Hernie ombilicale chez le chat: Tout comprendre

Article rédigé par le 21 juin 2024

La hernie ombilicale chez le chat est une affection relativement courante qui peut toucher les félins de tout âge. Elle se caractérise par une protrusion du contenu abdominal à travers l’ouverture naturelle de l’ombilic, créant ainsi une bosse visible sous la peau

Bien que souvent congénitale, résultant d’un défaut de fermeture de la paroi abdominale après la naissance, la hernie ombilicale peut également survenir suite à un traumatisme ou une pression excessive sur la région abdominale. 

Dans cet article rédigé par une vétérinaire, nous explorerons les causes, les symptômes et les options de traitement disponibles pour cette condition, en mettant l’accent sur l’importance d’une intervention vétérinaire pour assurer le bien-être de vos compagnons félins.

Les 7 points essentiels à retenir

  • 1. Une hernie ombilicale est une protrusion du contenu abdominal à travers l’ouverture de l’ombilic.
  • 2. Elle peut être congénitale, due à un défaut de fermeture de la paroi abdominale, ou acquise, suite à un traumatisme ou une pression excessive.
  • 3. Les signes incluent un renflement au niveau du nombril, douleur, vomissements, et léthargie.
  • 4. L’examen clinique, la radiographie et l’échographie sont essentiels pour confirmer la présence et la nature de la hernie.
  • 5. Les petites hernies peuvent être surveillées, tandis que les grandes ou celles qui présentent des symptômes nécessitent souvent une intervention chirurgicale.
  • 6. La sélection génétique et le maintien d’un poids santé chez les chats peuvent aider à réduire les risques.
  • 7. Pour les hernies non opérables, la surveillance régulière et la gestion de la douleur sont recommandées.

Commençons par un petit rappel sur l’anatomie et la physiologie de l’abdomen du chat

Il est important de comprendre la structure normale de la paroi abdominale et le processus de fermeture de l’ombilic, ce qui est essentiel pour discuter des anomalies telles que la hernie ombilicale chez le chat.

Structure de la paroi abdominale chez le chat

La paroi abdominale du chat est composée de plusieurs couches qui protègent et soutiennent les organes internes. Ces couches comprennent :

  • La lumière : la cavité intérieure du tube digestif, qui est hyperéchogène (réfléchit fortement les ultrasons).
  • La muqueuse : la couche interne du tube digestif, hypoéchogène (absorbe les ultrasons), et la plus épaisse chez le chat.
  • La sous-muqueuse : une couche de tissu conjonctif, hyperéchogène.
  • La musculeuse : une couche de muscle lisse, hypoéchogène, qui aide à la motilité intestinale.
  • La séreuse : la couche externe qui recouvre les organes, hyperéchogène

La paroi abdominale est également constituée de muscles très développés, qui donnent son épaisseur et sa consistance charnue.

Processus de fermeture de l’ombilic après la naissance

Après la naissance, l’ombilic chez le chaton se ferme naturellement. Cependant, dans certains cas, il peut y avoir un retard ou une absence de fermeture de l’orifice par lequel passait le cordon ombilical pendant la gestation. 

Cela peut entraîner une hernie ombilicale, où une partie du contenu abdominal (comme de la graisse ou des anses intestinales) fait saillie à travers l’ouverture non fermée.

Pourquoi de la hernie ombilicale chez le chat ?

En discutant de ces facteurs, il est important de souligner que la prédisposition génétique ne garantit pas le développement d’une hernie, tout comme l’exposition à des facteurs acquis ne mène pas nécessairement à cette condition.

Facteurs congénitaux

Les hernies ombilicales chez les chats ont souvent une composante héréditaire et sont généralement de nature congénitale.

Cela signifie que les chatons peuvent naître avec un tissu conjonctif faible au niveau de l’ombilic, ce qui prédispose à la formation d’une hernie.

RECOMMANDÉ :  Éduquer son lapin : Guide complet

Parfois, les hernies ombilicales sont associées à des hernies inguinales congénitales, dues à un défaut des anneaux inguinaux.

Facteurs acquis

Bien que la majorité des hernies ombilicales soient héréditaires, elles peuvent également survenir en raison de facteurs acquis. Les traumatismes dans la zone ombilicale, par exemple, peuvent entraîner le développement d’une hernie. 

D’autres facteurs prédisposants incluent l’obésité, les troubles métaboliques et nutritionnels, ainsi que la gestation, qui peuvent tous exercer une pression supplémentaire sur la paroi abdominale et favoriser l’apparition d’une hernie.

Comment reconnaître la hernie ombilicale chez le chat ?

Les symptômes d’une hernie ombilicale chez le chat peuvent varier en fonction de la taille et du contenu de la hernie. Les signes cliniques les plus courants incluent :

  • Un renflement mou au niveau du nombril, qui peut être plus ou moins important.
  • Douleur abdominale, surtout si la hernie est étranglée.
  • Vomissements et anorexie, indiquant une possible obstruction intestinale.
  • Léthargie et diminution de l’activité, souvent associées à une douleur ou à un inconfort.

Impact sur le comportement et la santé du chat

Une hernie ombilicale peut affecter le comportement et la santé générale du chat de plusieurs manières.

  • Comportemental : Un chat avec une hernie douloureuse peut être moins actif, éviter de jouer ou de sauter, et montrer des signes de douleur lorsqu’il est touché.
  • Santé générale : Si la hernie est étranglée, cela peut compromettre l’apport sanguin aux organes concernés, entraînant des complications graves pouvant mettre en danger la vie du chat.

Comment diagnostiquer la hernie ombilicale chez le chat ?

Les méthodes diagnostiques aident à déterminer la meilleure approche thérapeutique et à planifier une éventuelle intervention chirurgicale.

Méthodes d’examen clinique

L’examen clinique est la première étape dans le diagnostic d’une hernie ombilicale. Le vétérinaire recherche généralement un gonflement au niveau de l’ombilic, qui peut varier en taille et en consistance. 

Il évaluera si le renflement est réductible (peut être repoussé dans la cavité abdominale) ou non, et vérifiera la présence de douleur ou d’autres signes cliniques associés.

Une étude a montré que la vessie est l’organe le plus fréquemment hernié et a été observée dans les régions pré pubiennes, périnéales ventrales, ombilicales ou abdominales caudo-ventrales.

Techniques d’imagerie et autres tests diagnostiques

Pour confirmer le diagnostic et évaluer le contenu de la hernie, des techniques d’imagerie sont souvent utilisées :

  • Radiographie de contraste (rayons X) : permet de visualiser la présence et la nature du contenu herniaire, en particulier si des organes sont impliqués.
  • Échographie abdominale : offre une image plus détaillée des structures internes et peut aider à identifier si des anses intestinales ou d’autres tissus sont pris dans la hernie.

Comment prendre en charge la hernie ombilicale chez le chat ?

Le traitement des hernies ombilicales, généralement sans risque pour la santé, repose principalement sur l’intervention chirurgicale, bien que dans de rares cas, une partie des intestins ou d’autres tissus puisse se retrouver piégée et étranglée, nécessitant une intervention urgente.

Approches conservatrices

Pour les hernies ombilicales de petite taille et sans complications, une approche conservatrice peut être envisagée. Cela peut inclure la surveillance de la hernie pour détecter tout changement de taille ou signe de complication. 

Dans certains cas, les petites hernies peuvent se résorber d’elles-mêmes, en particulier chez les jeunes chatons.

Il est recommandé de limiter l’activité physique pour éviter une augmentation de la pression abdominale qui pourrait aggraver la hernie.

Chirurgie : indications, procédure et soins post-opératoires

La chirurgie est indiquée pour les hernies ombilicales plus grandes, celles qui s’agrandissent ou présentent des symptômes, et surtout pour les hernies étranglées où l’apport sanguin est compromis.

La procédure chirurgicale implique généralement la réduction du contenu herniaire et la fermeture de l’orifice herniaire pour prévenir la récidive.

Après la chirurgie, les soins post-opératoires sont essentiels pour une récupération réussie. Ils comprennent :

  • Le repos et la restriction d’activité pendant au moins une semaine pour permettre une bonne cicatrisation.
  • L’utilisation d’une collerette pour empêcher le chat de lécher ou de mordre la zone opérée, ce qui pourrait entraîner des infections ou des complications.
  • Des contrôles réguliers du pansement et des points de suture jusqu’au retrait des fils.
  • Une surveillance attentive pour détecter tout signe de complication, comme une infection ou une déhiscence de la plaie.
RECOMMANDÉ :  Chat trisomique : Tout savoir (explication vétérinaire)

Il est important de suivre les recommandations du vétérinaire pour les soins post-opératoires et de retourner à la clinique pour tout suivi nécessaire.

L'avis du vétérinaire: Le pronostic après la correction chirurgicale est excellent, avec peu de récidives de hernies chez les chatons et peu de complications signalées lors de l'intervention.

Quand consulter un vétérinaire?

Il est recommandé de consulter un vétérinaire pour une hernie ombilicale chez le chat dans les cas suivants:

  • Si vous remarquez un renflement au niveau de l’ombilic de votre chat, il est prudent de le faire examiner.
  • Si le chat présente des vomissements, des douleurs abdominales, une perte d’appétit ou de l’apathie, une consultation urgente est nécessaire.
  • Si la hernie devient dure, rouge, gonflée ou si vous suspectez que quelque chose s’est coincé dedans, il s’agit d’une urgence vétérinaire.
  • Si la hernie est étranglée : Une hernie où l’apport sanguin est compromis peut être fatale et nécessite une intervention immédiate.

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Comment prévenir et gérer la hernie ombilicale chez le chat ?

Les recommandations suivantes doivent être adaptées à chaque cas individuel, en consultation avec un vétérinaire.

Conseils pour la prévention

La prévention des hernies ombilicales chez les chats peut être difficile, car beaucoup sont de nature congénitale. Cependant, certaines mesures peuvent être prises pour réduire les risques.

  • Sélection génétique : Évitez de reproduire des chats qui ont eu une hernie ombilicale, car il peut y avoir une composante héréditaire.
  • Soins postnataux : Assurez que les chatons reçoivent des soins appropriés pour prévenir les infections ombilicales qui pourraient affaiblir la paroi abdominale.
  • Contrôle du poids : Maintenez un poids santé chez les chats pour réduire la pression sur la paroi abdominale.

Gestion à long terme des cas non opérables

Dans certains cas, une hernie ombilicale peut ne pas nécessiter de chirurgie. Pour ces chats, la gestion à long terme peut inclure :

  • Surveillance régulière : Contrôlez la taille et la consistance de la hernie pour détecter tout changement qui pourrait nécessiter une intervention.
  • Gestion de la douleur : Si la hernie cause de l’inconfort, des médicaments contre la douleur et l’inflammation peuvent être prescrits.
  • Limitation de l’activité : Réduisez les activités qui augmentent la pression intra-abdominale pour éviter l’aggravation de la hernie.

Témoignage

Mon chat a une hernie ombilicale, mon vétérinaire m’a dit exactement ça :

C’est une petite boule de graisse qui se forme au niveau du nombril, si celui-ci ne s’est pas fermé complètement après la naissance. Ce n’est pas très grave, et quand ça devient gros ou gênant, ça s’opère très bien.

Mais si vous en connaissez un peu plus, ça grossit vraiment beaucoup ? (la photo date un peu mais je ne crois pas que ça ait grossit un peu plus) Est-ce que ça gêne le chat ? Et ça « peut s’opérer très bien » comme ce n’est pas obligé c’est ça ? Le mieux pour le chat c’est quoi ?

Voir la suite de la conversation sur Wamiz

Références

Articles et ressources utilisés dans la création de cet article

https://www.planeteanimal.com/hernie-ombilicale-chez-le-chat-causes-simptomes-et-traitement-4127.html

https://www.anicura.fr/nos-prestations/chat/chirurgie-de-la-hernie

https://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article-rural/n-326/echographie-de-l-intestin-normal-chez-le-chien-et-le-chat.html

Hernie ombilicale • Hernie inguinale du chat : symptômes, traitement

https://www.treatpet.com/fr/chats/maladies-et-affections-du-chat/hernie-ombilicale

Çağrı Gültekin 1Gül Çıray Akbaş 1Deniz Seyrek-İntaş _ 2021 Aug _Un cas inhabituel de hernie sacrale dorsolatérale traumatique avec rétroflexion de la vessie urinaire chez un chat_ sur https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34722207/ _ PMID: 34722207_PMCID: PMC8541724_DOI: 10.5455/OVJ.2021.v11.i3.15

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut