Hydrothérapie chez le chien : une méthode thérapeutique innovante

Article rédigé par le 10 novembre 2023

L’utilisation des agents physiques naturels ou artificiels pour traiter ou prévenir les maladies est de plus en plus répandues chez nos animaux de compagnie. Ces techniques, dont l’ensemble est communément appelé : physiothérapie, ont déjà prouvé leurs efficacités chez le chien.

Une des formes de physiothérapie, l’hydrothérapie chez le chien qui est une technique utilisant l’eau, est conseillée fréquemment par les vétérinaires lors des atteintes locomotrices chez le chien. Cette hydrothérapie comprend plusieurs étapes dont le principe est d’utiliser les propriétés physiques de l’eau pour soulager votre chien ou l’aider à optimiser ses fonctions locomotrices.

Votre chien est atteint d’un trouble locomoteur ou vient de subir une chirurgie importante et un proche ou votre vétérinaire vous conseille l’hydrothérapie chez le chien ? Vous n’avez de notions sur l’hydrothérapie chez le chien et voulez en savoir plus ? Cet article est fait pour vous !

Cinq points importants à retenir

  • 1. L’hydrothérapie chez le chien est une méthode thérapeutique permettant de prévenir ou traiter certaines affections, surtout locomotrices par l’intermédiaire de l’eau.
  • 2. L’hydrothérapie chez le chien consiste à profiter des propriétés physiques de l’eau comme son effet porteur, sa température, sa résistance aux mouvements ou encore sa pression hydrostatique, pour soulager votre chien de ses maux.
  • 3. En tant que propriétaire, vous serez amené à consulter votre vétérinaire pour savoir la forme et la durée d’hydrothérapie qui seront adaptées à votre chien.
  •  4. Tous les chiens ne sont pas indiqués pour l’hydrothérapie, surtout les chiens atteints d’affections nécessitant des suivis particuliers.
  •  5. L’hydrothérapie chez le chien est principalement utilisée pour les rééducations fonctionnelles.  

Qu’est-ce que l’on peut dire sur l’hydrothérapie chez le chien ?

L’hydrothérapie composée de hydros– (eau) et thérapie, désigne donc, la thérapie par l’eau. L’hydrothérapie chez le chien est une forme de physiothérapie qui permet de prévenir ou traiter les affections de votre chien en se reposant sur les bienfaits des propriétés physiques de l’eau. Ses propriétés physiques qui sont :

  • Un effet porteur : grâce à la poussé d’Archimède, une grande partie du poids de votre chien est portée par l’eau facilitant ses mouvements.
  • Une résistance aux mouvements : par rapport à l’air, l’eau résiste plus aux mouvements, incitant votre chien à faire plus d’efforts pour un renforcement musculaire et cardio-respiratoire accru.
  • Une température adaptée : l’effet désiré se fera sentir par votre chien en ajustant la température de l’eau. Une eau froide limite les œdèmes et les inflammations tandis qu’une eau chaude aura un effet antalgique (soulage la douleur) et détendra ses muscles.
  • Une pression hydrostatique : une pression plus ou moins forte est obtenue lors de l’utilisation de tapis roulant aquatique qui soulagera les atteintes articulaires et tissulaires de votre chien dépendamment de la profondeur de l’eau.  

Elle peut être pratiquée :

  • Toute seule
  • En complément des traitements traditionnels
  • En substitut d’un traitement trop lourd

L’hydrothérapie chez le chien : comment cela se passe-t-il exactement ?

Les différentes formes d’hydrothérapie

L’hydrothérapie chez le chien peut se réaliser dans différents endroits :

  • La piscine
RECOMMANDÉ :  Comment donner un médicament à mon chat ? (conseils véto)

Vous ou votre hydrothérapeute nagera aux côtés de votre chien dans une piscine, pour ensuite lui faire faire des exercices lui faisant travailler ses membres et son dos. Une piscine à contre-courant intensifiera les exercices effectués.

  • Le tapis roulant aquatique

Ce genre de tapis roulant spécial contenant des jets à contre-courants immergera en profondeur votre chien et intensifieront les exercices. Il existe diverses vitesses qui seront adaptées au niveau de votre chien et des objectifs que vous lui fixerez.

  • Le SPA

Le SPA est doté de contenant spécial avec une eau à 30-32 °C, avec des bulles qui masseront votre chien et soulageront ses douleurs articulaires.

  • Les bains

Selon la nature de l’atteinte de votre chien, vous lui ferez prendre des bains (immersion partielle ou totale de son corps) à température adaptée (chaude ou froide). Une simple baignoire peut suffire mais en ajustant la température de l’eau entre 24 et 28°C.

  • La cryothérapie ou l’utilisation de la glace

Les bains glacés sont utilisés pour effectuer des massages à froid pour soulager les douleurs ou les spasmes musculaires.

Les étapes

Plusieurs étapes sont primordiales si vous voulez faire faire de l’hydrothérapie à votre chien :

  • 1ère étape : une consultation chez le vétérinaire, qui vous permettra de faire le point avec votre vétérinaire afin de faire un bilan complet, de choisir l’hydrothérapie adaptée à ses maux, des instructions nécessaires à l’accompagnement de la thérapie (régime alimentaire, autres exercices, …).
  • 2ème étape : un test de natation est effectué par votre vétérinaire pour observer la réaction de votre chien face à l’eau.
  • 3ème étape : un rinçage de votre chien se fera pour le nettoyer et l’habituer à la température de l’eau
  • 4ème étape : la mise à l’eau qui s’effectuera lentement soit avec une rampe, soit avec un palan doté d’un harnais de levage.
  • 5ème étape : l’hydrothérapie proprement dite est effectuée selon les conseils et le protocole établi par le spécialiste.
  • 6ème étape : votre chien sera sorti de l’eau et sera soit rincé (eau ou shampoing pour les chiens sensibles) soit directement séché avec un séchoir et/ou une serviette.
  • 7ème étape : un bilan est effectué après chaque séance pour évaluer les progrès de votre chien et établir un protocole pour les séances à venir.

Quelques conseils en hydrothérapie

Quelques recommandations qui vous seront utiles si vous avez un chien en hydrothérapie :

  • Ne pas nourrir votre chien 6 heures précédant l’hydrothérapie pour éviter qu’il aie des troubles digestifs lors des séances.
  • Effectuer des promenades avec votre chien avant toutes les séances pour qu’il fasse ses besoins en dehors de ces dites séances.
  • Rester près de votre chien lors des séances (au bord des bassins ou piscines) avec des jouets ou friandises afin de le rassurer et/ou de le motiver.

La durée

La durée d’une séance d’hydrothérapie varie selon l’affection de votre chien, les effets désirés et l’état général de votre chien. Demandez conseils à votre vétérinaire ou votre hydrothérapeute car la durée peut aller de 5 à 30 minutes.

Dans quel cas l’hydrothérapie chez le chien est-elle recommandée ?

Nombreuses sont les cas pour lesquels l’hydrothérapie est conseillée pour votre chien.

RECOMMANDÉ :  Mon chat me fait pipi dessus : causes possibles (que faire ?)

Curative

L’hydrothérapie chez le chien peut être soit, un traitement à part entière conseillé par votre vétérinaire, soit un traitement alternatif à une cure trop lourde (exemple : chirurgie mal supportée par les chiens âgés), trop onéreuse ou maladie trop avancée, soit un traitement complémentaire à celui déjà en place. Lorsque votre chien souffre de :

  • Affections neurologiques : apprend à votre chien à savoir utiliser de nouveau ses membres (exemple : hernie discale, luxation des vertèbres, …)
  • Affections orthopédiques : apprend à votre chien à utiliser en douceur ses membres après une opération chirurgicale (rééducation fonctionnelle) ou encore lors d’une atteinte de ses membres ou encore lors d’une blessure pour éviter la plus possible la douleur ou une rechute (exemple : cas d’arthrose, fracture, rupture des ligaments croisés, …).
  • Surpoids et obésité : sollicite plus les muscles et permet à votre chien de perdre du poids plus rapidement.
  • Fonte musculaire importante : permet une meilleure récupération au niveau de la mobilité articulaire et de la force musculaire lorsque votre chien vient de guérir d’une maladie de longue durée (maladie chronique), a subi une immobilisation prolongée et a perdu beaucoup de poids (perte en masse musculaire) ;

Préventive ou autres

L’hydrothérapie chez le chien peut se faire dans le cadre d’une prévention de :

  • Chirurgie orthopédique : avant une opération chirurgicale pour renforcer les muscles et permet à votre chien de récupérer plus rapidement.
  • Affections des membres : afin d’éviter ou d’atténuer une atteinte chez les chiens prédisposés (exemple : dysplasie de la hanche)
  • Lors des concours : permet un renforcement musculaire pour les chiens de travail ou de sport
  • Fragilité des membres : spécifiquement pour les chiens âgés ou handicapés, permet de faire des exercices physiques en douceur dans l’eau qui ne sollicite pas trop les articulations.

Quels pourraient-être les bienfaits de l’hydrothérapie chez votre chien ?

Selon Cornu et al, « certaines études montrent que l’hydrothérapie pourrait améliorer la qualité de vie et l’amplitude des mouvements, la capacité fonctionnelle, diminutions des douleurs et de la médication. Les effets bénéfiques seraient dus à un combo de facteurs thermiques, mécaniques et chimiques. »

Ainsi, les avantages que procurent l’hydrothérapie sont nombreux :

  • Limitation des effets déplaisants du poids (minimum de charge)
  • Augmentation du tonus musculaire, de la mobilité des articulations et de la circulation sanguine
  • Sollicitation de tous les muscles du corps
  • Amélioration de la sollicitation des tendons et des ligaments
  • Contrôle de la rééducation et guérison plus rapide, donc, raccourcissement de la convalescence
  • Réduction des traitements médicamenteux pouvant nuire aux reins ou au foie (exemple : les antiinflammatoires)
  • Meilleure mobilité après les séances
  • Perte de poids plus rapide

Dans quels cas l’hydrothérapie chez le chien n’est-elle pas conseillée ?

Même si l’hydrothérapie chez le chien est une pratique intéressante, elle est contre-indiquée dans certains cas chez :

  • Les chiens atteints d’incontinence (urinaire ou fécale)
  • Les chiens atteints d’infections de la sphère ORLO (exemple : otite)
  • Les chiens avec des plaies simples ou infectées
  • Les chiens âgés ayant une quelconque maladie cardiaque (se fait progressivement)
  • Les chiens ayant une phobie de l’eau
  • Les chiens atteints de certaines maladies incapacitantes : hypotension ou hypertension, épilepsie, infection urinaire, …
  • Les chiennes en chaleur

Références

https://www.veto54.com/le-chien-l-hydrotherapie.html

https://www.mouss-le-chien.com/conseils/soins/hydrotherapie.html

L’hydrothérapie pour le chien

https://www.anicura.fr/nos-prestations/chien/hydrotherapie/

https://www.alforme.fr/page/hydrotherapie-chien-et-chat-17

Hydrothérapie

https://www.revue.sdo.osteo4pattes.eu/spip.php?article2481

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut