Fracture du scaphoïde : Classifications (tout savoir)

Article rédigé par le 4 mars 2024

Si vous êtes une personne qui souffre d’une fracture du scaphoïde, alors vous voudrez connaître les différentes classifications qui existent. Il en existe trois types : les fractures polaires, les fractures corporéales hautes et les fractures corporéales basses.

Chacune d’entre elles est classée en fonction de l’endroit où la fracture se produit sur le scaphoïde. Dans cet article, nous allons discuter de chaque type en détail et fournir des informations sur la classification de chacune.

Comprendre ce que c’est que le scaphoïde

Le scaphoïde est un os allongé, en forme de coquille, qui s’étend selon un axe oblique vers le bas. Il est situé à l’extérieur et à l’avant du poignet. La principale fonction du scaphoïde est de stabiliser la main pendant le mouvement. Il contribue également à absorber les impacts et à protéger la main des blessures.

Le scaphoïde est un os porteur clé, et il est essentiel au bon fonctionnement de la main. L’os est entouré de ligaments et de tendons, qui contribuent à le maintenir en place. Le scaphoïde est également relié au radius, ce qui en fait un maillon important des os de l’avant-bras. Sans le scaphoïde, nos mains ne pourraient pas bouger aussi librement ni être aussi stables.

Le scaphoïde se distingue en trois parties : la tête (proximale ou corps), la taille (col) et la partie distale (tubercule). La tête est située au sommet de l’os et constitue la partie la plus large.

La taille est la partie la plus étroite de l’os et se situe entre la tête et la partie distale. La partie distale est la plus petite section de l’os et se situe à l’extrémité la plus proche de votre main.

Que se passe-t-il lorsque le scaphoïde se fracture ?

Une fracture du scaphoïde peut entraîner des problèmes à long terme si elle n’est pas traitée correctement et surtout, il faut connaitre le type de fracture et sa classification (nous allons aborder ce sujet juste après).

Une fracture du scaphoïde est une rupture du petit os en forme de bateau situé à la base du pouce. Le scaphoïde est l’un des huit petits os qui composent le poignet. Une fracture du scaphoïde peut survenir lors d’une chute sur une main tendue ou d’un coup direct sur l’os, comme un coup de poing.

RECOMMANDÉ :  Trapézectomie du pouce : Indication et procédure (chirurgie)

Les symptômes d’une fracture du scaphoïde comprennent une douleur et une sensibilité au niveau du pouce et du poignet, un gonflement, une ecchymose et une difficulté à bouger le pouce ou le poignet.

L’approvisionnement en sang de l’os scaphoïde se fait par la capsule articulaire voisine, de sorte qu’une fracture qui interrompt cette circulation sanguine peut entraîner la mort de l’os ou d’autres complications.

Ce phénomène est appelé nécrose avasculaire et peut parfois entraîner une arthrite de l’articulation du pouce.

No post found!

Quelles sont les classifications de la fracture du scaphoïde ?

Les fractures du scaphoïde sont classées à des fins diagnostiques en fonction du site de la ligne de fracture.

La classification de Schermberg

La classification la plus courante est la classification de Schernberg, qui comporte plusieurs types.

  • Les fractures de type 1 sont des fractures polaires, qui se produisent en haut ou en bas du scaphoïde.
  • Les fractures de type 2 sont des fractures corporéales hautes, qui se produisent au milieu du scaphoïde.
  • Les fractures de type 3 sont des fractures corporéales basses, qui se produisent près de l’articulation du poignet.
  • Les fractures de type 4 sont des fractures transtuberculaires, qui se produisent lorsque le trait de fracture traverse le tubercule. Il s’agit du type de fracture le moins fréquent.
  • Les fractures de type 5 sont des fractures du pied, qui se produisent lorsque le trait de fracture se situe à la base du pied. Il s’agit également d’un type de fracture moins fréquent.
  • Les fractures de type 6 sont des fractures du tubercule distal, qui se produisent lorsque le trait de fracture se situe près de l’articulation à l’extrémité de l’os scaphoïde.

Il existe également un autre type de fracture, appelé fracture comminutive, qui se produit lorsque le scaphoïde se brise en plusieurs morceaux.

Classification de Trojan

Il existe trois types de fractures du scaphoïde, selon la classification de Trojan. Il s’agit des fractures proximales, de la taille et distales. Les fractures proximales représentent 20 % de toutes les fractures du scaphoïde.

Les fractures de la taille sont les plus fréquentes, représentant 70% de toutes les fractures du scaphoïde. Les fractures distales sont les moins fréquentes, représentant 10 % de toutes les fractures du scaphoïde.

La classification de Trojan est le système de classification le plus couramment utilisé pour les fractures du scaphoïde. Il s’agit d’un système fiable et reproductible qui fournit un bon guide pour le traitement.

Classification selon la direction du trait de fracture

Il existe trois types de fractures du scaphoïde, selon la direction du trait de fracture : les fractures transversales, obliques horizontales et obliques verticales. Les fractures transversales se produisent lorsque le trait de fracture est perpendiculaire au grand axe de l’os.

RECOMMANDÉ :  Maladie de Dupuytren : Exercices kiné pour les mains

Les fractures obliques horizontales se produisent lorsque le trait de fracture forme un angle de 45 degrés ou moins avec le grand axe de l’os.

Les fractures obliques verticales se produisent lorsque le trait de fracture forme un angle supérieur à 45 degrés avec le grand axe de l’os.

Classification selon le positionnement

Les fractures du scaphoïde peuvent également être classées selon qu’elles sont déplacées ou non. Les fractures déplacées sont celles dans lesquelles les fragments osseux ne sont pas alignés, tandis que les fractures non déplacées sont celles dans lesquelles les fragments osseux restent alignés.

Le traitement des fractures du scaphoïde dépend du type et de la localisation de la fracture, ainsi que de l’âge et de l’état de santé du patient.

Les fractures non déplacées peuvent souvent être traitées par une immobilisation dans un plâtre ou une attelle (dans le but d’éviter les mouvements à risque), tandis que les fractures déplacées peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour réaligner les fragments osseux.

Les fractures comminutives nécessitent souvent une intervention chirurgicale pour réparer les dommages.

Comme pour toute fracture, il est important de consulter un médecin le plus rapidement possible après avoir subi une blessure au scaphoïde. Un diagnostic et une rééducation précoce peuvent contribuer à assurer un rétablissement complet, et une reprise rapide de vos activités quotidiennes et professionnelles.

Ressources

Peut-on conduire avec une fracture du scaphoïde ? (Réponse du kiné)

Références

https://fmedecine.univ-setif.dz/ProgrammeCours/17.03.scaphoide%20unive-converti%20%20han.pdf

http://www.clubortho.fr/cariboost_files/Fractures_20scaphoide_2010_20questions_20DES_202.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut