Fracture du poignet : Rééducation

Article rédigé par le 15 avril 2024

La fracture du poignet est un motif de consultation fréquent en orthopédie, aussi bien pour les enfants que pour les adultes, suite à un traumatisme occasionné lors d’une chute paume ouverte.

Le traitement peut être médical ou chirurgical, mais il est essentiel de poursuivre par une rééducation pour prévenir des complications qui pourraient être inconfortables ou même handicapantes.

Dans cet article rédigé par une professionnelle de santé, nous allons aborder sur la fracture du poignet en insistant également sur la rééducation suite au traitement.

Les 4 points importants à  retenir

  • 1. La fracture du poignet peut se traduire par une douleur au niveau de cette région, accompagnée ou non d’une déformation, ainsi qu’une impotence fonctionnelle.
  • 2. Le traitement sera adapté en fonction du type de fracture, déterminé principalement à partir des résultats des examens d’imagerie.
  • 3. La rééducation va permettre d’éviter les complications qui peuvent se présenter à la suite de l’immobilisation et du traitement chirurgical.
  • 4. La rééducation suite à une fracture nécessitant une intervention chirurgicale devrait débuter une fois que l’os est complètement consolidé.

Fracture du poignet : Comprendre les bases

Une fracture survient suite à un traumatisme violent, assez important ou non, pour entrainer la cassure de l’os et donc, la perte de la continuité de celui-ci.

Cette lésion va occasionner une douleur locorégionale, pouvant être d’intensité variable, avec ou sans déformation visible.

Elle est très fréquente chez l’enfant, mais également chez le sujet âgé, notamment la femme ménopausée, de par sa prédisposition a l’ostéoporose.

À quoi reconnait-on une fracture du poignet ?

Si vous ressentez une douleur au poignet accompagnée d’une difficulté partielle à bouger les doigts, il est important de consulter un médecin. Lors de l’examen, si le médecin observe un gonflement, des ecchymoses ou une déformation en « dos de fourchette », il suspectera une fracture.

En cas de fracture ouverte, où l’os perce la peau, vous pourriez aussi ressentir une perte de sensation dans les trois premiers doigts due à la compression nerveuse.

Pour confirmer une fracture du poignet, une radiographie standard est réalisée sous trois angles différents. Si le diagnostic reste incertain, des examens plus poussés comme le scanner ou l’IRM peuvent être nécessaires pour une évaluation précise et pour planifier le traitement adéquat.

Qu’en est-il du traitement ?

Ainsi, comme il a été dit précédemment, la prise en charge thérapeutique de la fracture du poignet dépendra du type de la lésion observée à l’inspection et à l’imagerie.

RECOMMANDÉ :  Fracture du poignet : définition et prise en charge (tout savoir)

Pour une fracture simple, sans effraction, le traitement sera essentiellement orthopédique par immobilisation plâtrée pendant 4 à 6 semaines.

Et pour le cas d’une fracture avec déplacement, il nécessitera une prise en charge chirurgicale qui se fera sous anesthésie locorégionale.

Le traitement chirurgical consistera en une réduction du déplacement avec fixation à l’aide :

  • D’un vis ou de broches, ou ;
  • D’une plaque vissée et/ou une fixation externe.

Le malade portera également une attelle ou un plâtre de repos pendant 5 à 6 semaines.

Le saviez-vous ?
La fracture du poignet chez les enfants touche le plus souvent le membre non dominant.
Le traitement orthopédique est la règle avec ou sans réduction et le traitement chirurgical n’est réservé qu’aux fractures irréductibles.
Après 13 ans et demi chez la fille et 15 ans et demi chez le garçon, les fractures sont traitées comme chez l’adulte.

Fracture du poignet : Temps de guérison

Ce paramètre va dépendre de plusieurs facteurs, à savoir, le type de fractures, le traitement adopté (fonction du type de fracture également) et l’âge du malade.

Pour une fracture simple n’ayant pas eu recours à une intervention chirurgicale, la guérison se fera plus précocement, soit 4 à 6 semaines environ. Si le malade a été opéré, la récupération sera plus longue.

Chez les enfants, la cicatrisation est nettement plus rapide, tandis que chez les personnes âgées, ce processus est ralenti mais à cela s’ajoute également le phénomène de déminéralisation osseuse, dite « ostéoporose », qui favoriserait la survenue de séquelles fonctionnelles.

Fracture du poignet : Rééducation

Comme précédemment évoqué, il est nécessaire d’immobiliser le poignet pendant quelques temps afin de permettre une bonne soudure de l’os cassé.

Seulement, lors de la 5e ou 6e semaine après ablation de l’immobilisation, le patient devrait vite débuter la rééducation.

Mais dans quel but ?

Pendant la période d’immobilisation, les muscles et l’articulation du poignet peuvent s’affaiblir et devenir raides, n’étant pas utilisés. En conséquence, vous pourriez constater une diminution de votre force musculaire et une certaine raideur dans les articulations.

La rééducation visera alors à prévenir les complications qu’entraînent l’immobilisation et l’intervention chirurgicale, propos soutenus par D. Thomas et D. Zanin dans une étude qu’ils ont menée, se rapportant sur la rééducation des fractures de l’extrémité distale du radius.

La rééducation post-opératoire (après opération chirurgicale)

Dans le cas d’une fracture ouverte ou déplacée, une opération chirurgicale est indispensable pour assurer la consolidation de l’os cassés.

Après l’intervention, le poignet est strictement immobilisé à l’aide d’un plâtre pendant 4 à 6 semaines avec une consultation de contrôle 2 à 3 semaines après l’opération.

RECOMMANDÉ :  Quand conduire après une fracture du poignet ? (explications)

Dès que le poignet est suffisamment consolidé, des séances de rééducation peuvent être nécessaires chez un kinésithérapeute. Cela afin de pouvoir limiter les enraidissement articulaire et conserver une musculature tonique de l’avant-bras.

La rééducation d’une fracture du poignet sans opération

Certaines fractures du poignet ne nécessitent pas d’intervention chirurgicale. De ce fait, le poignet peut être simplement immobilisé par un plâtre ou une attelle. Ainsi, l’os pourra cicatriser correctement.

Cette période d’environ 6 semaines va être suivie d’une période de rééducation en lien avec un kinésithérapeute. Le patient devra progressivement retrouver force et mobilité dans la main et le poignet.

En accord avec son médecin, le patient pourra également reprendre ses activités quotidiennes, en prenant soin d’éviter tout travail de force avant la consolidation osseuse complète.

Avis du professionnel de santé

Chaque fracture du poignet est unique, et donc, chaque parcours de rééducation doit être personnalisé pour répondre aux besoins spécifiques de votre condition.

Après une fracture, que vous ayez ou non subi une chirurgie, la période de rééducation est importante pour garantir non seulement un retour à la normale de la fonction du poignet, mais aussi pour éviter des complications futures.

Ne sous-estimez pas l’importance d’une évaluation par un professionnel compétent avant de débuter la rééducation. Un programme de rééducation bien adapté peut accélérer votre récupération, améliorer la fonctionnalité de votre poignet, et surtout, minimiser le risque de séquelles à long terme telles que la raideur ou la diminution de la force.

Soyez patient et suivez consciencieusement le programme établi, car la rééducation est une étape qui demande du temps et de la persévérance.

Enfin, rappelez-vous que votre implication personnelle dans le processus de rééducation est essentielle. Participez activement à vos séances et faites les exercices recommandés régulièrement pour maximiser vos chances de récupération complète.

Pensez à votre santé à long terme et prenez votre rééducation au sérieux.

Références

Les articles et ressources ayant servi dans l’élaboration de cet article
Le processus de rédaction d’articles chez Groupe SANTEPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut