Fracture 5ème métacarpien : combien de temps ? (pronostic)

Article rédigé par le 16 décembre 2022

Une fracture 5ème métacarpien est un problème assez courant. Le plus souvent, elle touche les boxeurs par une action de coup de poing (fracture du boxeur). Elle peut aussi toucher n’importe qui. Cette fracture peut engendrer une douleur et une impotence fonctionnelle au niveau de la main atteinte.

Mais alors, en combien de temps pourrait-on en souffrir ? Quels sont les facteurs impliqués dans la guérison ? Qu’en est-il du pronostic d’une fracture 5ème métacarpien ? Les réponses dans cet article.

Quelques rappels sur la fracture du 5ème métacarpien

Le 5e métacarpien est un des os longs qui constitue la paume de la main. Il se situe du côté de l’auriculaire. Lorsque cet os est cassé, on parle de fracture du 5ème métacarpien.

L’affection peut survenir au niveau de la base, de la diaphyse (corps de l’os) ou du col du métacarpien, mais celle du col est la plus fréquente.

La fracture du 5ème métacarpe est classiquement secondaire à un coup de poing contre un plan dur par exemple chez les boxeurs ou lors d’une chute à poing fermé. Parfois elle peut aussi être due à un stress ou sollicitation excessive au niveau du 5ème métacarpe.

Les symptômes se traduisent par une douleur, un gonflement et un hématome au niveau du dos de la main. Un trouble rotatoire au niveau des doigts peut aussi se manifester.

Les médecins déterminent la présence d’une fracture du 5ème métacarpe en réalisant des radiographies sur divers angles de la main.

En ce qui concerne les traitements, ils varient selon les cas. En cas de fracture du 5ème métacarpe stable, c’est-à-dire sans déplacement, une immobilisation seule par plâtre ou attelle suffit. Un arrêt de travail est parfois prescrit initialement, en fonction de la nature du métier.

Tandis que si la fracture est déplacée ou instable, un traitement chirurgical (brochage, vissage, plaque) doit être effectué. Il a pour but de repositionner et de maintenir la position normale des fragments osseux.

En combien de temps la fracture du 5ème métacarpe se guérit-elle ?

Pour une réponse adaptée à la condition, il est nécessaire de consulter et de demander l’avis de son médecin traitant. Lui seul pourrait prescrire un traitement approprié et prédire le temps nécessaire pour la guérison.

RECOMMANDÉ :  Canal carpien : pourquoi ressent-on de la douleur la nuit ?

Normalement, toutes fractures simples se guérissent aux environs de 6 à 8 semaines après le choc. Il en est de même pour la fracture 5ème métacarpienne. La consolidation passe par les phases suivantes.

  • 1re phase ou la phase inflammatoire: elle se caractérise par l’apparition d’un hématome, associé à une réaction inflammatoire au niveau de la zone fracturée. Cette phase dure 15 à 20 jours.
  • 2ème phase ou la phase d’union: elle se démarque par la formation d’une cale fibreuse et un épaississement du périoste.
  • 3ème phase ou la phase de remodelage osseux: l’os compact recouvre la cal. Ce phénomène ne se produit qu’aux environs de 20 jours.

La douleur intense se dissipe après une à deux semaines. Elle fait place à une douleur subaiguë qui perdure jusqu’à la guérison de l’os fracturé et ses structures environnantes (tissus mous, tendon…).

La récupération fonctionnelle au niveau du 5ème métacarpe s’effectue petit à petit. Elle ne doit être réalisée qu’après la levée de l’immobilisation.

Facteurs influençant la durée de guérison d’une fracture 5ème métacarpien

La durée de guérison de la fracture 5ème métacarpienne dépend de plusieurs facteurs.

Voici quelques facteurs qui peuvent retarder la consolidation et la récupération de la fonction.

  • L’âge: la guérison est plus rapide chez les sujets jeunes que chez les sujets âgés. Ce cas s’explique par le fait que, plus on avance en âge, plus la qualité des os devient plus mauvaise.
  • Les tares associées comme le diabète.
  • La prise de toxique comme le tabac.
  • La prise des corticoïdes.
  • Le choix des méthodes de traitement.
  • Les carences nutritionnelles en vitamine C et D.
  • Le déficit en hormone de croissance (Growth hormon ou GH).
  • La localisation de la fracture: la consolidation de la diaphyse est plus longue par rapport aux autres parties de l’os, car la vascularisation à ce niveau est moindre.
  • La présence d’une maladie osseuse associée (ostéoporose…).

La guérison peut également être retardée par la survenue de diverses complications, à savoir :

  • une infection secondaire impliquant la reprise de l’intervention chirurgicale pour un lavage articulaire ;
  • un déplacement secondaire qui nécessite une nouvelle ostéosynthèse par le biais de la chirurgie. Il se produit surtout sur des os fragilisés par l’ostéoporose ;
  • une algoneurodystrophie (syndrome douloureux régional complexe) ;
  • une raideur articulaire nécessitant une kinésithérapie à répétition ;
  • une arthrose qui implique un nouveau traitement médical, voire chirurgical.

À part ces facteurs négatifs, il existe aussi des facteurs positifs qui contribuent à la guérison rapide. On peut citer :

  • la bonne observance thérapeutique (respect des prises et des doses des antibiotiques…) ;
  • le respect des consignes données par les médecins avant, durant et après l’immobilisation ;
  • l’arrivée au rendez-vous fixé par les médecins pour les contrôles ;
  • la consultation en cas de doute d’un signe en faveur d’une complication ;
  • la réalisation d’une rééducation fonctionnelle (par kinésithérapie par exemple) après l’immobilisation.
RECOMMANDÉ :  Douleur au scaphoïde sans fracture : Cause possible

Pronostic en cas de fracture 5ème métacarpien

En général, le pronostic d’une fracture du 5ème métatarse est bon. Effectivement, la plupart guérissent et retrouvent l’usage total de leur main.

Par contre chez certaines personnes, le pronostic peut être mauvais. La présence des facteurs qui retardent la consolidation en est le responsable.

En effet, ce retard de consolidation peut mener vers l’apparition de la pseudarthrose. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une fausse articulation entre deux extrémités d’une fracture. Elle survient lorsque la consolidation n’a pas abouti au bout de 6 mois.

Le pire c’est qu’une fracture compliquée de pseudarthrose ne pourra plus consolider en dépit d’une nouvelle immobilisation. Par conséquent, il n’y a pas de récupération du côté fonctionnel et esthétique.

Ressources

Fracture des métacarpiens : Définition et prise en charge (tout savoir)

Références

https://www.umpp.fr/pathologie/fracture-du-5e-metacarpien

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/l%C3%A9sions-et-intoxications/fractures/fractures-de-la-paume

https://www.msdmanuals.com/fr/professional/blessures-empoisonnement/fractures/fractures-du-col-des-m%C3%A9tacarpiens-hormis-le-pouce

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut