Épidémie au travail : 1 Français sur 3 souffre de burn-out

Article rédigé par le 8 avril 2024

Si le burn-out était méconnu il y a encore quelques années, il fait aujourd’hui partie des vocabulaires quotidiens des Français. On estime que 300 000 à 500 000 travailleurs en sont atteints.

S’agit-il d’une nouvelle épidémie ? C’est la question que de nombreuses personnes se posent. Voyons donc ce phénomène de plus près.

Les 3 points à retenir

  1. Le burn-out est une réalité croissante qui toucherait 1 travailleur français sur 3.
  2. De plus en plus d’articles, de reportages et d’études y sont consacrés, ce qui favorise une prise de conscience collective.
  3. Les statistiques sur le burn-out connaissent des divergences car le diagnostic de cette « affection de longue durée » reste complexe.

Le burn-out : un sujet de plus en plus médiatisé et conscientisé

Le nombre de burn-out augmente, certes, mais il est aussi au cœur de l’actualité. Avec les articles, reportages et études qui lui sont consacrés, on assiste à une véritable prise de conscience collective.

Pour expliquer ce constat, Thierry Rousseau, sociologue à l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact), propose une explication.

 « C’est un peu comme les troubles musculo-squelettiques (TMS) : à partir du moment où l’on a commencé à en parler, à mettre un nom dessus, certains ont commencé à parler d’une “épidémie de TMS” », affirme-t-il.

Un travailleur français sur 3 serait atteint de burn-out

En 2015, le cabinet Technologia affirme dans son rapport que 3,2 millions d’actifs, soit plus de 12% des salariés français sont en situation de burn-out.

Une étude menée par l’Institut de veille sanitaire en 2017 affirme que 480 000 salariés français sont en souffrance psychique au travail. Elle a permis de sortir que 7 % d’entre eux sont en burn-out, soit 30 000 personnes.

En 2022, une autre étude évalue à 34 % le taux de la population active française en situation de burn-out. Cela équivaut à 2,5 millions de Français.

Un phénomène lié au travail et non une maladie ?

Si les chiffres sont divergents, c’est parce qu’il s’agit d’un état difficilement quantifiable. En effet, le burn-out n’est pas considéré comme une maladie professionnelle mais une affection longue durée (ALD).

Il n’y a donc pas de diagnostic précis pour déterminer si un salarié est en situation de burn-out ou non. Notez toutefois que cette « ALD » peut déjà ouvrir droit à une compensation.

RECOMMANDÉ :  Perdre rapidement du poids avec le régime cétogène ? (explications)

Pour aller plus loin, consultez notre article sur : Comment la méditation peut-elle ruiner votre santé mentale ? Découvrez les dangers cachés

L’épuisement qui touche de plus en plus nos travailleurs

Le burn-out est souvent traduit par épuisement professionnel. Sandrine Vialle-Lenoël, autrice et psychosociologue, le décrit comme étant « un processus, avec des symptômes qui évoluent au fur et à mesure des semaines et des mois (…) une fatigue qui ne cède pas au repos ».

Un salarié qui en est atteint se rend rarement compte qu’il va sombrer. Il continue à s’investir et multiplier ses efforts dans son travail jusqu’à ce que son corps d’effondre.

Sandrine Vialle-Lenoël souligne ainsi que : « Dans un processus de burn-out qui va jusqu’au bout, la personne ne peut plus tenir, psychiquement et physiquement ».

Face à l’ampleur de ce fléau, l’importance de la santé mentale dans le monde du travail n’est pas à négliger. Il en va du bien-être et même de la survie des travailleurs.

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut