Chien anxieux : comment reconnaître ce trouble et réagir? 

Article rédigé par le 19 octobre 2023

L’anxiété chez le chien est un état qui diffère de la peur normale face à une situation stressante. L’anxiété, en effet, persiste au-delà de la présence de la situation qui l’a induite. Les causes de l’anxiété chez le chien peuvent être imaginaires ou réelles.

Plusieurs facteurs peuvent rendre votre chien anxieux : d’ordre génétique, son environnement ou ses traumatismes quand il était petit. Un chien qui a subi des maltraitances lorsqu’il était petit pourra développer des comportements anxieux à l’âge adulte. L’existence des sources d’anxiété dans l’environnement est également un facteur non négligeable pour l’apparition de ce trouble.

Il existe plusieurs comportements typiques d’un chien anxieux. Il existe également des gestes à adopter en cas de crise d’anxiété chez votre chien. Vous les trouverez plus en détail en parcourant notre article.

Les 3 points clés à retenir sur l’anxiété du chien

  • 1. L’anxiété d’un chien est un état. Contrairement à la peur, qui est une émotion normale, l’anxiété se prolonge au-delà de la disparition de la source d’anxiété
  • 2. Il y a une différence entre une anxiété « normale » et « anormale » chez un chien. L’anxiété normale est par exemple de faible intensité et l’élément déclencheur est identifiable.
  • 3. Plusieurs gestes sont requis pour gérer l’anxiété chez un chien. Il s’agit de réagir efficacement au moment de la crise d’anxiété, d’intervenir sur l’environnement en éliminant les sources d’anxiété, d’établir une routine pour donner des repères à votre chien, et de se pencher sérieusement sur son éducation en engageant un comportementaliste canin à long terme

Définition de l’anxiété : quand peut-on dire qu’un chien est anxieux ?

L’anxiété chez le chien est un état. Il s’agit d’une condition progressive c’est-à-dire qui commence par des peurs et qui s’accumulent pour enfin devenir un état permanent. Même s’il ne s’agit pas d’une pathologie à part entière, l’anxiété chez le chien dégrade sa condition de vie et celle de son propriétaire.

L’anxiété est en quelque sorte une anticipation d’un danger. Ce danger peut être réel ou totalement imaginé par votre chien. En tout cas, il s’agit d’un sentiment que votre chien n’arrive pas à contrôler. 

Comment différencier la peur de l’anxiété ?

L’anxiété diffère de la peur par la ponctualité de cette dernière. L’anxiété est un sentiment persistant même si la cause n’est plus présente. La peur est un sentiment normal de survie face à un danger. Il met l’animal en alerte et lui permet de réagir face au danger.

RECOMMANDÉ :  Ataxie chez le chat : quelles prise en charge ? (conseils vétérinaire)

Quelle différence entre anxiété normale et anormale chez le chien ?

L’anxiété est normale chez le chien lorsque : 

  • Elle est faible d’intensité
  • On peut identifier l’élément déclencheur

Elle est par exemple liée à des situations qui ont traumatisé le chien par le passé. C’est le cas par exemple d’une visite chez le vétérinaire pendant laquelle votre chien se souvient de ce qu’on lui a fait la dernière fois qu’il est venu.

  • L’anxiété normale disparaît lorsque le chien s’éloigne de l’élément déclencheur

Si on reprend le même exemple que précédemment, l’état du chien devrait revenir à la normale une fois qu’il est sorti du cabinet du vétérinaire.

L’anxiété est alors anormale lorsque : 

  • L’anxiété est persistante même en dehors des situations qui l’ont déclenché
  • L’anxiété est constante dans le temps : elle dure plusieurs jours
  • Votre chien se retrouve incapable d’executer des demandes simples, tellement il est paralysé par son anxiété
  • Votre chien développe des comportements problématiques comme une agressivité sans raison ou une fuite 

Les causes de l’anxiété chez le chien

Les causes de l’anxiété de votre chien sont multiples. Elles peuvent être :

Liée à la génétique

Puisque l’anxiété est un état psychologique, certaines prédispositions génétiques liées notamment au cerveau font qu’un chien aura tendance à développer un état anxieux.

Liée à l’environnement et au milieu de vie

L’environnement peut constituer des sources d’anxiété chez le chien. C’est par exemple le cas d’un voisinage bruyant de manière continue.

Liée aux expériences depuis son jeune âge

Les chiens qui ont une histoire difficile (abandonnés dans un refuge, battus ou vivant avec d’anciens propriétaires non bienveillants ou qui ne l’ont pas éduqué de manière adéquate) peuvent développer facilement un état anxieux.

Comment reconnaître un chien anxieux ?

Un chien anxieux va développer certains comportements typiques : 

  • Réticence à rester seul : il va vous suivre partout où vous irez
  • Une queue continuellement entre les jambes
  • Des agitations : votre chien va tourner en rond dans la maison
  • Une malpropreté : des incontinences ou des urines dans la maison
  • Des gémissements et aboiements intempestifs 
  • Une tendance à aller se cacher : sous les meubles par exemple
  • Des tremblements
  • Une tendance à bailler 
  • Une tendance à se mordiller ou se lécher les pattes avant
  • Des comportements défensifs et une agressivité
  • Une vigilance accrue
  • Éventuellement des signes digestifs : diarrhées, vomissements

Votre chien est anxieux, quelles sont les potentielles conséquences de cet état psychologique ? 

Selon les études effectuées par Reiwald et al. en 2013, l’anxiété chez le chien est un facteur non négligeable dans le déclenchement des entéropathies inflammatoires chroniques idiopathiques chez le chien. En termes plus simplifiées, l’inflammation intestinale chronique est, selon cette étude, plus fréquente chez les chiens atteints d’un état d’anxiété persistant.

RECOMMANDÉ :  Prendre soin de son lapin après castration/stérilisation : Conseils vétérinaires

Comment gérer et prendre en charge l’anxiété chez le chien ?

Au moment de la crise : comment apaiser votre chien ?

Il s’agit d’abord : 

  • D’identifier l’origine de l’anxiété afin d’éloigner votre animal

Fermez par exemple les fenêtres lors d’orages ou de feux d’artifices

  • De garder votre calme

En effet, les chiens peuvent percevoir les inquiétudes de leur maître, et cela va accroître leur état de stress

  • De détourner l’attention de votre chien

Lui proposer par exemple un jeu, son doudou préféré ou une friandise

  • Etablir un contact physique

Caresser votre chien lors d’orages par exemple peut le calmer et éviter que sa peur évolue vers une anxiété permanente.

  • Demandez à votre vétérinaire des solutions homéopathiques pour réduire l’anxiété chez votre chien

Offrir un environnement calme à votre chien

Vous pouvez agir sur l’environnement de votre chien en : 

  • Mettant une musique douce qui masquera les bruits ambiants inquiétants
  • Éviter les situations stressantes lorsque vous choisissez votre parcours de balade 
  • Éviter de punir votre animal puisque les punitions vont encore aggraver l’anxiété et seront contre-productifs

Etablir une routine

Pour que votre chien anxieux puisse trouver son repère, il convient d’établir une routine. Il convient par exemple :

  • De socialiser votre chien le plus tôt possible

Il convient de mettre votre chien au contact de ses congénères 

  • D’éduquer votre chien

N’hesitez pas à faire appel à un comportementaliste. La ludothérapie ou thérapie par les jeux est une bonne option pour débloquer un comportement anxieux chez le chien

  • D’habituer petit à petit votre chien à des situations inconfortables

C’est le cas par exemple de votre absence. Vous pouvez le laisser de temps en temps seul ou en compagnie d’autres personnes autres que vous ou les membres de votre famille.

  • D’opter pour une association positive 

Essayer d’associer les situations qui génèrent l’anxiété avec une situation positive. Si votre chien est anxieux lorsqu’il y a des visiteurs, donnez-lui des friandises à ce moment-là ou remplissez sa gamelle.

Utiliser le code du foulard jaune

Lors de votre balade, il convient de faire porter le foulard jaune à votre chien, pour signifier aux autres propriétaires qu’il est de nature anxieux et qu’il a besoin d’espace.

Notre avis de vétérinaire sur l’anxiété chez le chien

L’anxiété du chien peut être un comportement difficilement gérable par les propriétaires, surtout si ces derniers ont des enfants. En effet, l’agressivité des chiens et l’incompréhension des enfants peuvent amener à une situation problématique qu’il convient d’éviter. Dans ce cas, l’éducation dans les deux sens est importante.

D’un côté, il convient alors d’apprendre aux enfants à respecter l’espace du chien ainsi qu’à identifier les débuts de l’anxiété, ses émotions pour agir en conséquence (s’éloigner par exemple, le laisser tranquille). D’un autre côté, il convient également de ne pas lésiner sur l’éducation de votre chien par un comportementaliste. Cela lui permet de gérer ses émotions et de se socialiser.

Références

L’anxiété chez le chien
L’anxiété chez le chien: savoir la reconnaître et la traiter

https://lemagduchien.ouest-france.fr/dossier-703-chien-anxieux.html

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut