Hémangiosarcome chez le chien : informations utiles sur cette tumeur maligne

Article rédigé par le 13 septembre 2023

Comme l’être humain, les chiens peuvent également avoir des tumeurs. Parmi ces tumeurs figure l’hémangiosarcome chez le chien, une tumeur maligne, qui se dissémine à distance et a tendance à récidiver.

D’origine souvent indéterminé, l’hémangiosarcome chez le chien peut toucher divers organes car il tapisse les vaisseaux sanguins de votre chien. Les symptômes liés à l’hémangiosarcome chez le chien sont nombreux en fonction de la position et de l’évolution de la maladie. L’apparition de masse tumorale ou encore la détérioration de l’état général de votre chien sont les seuls signes visibles pour la suspicion de sa présence.

De survenue assez rare, ce type de tumeur reste la plupart du temps quasi-incurable. La chirurgie, des médicaments ou encore des traitements pour pallier aux symptômes existent notamment pour le confort de l’animal dans les cas les plus critiques. Découvrons de façon générale tout ce qui touche à l’hémangiosarcome chez votre chien.

Quelques rappels sur les tumeurs qui peuvent atteindre votre chien

Une tumeur, également appelée néoplasie, masse ou nodule selon la grosseur, désigne l’apparition d’une nouvelle formation tissulaire au sein d’un tissu normal, suite à un dérèglement de la multiplication cellulaire. Ce nouveau tissu forme une masse de tissus qui peut être solide ou remplie de liquide.

Exposés aux mêmes risques que les humains (pollution, alimentation, produits chimiques, mode de vie), les chiens sont également touchés par les tumeurs.

Il en existe deux sortes :

  • Les tumeurs bénignes : dues à une multiplication excessive de cellules normales qui se développent de façon localisée sans altérer les tissus voisins.
  • Les tumeurs malignes (cancer) : dues à une multiplication excessive de cellules anormales qui ont tendance à envahir les tissus voisins et à migrer dans d’autres parties du corps pour former des métastases.

Qu’est-ce qu’un hémangiosarcome chez le chien ?

L’hémangiosarcome chez le chien est un cancer (tumeur maligne) des cellules qui tapisse les cellules endothéliales de votre chien (vaisseaux sanguins).

Il peut avoir deux (2) formes :

  • Forme viscérale : atteinte au niveau des viscères comme la rate, le foie ou encore le cœur
  • Forme non-viscérale : atteinte cutanée formant une excroissance visible
RECOMMANDÉ :  Cohabitation chien-chat : conseils vétérinaires

Les races les plus prédisposées à cette maladie sont : le Berger de Picardie, le Berger Allemand, le Boxer, le GreyHound, le Golden Retriever, le Retriever du Labrador, le Petit Levrier Italien et le Whippet. Les chiens d’âge moyen à âgés, la plupart du temps les mâles sont les plus prédisposés.

Les causes probables d’apparition d’un hémangiosarcome chez le chien

Comme la plupart des tumeurs chez le chien, les causes d’apparition de l’hémangiosarcome sont inconnues. Toutefois, des facteurs favorisants sont identifiés :

  • La génétique : certaines races sont plus prédisposées génétiquement que d’autres, des défauts génétiques influençant la survenue d’un cancer peuvent également apparaître chez les chiots issus d’un croisement consanguin.
  • L’environnement : un habitat malsain et une alimentation non équilibrée peuvent accentuer les risques d’hémangiosarcome chez le chien.
  • L’exposition aux radiations solaires : les animaux vivant dans des zones très ensoleillées et les chiens aux poils clairs et fins et à la peau claire étant plus souvent touchés.
  • Les produits chimiques : l’exposition de votre chien aux pesticides, aux insecticides ou aux engrais chimiques peuvent favoriser la prolifération d’un hémangiosarcome chez le chien.
  • L’âge : les risques de cancer augmentent avec l’âge

Les manifestations cliniques d’un hémangiosarcome chez le chien

Les symptômes d’un hémangiosarcome chez le chien dépendent de l’emplacement physique de la tumeur et de son évolution.

Tumeur non-viscérale (cutanée) 

  • Des plaques ou des nodules bleuâtres à rouge-noirâtres, peu délimitées, sous-cutanées, spongieuses.
  • Une alopécie, des saignements et une ulcération sont assez classiques.

Tumeur viscérale

  • Apathie ;
  • Anémie (gencives et muqueuses pâles) ;
  • Anorexie (générant une perte de poids) ;
  • Abattement ;
  • Distension abdominale ;
  • Intolérance à l’effort et dyspnée en cas d’hémangiosarcome cardiaque,
  • Présence d’ascite.

Si vous apercevez un de ces symptômes chez votre chien, consultez le plus vite possible un vétérinaire pour qu’il l’examine afin de limiter les risques de métastases en cas d’hémangiosarcome. Plus la tumeur sera détectée tôt, plus votre chien aura des chances de s’en sortir.

Les moyens diagnostics pour détecter un hémangiosarcome chez le chien

L’apparition des signes cliniques apparentés peut alerter le vétérinaire quand vous l’y emmènerez mais la suspicion d’un hémangiosarcome chez le chien doit être confirmée par des tests de diagnostic comme :

  • La cytoponction en cas d’hémangiosarcome cutané suivie d’une biopsie tissulaire et l’analyse microscopique des tissus biopsiés
  • La numération formule sanguine associée à un frottis sanguin.
  • Le test de coagulation et recherche d’hyperfibrinolyse.
  • L’analyse histopathologique.
  • La réalisation d’un bilan d’extension comprenant une radiographie thoracique et une échographie abdominale et/ou cardiaque afin de mettre en évidence d’éventuelles métastases.
RECOMMANDÉ :  Os à moelle pour chien : Évitez ceci à tout prix ! (conseils vétérinaires )

Peut-on traiter un hémangiosarcome chez le chien ? Traitement et pronostic

Le traitement d’un hémangiosarcome chez le chien se fait généralement comme la plupart des traitements d’une tumeur maligne :

  • Traitement symptomatique de l’animal (stabilisation) surtout en cas de rupture tumorale et hémorragie interne) avec des transfusions sanguines, des fortifiants, des antidouleurs, des antibiotiques en cas d’infection,…
  • Retrait chirurgical de la grosseur en question
  • Chimiothérapie (traitement par des substances chimiques) pour prolonger l’espérance de vie du chien.
  • Des traitements palliatifs dont l’objectif est d’atténuer la douleur ou de soulager les symptômes

Les hémangiosarcomes cutanés chez le chien présentent un meilleur pronostic et une perspective de guérison élevée. En cas de présence de métastases, on considère que l’espérance de vie du chien se situe entre 2 et 6 mois après l’opération. Le pronostic de l’hémangiosarcome canin reste sombre mais de nouvelles avancées thérapeutiques doivent vous donner une lueur d’espoir.

Dans cet article réalisé par Burton et al intitulé « Traitements et prévention de l’hémangiosarcome canin : vers un meilleur contrôle de cette maladie dans les années à venir ? » : « Cette maladie présente un pronostic très sombre, qui n’est que peu amélioré́ via les méthodes thérapeutiques utilisées aujourd’hui. […] De nouvelles approches thérapeutiques et préventives sont aujourd’hui étudiées dans le but de pouvoir permettre un meilleur contrôle de cette maladie. L’immunothérapie montre par exemple un avenir prometteur dans la maitrise de ce phénomène néoplasique, et ce via les vaccins “anti-hémangiosarcome” »

Références

Tumeurs du chien en photos : maligne, bénigne, cancer, métastase

https://www.anicura.fr/pour-les-proprietaires/chien/conseils-sante/maladies-tumorales-chez-le-chien/

https://www.cliniquelingostiere.com/cancerologie-veterinaire-ghislain-hemangiosarcome-canin_9394.aspx

https://cliniquedestroisfontaines.fr/wp-content/uploads/2019/11/H%C3%A9mangiosarcome-chez-le-chien.pdf

https://genodog.fr/maladies-affections/hemangiosarcome/

https://www.monanimalauncancer.fr/hemangiosarcome

https://www.woopets.fr/chien/maladie/tumeurs-malignes/

https://scholar.google.com/scholar?hl=fr&as_sdt=0%2C5&q=h%C3%A9mangiosarcome+chien&oq=h%C3%A9mangiosa

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut