Fracture en motte de beurre : définition et prise en charge

Article rédigé par le 15 octobre 2023

La fracture en motte de beurre est généralement bénigne et touche notamment les enfants. Elle ne provoque pas de cassure des os, mais juste une déformation plus ou moins grave.

Il faut prendre en charge efficacement et rapidement cette blessure pour éviter les complications comme la déformation de l’os du petit. Le traitement consiste surtout à immobiliser le membre fracturé.

Dans cet article, nous allons expliquer la définition de la fracture en motte de beurre,  les symptômes et les causes possibles de l’affection, les moyens pour le diagnostiquer et les principaux traitements.

Fracture en motte de beurre : 5 points à retenir

  1. La fracture en motte de beurre est une blessure qui affecte les enfants en pleine croissance.
  2. Après un choc, elle provoque un écrasement des os. Il n’y a pas de cassure.
  3. La fracture en motte de beurre touche fréquemment l’avant-bras et le poignet.
  4. Le traitement de référence de ce type blessure est l’immobilisation et la rééducation.
  5. La reprise des activités quotidienne est idéale après 4 à 6 semaines du traitement.

Définition de la fracture en motte de beurre

Par définition, une fracture en motte de beurre est bien différente de la fracture que nous connaissons d’ordinaire. Elle se caractérise par un léger écrasement de l’os, mais sans cassure.

C’est une blessure qu’on rencontre généralement chez les enfants âgés de 2 à 8 ans.

En étant en pleine croissance, les os des enfants sont recouverts de périoste. C’est une membrane fibreuse qui assure la croissance en épaisseur des os. Très solide, elle protège les os en cas de traumatisme.

Il faut également savoir que chez les enfants, la partie dure de l’os qu’on appelle corticale n’est pas encore formée. C’est pourquoi ils sont moins résistants que ceux des adultes.

Les os des enfants sont aussi très riches en cellules, en vaisseaux sanguins et en eau. Sa structure est plus spongieuse.

Toutes ces propriétés font que lors d’un choc, au lieu de se casser, les os s’écrasent et se déforment, tel l’état d’une motte de beurre qui a subi un choc.

L’avant-bras : la partie du corps la plus fréquemment touchée par la fracture en motte de beurre

La fracture en motte de beurre affecte souvent les os de l’avant-bras, c’est-à-dire le radius ou le cubitus. Elle se situe au niveau de la partie distale des os. En d’autres termes, elle se trouve plus près du poignet.

RECOMMANDÉ :  Infiltration pour doigt à ressaut : est-ce efficace ?

Elle peut toucher les os de l’avant-bras en même temps ou les deux séparément. Une blessure au niveau du radius seul est le plus recensée.

La jambe peut aussi être touchée par une fracture en motte de beurre.

Les causes possibles de la fracture en motte de beurre

La fracture en motte de beurre survient à la suite d’une chute avec le bras tendu dans le but de se protéger.

Chez les petits, cette circonstance se voit notamment lors qu’ils jouent au toboggan et qu’ils tendent leurs bras pour s’arrêter. Pour les plus grands, ce sont surtout des chutes de vélo ou sur un skateboard.

Il faut quand même retenir que même un choc banal peut causer une fracture en motte de beurre chez l’enfant vu que ces os sont encore fragiles.

Les symptômes de l’affection

Au moment de l’accident, la fracture en motte de beurre peut facilement passer inaperçue. Pour cause, elle ne provoque pas de déformation importante de l’os.

Cependant, parfois, nous pouvons remarquer un gonflement du poignet. Cela s’accompagne d’une douleur au bras et lors de la palpation.

Par peur d’être réprimandé, l’enfant peut cacher sa situation à son entourage.

Il faut alors être attentif à certains signaux comme le fait que l’enfant hésite ou bien évite d’utiliser son bras. De manière instinctive, il se met aussi à protéger son bras blessé quand on s’approche de lui.

Comment diagnostiquer la fracture en motte de beurre ?

Le diagnostic de la fracture en motte de beurre débute toujours par un examen clinique.

Il est très important de parler gentiment avec l’enfant et lui demandé s’il a chuté sur ses bras. On lui demandera aussi de pointer du doigt la partie douloureuse. On lui fera aussi exécuter des gestes simples comme tourner le poignet pour apprécier s’il le fait péniblement.

Le médecin fera également preuve de beaucoup de tact pour toucher et examiner la partie concernée.

Cependant, pour confirmer qu’il s’agit bien d’une fracture en motte de beurre, le médecin préconise des examens d’imagerie.

 La radiographie est un examen de référence dans ce cadre.

Prise en charge de la Fracture en motte de beurre

La prise en charge de la fracture en motte de beurre est primordiale pour éviter tout risque de complication, dont la formation d’un cal vicieux.

Le traitement est purement orthopédique. Il repose sur une période d’immobilisation.

En effet, le patient est invité à immobiliser le membre blessé pendant quelques semaines afin de limiter la douleur. Cela aide aussi à la consolidation de la fracture.

RECOMMANDÉ :  Canal carpien ou SEP (sclérose en plaques) : comment différencier ?

Cet article écrit par S. Otayek, et collaborateurs (Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l’enfant, hôpital Trousseau, université Pierre-et-Marie-Curie) expose l’efficacité du traitement orthopédique dans la réduction et la consolidation de la fracture en motte de beurre.

Cet article insiste sur le fait que le respect de l’immobilisation et la rééducation préconisés par les médecins sont très déterminants pour la réussite du traitement sur le long cours.

En fonction du cas, le médecin propose parfois de porter une attelle ou un plâtre. Ce dernier est surtout indiqué pour une fracture en motte de beurre qui a affecté la jambe.

Le traitement par immobilisation d’une fracture en motte de beurre dure environ 3 à 4 semaines et aucune rééducation n’est requise après cela. Toutefois, le patient ne devra pas reprendre ses activités quotidiennes qu’après 4 à 6 semaines de l’accident.

Peut-on prévenir la fracture en motte de beurre ?

En vérité, il n’existe pas de moyens spécifiques qui permettent de prévenir la fracture en motte de beurre.

Les enfants aiment courir, sauter et s’aventurer partout. Et comme nous le savons, il est impossible de les empêcher de jouer. De plus, ils en ont besoin pour développer leur connaissance.

Ce qu’il faut faire, c’est de les équiper de matériels de protection adaptés, notamment pour les activités à risque comme le skate, le vélo, la course, etc.

Ressources

Fracture du poignet : définition et prise en charge (tout savoir)

Fracture de Pouteau-Colles : Définition et prise en charge

Fracture de l’épaule : temps de guérison (pronostic et conseil)

Références

https://www.doctissimo.fr/forme/accident-sportif/fracture/fracture-en-motte-de-beurre-ce-quil-faut-savoir/1420bf_ar.html

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=fracture-motte-beurre-definition-causes-symptomes

https://www.femmeactuelle.fr/sante/maladie/fracture-en-motte-de-beurre-definition-symptomes-traitement-2139923

https://cliniqueduter.bzh/video/fracture-de-l-avant-bras-chez-l-enfant#:~:text=Les%20fractures%20en%20motte%20de,3%20%C3%A0%206%20semaines%20environ.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut