Fracture de la tête humérale : quelles complications (séquelles)

Article rédigé par le 7 mars 2023

En plus d’être complexe, la fracture de la tête humérale s’accompagne aussi parfois de complications comme un hématome, une lésion nerveuse ou encore une arthrose. Nous allons voir de plus près les séquelles d’une fracture humérale dans cet article.

Un rappel sur la fracture de la tête humérale

La fracture de la tête humérale est aussi appelée fracture de la tête de l’extrémité supérieure de l’humérus. C’est une maladie très fréquente surtout chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Les causes de la maladie peuvent être multiples. Mais le plus souvent, elle fait suite à une simple chute ou encore à une pathologie osseuse déjà existante comme l’ostéoporose.

Les personnes qui souffrent d’une fracture de la tête humérale peuvent ressentir une intense douleur au niveau de l’épaule. La douleur peut parfois s’accompagner d’une raideur suivie d’une incapacité de bouger le membre.

Si la blessure n’est pas si grave, le patient pourra suivre un simple traitement orthopédique grâce à l’immobilisation avec une écharpe durant 1 mois (avec parfois un arrêt de travail).

Toutefois, pour une fracture de la tête humérale grave ou qui comporte des complications, le patient devra subir une chirurgie.

Pour en savoir plus sur cette affection, cliquez sur ce lien.

No post found!

Fracture de la tête humérale : les complications possibles

La fracture de la tête humérale est parfois complexe. Elle peut générer diverses complications du fait qu’elle peut affecter à la fois les tendons et le cartilage de l’os. C’est pourquoi la maladie nécessite un suivi médical, surtout après avoir subi une opération.

Voici quelques exemples des éventuelles complications et séquelles possibles de la fracture de la tête humérale.

Un hématome : une complication d’une fracture de la tête humérale fréquente

Par définition, l’hématome correspond à une poche de sang qui se forme à la suite d’une rupture des vaisseaux sanguins ce qui est fort probable après une intervention chirurgicale.

Dans la plupart des cas, l’hématome disparaît de manière spontanée. Cependant, il peut arriver rarement dans certains cas qu’il persiste et provoque de la douleur, un saignement ou même une infection.

Pour le soigner, le chirurgien propose parfois une nouvelle opération.

Une infection 

L’infection peut déjà se développer au cours de la fracture lorsqu’il s’agit d’une fracture ouverte. Dans ce cas-ci, elle témoigne de la négligence et du retard de traitement.

RECOMMANDÉ :  Combien de temps dure une capsulite rétractile de l’épaule ?

Par ailleurs, une infection postopératoire est également possible, même si c’est rare.   Elle peut être causée par un hématome, par la présence d’un foyer infectieux ou par un nouvel étirement de la partie fracturée.

Pour contrôler l’infection, la prise en charge nécessite plusieurs opérations parmi lesquelles il est nécessaire de retirer le matériel utilisé lors de la première chirurgie pour souder l’os. Le patient sera longuement hospitalisé avant de se rétablir.

La lésion du nerf radial : une séquelle grave de la fracture de la tête humérale

La lésion du nerf radial peut directement provenir de la fracture.

Par ailleurs, elle peut aussi se produire pendant l’opération chirurgicale à la suite de certains gestes : section, compression ou étirement.

Cette nouvelle atteinte conduit à ce qu’on appelle une paralysie radiale.

Une algodystrophie

L’algodystrophie désigne un état douloureux qui entraîne une inflammation. La douleur peut donc persister plus longtemps que lors d’une fracture de la tête humérale classique.

Le traitement de cette complication se fait par le biais de traitement médical, mais la procédure peut prendre des mois voire des années. Le patient sera donc amené à suivre une rééducation spécifique pour réduire la douleur.

La pseudarthrose

Il s’agit d’une non-cicatrisation de la plaie. Plusieurs facteurs peuvent causer cela. Une autre chirurgie peut donc aider à le réparer.

La « mort » de la tête humérale ou ostéonécrose de la tête humérale

Une insuffisance de sang peut être la cause de cette destruction de la tête humérale.

Pour la soigner, il faudra entamer une seconde opération. Parfois, le patient devra porter une prothèse d’épaule.

Une raideur articulaire

Une raideur au niveau de l’épaule peut aussi apparaître après la fracture de la tête humérale. Cela peut être causé par l’intense douleur ou encore par une inflammation. Un traitement orthopédique peut aider à retrouver la fluidité des mouvements. la durée de la convalescence peut ainsi augmenter.

Un cal vicieux

 On parle de cal vicieux lorsque l’os se consolide dans une position anormale. C’est un cas que l’on constate souvent chez une fracture traitée de manière orthopédique.

Il est rare que des complications puissent apparaître après l’opération. Toutefois, le patient devra être en observation pour éviter toute récidive ou aggravation de son état.

Ressources

Conduire après une fracture de l’humérus : conseils du kiné

Références

https://www.maussins.com/synthese-des-fractures-de-la-tete-humerale/#:~:text=Qu’est%20ce%20que%20c,l’os%20va%20consolider%20seul.

https://mon-epaule.fr/fracture-de-la-tete-humerale/

https://hopital-dcss.org/fracture-de-lextremite-superieure-de-lhumerus

https://www.deuxiemeavis.fr/pathologie/fracture-de-l-humerus-et-ses-sequelles

Retour en haut