Gestion du cheval âgé : conseils vétérinaires

Article rédigé par le 23 novembre 2023

Vous avez passé de longues années merveilleuses avec votre cheval. Lorsqu’il est âgé, il est normal que vous vous informiez sur la manière de prendre en charge au mieux sa retraite. Cet article est pour vous indiquer tout ce qui tourne autour de la gestion du cheval âgé.

Sachez alors, que cet article sur la gestion du cheval âgé va contenir tout ce dont vous avez besoin. Il vous donnera des indications sur comment reconnaître que votre cheval est âgé. Il vous listera les affections qui arrivent fréquemment lorsque le cheval atteint un certain âge.

Plus important encore, vous allez voir dans cet article comment détecter et gérer ces maladies, et comment les prendre en charge. Je vous invite donc à poursuivre votre lecture de cet article sur la gestion du cheval âgé, afin de prendre soin au mieux de votre retraité.

Les 7 points clés à retenir pour la gestion du cheval âgé

  • 1.Le vieux cheval est un animal plus sensible aux infections, il convient alors de comprendre et de connaître les affections qui l’atteignent souvent afin de le prendre en charge au mieux.
  • 2.La maladie de Cushing est une affection très courante retrouvée chez le cheval âgé. Il convient de toujours le dépister à temps dès que le cheval a un certain âge.
  • 3.Le cheval âgé nécessite une surveillance rapprochée car le vieillissement s’accompagne de modifications au niveau de sa physiologie
  • 4.Avoir une bonne dentition est primordiale pour un cheval âgé afin d’éviter les problèmes de digestion. 
  • 5.Préférer un hébergement bénéfique au pré pour votre cheval âgé. Cela lui permettra une retraite loin des poussières qui vont occasionner des problèmes respiratoires
  • 6.Privilégier généralement l’herbe et le foin comme alimentation du cheval âgé
  • 7.Avec votre vétérinaire, pensez à augmenter les rappels de vaccination

Comment déterminer l’âge du cheval ?

Un cheval est dit « âgé » à partir de 15 années de vie. Après de bons et loyaux services, votre animal a vieilli. Il s’agit d’un processus naturel auquel il convient de se préparer pour pouvoir vivre au mieux cette période.

En dehors de noter les naissances au sein de votre écurie, il y a également des techniques pour déterminer l’âge d’un cheval. Ceci s’applique par exemple lorsque vous n’êtes pas sûr de son âge à cause de son origine. En effet, la détermination de l’âge d’un cheval peut se faire via sa dentition.

Il ne s’agit pas d’une science exacte car plusieurs paramètres peuvent entrer en compte. Cependant, pour différencier un cheval jeune d’un autre qui est âgé, cette technique vaut son pesant d’or. Il s’agit d’une technique qui combine plusieurs facteurs : 

La couleur des dents du cheval

Les dents de lait d’un cheval, qui témoignent de sa relative jeunesse, sont blanches. Toutefois, les dents permanentes, c’est-à-dire celles qui apparaissent entre 2 ans et 5 ans ont une couleur jaune crème. Au fur et à mesure que l’âge du cheval avance, la couleur de la dentition devient marron (20 ans et plus).

La forme de la surface de mastication

La forme de la surface de la mastication de votre cheval change également au fur et à mesure que l’âge avance. Il s’agit d’usure due à l’usage des dents de l’animal. Ainsi : 

  • Les incisives de lait sont ovales
  • Les incisives des adultes sont rondes
  • Les incisives des chevaux âgés sont triangulaires
RECOMMANDÉ :  Mon cheval a une plaie : Que faire? (conseils vétérinaires)

La présence de marques sur les dents 

Ce sont les stries profondes dans l’émail des dents du cheval qui s’usent.

L’angle dans laquelle les dents sont disposées

L’angle des dents peut aussi informer sur l’âge du cheval. En effet, chez les chevaux adultes, les dents forment une ligne verticale. Chez les plus de 20 ans, cet angle formé par la dent peut devenir très aigu.

La rainure de Galvayne

La rainure de Galvayne est une marque brune qui apparaît au niveau de la ligne de la gencive au centre du coin supérieur de l’incisive vers les 10 ans de l’animal. Cette rainure évolue au fur et à mesure que l’âge du cheval avance, en grandissant vers le bas et en atteignant la moitié de la dent à ses 15 ans.

Vers les 20 ans du cheval, la rainure ne touche plus la ligne de la gencive. Vous avez alors devant vous, un cheval âgé. La rainure en question est indiquée par une flèche dans l’image ci-dessous.

Quelles sont les principales maladies du cheval âgé

A cause du vieillissement, le cheval a un mauvais fonctionnement de son système immunitaire avec une altération de la balance énergétique selon Barege J (2019) . C’est le phénomène d’immuno-sénescence. Une des maladies les plus fréquentes chez le cheval âgé est la maladie de Cushing.

Note de l’expert: La maladie de Cushing atteint plus de 20% des chevaux de plus de 15 ans. Cette maladie induit une baisse d’immunité chez le cheval âgé. A cause de cette maladie, le cheval senior est plus sensible que les plus jeunes aux différentes infections ainsi qu’aux affections tumorales.

Les affections les plus fréquentes chez les chevaux en gériatrie sont : 

Les affections digestives

La perte de l’émail dentaire induit par la vieillesse ainsi que l’angulation excessive mentionnée précédemment provoquent des déchaussements et parfois des douleurs lors de la préhension et de la mastication chez le cheval âgé. On peut alors observer des caries voire des fractures.

Ainsi, lorsque la mastication est inefficace, le cheval fait face à : 

  • Des obstructions de l’œsophage
  • Un amaigrissement
  • Une plus grande sensibilité aux coliques
  • Des tumeurs de l’intestin

Les affections locomotrices

La vieillesse chez le cheval est responsable d’une dégénérescence du cartilage. Cela entraîne une inflammation appelée ostéoarthrose responsable d’une difficulté de locomotion. Il en résulte une fonte musculaire.

On observe également que l’apparition de la fourbure devient de plus en plus fréquente à mesure que le cheval prend de l’âge. La fourbure apparaît surtout chez le cheval atteint de la maladie de Cushing.

Les affections respiratoires

Lorsqu’un cheval est âgé, les affections respiratoires deviennent également plus fréquentes. On observe notamment : 

  • Une difficulté à l’expiration
  • Une fréquence respiratoire plus rapide
  • Les naseaux qui sont dilatés

Les affections cardiaques

Chez le cheval, l’âge est souvent responsable d’affection cardiaque comme l’insuffisance aortique. La circulation du sang entre l’aorte et le cœur s’en trouve alors perturbé. 

Une autre affection qu’on rencontre souvent chez le cheval âgé est l’ICC ou Insuffisance Cardiaque Congestive. Dans ce cas, on assiste à une incapacité du cœur à pomper le sang. Les signes cliniques majeurs sont : 

  • Une toux
  • Une augmentation de la fréquence respiratoire et cardiaque
  • Un jetage mousseux
RECOMMANDÉ :  Colite du chat : Soulager et prévenir cette affection intestinale

Les tumeurs

Deux types de tumeurs sont souvent rencontrés chez le cheval âgé : 

  • Les mélanomes dermiques
  • Les carcinomes épidermoïdes

Pour le cas des mélanomes dermiques (comme dans la photo ci-après), on note une prédisposition des chevaux avec une robe grise. Les tumeurs sont localisés sur : 

  • La face ventrale de la queue
  • Le périnée 
  • Les organes génitaux externes

Pour le cas des carcinomes épidermoïdes, il s’agit de tumeurs très agressives. Ils touchent principalement : 

  • la peau
  • l’œil
  • l’estomac.

Les affections des voies urinaires et du foie

Chez le cheval âgé, ces deux organes peuvent être particulièrement sensibles. On observe souvent : 

  • Une diminution des fonctions rénales et hépatiques
  • Une incontinence urinaire
  • Parfois des tumeurs de la vessie et de l’appareil genital externe

Comment détecter et gérer ces maladies liées à la vieillesse chez le cheval 

Pour le cas des affections digestives

Il convient :

  • D’observer régulièrement votre cheval en train de manger. Vous prendrez alors note des anomalies dans la mastication et/ou de la préhension

Il peut par exemple manger de façon exagérément lente, ou bien, il fait des mouvements non usuels de la langue ou de la mâchoire. Il peut également recracher des boulettes de foin.

  • De faire examiner l’intérieur de sa bouche  pour vérifier la santé des dents 
  • D’adapter l’alimentation du cheval en préférant les fibres courtes plus faciles à mâcher.
  • Vermifuger plus régulièrement votre cheval
  • De bien hydrater le cheval âgé, tout en le protégeant du froid, de l’humidité et des chaleurs

Pour le cas des affections locomotrices

Afin d’éviter au maximum les désagréments des affections locomotrices chez votre cheval âgé, il convient de :

  • Gérer la douleur dès qu’elle apparaît : votre vétérinaire vous conseillera sur les anti-inflammatoires et anti-douleur que le cheval pourra prendre
  • Toute fourbure chez un cheval âgé devrait faire suspecter une maladie de Cushing : systématiquement donc, un test diagnostic de cette maladie devrait avoir lieu en cas de fourbure

Pour le cas des affections respiratoires

Dans le cas de ce type d’affection chez le cheval âgé, il convient de prendre certaines mesures : 

  • Diminuer l’exposition des chevaux à la poussière
  • Consulter un vétérinaire pour une gestion médicale des symptômes
  • Privilégier l’hébergement dans les pâtures
  • Préférer l’enrubanné au foin

Pour le cas des affections cardiaques

Pour ce genre d’affection, il faut réaliser annuellement une auscultation cardiaque.

Pour le cas des affections tumorales

Il convient d’être attentif à la peau de votre cheval pour détecter la présence d’une masse. 

Pour le cas des affections des voies urinaires et du foie

Le propriétaire doit être attentif à toute position anormale du cheval au moment d’uriner. Une incontinence urinaire nécessite une consultation vétérinaire.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article

https://equipedia.ifce.fr/sante-et-bien-etre-animal/maladies/autres-maladies/les-principales-maladies-du-cheval-age#

Entretien du cheval âgé au quotidien
La gestion du vieux cheval en 6 conseils pratiques

https://fr.wikihow.com/d%C3%A9terminer-l%27%C3%A2ge-d%27un-cheval-en-regardant-ses-dents

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut