Fracture de Pouteau-Colles : Définition et prise en charge

Article rédigé par le 2 octobre 2023

Habituellement, la fracture de Pouteau-Colles se produit lorsque vous tentez instinctivement d’amortir une chute en étendant votre main pour vous protéger. Cette blessure du poignet peut avoir des conséquences importantes.

Il est donc essentiel de prendre en charge une fracture de Pouteau-Colles de manière sérieuse, car un traitement approprié diminue les risques de complications à long terme et favorise la restauration d’une fonction normale du poignet. 

Comprendre cette blessure et son traitement est crucial pour votre rétablissement. Dans cet article retrouvez tout ce que vous devez savoir sur la fracture de Pouteau-colles. 

Fracture de Pouteau-Colles : les 6 points importants

  • 1. La fracture de Pouteau-Colles affecte l’extrémité inférieure du radius, l’un des os de l’avant-bras.
  • 2. Elle tire son nom du chirurgien français Guillaume Dupuytren et est l’une des fractures les plus courantes au poignet.
  • 3. Elle est surtout causée par une chute sur la main, elle est fréquente chez les personnes âgées, les enfants et les sportifs.
  • 4. Les symptômes incluent une douleur intense, une déformation caractéristique, un gonflement, un hématome, une difficulté de mouvement, et parfois un craquement audible.
  • 5. Le diagnostic de la fracture de Pouteau-Colles inclut un examen physique et radiographique, suivi d’une prise en charge adaptée en fonction de la gravité, de l’âge et de l’activité du patient, pouvant être conservatrice (plâtre) ou chirurgicale. Une rééducation est ensuite nécessaire pour rétablir la force et la mobilité du poignet.
  • 6. Les complications possibles comprennent le déplacement secondaire, la mauvaise consolidation, l’enraidissement, les douleurs résiduelles et l’algodystrophie.

Qu’est-ce qu’une fracture de Pouteau-colles ? 

La fracture de Pouteau-colles est le nom donné à un type de fracture du poignet. Cette fracture particulière touche plus précisément l’extrémité inférieure du radius, qui est l’une des deux os de l’avant bras.

En termes simples, la fracture de Pouteau-Colles est la fracture de l’extrémité inférieure du radius. 

Pourquoi Pouteau-Colles ? 

La fracture de Pouteau-Colles tire son nom du chirurgien français Guillaume Dupuytren. Elle a été décrite pour la première fois au début du 19e siècle. Elle est l’une des fractures les plus fréquentes qui se produit au niveau du poignet. La fracture de Pouteau Colles représente plus de 80% des fractures du poignet. 

Les causes d’une fracture de Pouteau-Colles

Une fracture de Pouteau-colles survient surtout à la suite d’une chute sur la main. Quand une personne fait une chute, son premier réflexe est d’amortir la chute par sa main.

Or l’articulation fragile du poignet n’est pas en mesure de supporter la pression exercée par cette chute, d’où la fracture du poignet. La fracture de Pouteau-Colles est la plus fréquente des fractures du poignet. 

Prévalence 

La fracture de Pouteau- Colles touchent surtout : 

  • Chez les personnes âgées : surtout celles qui sont atteintes d’ostéoporose. Une étude menée par J. Glynne Andrew a démontré que « la fracture de Pouteau-Colles chez la personne âgée est admise comme preuve d’ostéoporose« . L’ostéoporose est une maladie qui fragilise les os, ce qui accroît les risques de fractures. L’auteur a aussi évoqué que La fracture de Pouteau-Colles est particulièrement préoccupante chez les personnes âgées.
  • Les enfants et adolescents : Leurs os sont moins denses comparés à ceux des adultes. Ainsi, ils sont plus susceptibles de souffrir d’une fracture de Pouteau-Colles que ces derniers.
  • Les sportifs : En particulier ceux qui font des activités à risque de chute sur la main comme le cyclisme, les courses à moto, etc.  
RECOMMANDÉ :  Déchirure du biceps (longue portion) à l’épaule : Tout savoir

Symptômes : Les signes d’une fracture de Pouteau-Colles ? (Signes cliniques) 

La fracture de Pouteau-colles se manifeste par des symptômes caractéristiques tels que : 

  • Une douleur intense et aiguë au niveau du poignet
  • Une déformation caractéristique connue en terminologie médicale sous le nom d’“ apparence en dos de fourchette”. Cela signifie que le fragment inférieur du radius (qui a été fracturé) va basculer vers l’arrière (vers le dos du poignet). La bascule va créer une saillie perceptible qui donnera l’apparence d’un dos de fourchette en vue de profil. 
  • Un gonflement qui se crée assez rapidement après la chute. 
  • Un hématome ou couramment appelé un bleu, en raison d’un saignement des structures du poignet. 
  • Une difficulté à effectuer des mouvements avec votre poignet ou votre avant-bras. Cette incapacité varie en fonction de la gravité de votre fracture. 
  • Votre blessure pourrait également s’accompagner d’un craquement audible marquant la cassure de l’os. 
  • Si vous présentez une fracture du poignet, vous remarquerez une tendance à soutenir le poignet blessé avec votre main saine. 

Pris en charge d’une fracture de Pouteau-colles 

Avant d’entamer la prise en charge, le médecin doit d’abord établir un diagnostic. Ce dernier permettra de confirmer s’il s’agit bien d’une fracture de Pouteau-colles ou non. 

Comment se fait le diagnostic d’une fracture de Pouteau-Colles ? 

Examen physique du médecin

Tout d’abord, avant de faire des examens complémentaires, votre médecin va faire un examen de votre poignet. 

Anamnèse ou histoire : Il vous posera des questions sur la circonstance de l’apparition de la fracture (si oui ou non vous avez fait une chute sur la main, si votre main a été broyée, si vous présentez ou non une ostéoporose ou tout autre condition pouvant favoriser une fracture.) 

Inspection : Il va évaluer les signes caractéristiques tels qu’une apparence en dos de fourchette ou encore une saillie de la tête du cubitus qui semble s’être détaché de la main. 

Palpation douce : En outre, il peut détecter des douleurs lors de la palpation de l’extrémité inférieure de votre radius. 

Examen complémentaire 

La confirmation diagnostic d’une fracture de Pouteau-Colles se fait à l’aide d’une radiographie. On va prendre des clichés radiographiques de votre poignet. 

Ils permettront de visualiser le trait de fracture, de la localiser, d’évaluer sa gravité et de rechercher les lésions associées du cubitus (l’autre os du poignet). 

Fracture de Pouteau-Colles : Quelle prise en charge ?

La prise en charge d’une fracture de Pouteau-colles se fait de deux manières : 

  • Soit par traitement conservateur 
  • Soit par chirurgie 

Critères de choix du traitement 

Le choix de la prise en charge dépend de divers facteurs, notamment : 

  • La gravité de votre fracture (simple, déplacée, comminutive, etc) 
  • Votre âge
  • L’activité ou le travail que vous occupez 
  • Le côté de la main lésée 
  • Votre état de santé général 
  • Vos antécédents et la présence de pathologie associée 

Seul le médecin décide du traitement adéquat en fonction de votre condition. 

Traitement conservateur

Indication : Le traitement conservateur pour une fracture de Pouteau-colles est appliqué lorsqu’il y a peu ou pas de déplacement de la fracture. 

Approche : Si la fracture est peu déplacée, le médecin va la réduire par des approches non invasives (comme la manipulation externe sous anesthésie) . Puis, la suite de la prise en charge consiste à immobiliser votre poignet et avant-bras dans un plâtre ou une attelle de résine. Cette immobilisation peut durer jusqu’à six semaines. Le fait d’immobiliser votre poignet va permettre de maintenir l’os fracturé dans la bonne position durant la guérison. 

Rééducation : Après le délai d’immobilisation, une rééducation est envisagée, ceci bien sûr, sous la supervision d’un kinésithérapeute. Les séances de rééducation permettront de rétablir la force, l’amplitude et la mobilité de votre poignet. Le kinésithérapeute pourra également mettre en place des massages, ainsi que des stimulations électriques surimposées.

RECOMMANDÉ :  Rupture de la coiffe des rotateurs : durée d’arrêt de travail (maladie professionnelle ?)

Traitement chirurgicale

Indication : La réduction chirurgicale est indiquée en cas de fracture déplacée ou instable du poignet.

Approche :  La chirurgie va permettre de réduire les fragments osseux, de les remettre à leur place et de les fixer avec des plaques, vis ou broches. Elle se fait bien sûr sous anesthésie. Une période d’immobilisation va suivre cette intervention. 

Rééducation : La rééducation doit être obligatoirement entrepris car elle permet une récupération complète du poignet. La durée s’étend jusqu’à deux ou trois mois. 

Autres approches pour la prise en charge 

Gestion de la douleur

Il est tout à fait normal de ressentir une douleur après une fracture du poignet, surtout si vous avez subi une chirurgie. Demandez conseils à votre médecin et consultez notre article relié à ce sujet pour connaître les principales causes de cette douleur et les mesures à suivre. 

Suivi médical

Le suivi médical est d’une importance capitale, surtout après une chirurgie. Immédiatement après le traumatisme, des lésions des tendons, des nerfs, des ligaments et d’autres structures osseuses peuvent survenir. Une évaluation médicale attentive est essentielle pour détecter ces complications précoces. Le médecin va s’assurer que la guérison progresse correctement, il va également surveiller tous signes de complications

Conseils nutritionnels

Une bonne alimentation et l’apport des nutrition nécessaires figurent également parmi la prise en charge d’une fracture de Pouteau-colles. Opter pour une alimentation riche en calcium et en vitamine D peut favoriser la guérison des os.

Mauvaise prise en charge : les complications d’une fracture de Pouteau-colles 

Que ce soit une prise en charge chirurgicale ou non, les fractures de Pouteau-Colles peuvent entraîner diverses complications, nécessitant une surveillance attentive et un suivi médical régulier.

Parmi les complications le plus fréquents, on cite : 

  • Un déplacement secondaire : Il peut survenir durant la période d’immobilisation. Les fragments osseux se déplacent sous la pression d’un plâtre trop serré ou bien à la suite d’un faux mouvement lors de la période de convalescence.
  • Mauvaise consolidation : Les os se fusionnent de façon incorrecte, entraînant par la suite une mauvaise consolidation. Cette dernière affecte grandement la stabilité de votre poignet. 
  • Enraidissement : Une raideur articulaire peut se développer, limitant la mobilité de votre poignet et des doigts.
  • Douleurs résiduelles et risque d’algodystrophie : Vous pourriez également être sujet à des douleurs résiduelles, même après une prise en charge et des suivis bien menés. L’algodystrophie est une condition douloureuse qui affecte les os et les articulations. 

Comment prévenir une fracture de Pouteau-Colles ? 

Bien que la fracture survienne généralement de manière accidentelle ou imprévisible, des mesures peuvent quand même être entrepris pour minimiser les risques de ce type de fracture.

Prévention de l’ostéoporose

Surtout pour les personnes âgées. Opter pour une alimentation riche en calcium (produits laitiers, légumes verts, poissons gras). Assurez-vous également de manger suffisamment d’aliment riche en vitamine D pour une meilleure absorption du calcium. 

Activité physique régulière

La pratique régulière d’une activité physique douce, telle que la marche, le yoga ou la natation, est toujours recommandée pour assurer la forme. 

Utilisation de protections spécifiques

Quand vous faites du sport, utilisez des protections spécifiques pour les poignets si c’est possible. Les dispositifs tels que des protège-poignets sont conçus pour limiter le risque de fracture en cas de chute. Ils sont particulièrement recommandés pour les sports de glisse, comme le roller, où les chutes sont fréquentes.

Références 

https://groupesantepourtous.com/fracture-du-poignet-tout-savoir/

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fracture_de_Pouteau-Colles

https://www.jeromeaugerkine.com/pathologies/douleurs-coude-bras-avant-bras/pathologies-avant-bras/fracture-pouteau-colles/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut