Extraction dentaire : Guide complet (explication dentiste)

Article rédigé par le 25 novembre 2023

Lorsque votre dent est trop abîmée par la carie et ne peut plus être soignée, votre dentiste vous conseille de l’enlever. 

Vous devez sûrement avoir peur de souffrir de douleur pendant et après l’extraction, d’avoir le visage gonflé et surtout d’avoir un édentement inesthétique. 

Certes, l’extraction dentaire n’est pas spécialement agréable. Pour autant, elle occasionne plus de gêne que de douleur à proprement parler. L’extraction dentaire est une intervention nécessaire avant toute acte de reconstruction dentaire. 

Dans cet article, nous allons expliquer quand est-ce que votre dent doit être extraite, comment se déroule l’intervention, et enfin quels sont les risques de l’extraction dentaire. 

Les 5 points à retenir 

  • 1. Extraction dentaire : C’est une procédure qui consiste à retirer complètement la dent dans son alvéole (petite cavité de l’os maxillaire ou mandibulaire dans laquelle se fixe la dent). 
  • 2. Pourquoi extraire une dent ? : Votre dent doit être extraite dans certains cas comme par exemple lors d’une carie ou traumatisme dentaire avancée, lors d’une infection ou risques d’infection, lors d’un encombrement dentaire ou lors d’une maladie parodontale
  • 3. Déroulement de l’extraction dentaire: Elle est généralement sous-anesthésie locale. Votre dentiste retire la dent de son alvéole puis nettoie  et désinfecte la plaie.
  • 4.  Précaution à faire après une extraction dentaire : Conservez une bonne hygiène bucco-dentaire en faisant attention de ne pas insister sur la zone opérée, évitez de passer la langue et de « titiller » la plaie, privilégiez les aliments mous, tendres, ni trop chauds, ni trop froids, peu sucré et peu salée, ne fumez pas, ne consommez pas  d’alcool, limitez les exercices violents ou les activités soutenues.
  • 5. Risques de l’extraction dentaire : Comme toute intervention chirurgicale, l’extraction dentaire présente quelques risques de complications tels que : Une alvéole sèche, une perforation du sinus maxillaire, un retard de cicatrisation, une infection post-chirurgicale, une lésion nerveuse et une hémorragie 

Extraction dentaire : Qu’est-ce que c’est ? 

L’extraction dentaire est une procédure qui consiste à retirer complètement la dent dans son alvéole (petite cavité de l’os maxillaire ou mandibulaire dans laquelle se fixe la dent). 

Elle est effectuée par un dentiste ou un chirurgien buccal la plupart du temps sous anesthésie locale, mais dans certains cas sous anesthésie générale

Selon une étude, Il y a 2 types d’extraction dentaire en fonction du nombre de dents à enlever et de leur position dans la bouche : l’extraction simple et l’extraction chirurgicale. 

  • L’extraction simple 

C’est quand la dent à retirer est visible et facilement accessible.

Votre dentiste utilise une anesthésie locale pour engourdir la zone autour de la dent de sorte que vous ne soyez pas de douleur pendant l’intervention. 

Le dentiste utilise ensuite un élévateur pour détacher votre dent et un davier pour la retirer. 

  • L’extraction complexe ou chirurgicale 
RECOMMANDÉ :  Bridge dentaire : types, pose et remboursement

Cette technique d’extraction est dite chirurgicale dans la mesure où il faut inciser la gencive pour extraire votre dent. Elle est utilisée pour les dents difficiles d’accès, incluses sous la gencive, munies de racines solidement ancrées dans l’os…

Bon à savoir : L’intervention peut se faire sous anesthésie générale. Votre chirurgien dentaire fait une petite incision de votre gencive avant d’extraire votre dent. Des points de suture sont ensuite posés pour protéger la gencive pendant la cicatrisation.

Quand est-ce que votre dent doit être extraite ? 

Le dentiste décide d’extraire votre dent quand plus aucune solution n’est possible pour la sauver et la conserver en bonne santé et sans risque pour votre santé. Les principaux cas de figure sont les suivants : 

  1. Une carie avancée 

L’une des raison les plus courantes c’est que votre dent est trop endommagée par la carie dentaire

Avant de procéder à une mise en place de prothèse dentaire, votre dentiste doit d’abord extraire la dent en question. 

  1. Une infection ou risque d’infection 

Si la carie dentaire ou les dommages se sont propagés à la pulpe dentaire, au noyau des nerfs et aux vaisseaux sanguins de votre dent, des bactéries dans votre bouche peuvent y pénétrer et provoquer une infection. 

La dent en question peut être soignée par un traitement de canal, mais si l’infection est trop grave, l’extraction peut être nécessaire pour éviter toute risque de propagation de bactéries.

  1. Un encombrement dentaire 

Pour préparer votre bouche à une orthodontie en vue de bien aligner votre dent, votre orthodontiste peut vous arracher une ou plusieurs dents. 

Cela est fait pour avoir une place nécessaire au bon positionnement de votre dent. 

  1. Une maladie parodontale. 

Si vos dents sont relâchées en raison d’une maladie parodontale, c’est-à-dire d’une maladie des gencives, qui est une infection des tissus et des os entourant et soutenant les dents, il peut être nécessaire de retirer une ou plusieurs dents. 

Comment se déroule l’extraction dentaire ? 

  • Avant l’extraction dentaire 

Avant l’acte, votre procède une évaluation de la dent à extraire. Il prend également une radiographie dentaire pour vérifier le niveau des os et déterminer l’étendue des dégâts. 

N’oubliez pas d’informer votre dentiste de tous médicaments que vous prenez, de vos maladies (malformations cardiaques congénitales, une altération du système immunitaire, une maladie du foie (cirrhose), des articulations artificielles telles que des prothèses de hanche, une endocardite bactérienne, diabète, hypertension artérielle …) ou allergies si vous en avez. 

  • Pendant l’extraction dentaire 
  • Avant l’extraction de la dent, votre dentiste vous administrera une injection d’anesthésique locale pour engourdir la zone où la dent sera extraite. 
  • Ensuite il coupera la gencive et le tissu osseux recouvrant votre dent.
  •  Il saisira ensuite la dent à l’aide de davier et la déplacera doucement d’avant en arrière pour desserrer la mâchoire et les ligaments qui maintiennent normalement la dent en place. Dans certains cas, une dent difficile à tirer peut-être retirée en plusieurs morceaux. 
  • Lorsque la dent est retirée, l’alvéole est nettoyée et désinfectée. 
  • Le dentiste place une compresse de gaze dans la cavité dentaire et vous demande de mordre pour aider à arrêter le saignement. Dans certains cas, le dentiste peut utiliser plusieurs points de sutures résorbables pour fermer correctement les bords des gencives de la zone d’extraction. 
  • Cette compresse doit être maintenue sous pression (sans trop forcer) pendant 30 minutes après votre rendez-vous pour permettre une bonne coagulation. Ne mâchez pas la compresse. Avalez normalement votre salive, ne crachez pas pour éviter de saigner. 
  • Après l’extraction dentaire 
RECOMMANDÉ :  Blanchiment dentaire : Tout savoir (explication dentiste) 

Le processus de guérison se poursuit généralement pendant quelques jours. Il existe un certain nombre de mesures qui peuvent être prises pour minimiser tout inconfort pouvant être ressenti au cours de ce processus, pour réduire le risque d’infection et pour accélérer la guérison. 

  • Des analgésiques peuvent être prescrit par votre dentiste.
  • Vous pouvez appliquer une poche de glace sur la zone touchée immédiatement après l’extraction pour éviter un gonflement de la zone. Cette poche de glace doit être appliquée pendant 10 minutes à la fois.
  • Vous devez vous reposer au moins 24 heures après l’extraction dentaire et limiter les activités pour le ou les deux prochains jours.
  • Évitez de rincer votre bouche ou de cracher vigoureusement afin de ne pas déloger le caillot formé dans l’alvéole pendant 24 heures après l’extraction dentaire. 
  • Évitez de consommer des aliments trop chauds ou trop froids et solides. Privilégiez les aliments tels que la soupe, la purée de pommes de terre, le yaourt, le pudding ou la purée de pommes. 

Bon à savoir : La plaie peut saigner ou suinter après avoir retiré la compresse. Si c’est le cas, voici ce que vous devez faire : Pliez un morceau de gaze stérile à placer directement sur le site de l’extraction, appliquez une pression en mordant dessus, maintenez la pression pendant au moins 30 minutes, ne passez pas votre langue sur le site l’extraction.

Cependant si cela continue à saigner abondamment ou s’il y a des signes d’infection tels que fièvre et frissons, nausées ou vomissements, rougeur, gonflement contactez votre dentiste. 

Quels sont les risques de l’extraction dentaire ? 

Comme toute intervention chirurgicale, l’extraction dentaire présente quelques risques de complications tels que : 

  • Une alvéole sèche 
  • Une perforation du sinus maxillaire 
  • Un retard de cicatrisation 
  • Une infection post-chirurgicale 
  • une lésion nerveuse 
  • Une hémorragie 

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTEPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de création strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 1 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut