Fracture du coude chez l’enfant : quelle particularité ?

Article rédigé par le 26 février 2024

La fracture du coude chez l’enfant est aussi fréquente que chez l’adulte. Toutefois, elle a quelques particularités. Découvrez-les dans cet article.

Quelques mots sur l’anatomie du coude et ses fractures

Anatomie du coude

Le coude est une articulation complexe qui relie le bras à l’avant-bras. Il est composé de trois articulations qui sont unies et stabilisées par des ligaments. Ce sont :

  • L’articulation huméro-radiale: jonction entre l’extrémité distale de l’os du bras (humérus) avec la tête d’un des deux os de l’avant-bras (radius).
  • L’articulation huméro-ulnaire: rattachement entre l’extrémité distale de l’os du bras (humérus) avec l’extrémité proximale de l’autre os de l’avant-bras (cubitus ou ulna), cette extrémité est nommée olécrane ou la pointe du coude.
  • Articulation radio-ulnaire: articulation entre les deux os parallèles de l’avant-bras (radius et ulna).

De nombreux muscles entourent le coude. Ils sont fixés sur l’os par des tendons. Ces muscles permettent les mouvements de flexion, d’extension et de pronosupination. Des artères, des veines et des nerfs traversent également le coude. Ces nerfs permettent la sensibilité de ce dernier.

Les fractures du coude  

Le coude peut être un siège de différentes fractures. En général, on peut les classifier selon la localisation d’os atteint. On a :

  • la fracture de l’humérus distal ;
  • la fracture de la tête du radius ;
  • la fracture de l’olécrane.

La fracture du coude peut être également classifiée selon sa gravité. On cite :

  • les fractures stables ;
  • les fractures instables ;
  • les fractures sévères.

Les fractures du coude sont fréquemment d’origine traumatique. Elles peuvent survenir suite à une chute sur bras tendu, une chute sur le coude fléchi, etc. Néanmoins, une ostéoporose, une lésion de l’artère ou des nerfs et même une métastase d’une tumeur peuvent aboutir à des fractures du coude.

Les fractures du coude sont caractérisées par une douleur. Elle s’extériorise de façon soudaine et intense. Celle-ci est parfois accompagnée d’un gonflement. Cela empêche le mouvement du coude. Une bleue ou une rougeur sur la zone atteinte peut apparaître. Le coude est très sensible au toucher après l’accident ou le traumatisme. Si les nerfs sont touchés, les fractures s’extériorisent par des troubles de la sensibilité et peuvent même aboutir en une paralysie.

No post found!

Quelles sont les particularités de la fracture du coude chez l’enfant ?

Les fractures les plus fréquentes chez les enfants

La fracture supracondylienne de l’humérus ou la fracture de l’humérus distal est la fracture la plus fréquente chez l’enfant. Elle représente 60 % des fractures du coude de l’enfant et touche souvent les enfants entre 3 et 11 ans.

RECOMMANDÉ :  Épicondylite : Traitement naturel, guide complet

Ce sont souvent les enfants actifs qui sont les plus touchés par cette fracture. Elle survient généralement suite à une chute sur un bras tendu. C’est rare qu’elle émerge d’un traumatisme direct sur le coude.

Les enfants présentent des symptômes légèrement similaires à ceux des adultes, autrement dit une douleur vive, les gonflements, l’impossibilité de mobiliser le coude. Cependant, les fractures chez les enfants peuvent évoluer et engendrer une complication grave. Elles peuvent passer d’une fracture stable à une fracture sévère. Cette dernière concerne parfois une lésion neurovasculaire.

La prise en charge d’une fracture de la tête humérale est différente chez l’enfant et chez l’adulte. Elle dépend de la gravité de la fracture. Cela peut concerner le traitement orthopédique pour les fractures moins graves ou même en cas de fracture déplacée. La chirurgie n’est envisageable que lorsque les situations sont graves ou complexes. Ce type d’intervention nécessite un diagnostic approfondi.

Les risques encourus chez les enfants : plus élevés

Les fractures sont très fréquentes chez les enfants. L’os au niveau du coude de l’enfant se modifie en permanence, car la plaque de croissance est ouverte jusqu’à l’arrêt de la croissance.

La plaque de croissance désigne une partie d’os faible pendant l’enfance et l’adolescence. Cette plaque secrète une matière osseuse qui permet à cet os de se prolonger. Au moment où l’enfant cesse de grandir, la plaque se renferme et en général, l’os devient solide.

L’os en pleine croissance est moins résistant. Il se présente avec des structures particulières et est plus chargé en eau. Les enfants sont ainsi plus sensibles aux fractures jusqu’à ce que ses os soient en maturités.

Références

https://www.chirurgie-orthopedique-paris.com/pathologies/fracture-du-coude/#fracture-du-coude-diagnostic

https://www.deuxiemeavis.fr/pathologie/fracture-du-coude-et-ses-sequelles

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut