Fractures dentaires : une urgence thérapeutique

Article rédigé par le 31 août 2023

Il y a fracture dentaire quand la dent se disloque et un morceau s’en détache. Les fractures dentaires constituent une urgence thérapeutique dentaire parce que, plus le délai de prise en charge est rapide, plus la réimplantation du morceau dentaire et la conservation de la dent naturelle est réussie. Les dents de devant notamment les incisives maxillaires sont les plus touchées.

Les fractures dentaires peuvent aller d’une simple craquelure superficielle à une fracture touchant la pulpe et la racine dentaire. Il va de soi que les traitements soient en fonction du type de fractures dentaires. Un polissage peut suffire pour une fracture de l’émail dentaire alors qu’une extraction dentaire est nécessaire dans certains cas.

Cet article va vous énoncer les conduites à tenir en cas de fractures dentaires. Il va également vous dévoiler les origines et les types de fractures dentaires.

Rappels anatomiques

Pour ne pas vous perdre dans cet article et surtout pour bien assimiler les différents types de fractures dentaires, la connaissance anatomique de la dent est un prérequis nécessaire. La dent comporte :

  •  une partie visible qui est la couronne
  • une partie enfouie dans la gencive ou la racine dentaire

Histologiquement, elle est constituée de trois couches. De dehors en dedans, on distingue :

  • L’émail, qui est la substance la plus résistante du corps humain. Il est formé par les cristaux d’hydroxyapatite.
  • La dentine est moins dure, mais plus sensible que l’émail. Elle est constituée par des tubules dentinaires responsables de la transmission des stimuli dentaires de l’émail vers la pulpe.
  • La pulpe dentaire est responsable de la vitalité dentaire. Elle abrite les nerfs et les vaisseaux sanguins de la dent.

Définition et différents types de fractures dentaires

Les fractures dentaires sont des bris dentaires associés à un détachement d’un ou plusieurs morceaux de la dent. On peut rencontrer plusieurs types de fractures dentaires à savoir :

  • Les craquelures superficielles : ce sont des fissures discrètes de l’émail dentaire. Elles sont indolores et sont confondues aux reliefs naturels des dents la plupart du temps.
  •  Les fractures supra-gingivales obliques sont des fractures qui transpercent exclusivement la couronne sans toucher les éléments en dessous de la gencive. Cependant, ils peuvent être touchés ultérieurement.
  •  Les fractures infra-gingivales obliques se développent jusqu’à la limite de la mâchoire. De ce fait, elles impactent les tissus de la gencive.
  •  Les fractures de furcations verticales s’étendent de la surface de la couronne jusqu’aux racines dentaires. Elles engendrent une séparation complète de la dent, à l’origine d’une douleur intense et une gêne à la mastication.
  •  Les fractures radiculaires obliques sont amorcées au niveau de la gencive sans affecter la couronne. Autrement dit, la couronne reste intacte.
  •  Les fractures radiculaires verticales se définissent comme les fractures de l’extrémité de la racine dentaire de la dent. Elles sont très douloureuses à tel point que l’extraction dentaire est le seul moyen de les soulager.
RECOMMANDÉ :  Plaque occlusale : tout savoir (explication dentiste)

Quels signes peuvent révéler une fracture dentaire ?

D’une part, une fracture dentaire peut rester longtemps asymptomatique quand il est superficiel et n’atteint que l’émail dentaire.

D’autre part, les symptômes suivants peuvent être ressentis en cas de fractures dentaires sous-jacentes :

  • Douleur inexpliquée au cours du repas
  • Une sensibilité dentaire au chaud et au froid
  • Une incapacité à localiser une douleur dentaire
  • Une douleur d’origine inconnue

Qu’est-ce qui provoquent les fractures dentaires ?

Les fractures dentaires se rencontrent principalement :

  • Quand on croque dans un objet dur
  •  Lors des notions de traumatisme dentaire (choc, chute, coup porté à la mâchoire, etc.)
  • Au cours du grincement ou serrement pathologique des dents appelé bruxisme
  • En cas d’usure ou vieillissement des dents
  • Quand les dents sont endommagées par des caries dentaires ou par les abcès dentaires.

Comment diagnostique-t-on une fracture dentaire ?

Les fractures dentaires sont confirmées par le chirurgien-dentiste suite à :

  • Un examen clinique où il évalue à l’œil nu l’étendue et les lésions associées aux fractures dentaires.
  • Un examen radiologique qui permet de détecter une fracture invisible à l’œil nu et de déterminer l’emplacement, l’étendue et la direction d’une fracture. Un cliché de départ est aussi important pour le suivi du traitement.  

Que faut-il faire quand on se casse les dents ?

  • Ramasser le morceau de la dent cassée.
  • Prendre la dent par la couronne et ne pas frotter la racine.
  • Rincer le morceau de la dent cassée avec de l’eau potable si elle est souillée et la réimplanter en le maintenant avec de la compresse si possible.
  • Conserver la dent cassée dans un récipient contenant du sérum physiologique ou du lait ou sinon, la conserver dans la bouche (dans la salive) s’il n’y aucun risque d’inhalation le temps d’arriver chez le dentiste.
  • Noter si la dent a une tache rouge au niveau de la zone fracturée.
  • Consulter immédiatement votre chirurgien-dentiste pour qu’il puisse évaluer l’étendue des lésions et procéder rapidement à la réimplantation de la dent cas.

Quels sont les traitements adéquats des fractures dentaires ?

Traitement endodontique

Selon le cas de fractures dentaires, votre dentiste pourrait vous proposer :

  • Un polissage quand les fractures de la dent se manifestent par des dents acérées devenant coupantes susceptibles de léser la muqueuse buccale.
  • Une couronne ou un matériau d’obturation pour équilibrer la dent et lui permettre d’assurer sa fonction d’élocution et de mastication.
  • Un traitement de canal qui consiste à extraire les vaisseaux et les nerfs du canal radiculaire. Ensuite, le dentiste réalisera une obturation du canal vide. C’est le traitement idéal quand la pulpe dentaire est atteinte et la dent est très douloureuse.
RECOMMANDÉ :  Boule sur la gencive : origines et traitement

Traitement chirurgical

L’extraction dentaire est nécessaire en cas de fractures des racines dentaires ou si les dents sont considérablement abîmées pour être conservées. Le chirurgien-dentiste procédera ensuite à la restauration par les ponts, les implants ou les prothèses dentaires.

Références

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32475015/

http://www.dentistecentrevillemontreal.ca/proc%C3%A9dures/l_endodontie/les-fractures-dentaires/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut