Fracture de clavicule : Quelle immobilisation ? (explications)

Article rédigé par le 4 mars 2024

La fracture de la clavicule est une blessure très souvent rencontrée, elle représente 2 à 5% des fractures observées chez les adultes.

Sa prise en charge, devenue à une période, de plus en plus chirurgicale en raison des risques de complications telles que la pseudarthrose ou le cal vicieux, tend à redevenir ces dernières années, plus conservatrice.

En effet, il a été donné de constater que, souvent, une bonne immobilisation sans chirurgie permettait d’obtenir une consolidation sans entrainer de complications.

Dans cet article, nous parlerons de quelle d’immobilisations choisir pour une fracture de la clavicule.    

Fracture de la clavicule : quelques informations 

Afin de bien comprendre quelle immobilisation serait la plus adaptée lors d’une fracture de la clavicule, il est important d’avoir une idée sur ce qu’est une fracture de la clavicule et quels en sont les causes et symptômes.

Qu’est-ce qu’une fracture de la clavicule ?

La clavicule est l’os qui permet de relier le tronc au membre supérieur et ce grâce aux articulations sterno-claviculaire en médial et acromio-claviculaire en latéral.

Il s’agit d’un os long qui possède la forme d’un S allongé, elle se situe à la partie supérieure du thorax, juste sous la peau.

La fracture de la clavicule est une fracture de la continuité de cet os. Elle peut s’observer sur l’un de ses trois tiers, notamment le tiers moyen (siège le plus fréquent avec 70 à 80% des fractures), le tiers latéral qui est le siège de 15 à 25% des cas et enfin le tiers médial, ou on observe rarement des fractures de la clavicule.

A quoi est-elle due ?

La fracture de la clavicule touche généralement les adultes, elle présente une distribution dite bimodale, c’est-à-dire avec deux pics :

  • Un premier pic c’est les adultes jeunes, généralement de sexe masculin, faisant suite à des traumatismes à haute énergie au cours d’accidents de la circulation, de la voie publique, ou bien lors de la pratique de certains sports comme le vélo, le ski, le football … etc.  
  • Le second pic concerne des adultes âgées habituellement de plus de 70 ans ou les traumatismes sont au contraire à faible énergie, classiquement suite à une chute de leur propre hauteur.  
RECOMMANDÉ :  Imagerie du membre supérieur (épaule, coude, poignet) : tout savoir

Quels sont ses symptômes ?

La fracture de la clavicule se manifeste essentiellement par une douleur assez vive principalement au lieu de la blessure mais pouvant également irradier vers l’épaule ou le bras. Il peut s’y associer une ecchymose et un œdème en regard de la zone atteinte.

Une déformation de la clavicule ou un abaissement de l’épaule peuvent également s’observer lorsque la fracture est déplacée.

Comment se fait le diagnostic ?

Dans une grande majorité des cas, des radiographies standard suffisent amplement à poser le diagnostic de fracture. Il s’agit de deux radiographies de la clavicule l’une en incidence de face et l’autre en incidence tangentielle. 

No post found!

Quelle immobilisation pour une fracture de la clavicule ?

Il existe principalement deux types d’attelles servant à immobiliser une fracture de la clavicule, à savoir :

  • L’anneau claviculaire 

Aussi nommé anneau en huit ou anneau Delbet, il s’agit d’un dispositif médical ajustable permettant d’immobiliser le haut du corps d’un patient au cours d’une fracture de la clavicule. Il s’utilise en cas de fractures déplacées et permet de maintenir les épaules en arrière afin d’éviter tous mouvements de la clavicule.     

L’utilisation d’un anneau de Delbet est assez simple, il reste cependant plus judicieux de se faire aider par un professionnel de santé lors de la première utilisation afin de le mettre en place.

Il est important de ne pas trop serrer un anneau claviculaire pour éviter de comprimer les vaisseaux et nerfs passant dans cette région.

Le bandage en huit peut être enlevé la nuit. Néanmoins, si la personne qui le porte souhaite quand même le garder durant son sommeil, il est conseillé de dormir sur le dos bien droit en s’aidant éventuellement d’un coussin.

  • L’écharpe de bras ou écharpe coude au corps

Plus simple d’usage, elle est préconisée dans les fractures à faible déplacement. Elle aide à garder contre le thorax, le bras qui est plié à un angle droit et par conséquent, le coude au corps.

Egalement nommée attelle Dujarrier, elle présente l’avantage d’être confortable, peu coûteuse, de s’utiliser facilement et d’être légère à porter.    

Il n’existe pas de méthode plus efficace qu’une autre, qu’il s’agisse de l’écharpe ou de l’anneau claviculaire, le but est d’être à l’aise et de ne ressentir aucune gêne à l’immobilisation.

Les deux dispositifs se vendent en pharmacie ou dans des magasins spécialisés dans la vente de matériel médical. Ils peuvent être remboursés en partie par la sécurité sociale lorsqu’il existe une prescription médicale (par un médecin ou un kinésithérapeute).

RECOMMANDÉ :  Tendinite calcifiante de l’épaule : traitement naturel et huiles essentielles

Faut-il immobiliser toutes les fractures de la clavicule ? 

La réponse à cette question est oui ! il faut en effet une immobilisation pour toute fracture de la clavicule.

Ceci s’explique d’une part, par la nécessité de limiter tous mouvements pouvant compromettre la consolidation ou être à l’origine de déplacements secondaires qui engendreraient des complications.

D’autre part, l’immobilisation d’une fracture de la clavicule participe grandement à réduire la douleur ressentie qui peut être assez vive les premiers jours.

Durant combien de temps faut-il maintenir l’immobilisation ?

Il est recommandé de maintenir l’immobilisation pendant une durée moyenne de 3 à 6 semaines. Cette durée dépendra essentiellement de l’évolution de la douleur (car l’immobilisation possède un important rôle antalgique), mais également du contrôle radiologique.

Cette immobilisation sera souvent associée à un arrêt de travail, du moins initialement.

Schématiquement, une majorité des protocoles thérapeutiques préconisent une immobilisation permanente durant 2 à 3 semaines, suivie d’un port « à la demande » de l’attelle durant les 3 semaines suivantes.

Une mobilisation active de l’épaule est conseillée dès la diminution des douleurs, à savoir après 2 à 3 semaines.

Il est fortement déconseillé de porter des charges lourdes avant la totale consolidation de la fracture.

Et la chirurgie dans tout ça ?

Il arrive, en cas de fractures complexes, qu’une simple immobilisation ne suffise pas à obtenir une bonne consolidation, et qu’elle soit même à l’origine de complications comme la pseudarthrose, un cal vicieux ou des déformations de la clavicule.

La chirurgie en cas de fractures de la clavicule est indiquée lorsque la fracture est très déplacée (comme une fracture ouverte) ou bien de type comminutive, c’est-à-dire faite de plusieurs fragments pouvant léser ou comprimer nerfs et vaisseaux.

Elle peut également être proposée à des sportifs de haut niveau afin de leur permettre une reprise rapide des leurs activités sportives.  

Ressources

Fracture de la clavicule chez l’enfant : Quelle particularité ?

Fracture de la clavicule chez le nouveau-né : Prise en charge (est-ce grave ?)

Fracture ouverte de la clavicule : Quelle prise en charge ?

Références

https://kinedarbois.fr/2022/06/27/fracture-de-la-clavicule-temps-de-guerison/#:~:text=facilit%C3%A9%20d’installation.-,Faut%2Dil%20garder%20les%20anneaux%20claviculaires%20la%20nuit%20%3F,les%20autres%20types%20d’attelle.

https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2017/revue-medicale-suisse-587/fracture-de-clavicule-quoi-de-neuf-en-2017

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut