruits prend 10 à 20 minutes.

La pression articulaire

Quand on bouge l’articulation à une certaine amplitude ou lorsqu’on maintient une seule position pendant un certain moment, la capsule rétractile de l’épaule s’étire. Par conséquent, le liquide synovial subit un changement de pression. La jointure des os peut se fissurer à cause de l’action des fluides de gaz (cavitation) donnant un effet de craquement.

La tension musculaire

Une épaule qui craque sans douleur peut provenir d’un frottement des muscles (la coiffe ou le long biceps) contre les os. Tendus ou embobinés autour d’une protubérance osseuse, les muscles et les tendons musculaires peuvent exercer un effet de corde d’arc. On entend comme un son de claquement. D’ailleurs, on entend souvent un craquement d’épaule lors de la musculation.

Les gestes inappropriés

Les mouvements inhabituels constituent un schéma peu naturel pour les articulations et provoquent un craquement. On peut citer l’étirement des bras vers l’arrière comme le papillon à la nage ou le mouvement de pronation lors du tennis ou du baseball. Il est même possible d’entendre un craquement de l’épaule quand vous levez votre bras.

La structure du corps

Une morphologie singulière du corps comme le relâchement ou le doublement articulaire entraine un glissement partiel de l’épaule. Pendant une épreuve de musculation par exemple, ce glissement apparait avec un exercice de développé couché. Cela entraine la formation des ralentisseurs osseux qui font craquer les bras lorsque ceux-ci sont ramenés vers le bas.

RECOMMANDÉ :  Bursite de l’épaule : temps de guérison (explication)

L’usure des cartilages

La surutilisation de l’épaule ou le vieillissement de l’os favorisent l’usure des cartilages. Devenus rodés, ces cartilages empêchent le glissement de la jointure osseuse et provoquent des fissures et des craquelures. Mais attention, cela peut impacter les muscles et les tendons et causer une douleur.

No post found!

Le craquement sans douleur de l’épaule : est-ce grave ?

Le craquement non douloureux des épaules est un phénomène physiologique

D’une manière générale, la force de traction appliquée volontairement amène le liquide synovial à subir une pression faisant surgir une cavité gazeuse. C’est un mécanisme non douloureux et il fait partie de la physiologie articulaire.

Même quand on effectue des mouvements involontaires, le liquide peut subir une diminution de pression qui augmente son volume. Cela fait apparaitre des cavités gazeuses intra-articulaires. Ainsi, c’est soit la formation de ces bulles, soit son éclatement qui entraine les bruits de craquement de l’épaule.

Craquement articulaire sans douleur : est-ce un signe d’arthrose ?

Les cracs sans douleur font souvent redouter une arthrose ou une lésion articulaire. Lorsque le craquement est volontaire et non-douloureuse, soyez rassurée puisqu’il n’y a rien d’alarmant. Certaines personnes ressentent même du soulagement spontané quand leur articulation produit un bruit.

Est-ce lié à des problèmes de tendon ?

Une épaule qui craque peut faire suspecter une arthrite. En effet, les mouvements brusques et répétitifs ainsi que les carences en nutriments entrainent des fissures ou des craquements du cartilage. Cela peut entrainer un gonflement ou une inflammation du tendon (bursite ou tendinite) qui provoque des frottements au niveau de l’acromion. Au début, les cracs sont anodins, mais des douleurs surviennent en fonction de la fréquence des frottements.

Une épaule qui craque peut aussi faire suite à une opération dans les premières étapes de la guérison.

Craquement articulaire, quand est-ce qu’il faut s’inquiéter ?

Les craquements articulaires restent anodins s’ils ne sont pas accompagnés de douleur. Ils sont très fréquents chez de nombreuses personnes et ne représentent généralement pas des risques. Le phénomène désigne une simple manifestation physiologique normale et n’indique pas une affection articulaire.

Par contre, les douleurs qui accompagnent ce léger crissement sableux peuvent apparaitre petit à petit. Lorsque ce symptôme apparait, il peut évoquer la présence de troubles articulaires. La douleur peut par exemple apparaître dans le bras ou même dans l’omoplate.

À ce moment-là, il faut consulter un médecin sans tarder pour évaluer votre état. Il en va de même si les craquement apparaissent suite à une opération de l’épaule.

RECOMMANDÉ :  Calcification de l’épaule : Définition et prise en charge (tout savoir)

Ressources

Arthrose de l’épaule : Définition et prise en charge (tout savoir)

Références

https://prise-de-masse-rapide.fr/epaule-qui-craque/

https://genacol.ca/le-craquement-des-articulations/

https://plus.lapresse.ca/screens/8acb65b1-4411-4289-ae9c-a28f36aafc7f%7C_0.html

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.2 / 5. Nombre de votes 6

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut