Éternuement inversé (reverse sneezing ) chez le chien : Explication vétérinaire

Article rédigé par le 3 avril 2024

L’éternuement inversé chez le chien est un phénomène qui peut inquiéter de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie. Contrairement à l’éternuement normal où l’air est expulsé brusquement vers l’extérieur, dans l’éternuement inversé, l’air est inhalé de façon irrégulière.

Ce comportement se traduit par des reniflements brusques et spontanés, pouvant donner l’impression que le chien s’étouffe. L’éternuement inversé n’est généralement pas un problème respiratoire dangereux, mais il peut signaler une maladie sous-jacente grave.

En comprenant les diverses manifestations de l’éternuement inversé chez les chiens, les propriétaires peuvent réagir adéquatement et prendre les mesures essentielles pour garantir le bien-être de leur animal de compagnie. Découvrez davantage sur ce sujet dans cet article rédigé par une vétérinaire.

05 Points clés de cet article

  1. L’éternuement inversé est une réaction réflexe où le chien inhale brusquement de l’air par le nez.
  2. Certaines races de chiens, comme les brachycéphales, sont plus prédisposées à ce phénomène.
  3. Les éternuements inversés peuvent être déclenchés par des irritants environnementaux tels que le pollen, la poussière et les acariens.
  4. Les allergies, les corps étrangers dans les voies nasales et les infections peuvent également provoquer des éternuements inversés.
  5. Les éternuements inversés ne sont pas graves, mais si les crises sont fréquentes ou accompagnées d’autres symptômes, une consultation vétérinaire est recommandée.

Qu’est ce que le reverse sneezing ou l’éternuement inversé ?

L’éternuement classique se produit lorsque de l’air est expulsé des voies respiratoires vers l’extérieur du corps. À l’inverse, l’éternuement inversé se caractérise par une inspiration vigoureuse et continue, où l’air entre dans le corps plutôt que d’en sortir, ce qui se fait par de grandes inhalations souvent compulsives.

Ce phénomène est déclenché par un spasme musculaire à l’arrière de la bouche du chien, près de la gorge. Ce spasme dure environ 30 secondes et provoque un rétrécissement temporaire de l’ouverture de la trachée, ce qui rend la respiration difficile pour le chien.

Causes

La cause précise de l’éternuement inversé n’est pas claire. Les éventuelles causes de ce phénomène comprennent :

  • Irritation du nez, des sinus ou de l’arrière-gorge.
  • Présence d’irritants tels que les acariens nasaux, les sécrétions, ou les corps étrangers comme les graines.
  • Sensibilité aux allergènes tels que les pollens, la poussière ou les herbes.
  • Exposition à la fumée, aux odeurs fortes ou à d’autres irritants environnementaux.
  • Présence de masses ou d’un palais mou allongé dans la cavité buccale.
  • Collier trop serré.
  • Une forte excitation ou une alimentation rapide peuvent également entraîner ce phénomène.
  • Il est également possible que cela soit dû à une maladie plus grave, comme une parasitose (causée par Pneumonyssoides caninum).

Prédisposition raciale à l’éternuement inversé chez le chien

Certains chiens sont plus prédisposés aux éternuements inversés. Les races brachycéphales, telles que les carlins, les boxers et les shih tzus, ont naturellement un palais mou allongé, ce qui peut les rendre plus sujets à ce phénomène.

RECOMMANDÉ :  Soins dentaires du cheval : conseils vétérinaire

Lors de l’inhalation, il arrive parfois que ce palais allongé soit aspiré dans la gorge, déclenchant ainsi des éternuements inversés.

De même, les beagles, les yorkshires et d’autres chiens de petite taille peuvent également être plus sujets à cette toux, probablement en raison de leur gorge plus étroite.

Selon une étude menée par J. Talavera et al. en 2013, il a été révélé que plus de la moitié des chiens (52,9% sur 779) souffraient d’éternuement inversé. Les femelles castrées, les petits chiens pesant moins de 5 kg, certaines races comme le Yorkshire, le Chihuahua, le Bichon et le Shih Tzu, ainsi que les chiens âgés de plus de 10 ans étaient particulièrement touchés. De plus, les chiens vivant dans des zones urbaines sans autres animaux de compagnie dans la même maison étaient également concernés.

Les signes révélateurs d’un éternuement inversé chez le chien

Le reverse sneezing, ou éternuement inversé, se caractérise par :

  • Une réaction réflexe brutale associée à un collapsus du pharynx, c’est-à-dire un affaissement du pharynx.
  • Une inspiration bruyante malgré le passage d’air restreint.
  • Une posture inhabituelle avec la tête tendue vers l’avant.
  • Un bruit distinctif de ronflement fort. Le chien produit un bruit de gorge intense, similaire à celui de la remontée des écoulements nasaux chez l’homme.
  • Une durée généralement de quelques (longues) secondes.
  • Une crise spasmodique qui se termine rapidement.
  • Un retour à une respiration normale après la crise.

En général, les éternuements inversés chez les chiens se manifestent sous forme d’éternuements inhalés ou de reniflements inversés. Ainsi, si votre chien produit un son étrange ressemblant à un klaxon, il est probable qu’il soit en train de faire un éternuement inversé.

L'avis du vétérinaire : L'éternuement inversé chez le chien peut sembler effrayant, mais en général, il n'y a pas de danger. C'est un phénomène naturel, alors il vaut mieux laisser les chiens tranquilles, rester calme et les surveiller de loin au cas où ils auraient besoin d'aide. En général, tout se passe bien.

Diagnostic et options de traitement

Le diagnostic de l’éternuement inversé chez le chien est généralement basé sur les symptômes observés, tels que les épisodes récurrents de respiration bruyante et les postures caractéristiques adoptées par le chien pendant ces épisodes.

Le vétérinaire exclura d’autres causes de respiration anormale et de reniflement, telles qu’une infection des voies respiratoires supérieures, des polypes nasaux, des corps étrangers dans les voies nasales ou la bouche, etc.

  • Des analyses de sang, des tests d’allergie ou des radiographies peuvent être réalisés pour éliminer d’autres affections pouvant provoquer des symptômes similaires.

En ce qui concerne le traitement, les options dépendent de la cause sous-jacente de l’éternuement inversé. Par exemple, si un corps étranger est trouvé, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour le retirer.

RECOMMANDÉ :  Coryza du lapin : un guide complet pour les propriétaires

Les médicaments anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour réduire l’inflammation dans les cas où elle est présente. De plus, des antiparasitaires peuvent être utilisés pour lutter contre les acariens.

En effet, si votre chien présente fréquemment des éternuements inversés, le vétérinaire pourrait envisager de lui administrer des antihistaminiques.

Cependant, ce n’est pas toujours le cas, donc si le vétérinaire ne prescrit pas de médicaments, ne vous inquiétez pas, cela indique simplement que les éternuements inversés ne sont pas considérés comme graves.

Si vous avez des interrogations ou des préoccupations concernant l’utilisation de ces médicaments, il est conseillé de consulter votre vétérinaire.

Bon à savoir : Les antihistaminiques peuvent être bénéfiques si les allergies sont la principale cause des éternuements inversés de votre chien. De même, un décongestionnant pourrait être recommandé pour la même raison. 

Quand consulter un vétérinaire ?

Si les crises d’éternuement inversé surviennent fréquemment ou s’accompagnent d’autres symptômes tels que fièvre, halètement ou abattement, il est recommandé de consulter votre vétérinaire.

Il pourrait y avoir des causes sous-jacentes telles qu’une déformation de la cloison nasale ou une allergie qui nécessitent une évaluation et un traitement appropriés.

Si vous recherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Comment aider mon chien lors d’un épisode d’éternuement inversé ?

Si l’éternuement inversé de votre chien semble être déclenché par quelque chose dans son environnement, comme de la fumée, la première étape consiste à le déplacer vers un endroit sûr et bien ventilé, sans risques ni sources d’irritation inhalée.

Offrir quelque chose à lécher ou à boire peut encourager la déglutition et aider à éliminer tout irritant potentiel. Généralement, une fois que le chien expire par le nez, la crise se termine.

De plus, si votre chien présente un épisode d’éternuement inversé, vous pouvez le calmer en lui caressant doucement le cou ou la tête, tout en lui parlant doucement et en adoptant une attitude calme pour l’aider à se détendre et à faire passer sa crise.

  • Si l’éternuement inversé se produit en raison d’une excitation récurrente, vous pouvez essayer de désensibiliser votre chien pour réduire sa sensibilité à cette source d’excitation ou trouver des moyens de l’aider à se détendre plus facilement.

Les complications sont très rares et la plupart des épisodes durent moins d’une minute, bien que des durées plus longues aient été observées.

Références

Articles et ressources dans la création de cet article

https://veterinaire-tournamy-mougins.fr/eternuements-chez-le-chien/

https://ouci.dntb.gov.ua/en/works/lRd5OoM7/

https://www.santevet.com/articles/eternuement-inverse-le-reverse-sneezing-chez-le-chien

https://www.zooplus.fr/magazine/chien/sante-et-bien-etre-du-chien/reverse-sneezing-chien#1693412809867-0250dae6-50e7-FR

https://vcahospitals.com/know-your-pet/reverse-sneeze-in-dogs#:~:text=Some%20dogs%20have%20a%20condition,trying%20to%20inhale%20while%20sneezing.

 Jesús Talavera, Patricia Sebastián, Giorgia Santarelli, Ignacio Barrales, María Josefa Fernández del Palacio (2023). Enquête sur l’éternuement inversé chez 779 chiens dans le sud-est de l’Espagne : Prévalence et facteurs associés possibles. PMID: 37270940 DOI: 10.1016/j.rvsc.2023.05.010

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut