Fracture des métacarpiens : Définition et prise en charge (tout savoir)

Article rédigé par le 26 décembre 2022

Que ce soit suite à un accident domestique ou professionnel, la fracture des métacarpiens est une blessure assez courante. Les métacarpiens sont fragiles et souvent victimes de divers traumatismes. Mais quelles en sont les causes et quels sont les symptômes ? Comment est-elle diagnostiquée et prise en charge ?

Dans cet article, nous allons définir la fracture des métacarpiens et voir quelles en sont les principales causes. Nous verrons également comment elle est prise en charge et quels sont les traitements envisageables.

Anatomie des métacarpiens

Les mains humaines constituent une structure anatomique incroyablement complexe. Dans la main elle-même se trouve un système complexe de :

  • Tendons ;
  • Muscles ;
  • Os ;
  • Ligaments ;
  • Et de vaisseaux qui nous permettent d’effectuer une série de mouvements complexes avec précision

À la base de la main se trouvent cinq os métacarpiens qui constituent la zone de la paume de la main. Ils sont constitués des premier, deuxième, troisième, quatrième et cinquième métacarpiens, qui relient les carpiens aux doigts.

Les métacarpiens s’attachent aux muscles de l’avant-bras et aident au mouvement des mains en transférant les forces par leur intermédiaire. Tous les métacarpiens contiennent d’un côté une tête qui s’articule avec d’autres os, tels que les os carpiens, tandis que leur extrémité opposée présente plusieurs surfaces articulaires individuelles qui s’attachent aux différents doigts.

Le côté postérieur est également relié à divers ligaments essentiels pour stabiliser et assurer la liberté de mouvement entre les articulations des doigts adjacents.

Dans l’ensemble, ces caractéristiques uniques confèrent aux humains une grande dextérité lorsqu’ils effectuent de petits mouvements de motricité fine avec leurs mains.

Fracture des métacarpiens : Définition

Une fracture du métacarpiens est un type de blessure fréquent de la main, en particulier chez les athlètes et les personnes qui travaillent avec leurs mains. Elle se produit lorsqu’un ou plusieurs des cinq os situés entre les doigts et le poignet sont fracturés.

En général, ces os absorbent la majeure partie de l’impact et du stress lorsque quelque chose frappe ou serre la main trop fort.

Deux types de fractures peuvent se produire : une fracture de stress, causée par des actions répétitives comme la dactylographie ou la pratique d’un sport, ou une fracture traumatique résultant d’un traumatisme contondant ou d’un coup direct.

Une fracture des métacarpiens est une affection douloureuse qui, si elle n’est pas traitée, peut entraîner un handicap et une détresse considérables.

RECOMMANDÉ :  Fracture du doigt : Peut-on travailler ? (tout savoir sur l’arrêt de travail)

Causes de la fracture des métacarpiens

Les fractures métacarpiennes peuvent être liées à diverses causes. Comme nous l’avons déjà mentionné, un traumatisme direct est de loin la cause la plus fréquente de ces fractures, qu’il s’agisse d’une blessure sportive ou d’un impact impliquant une force contondante.

Une autre cause possible est une blessure par stress répétitif due à un travail manuel ou à des activités nécessitant des mouvements répétés, ce qui peut affaiblir suffisamment la structure osseuse pour que des blessures surviennent.

Parmi les autres causes, citons :

  • Les chutes peuvent provoquer une fracture des métacarpiens lorsqu’une personne trébuche et étend son bras pour amortir sa chute ;
  • Les blessures par écrasement entraînent une fracture des os de la main lorsqu’une pression énorme est exercée sur eux par des objets tels qu’une porte qui tombe sur la main ;
  • Les athlètes qui utilisent fréquemment leurs mains risquent de subir des fractures liées au sport en raison des mouvements répétitifs et de la surutilisation, les joueurs de basket-ball connaissent souvent ce type de fracture ;
  • Un coup de poing ou un choc violent peut également provoquer une fracture du métacarpe ; cela se produit lorsque la force est trop forte pour la structure osseuse ;
  • Les fractures des métacarpiens peuvent survenir lors d’accidents de voiture, car les os ne peuvent pas supporter les forces extrêmes ou les vibrations d’un accident.

Enfin, certaines conditions médicales peuvent rendre une personne plus susceptible de se fracturer les métacarpiens, quel que soit le niveau de force appliqué.

Symptômes de la fracture des métacarpiens

Les symptômes d’une fracture des métacarpiens peuvent varier en fonction du type de blessure. Quoi qu’il en soit, une douleur intense est généralement ressentie dans la main et les doigts lorsqu’on essaie de les bouger ou lorsqu’on exerce une pression.

Voici quelques signes et symptômes d’une fracture des métacarpiens :

  • Sensibilité au toucher de la zone touchée ;
  • Gonflement autour de la blessure ;
  • Douleur lorsque vous bougez votre doigt ou votre poignet ;
  • Perte de force dans la main ou les doigts ;
  • Ecchymoses et décoloration de la peau.

Dans certains cas, les personnes peuvent également ressentir un engourdissement dû à une lésion nerveuse.

Si une personne présente l’un de ces symptômes après avoir subi un traumatisme aux mains, elle doit immédiatement consulter un médecin.

Diagnostic de la fracture des métacarpiens

Le diagnostic d’une fracture des métacarpiens est généralement le résultat d’un examen physique effectué par un professionnel de la santé et d’une radiographie.

L’imagerie médicale, comme les radiographies, les tomodensitogrammes et l’imagerie par résonance magnétique (IRM), peut être utilisée pour confirmer et approfondir la nature et l’étendue de la blessure.

RECOMMANDÉ :  Comment reconnaître une fracture du scaphoïde ? (Diagnostic précis)

Un clinicien expérimenté doit également évaluer :

  • L’amplitude des mouvements de l’articulation ;
  • La force ;
  • Le gonflement ;
  • La capacité à bouger les doigts ;
  • Le niveau de douleur ressenti par le patient ;
  • Et la sensibilité à tout endroit spécifique sur l’os ou le long des tissus mous.

Ces évaluations complètes permettent de poser un diagnostic précis et de recommander les traitements appropriés pour un rétablissement optimal.

Traitement de la fracture des métacarpiens

Le traitement le plus approprié pour une fracture des métacarpiens dépend de la localisation, du type et de la gravité de la blessure. En général, il existe deux grands types de traitements : le traitement conservateur et le traitement chirurgical.

Traitement conservateur

Il s’agit d’un traitement conservateur qui vise à aligner les fragments d’os fracturés par des manipulations qui doivent être effectuées par un spécialiste. 

Le traitement consiste généralement à immobiliser la zone touchée à l’aide d’un plâtre ou d’une attelle, ainsi qu’à administrer des médicaments antidouleur pour réduire la gêne occasionnée. Une thérapie physique peut également être recommandée pour rétablir la force, la souplesse et l’amplitude des mouvements de la main blessée.

Traitement chirurgical

Si le traitement conservateur ne suffit pas, un traitement chirurgical est nécessaire, c’est-à-dire une opération visant à aligner les fragments d’os métacarpien fracturés et à les maintenir dans cette position à l’aide d’agents de synthèse métalliques jusqu’à ce que la fracture soit consolidée.

Cette procédure est appelée ostéosynthèse et il existe différentes techniques pour la réaliser. Une plaque et des vis peuvent être introduites dans l’os par une incision, ce qui permet d’utiliser une technique dite « ouverte ».

Il est également possible d’utiliser des broches métalliques, appelées broches de Kirschner, qui sont insérées dans l’os selon différents principes, sans incision, ce que l’on appelle une technique percutanée. Lorsque le type de fracture le permet, la technique intramédullaire antérograde percutanée a montré d’innombrables avantages.

Quel que soit le type de traitement choisi pour une fracture des métacarpiens, il est important d’assurer un rétablissement complet et un retour à une fonction complète. Il est donc recommandé de prendre régulièrement des rendez-vous de suivi avec un médecin ou un kinésithérapeute (physiothérapeute) tout au long du processus de guérison.

Références

https://www.sosmain-avignon.org/fr/urgence/fractures-metacarpiens-et-doigts#:~:text=Qu%27est%20ce%20qu%27une,plus%20fr%C3%A9quentes%20%C3%A0%20la%20main.&text=La%20grande%20majorit%C3%A9%20de%20ces,dire%20r%C3%A9%C3%A9ducation%20et%20mobilisation%20pr%C3%A9coces.
https://ageps.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/23/files/2020/02/1-fractures-du-col-des-metacarpiens-_compressed.pdf
https://www.institut-kinesitherapie.paris/actualites/fracture-des-metacarpiens/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut