Hernie diaphragmatique chez le chat: Tout savoir

Article rédigé par le 21 juin 2024

La hernie diaphragmatique chez le chat est une affection sérieuse, souvent à la suite d’un traumatisme ou d’une malformation congénitale.

Elle peut entraîner une détresse respiratoire et d’autres complications graves, nécessitant une intervention vétérinaire rapide et spécialisée.

La hernie diaphragmatique survient lorsque l’intégrité du diaphragme, la fine couche musculaire qui sépare la cavité thoracique de l’abdomen, est compromise. Ce qui va permettre aux organes abdominaux de pénétrer dans la cavité thoracique

Dans cet article rédigé par une vétérinaire, nous explorerons les causes, les symptômes et les options de traitement de la hernie diaphragmatique chez le chat.

Les 7 points essentiels à retenir

  • 1. La hernie diaphragmatique est une affection où les organes abdominaux se déplacent dans la cavité thoracique à travers une ouverture anormale dans le diaphragme.
  • 2. Le diaphragme est un muscle clé dans la respiration, et sa rupture peut perturber gravement la fonction respiratoire du chat.
  • 3. La hernie diaphragmatique peut alors causer des problèmes respiratoires graves.
  • 4. Les hernies diaphragmatiques sont souvent causées par des traumatismes physiques, comme des accidents ou des chutes, mais peuvent aussi résulter de malformations congénitales.
  • 5. Les signes incluent des difficultés respiratoires, de la toux, de la léthargie, une distension abdominale et une intolérance à l’exercice.
  • 6. Des méthodes telles que la radiographie, l’échographie, et parfois la tomodensitométrie ou la laparoscopie, sont utilisées pour diagnostiquer cette condition.
  • 7. La chirurgie est le traitement principal pour réparer le diaphragme et replacer les organes, suivie de soins post-opératoires attentifs pour une bonne récupération.

Mais qu’est-ce que le diaphragme ?

Le diaphragme des chats est une structure musculaire et tendineuse qui forme une cloison transversale entre la cavité thoracique et la cavité abdominale.

Structure du diaphragme chez le chat

Chez le chat, le diaphragme est attaché à la colonne vertébrale, aux côtes et au sternum, et se compose de trois parties principales :

  • la partie sterno-costale, 
  • la partie lombaire 
  • et la partie costale. 

Sa forme concave vers le haut permet aux organes abdominaux de rester en place tout en laissant suffisamment d’espace pour les mouvements respiratoires.

Rôle du diaphragme dans la respiration

Le diaphragme joue un rôle crucial dans la respiration. 

Lors de l’inspiration, le diaphragme se contracte et s’abaisse, créant un vide dans la cavité thoracique qui attire l’air dans les poumons. Et pendant l’expiration, le diaphragme se relâche et remonte, poussant l’air hors des poumons. 

Cette action de pompe est vitale pour l’échange d’oxygène et de dioxyde de carbone, essentiel à la survie du chat.

Comment le chat est atteint de la hernie diaphragmatique ?

La hernie diaphragmatique peut être d’origine congénitale ou traumatique.

Traumatismes (accidents, chutes)

Les traumatismes sont la cause la plus fréquente de hernie diaphragmatique chez le chat. Un impact violent, comme celui subi lors d’un accident de voiture ou d’une chute de hauteur, peut provoquer la rupture ou le déchirement du diaphragme

Cette situation d’urgence nécessite souvent une intervention chirurgicale pour réparer la déchirure et replacer les organes dans l’abdomen.

RECOMMANDÉ :  Cystite chez le chien : tout savoir sur cette affection urinaire (explications)

Malformations congénitales

Dans certains cas, la hernie diaphragmatique peut être le résultat d’une malformation congénitale, où le diaphragme ne s’est pas formé correctement pendant le développement embryonnaire du chat.

Ces cas peuvent ne pas être immédiatement évidents et ne se manifester que lorsque le chat vieillit ou si un autre problème de santé aggrave la condition préexistante.

Comment reconnaître et identifier la hernie diaphragmatique ?

Vous devez suspecter la hernie diaphragmatique si vous observez les symptômes suivants chez votre chat. Et le vétérinaire prescrira ou ferra des examens complémentaires pour confirmer.

Signes cliniques courants

Les symptômes d’une hernie diaphragmatique chez le chat peuvent varier, mais les signes cliniques les plus courants incluent :

  • Difficultés respiratoires : respiration rapide et superficielle due à la compression des poumons.
  • Toux : parfois observée en raison de l’irritation des voies respiratoires.
  • Léthargie : diminution de l’activité causée par une gêne ou une douleur.
  • Distension abdominale : l’abdomen peut paraître gonflé si les organes internes sont déplacés.
  • Intolérance à l’exercice : incapacité à faire de l’exercice sans se fatiguer rapidement.

Méthodes de diagnostic

Pour confirmer la présence d’une hernie diaphragmatique, les vétérinaires peuvent utiliser diverses méthodes de diagnostic :

  • Radiographie : une radiographie thoracique peut révéler la présence d’organes abdominaux dans la cavité thoracique.
Hernie diaphragmatique chez une chatte
Chez une chatte, une radiographie thoracique a révélé la présence d’une hernie diaphragmatique avec une brèche de type combiné radiaire et circonférentielle en forme de T. (Crédit image : Dr. Benhacene Ali, Vétérinaire)
  • Échographie : cet examen permet d’obtenir une image plus détaillée des structures internes et peut aider à évaluer l’étendue de la hernie.
  • Tomodensitométrie (CT scan) : offre une vue tridimensionnelle pour une évaluation précise.
  • Laparoscopie : une intervention chirurgicale minimale invasive pour examiner directement le diaphragme.

Comment se fait la prise en charge de la hernie diaphragmatique ?

Le traitement est exclusivement chirurgical si la hernie est confirmée.

Approches chirurgicales

La prise en charge d’une hernie diaphragmatique chez le chat implique généralement une intervention chirurgicale, qui est considérée comme le traitement de choix pour réparer la déchirure du diaphragme et replacer les organes dans l’abdomen

La chirurgie est délicate et doit être réalisée par un vétérinaire expérimenté en chirurgie d’urgence. Les techniques chirurgicales peuvent varier en fonction de la taille et de la localisation de la hernie.

Selon une étude sur la hernie diaphragmatique chez les chats menée par Hossein Kazemi Mehrjerdi et al., le taux de survie après traitement chirurgical était de 71,00 %.

Soins post-opératoires et suivi

Après la chirurgie, les soins post-opératoires sont cruciaux pour la récupération du chat. Cela inclut :

  • Surveillance étroite pour détecter tout signe de complication, comme une infection ou une récidive de la hernie.
  • Gestion de la douleur avec des médicaments appropriés pour assurer le confort du chat.
  • Restriction d’activité (mouvements et sauts) pour permettre une guérison adéquate.
  • Une alimentation facile à digérer.
  • Des visites de suivi vétérinaire pour s’assurer que le site chirurgical guérit correctement et que le chat récupère bien.

Comment prévenir la hernie diaphragmatique chez le chat ?

La prévention est basée sur la prévention des traumatismes et les visites vétérinaires régulières.

Conseils pour prévenir les traumatismes

La prévention des traumatismes chez les chats est essentielle pour réduire le risque de hernie diaphragmatique. 

  • Sécurisez l’environnement : Assurez-vous que les fenêtres, balcons et escaliers sont sécurisés pour éviter les chutes.
  • Évitez les jeux brusques : Les jeux trop vigoureux peuvent causer des blessures. 
  • Privilégiez des jeux doux et surveillés.
  • Enseignez aux enfants à manipuler les chats avec douceur pour éviter les accidents.
RECOMMANDÉ :  Soins au quotidien pour le cheval : hygiène, soins, alimentation et entretien

Importance de la surveillance et des visites vétérinaires régulières

Une surveillance attentive et des visites régulières chez le vétérinaire sont cruciales pour la santé globale du chat.

Soyez alors attentif à tout changement dans le comportement ou l’activité de votre chat qui pourrait indiquer une douleur ou un inconfort.

En outre, des examens de santé réguliers peuvent aider à détecter et à traiter les problèmes de santé avant qu’ils ne deviennent graves.

Informez-vous sur les signes de détresse chez les chats pour pouvoir réagir rapidement en cas d’urgence.

Quand consulter un vétérinaire ?

Il est crucial de consulter un vétérinaire dès que vous suspectez une hernie diaphragmatique chez votre chat, ou si vous observez l’un des signes suivants :

  • Si votre chat montre des signes de respiration laborieuse, rapide ou superficielle.
  • Changements dans le comportement, comme une léthargie ou une réticence à bouger.
  • Toux persistante ou halètement, surtout après un effort.
  • Si l’abdomen de votre chat semble gonflé ou tendu.
  • Si votre chat a subi un traumatisme, comme une chute ou un accident, même s’il ne présente pas immédiatement de symptômes.

La hernie diaphragmatique peut s’aggraver rapidement et mettre la vie de votre chat en danger. Une intervention vétérinaire rapide est essentielle pour un diagnostic précis et un traitement approprié.

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Témoignages

Bonjour à tous ! J’ai très récemment recueilli un petit chaton qui était dans la rue. C’est une femelle d’environ 2 mois. Elle est très maigre, a des vers, etc. Elle a eu droit à des antibiotiques, anti-inflammatoires et vermifuge suite à une espèce de crise de toux, sûrement due aux vers. Le gros souci, c’est qu’elle respire très mal. Elle respire fort et parfois par la bouche. Suite à une radio, le vétérinaire m’annonce qu’elle a probablement une hernie diaphragmatique, un trou dans le diaphragme qui fait que ses viscères se retrouvent avec le cœur, les poumons… Là, le vétérinaire me fait comprendre qu’elle peut mourir soit dans quelques semaines, mois à venir, ou soit elle peut vivre avec pendant plusieurs années… Avez-vous déjà eu le cas chez vous ? Un chaton/chat vivant avec cette pathologie ? Si oui, a-t-il eu une vie normale ? (Pouvoir jouer, aller dehors) Merci d’avance si jamais cela parle à quelqu’un. Je suis tellement inquiète.

Voir la suite de la conversation sur Wamiz

Références

Articles et ressources utilisés dans la création de cet article

https://vetfocus.royalcanin.com/fr/scientifique/la-hernie-diaphragmatique-chez-le-chat

https://cliniquedestroisfontaines.fr/wp-content/uploads/2019/11/hernie-dia-ct.pdf

https://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article-canin/n-368/hernie-diaphragmatique-chronique-chez-un-chat-europeen-de-7-ans.html

https://www.researchgate.net/publication/364269479_Hernie_diaphragmatique_chronique_chez_un_chat_europeen_de_7_ans

https://oatao.univ-toulouse.fr/6127/1/labarde_6127.pdf

Kazemi Mehrjerdi H, Rajabion M, Mirshahi A, Sajjadian Jaghargh E. _ 2022_ Une étude rétrospective sur la hernie diaphragmatique chez les chats_ sur_ https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/36686864/ _ doi: 10.30466/vrf.2022.138996.3092. Epub 2022 Dec 15.PMID: 36686864 

Remerciement

Un grand merci à Dr. Benhacene Ali pour nous avoir autorisé à partager son cas clinique dans cet article. ©Dr. Benhacene Ali Vétérinaire à Alger-Algérie. Cabinet Vétérinaire Seconde Chance Bab ezzouar.

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut