Fracture de la tête humérale : Définition et prise en charge (tout savoir)

Article rédigé par le 26 décembre 2022

Une fracture de la tête humérale est une lésion de l’os de la partie supérieure du bras qui peut être causée par des événements traumatiques, notamment des chutes chez les personnes âgées et un stress excessif dû aux activités sportives chez les athlètes.

Bien que ce type de fracture ne représente qu’environ 5 % de toutes les fractures des membres supérieurs, il est important de comprendre ses caractéristiques et de savoir comment la gérer efficacement.

Dans cet article, nous allons examiner ce qu’est une fracture de la tête humérale et explorer les options de traitement disponibles.

Anatomie de la tête humérale

La tête humérale est le sommet arrondi de l’os du bras, plus connu sous le nom d’humérus. Elle forme avec la cavité glénoïde de l’épaule une articulation très souple qui permet à l’épaule de bouger dans plusieurs plans.

En outre, elle se déplace avec l’aide de plusieurs muscles et tendons qui partent de sa surface et s’insèrent dans divers autres os du corps.

D’un point de vue anatomique, cette structure présente un large éventail de repères osseux essentiels au fonctionnement normal de l’épaule, notamment :

  • Des tubercules ;
  • Des rainures ;
  • Des crêtes ;
  • Et des fosses.

Une connaissance approfondie de l’anatomie de cette région peut aider les professionnels de la santé, tels que les kinésithérapeutes ou les médecins, à traiter les patients souffrant de problèmes d’épaule.

Fracture de la tête humérale : Définition

Une fracture de la tête humérale est une cassure ou une fracture de la partie supérieure de l’os du bras, également appelée humérus.

Ce type de fracture interfère avec l’articulation de l’épaule, ce qui constitue une blessure intra-articulaire et peut entraîner des complications dangereuses qui nécessitent une attention médicale immédiate.

Dans de nombreux cas de fracture de la tête humérale, il peut y avoir un clivage ou une division de la tête ainsi qu’une flexion ou une rupture complète de l’épimétaphyse proximale. Ces patients ont besoin de soins médicaux à long terme pour se rétablir complètement, en raison d’un éventuel traumatisme articulaire et de problèmes liés au cartilage.

Causes de la fracture de la tête humérale

Les fractures de la tête humérale sont des blessures courantes et peuvent être causées par divers facteurs. Par exemple, une chute de grande hauteur, un accident de voiture ou un traumatisme direct à l’articulation de l’épaule peuvent tous entraîner une fracture de l’os du bras.

RECOMMANDÉ :  Tendinite épaule : Infiltration (est-ce que ça fonctionne ?)

Parmi les autres causes, citons :

  • Une force ou une rotation importante de l’épaule lors d’activités sportives telles que le baseball, le tennis, le rugby et le volleyball ;
  • L’ostéoporose peut également augmenter le risque de fracture de la tête humérale, car les os deviennent fragiles en raison d’un manque de calcium et d’autres nutriments vitaux ;
  • Une mauvaise technique lors de l’exécution d’exercices avec des poids peut également provoquer ce type de fractures ;
  • Le port de charges lourdes peut également entraîner une fracture en raison de la tension exercée sur les articulations et les tendons, qui les affaiblit ou les déstabilise souvent au-delà de leur capacité de charge normale ;
  • Des conditions médicales telles que la polyarthrite rhumatoïde, qui rendent les os plus susceptibles de se fracturer, doivent être prises en considération lorsqu’une telle blessure survient.

Enfin, même des événements traumatiques mineurs peuvent entraîner de telles fractures si la tête humérale est déjà amincie par l’usure due à l’âge. Il est important de comprendre ces différentes causes afin de prendre les mesures appropriées pour éviter que de tels incidents ne se produisent à l’avenir.

Symptômes de la fracture de la tête humérale

Le symptôme le plus courant d’une fracture de la tête humérale est une douleur intense dans l’articulation de l’épaule.

Les autres symptômes associés à ce type de fracture sont les suivants :

  • Douleur au bras qui s’aggrave avec le mouvement ;
  • Un gonflement et d’une sensibilité au niveau de l’épaule ;
  • Une diminution de l’amplitude de mouvement de l’articulation de l’épaule ;
  • Une ecchymose ou une décoloration de la peau située autour de l’épaule ;
  • Spasmes musculaires ou d’une faiblesse autour de l’articulation de l’épaule ;
  • Sensations de picotement le long des bras et dans les mains ;
  • Sensations d’accrochage lorsque vous essayez de bouger votre épaule dans certaines directions ;
  • Bruits de grincement lorsque vous essayez de faire pivoter votre articulation de l’épaule.

Si l’un de ces symptômes est présent après un traumatisme du bras (surtout s’il y en a plusieurs), il est fortement recommandé de consulter un professionnel de la santé dès que possible.

Diagnostic de la fracture de la tête humérale

Le diagnostic de fracture de la tête humérale est généralement établi par une radiographie et un examen physique. Des examens d’imagerie supplémentaires peuvent être envisagés si l’on soupçonne une déchirure complète ou une luxation.

  • Au cours de l’examen physique, le médecin recherche une douleur et une sensibilité dans le bras, ainsi que des picotements ou un engourdissement dans l’avant-bras ou la main. ;
  • Des tests d’amplitude de mouvement sont effectués pour rechercher une anomalie, telle qu’une limitation des mouvements à certains schémas gras ;
  • Un scanner peut être recommandé afin d’obtenir des images plus détaillées des os et de leur alignement ;
  • L’IRM peut également être très utile pour mettre en évidence les lésions des tissus mous qui peuvent être associées à ce type de blessure.
RECOMMANDÉ :  Infiltration acromio-claviculaire : Technique et efficacité

Un diagnostic et un traitement appropriés sont importants pour assurer un rétablissement complet après une fracture de la tête humérale.

Traitement de la fracture de la tête humérale

Le traitement d’une fracture de la tête humérale par des méthodes conservatrices est souvent accepté comme première étape, surtout si les symptômes sont légers ou si la fracture est moins grave.

Toutefois, si le patient ressent une douleur et une instabilité permanentes, ou si la fracture est plus grave, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire pour stabiliser la zone et permettre une bonne cicatrisation.

Traitement conservateur

Les traitements conservateurs d’une fracture de la tête humérale comprennent souvent l’utilisation d’une écharpe ou d’une attelle d’immobilisation de l’épaule, qui aide à maintenir le bras et l’épaule fracturés en place.

Le fait de se reposer et d’éviter les activités qui provoquent des douleurs peut également aider l’humérus à guérir.

La plupart du temps, des exercices de kinésithérapie (physiothérapie) peuvent être recommandés pour renforcer les muscles de l’épaule, améliorer l’amplitude des mouvements et réduire la douleur.

Des analgésiques peuvent aussi être prescrits pour réduire les symptômes et faciliter le processus de guérison.

Il est important que les patients discutent d’un plan de traitement personnalisé avec leur médecin, car les traitements conservateurs varient en fonction de la gravité de la fracture.

Traitement chirurgical

Lorsqu’une fracture de la tête humérale est grave et que le traitement conservateur ne donne pas de résultats adéquats, un traitement chirurgical est nécessaire. Celui-ci consiste à reconstruire l’os fracturé et déplacé, ainsi qu’à le fixer en place.

Une grande variété de dispositifs sont utilisés à cette fin ; ils sont collectivement appelés dispositifs d’ostéosynthèse. Les plus couramment utilisés pour traiter les fractures de la tête humérale sont les clous huméraux et les plaques vissées.

Ces dispositifs fonctionnent en reliant les fragments de l’os fracturé, ce qui leur permet de guérir dans la bonne position tout en supportant le poids du corps du patient. Dans certains cas, une combinaison de vis et de plaques peut être nécessaire pour une fixation optimale.

La guérison d’une fracture de la tête humérale peut prendre un certain temps en fonction de sa gravité, mais si elle est effectuée correctement, elle peut offrir d’excellents résultats en termes de restauration du niveau de mobilité.

Références

https://mon-epaule.fr/fracture-de-la-tete-humerale/#:~:text=Le%20traitement%20chirurgical%20consiste%20%C3%A0,hum%C3%A9ral%20et%20les%20plaques%20viss%C3%A9es.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7282609/
https://fmedecine.univ-setif.dz/ProgrammeCours/16.03.Les%20fractures%20de%20l%20ESH.pdf
https://soo.com.fr/download/media/149/d1d/157-com.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut