Fracture de pouteau-colles : les complications possibles et leur prise en charge

Article rédigé par le 15 octobre 2023

La fracture du pouteau-colles peut avoir plusieurs complications qui nécessitent une prise en charge rapide et efficace.

En effet, elle peut conduire à une lésion des structures sensibles situées au niveau du poignet comme le nerf médian, des ligaments, les tendons… Elle peut également causer une déformation importante du poignet et laisser une douleur résiduelle si elle n’est pas prise en charge correctement.

La prise en charge des complications d’une fracture de pouteau-colles varie selon le cas, mais elle consiste généralement en une réparation chirurgicale des lésions.

Dans cet article, nous allons nous pencher surtout sur les éventuelles complications liées à la fracture de poteau-colles ainsi qu’à leur prise en charge.

Les complications possibles d’une fracture de pouteau-colles : 5 points à retenir

  1. Les complications d’une fracture du pouteau-colles sont notamment dues à une lésion des structures du poignet : nerf, ligaments, tendons…
  2. Une lésion nerveuse est associée à une douleur à type de brûlure, une diminution de la sensibilité des doigts.
  3. La rupture du tendon long extenseur du pouce se manifeste par une incapacité à éloigner complètement le pouce de l’index.
  4. La prise en charge des complications varie selon le cas, mais elle est dominée par la chirurgie réparatrice
  5. Une douleur persistante peut se survenir si la fracture n’est pas prise en charge correctement.

Les complications possibles de la fracture de pouteau-colles

La fracture du pouteau-colles peut présenter certaines complications étant donné que le poignet comprend diverses structures sensibles comme les nerfs et les tendons.

Vous pouvez consulter cet article pour en savoir un peu plus sur cette fracture du poignet.

La rupture du tendon long extenseur du pouce

Le tendon extenseur du pouce permet d’étendre amplement le pouce par rapport à l’index. On appelle cela l’extension active interphalangienne du pouce. Dans le cadre d’une fracture du pouteau-colles, si cette extension du pouce est difficile, cela fait suspecter une rupture de ce tendon.

Voici un autre examen qui permet de confirmer la rupture du tendon long extenseur du pouce. Mettez la main concernée à plat sur un plan de table et tente de décoller seulement le pouce sur le plan d’examen. Si vous n’y arrivez pas, il y a une lésion du tendon long extenseur.

La lésion du nerf médian

Le nerf médian passe au niveau du poignet par le canal carpien. Il a un intérêt sensitif (qui donne la sensibilité dans les doigts) et moteur (qui permet de contracter les muscles à la base du pouce). La compression de ce nerf provoque ce qu’on appelle un syndrome carpien.

RECOMMANDÉ :  Kyste de gaine digitale : Définition et prise en charge

Une lésion du nerf médian dans le cadre d’une fracture de pouteau colles peut se manifester par :

  • des fourmillements dans les 4 premiers doigts ;
  • une gêne pour les gestes fins et la saisie des objets ;
  • une tendance à lâcher les objets ;
  • une perte de force de la main ;
  • des douleurs à type de brulure au niveau du poignet.

Des lésions ligamentaires au niveau du poignet

Le poignet est une articulation très complexe composée de 8 petits os disposés en 2 rangés de 4 os qui sont reliés entre eux par 33 ligaments. Le ligament scapholunaire est le plus important d’entre eux. Il relie le scaphoïde et le lunatum, 2 os situés à la première rangée et qui se relient au radius.

Une lésion au niveau de ce ligament peut se manifester par une douleur au niveau de la racine du pouce. Le médecin peut également apprécier une mobilité anormale de la scaphoïde à la palpation.

Une déformation importante du poignet

En cas de traumatisme grave, la fracture de pouteau colles peut conduire à une déformation très importante du poignet. La déformation en dos de fourchette est très marquée et la mobilisation de l’avant-bras est quasi impossible.

La persistance de la douleur

Une autre complication de la fracture du pouteau-colles est la persistance de douleurs résiduelles. Cela se voit généralement lorsque le patient ne suit pas correctement les consignes du médecin en ce qui concerne l’immobilisation et la rééducation.

La prise en charge des complications de la fracture de pouteau-colles

Afin de traiter complètement la fracture de pouteau-colles, il est alors primordial de prendre en charge les complications survenues.

En cas de rupture du tendon long extenseur du pouce

Dans ce cas, un procédé chirurgical est employé pour une greffe tendineuse ou un transfert du tendon extenseur propre de l’index.

Cet article écrit par Rachid Abdelillah et collaborateurs discute même de l’intérêt de ces deux types de traitements devant des cas de rupture du tendon long extenseurs du pouce.

L’article porte sur l’étude de 5 cas de rupture spontanée du tendon long extenseur du pouce, traités par une greffe ou un transfert tendineux.

Les résultats ont montré que de toutes les techniques chirurgicales déjà pratiquées, seules la greffe tendineuse et le transfert tendineux ont permis de restaurer le tendon lésé.

En cas de lésion nerveuse

Une opération chirurgicale est réalisée pour réanimer le nerf affecté et libérer son trajet si celui-ci est gené par les structures voisins. La technique s’appelle la neurotisation ou le transfert nerveux.

RECOMMANDÉ :  Tendinite de Quervain : exercices et traitement kiné

En présence de lésions ligamentaires

Le médecin peut recourir à un traitement conservateur ou à un autre traitement chirurgical complémentaire.

La prise en charge d’une lésion du ligament scapholunaire est notamment chirurgicale. Le chirurgien tentera de suturer le ligament lésé et stabiliser le scaphoïde et le lunatum par des broches et une orthèse pendant environ 45 jours.

En cas de déformation importante du poignet

On conclut généralement à une formation de cal-vicieux. Une opération chirurgicale est de ce fait utile pour réaligner l’os. On parle d’ostéotomie.

En cas de lésions de la structure osseuse de la carpe

Lorsqu’il y a une atteinte des structures osseuses de la carpe, le médecin prévoit des examens supplémentaires. Différents traitements seront alors envisagés en fonction des résultats obtenus.

 Ressources

Fracture du poignet : définition et prise en charge (tout savoir)

Fracture du boxeur (5e métacarpien) : tout savoir

Fracture du poignet : temps de guérison ? (pronostic) 

Fracture du poignet : opération (indications et procédure)

Références

https://www.ramsaysante.fr/vous-etes-patient-en-savoir-plus-sur-ma-pathologie/fracture-du-poignet

https://www.institut-kinesitherapie.paris/pathologies/douleurs-coude-bras-avant-bras/fracture-pouteau-colles/

https://physiotherapieuniverselle.com/blogue/fracture-poignet/

https://www.femmeactuelle.fr/sante/maladie/fracture-de-pouteau-colles-definition-signes-cliniques-traitement-complications-2141758

https://www.chirurgiens-main-orleans.fr/pathologies/fracture-du-poignet/complications/

https://www.info-radiologie.ch/pouteau-colles.php

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut