Fracture du coude : combien de temps ? (pronostic)

Article rédigé par le 4 mars 2024

Les fractures du coude peuvent être douloureuses et handicapantes, affectant la mobilité et la qualité de vie des individus touchés. Après avoir subi une fracture du coude, il est tout à fait naturel de se demander combien de temps il faudra pour se rétablir complètement.

La durée de récupération après une fracture du coude dépend de plusieurs facteurs, tels que la gravité de la fracture, le type de traitement, et l’âge du patient.

Dans cet article, nous allons explorer les différents aspects qui influencent la durée de récupération après une fracture du coude et fournir des informations utiles pour mieux comprendre le processus de guérison.

Rappels sur la fracture du coude

Une fracture du coude peut impliquer l’olécrane (fracture de l’olécrane), le radius (fracture de la tête du radius) ou l’humérus (fracture de l’extrémité distale de l’humérus, appelée fracture supracondylienne).

Elle nécessite dans certains cas une opération. L’opération consiste le plus souvent en la pose d’une plaque fixée à l’os. La décision d’opérer dépend de la gravité et de la localisation de la fracture, de l’habitude du chirurgien et de l’état général du patient.

Qu’il y ait ou non opération, le membre supérieur peut être immobilisé : par un plâtre (englobant ou non le coude), par une attelle (positionnant le coude fléchi contre le ventre), ou bien par une simple écharpe (rare).

L’immobilisation du coude suite à une fracture est en partie responsable du temps de guérison. D’une part, l’immobilisation permet la stabilisation de la fracture et sa guérison.

Par contre, elle engendre également une raideur et une atrophie des muscles du membres supérieur. Il faudra donc travailler sur ces déficits durant la rééducation.

Pour tout savoir sur la fracture du coude, consultez l’article suivant.

No post found!

Quelle prise en charge suite à une fracture du coude ?

Il existe diverses approches thérapeutiques pour traiter la fracture du coude. Naturellement, le type de prise en charge influencera énormément le temps de guérison suite à une fracture du coude.

Traitement orthopédique (conservateur)

Dans plusieurs cas, une thérapie conservatrice offre des résultats satisfaisants suite à une fracture du coude.

Elle n’est envisagée que si la fracture est stable, et que les fragments de la fracture ne sont pas déplacés les uns par rapport aux autres.

Le protocole classique consiste initialement à réaliser une réduction si indiquée, c’est-à-dire remettre les fragments osseux en place manuellement (traction douce). Cela permet de réaligner les os (s’ils ont subi un déplacement), et ainsi de restaurer la bonne position anatomique de l’articulation.

Ensuite, une immobilisation du coude pendant une durée d’environ de 4-6 semaines permettra de maintenir le coude dans une position stable, protéger la zone fracturée et permettre à l’os de guérir correctement.

On utilise généralement un plâtre, bien qu’une attelle ou une orthèse adaptée soit indiquée dans certains cas (parfois sans plâtre !).

Après le retrait du plâtre, on entame alors la rééducation qui s’étend normalement à 8-12 semaines.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical d’une fracture du coude est envisagé lorsque la fracture est complexe, instable, déplacée, ou implique des lésions importantes des tissus environnants.

L’objectif de l’intervention chirurgicale est de rétablir l’anatomie normale de l’articulation du coude, de fixer les fragments osseux en place de manière stable et de restaurer la fonction et la mobilité de l’articulation.

Après l’intervention chirurgicale, le patient peut quitter l’hôpital le jour même (chirurgie ambulatoire), ou encore demeurer pendant quelques jours pour un suivi médical et une surveillance étroite (chirurgie avec hospitalisation).

RECOMMANDÉ :  Fracture de l’olécrâne chez une personne âgée : quelle particularité ?

C’est le type de fracture et la santé générale du patient qui indiquera la durée d’hospitalisation suite à l’opération. Le chirurgien évaluera le cas individuellement et déterminera la prise en charge.

Une période de rééducation est généralement nécessaire pour restaurer la mobilité et la force du coude.

La durée d’arrêt de travail pour la fracture du coude dépend de l’âge, de l’état général du patient, du type de fracture, du traitement (chirurgical ou conservateur) et de la sédentarité du travail.

À titre d’exemple, selon la Haute Autorité de Santé, la durée indicative de l’arrêt de travail est de 7 jours en cas de traitement conservateur, et peut aller jusqu’à 90 jours en cas de travail physique lourd.

Ce temps d’arrêt de travail sera bien entendu adapté suivant votre situation (par votre médecin).

Rééducation

La rééducation suite à une fracture du coude est essentielle, indépendamment du type de traitement reçu (conservateur ou chirurgical). Elle est généralement réalisée en collaboration avec un kinésithérapeute (physiothérapeute).

Les objectifs de la kinésithérapie sont multiples et visent à favoriser une récupération complète et optimale du coude. Voici quelques-uns de ces objectifs :

  • Réduire la douleur, l’inflammation et l’oedème autour du coude.
  • Améliorer la mobilité articulaire du coude et la flexibilité.
  • Renforcer les muscles autour du coude pour restaurer la force et la stabilité.
  • Améliorer la coordination et le contrôle au membre supérieur.
  • Faciliter la reprise des activités quotidiennes et sportives en toute sécurité.
  • Prévenir les complications et les problèmes à long terme, tels que la raideur articulaire ou la faiblesse musculaire.

Les modalités de traitement utilisées en kinésithérapie sont nombreuses, et seront adaptées en fonction de chaque patient et de son cas particulier. Elle peuvent inclure :

  1. Massages et mobilisations : Des techniques manuelles, telles que les mobilisations articulaires et les massages, sont utilisées pour améliorer la mobilité et réduire la douleur.
  2. Électrothérapie : Certains traitements électriques, tels que la stimulation électrique musculaire (TENS), peuvent être utilisés pour améliorer la circulation sanguine et favoriser la guérison.
  3. Thérapie par la chaleur et glace : L’application de chaleur ou de glace sur le coude peut aider à contrôler la douleur, réduire l’inflammation et/ou détendre les muscles tendus.
  4. Exercices thérapeutiques : Des exercices spécifiques sont prescrits pour cibler les muscles, les articulations et les mouvements du coude, visant à restaurer la fonction normale.

En général, la rééducation peut prendre entre 6 semaines et plusieurs mois, selon la complexité de la fracture et la rééducation nécessaire pour atteindre une récupération complète.

Il est important de suivre régulièrement les séances de kinésithérapie, ainsi que les exercices prescrits à domicile, pour accélérer le processus de guérison et retrouver une fonction normale du coude.

Quel temps de guérison suite à une fracture du coude ?

Il est toujours délicat de donner un délai précis suite à une fracture du coude. Ceci vient du fait que le temps de guérison et de récupération après une fracture dépend de nombreux paramètres, dont les suivants :

  • Type de fracture (simple vs complexe)
  • Type de traitement envisagé (orthopédique vs chirurgical)
  • Temps d’immobilisation
  • Âge et santé générale du patient
  • Prise en charge précoce et traitement approprié
  • Respect des consignes médicales du patient
  • Qualité de la rééducation
  • Complications postopératoires
  • etc.

Dans tous les cas, il faut au minimum 6 à 12 semaines pour que les os soient de nouveau consolidés, qu’il y ait ou non opération et immobilisation.

En moyenne, on peut s’attendre à une capacité de charge complète à partir du 3e mois (récupération de l’usage de son bras).

Si on devait donner une fourchette, la durée de guérison suite à une fracture du coude varie entre 2 mois à 1 an, selon les facteurs mentionnés ci-dessus.

RECOMMANDÉ :  Entorse au coude et arrêt de travail : Tout savoir

Quoi qu’il en soit, les délais de consolidation et de rééducation sont raccourcis chez l’enfant. Il récupère beaucoup plus vite que les adultes. Souvent, l’enfant reprend spontanément ses activités et arrive par lui-même à doser ce qui est bon pour lui ou elle.

À l’inverse, les personnes âgées prennent plus de temps à guérir en raison de plusieurs facteurs liés au processus de vieillissement. Ceci s’explique notamment par la diminution de la densité osseuse, la capacité de régénération tissulaire réduite et la circulation sanguine moins efficace peuvent ralentir la guérison.

Dans tous les cas, il est possible d’optimiser la guérison de la fracture en prenant des mesures spécifiques. Votre médecin vous communiquera des consignes spécifiques à votre cas. Vous entendrez probablement des conseils tels que :

  • Suivez à la lettre les recommandations médicales !
  • Reposez-vous, prenez les médicaments visant à vous soulager, et appliquez de la glace (si indiqué) pour calmer l’inflammatoire et diminuer la douleur
  • Si possible, gardez votre bras surélevé pour drainer l’enflure.
  • Évitez les activités stressantes pour le coude, surtout dans la phase initiale de convalescence.
  • Effectuez les exercices de rééducation de manière progressive et contrôlée, en suivant les recommandations du kinésithérapeute (physiothérapeute).
  • Maintenez une alimentation équilibrée, et évitez l’alcool.
  • Sachez que le tabac influencent négativement la récupération suite à une fracture.
  • Communiquez avec votre professionnel de la santé en tout temps.
  • Soyez patient, positif, et confiant en votre équipe médicale !

Reprise du sport suite à une fracture du coude

La reprise du sport après une fracture du coude est une étape importante dans le processus de guérison et de récupération, surtout chez les athlètes et la population active.

Cependant, il est essentiel d’adopter une approche prudente et progressive pour éviter toute complication ou séquelles pouvant engendrer l’installation de douleurs choniques et autres symptômes.

Ainsi, avant de reprendre toute activité sportive, il est impératif d’obtenir l’autorisation de votre professionnel de la santé.

En gros, ils évalueront la guérison de votre coude, votre mobilité et votre force avant de vous donner le feu vert pour reprendre le sport.

Il y aura généralement un contrôle radiographique environ 6 semaines après la fracture du coude, elle permettra de savoir si votre coude est bien consolidé.

Ceci afin de ne pas entraîner de séquelles pouvant engendrer l’installation de douleurs chroniques.

Si vous avez suivi une période de rééducation post-fracture, continuez les exercices recommandés par votre kinésithérapeute (physiothérapeute) pour renforcer les muscles autour du coude, améliorer la mobilité articulaire et favoriser une guérison optimale.

La reprise du sport doit se faire de manière progressive. Commencez par des activités à faible impact et augmentez graduellement l’intensité et la durée au fur et à mesure que votre coude récupère sa force et sa flexibilité.

Avant chaque séance d’entraînement, assurez-vous de bien vous échauffer et de faire des étirements pour préparer votre coude et vos muscles à l’effort. Portez également des équipements de protection appropriés (comme une attelle au coude) pendant les activités sportives pour réduire le risque de blessures récurrentes.

Écoutez attentivement votre corps pendant et après l’entraînement. Si vous ressentez des douleurs ou des gênes au niveau du coude, arrêtez-vous immédiatement et consultez votre médecin.

Il est également important d’éviter les mouvements brusques et les situations à haut risque de chute ou de traumatisme direct sur le coude, surtout dans les périodes initiales.

Références

https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2018/revue-medicale-suisse-631/fractures-de-l-olecrane

 

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/l%C3%A9sions-et-intoxications/fractures/fractures-du-milieu-de-l%E2%80%99avant-bras

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut