Fracture de la clavicule : Reprise du sport (tout savoir)

Article rédigé par le 7 juillet 2023

Si vous avez récemment subi une fracture de la clavicule, vous êtes certainement impatient de reprendre vos activités sportives.

Que vous soyez un passionné de course à pied, un adepte de la musculation ou tout simplement un amateur de sports collectifs, nous avons rassemblé pour vous les conseils et les précautions à prendre pour une reprise sereine de vos activités physiques.

Découvrez dans cet article rédigé par un kinésithérpeute les étapes clés de la rééducation, les exercices recommandés et les erreurs à éviter pour maximiser votre guérison et retrouver pleinement votre forme.

Comprendre la fracture de la clavicule

La fracture de la clavicule est une lésion traumatique qui peut résulter d’un impact direct, comme une chute sur l’épaule ou un traumatisme violent lors d’une activité sportive.

Rappel anatomique

La clavicule est un os long et courbe qui relie le sternum à l’épaule. Sa forme en « S » lui confère une grande résistance et une capacité à absorber les chocs.

Cependant, lors d’un impact suffisamment fort, l’os peut se briser.

Facteurs de risques

Les facteurs de risques de la fracture de la clavicule comprennent :

  • La pratique de sports à impact élevé ;
  • Les chutes fréquentes ;
  • Une faible densité osseuse et une mauvaise technique de mouvement.

Il est essentiel de prendre des mesures de prévention, comme le port d’un équipement de protection adéquat et l’apprentissage des techniques appropriées pour éviter les blessures.

Symptômes

Les symptômes les plus courants d’une fracture de la clavicule comprennent  :

  • Une douleur vive dans la région de l’épaule et de la clavicule
  • Une difficulté à bouger le bras affecté
  • Parfois une déformation visible de l’os

Pour en savoir plus, veuillez lire l’article suivant : Fracture de la clavicule : Définition et prise en charge (tout savoir)

Temps de guérison pour une fracture de la clavicule

Malgré son caractère généralement bénin, cette blessure peut entraîner une immobilisation plus ou moins prolongée. Sa durée dépend de plusieurs facteurs, et peut s’étendre généralement à 12 semaines (3 mois) au moins. Un arrêt de travail est souvent prescrit initialement.

Il est important de noter que cette durée peut varier en fonction de divers éléments. notamment :

  • La gravité de la condition initiale (fracture standard, fracture ouverte, fracture communitive, etc.)
  • Le type d’intervention (conservatrice ou chirurgicale)
  • L’âge du patient
  • L’efficacité du traitement initial
  • La compliance du patient
  • La présence de complications

Ce que disent les études:
Selon une étude, la prise en charge chirurgicale des fractures déplacées de la diaphyse claviculaire permet un retour au sport plus rapide par rapport à la prise en charge non chirurgicale.

Selon une autre étude sur 30 patients ayant subi une réduction ouverte avec fixation interne de la clavicule, le retour au sport était en moyenne de 83 jours post-chirurgie.

Cette période de temps est nécessaire pour assurer une consolidation adéquate de la trame osseuse et rétablir un équilibre musculo-squelettique optimal.

Pour davantage de détails, nous vous invitons à consulter l’article suivant :Fracture de la clavicule : Temps de guérison (combien de temps?)

RECOMMANDÉ :  Tendinite du long biceps : tests et autres mesures diagnostiques

Importance de la kinésithérapie pour la guérison

À la suite d’une fracture de la clavicule, il est essentiel de consulter un kinésithérapeute (physiothérapeute) pour entamer une rééducation appropriée.

Au cours des premières phases de la rééducation, le kinésithérapeute se concentrera sur la réduction de la douleur et de l’inflammation, ainsi que sur la prévention des raideurs articulaires.

Des techniques telles que la thérapie manuelle, les exercices de mobilisation passive et active, ainsi que l’application de modalités physiques telles que la chaleur ou la glace peuvent être utilisées pour soulager la douleur et favoriser la guérison.

À mesure que le processus de guérison évolue, il procédera à l’élaboration d’un programme d’exercices personnalisé, visant à renforcer les muscles environnants et à améliorer la stabilité de manière ciblée.

Ce programme comprendra une combinaison d’étirements, d’exercices de renforcement musculaire, d’exercices de proprioception et d’exercices spécifiques adaptés à votre discipline sportive.

Obtenir le feu vert du médecin avant la reprise du sport

Cette étape est cruciale pour garantir que votre corps est prêt à reprendre l’effort physique, et minimiser les risques de complications ou de rechutes (encore plus si vous avez subi une chirurgie !).

L’évaluation médicale débutera par une consultation avec votre médecin traitant ou un spécialiste en orthopédie. Ce dernier, examinera attentivement votre historique médical, vos antécédents, les détails de votre traitement et les progrès de votre récupération en kinésithérapie.

Si besoin, il pourra également passer en revue les résultats des radiographies ou des examens complémentaires pour évaluer la guérison de la fracture.

Au cours de cette évaluation, des tests de résistance musculaire, des mesures de l’amplitude des mouvements et des évaluations de la stabilité articulaire peuvent être réalisés pour évaluer la récupération fonctionnelle.

En fonction des résultats de l’évaluation médicale et des progrès lors la rééducation, votre équipe traitante pourra vous donner des recommandations précises concernant la reprise du sport.

Votre médecin et kinésithérapeute pourront ainsi déterminer si vous êtes prêt à reprendre une activité sportive normale, suggérer une période de transition progressive ou vous conseiller de poursuivre la rééducation pendant un certain temps supplémentaire.

Bon à savoir : Le retour au sport des athlètes de haut niveau arrive généralement beaucoup plus tôt que chez les athlètes amateurs. En effet, une étude estime que le retour au jeu (même pour les sports à risque comme le hockey) survient après 9-10 semaines en moyenne.

Reprise du sport : nos conseils

La reprise de l’activité sportive suite à une fracture de la clavicule nécessite une approche réfléchie afin de garantir un retour progressif et sécurisé.

Cette phase essentielle de récupération exige une planification précise et la mise en place de mesures préventives adéquates pour favoriser une guérison optimale et réduire les risques de récidive ou de complications.

Respectez les délais de guérison

La guérison complète d’une fracture de la clavicule peut prendre de six à huit semaines, voire plus dans certains cas (comme la chirurgie).

Conseils du médecin : Ne précipitez pas le processus de récupération et ne revenez pas au sport trop tôt, au risque d’aggraver la blessure ou de compromettre la guérison !

Suivez un programme de rééducation personnalisé

Travaillez en étroite collaboration avec votre kinésithérapeute pour élaborer un programme de rééducation personnalisé.

RECOMMANDÉ :  Dyskinésie scapulaire : Trouble de l’omoplate et de l’épaule

Respectez scrupuleusement ce programme pour restaurer la force, la mobilité et la fonctionnalité de votre épaule et de votre bras, en préparation à la reprise sportive.

Commencez par des activités à faible impact

Lors de la reprise du sport, privilégiez les activités à faible impact, telles que la natation ou le vélo Elliptique, avant de passer à des sports plus exigeants.

Ces activités vous permettront de réhabituer progressivement votre corps à l’effort tout en minimisant le stress sur la clavicule en voie de guérison.

Renforcez progressivement l’intensité et la durée

Une fois que vous avez acquis une bonne stabilité et force musculaire, vous pouvez progressivement augmenter l’intensité et la durée de votre activité sportive.

Écoutez votre corps et augmentez progressivement les charges d’entraînement, en gardant à l’esprit les recommandations de votre médecin et kinésithérapeute. Évitez les mouvements brusques ou les charges excessives qui pourraient compromettre la guérison, surtout pendant la période initiale.

Conseils du kiné : Après des séances plus intenses, appliquez de la glace sur votre épaule à raison de 15 minutes pour prévenir une poussée inflammatoire, et permettre à l’épaule de récupérer plus rapidement.

Maintenez une bonne hygiène de vie

Une alimentation équilibrée, un sommeil adéquat et une hydratation suffisante sont essentiels pour favoriser une récupération optimale et une reprise sportive réussie.

Veillez à fournir à votre corps les nutriments nécessaires à la guérison et à l’effort physique, et accordez-lui le repos dont il a besoin pour se régénérer.

Conclusion

La reprise du sport après une fracture de la clavicule est un processus graduel qui nécessite du temps, de la patience et des soins appropriés.

N’oubliez pas de consulter un professionnel de la santé pour un suivi personnalisé et des conseils adaptés à votre situation.

Avec une approche méthodique et prudente, vous serez bientôt prêt à retourner sur les terrains et à profiter pleinement de votre passion pour le sport.

Ressources

Fracture de la clavicule chez l’enfant : Quelle particularité ?

Fracture de la clavicule chez le nouveau-né : Prise en charge (est-ce grave ?)

Fracture ouverte de la clavicule : Quelle prise en charge ?

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut