Hypersalivation : Causes possibles et que faire ?  

Article rédigé par le 30 avril 2024

L’hypersalivation, également appelée sialorrhée, est une production excessive de salive qui peut s’avérer gênante et nuire à votre qualité de vie. Si la salive joue un rôle important dans la digestion et la lubrification de la bouche, une production excessive peut entraîner des difficultés à parler, à manger et à dormir.

Heureusement, il existe plusieurs causes possibles à l’hypersalivation, et la plupart peuvent être traitées efficacement. 

Dans cet article, rédigé par un dentiste, nous allons explorer les causes les plus fréquentes de l’hypersalivation, ainsi que les options de traitement disponibles pour vous aider à retrouver un contrôle normal de votre production de salive. 

Les 6 points importants à retenir 

  • 1. L’hypersalivation, également connue sous le nom de sialorrhée ou ptyalisme, est une sécrétion anormalement abondante de salive. Elle peut entraîner un bavage incontrôlable, une gêne et des complications au niveau de la peau.
  • 2. Les causes de l’hypersalivation sont nombreuses, notamment : par des médicaments, la grossesse, la nausée, les infections buccales, les troubles du système nerveux et certains troubles mentaux
  • 3. Outre l’écoulement excessif de salive, l’hypersalivation peut également entraîner : des maux de gorge, une difficulté à parler, un toussotement, une déglutition fréquente, de la bave et même une lacération de la peau autour de la bouche. 
  • 4. L’hypersalivation peut avoir un impact significatif sur la vie quotidienne, affectant la communication, l’alimentation, les activités sociales et l’estime de soi.
  • 5. Le diagnostic de l’hypersalivation repose sur les antécédents médicaux, un examen physique et, éventuellement, des tests supplémentaires tels que des analyses de sang, des imageries médicales ou des tests de la fonction nerveuse. 
  • 6. Il est important de consulter un professionnel de la santé pour une évaluation et un traitement appropriés de l’hypersalivation.

Hypersalivation : C’est quoi ? 

L’hypersalivation, également connue sous le nom de hypersialie, ptyalisme ou sialorrhée, est une affection caractérisée par une production excessive de salive. Cette sécrétion salivaire accrue peut s’avérer gênante et impacter négativement la qualité de vie d’un individu.

La salive, composée d’eau, d’électrolytes et d’enzymes, joue un rôle crucial dans la digestion, la lubrification de la bouche et la protection contre les infections buccales. Elle permet aussi de consolider la surface de vos dents en déposant du calcium et du fluorure dans l’émail des dents, d’éliminer les résidus alimentaires et les bactéries et de maintenir l’équilibre idéal du pH dans votre bouche. 

Bon à savoir : En temps normal, les glandes salivaires produisent environ 1 à 1,5 litre de salive par jour.

L’hypersalivation survient lorsque ce processus est déréglé, entraînant une production excessive de salive qui dépasse les capacités normales d’avaler ou d’expulser. Cette salive excédentaire peut s’écouler de la bouche, provoquant une gêne importante et affectant votre quotidien. 

Les causes de l’excès de salive

Les causes de l’hypersalivation peuvent être classées en deux grandes catégories : les causes buccales et les causes non buccales.

Causes buccales

  • Problèmes bucco-dentaires : Les infections telles que les aphtes, les abcès dentaires, la gingivite et la parodontite peuvent toutes provoquer une hypersalivation. 

Les malocclusions, les prothèses dentaires mal ajustées et les traumatismes buccaux peuvent également en être la cause. 

  • Habitudes buccales : La mastication excessive de chewing-gum, le tabagisme et la consommation excessive de boissons sucrées peuvent également stimuler la production de salive. 

Bon à savoir : En plus de l’écoulement excessif de salive, l’hypersalivation peut provoquer des irritations cutanées autour de la bouche, des maux de gorge et des difficultés à parler.

RECOMMANDÉ :  Surfaçage radiculaire : les points essentiels à ne pas manquer

Causes non buccales 

En 2022, selon les études du Dr Chen et ses collaborateurs, “l’hypersalivation était un symptôme fréquent, touchant 15 % des patients. Les causes les plus fréquentes d’hypersalivation étaient les troubles neurologiques, les médicaments et les problèmes buccaux.” 

  • Médicaments : Certains médicaments, tels que les tranquillisants, les anticonvulsivants et certains médicaments contre la maladie de Parkinson, peuvent provoquer une hypersalivation comme effet secondaire.
  • Grossesse : Les nausées et les vomissements matinaux liés à la grossesse peuvent entraîner une hypersalivation.
  • Troubles neurologiques : Certaines maladies neurologiques, telles que la maladie de Parkinson, la paralysie bulbaire et la myasthénie grave, peuvent affecter les muscles responsables de la déglutition, ce qui peut entraîner une accumulation de salive dans la bouche.
  • Le reflux gastro-œsophagien (RGO) peut provoquer une hypersalivation, car l’acide gastrique qui remonte dans l’œsophage peut irriter la gorge et déclencher une production excessive de salive. 

Bon à savoir : L’hypersalivation peut être gênante et socialement handicapante. Dans les cas sévères, elle peut entraîner des problèmes de déshydratation et d’infection cutanée. 

  • Infections : Certaines infections, telles que la rage et la pellagre (une maladie causée par une carence en vitamine B3) , peuvent également provoquer une hypersalivation.
  • Empoisonnement : L’empoisonnement par certaines substances, telles que le mercure, le cuivre, les organophosphorés, l’arsenic, la nicotine et le thallium, peut également entraîner une hypersalivation.
  • Lésions cérébrales: Les traumatismes crâniens, les tumeurs cérébrales et les infections du cerveau peuvent également endommager les nerfs qui contrôlent les glandes salivaires.

Conduite à tenir face à une hypersalivation 

Voici quelques conseils pour gérer l’hypersalivation :

  • Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire: Brossez-vous les dents deux fois par jour et utilisez du fil dentaire une fois par jour pour éliminer la plaque et les bactéries qui peuvent provoquer une inflammation buccale.
  • Sucer des bonbons durs ou mâcher du chewing-gum sans sucre: Cela peut aider à stimuler la production de salive et à garder la bouche humide. 

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection). 

Oral-B Pro-Expert Fil Dentaire Premium, 40 m
  • Se glisse facilement entre les dents afin de prévenir les problèmes de gencives.
  • Confère une sensation de fraîcheur à chaque passage.
  • Éviter les déclencheurs: Identifiez les aliments, les boissons ou les activités qui déclenchent votre hypersalivation et évitez-les autant que possible.

Avis du dentiste : Les facteurs psychologiques, tels que l’anxiété et le stress, peuvent également déclencher une hypersalivation. 

  • Thérapie: La thérapie peut être utile pour les personnes qui souffrent d’hypersalivation due à l’anxiété ou au stress.
  • Boire beaucoup d’eau: Cela peut aider à garder la bouche humide et à réduire la production de salive.
  • Utiliser des produits anticholinergiques: Ces médicaments peuvent aider à bloquer la production de salive. Cependant, ils peuvent provoquer des effets secondaires tels que sécheresse de la bouche, constipation et vision floue.

Comment se fait le pose du diagnostic de l’hypersalivation ? 

Déterminer la cause de votre hypersalivation est essentiel pour recevoir un traitement approprié. Votre médecin vous posera des questions sur vos antécédents médicaux, vos symptômes et vos médicaments actuels. Il peut également effectuer un examen physique et ordonner des tests pour exclure d’autres causes possibles. 

  • Mesure de la production de salive : On vous demandera de cracher dans un récipient pendant une période déterminée pour mesurer la quantité de salive que vous produisez.
  • Tests de déglutition : Ces tests évaluent votre capacité à avaler correctement la salive.
  • Imagerie médicale : Une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) peuvent être réalisées pour rechercher des anomalies dans les glandes salivaires ou d’autres structures qui pourraient contribuer à l’hypersalivation.
  • Tests sanguins : Des analyses de sang peuvent être effectuées pour rechercher des infections, des troubles hormonaux ou d’autres problèmes médicaux qui pourraient causer une hypersalivation.
RECOMMANDÉ :  Sinusite dentaire : comment la reconnaître ?

Comment traiter et prévenir une salivation excessive ?

L’excès de salive peut être traité en fonction de votre état de santé global et d’autres symptômes dont vous pourriez être atteint. Le recours à une équipe pluridisciplinaire, comprenant des médecins de première ligne, des orthophonistes, des neurologues et des dentistes, est recommandé. 

En cas d’excès de salive dans la bouche, il est primordial de prendre rendez-vous avec votre médecin afin de déterminer le traitement le plus adapté.

Cela englobe différentes approches, comme l’orthophonie et une thérapie de déglutition, l’utilisation de médicaments, du botox et de prothèses, entre autres.

Bon à savoir : Selon certaines études, un orthophoniste a la capacité de mesurer si une hypersalivation accroît le risque d’ingestion d’aliments ou de liquides dans les poumons.

En fonction de la cause de votre hypersalivation, votre médecin vous recommandera un traitement approprié. Les options de traitement peuvent inclure :

  • Médicaments : Les anticholinergiques peuvent aider à réduire la production de salive. D’autres médicaments peuvent être utilisés pour traiter des causes spécifiques d’hypersalivation, telles que les infections ou les troubles neurologiques.
  • Thérapie : La thérapie peut vous aider à apprendre des techniques pour gérer votre hypersalivation, telles que des exercices de déglutition ou des techniques de relaxation.
  • Intervention chirurgicale : Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour retirer ou réduire les glandes salivaires.

Quand consulter un dentiste ? 

Si vous souffrez d’hypersalivation, il est important de consulter un dentiste pour en déterminer la cause et recevoir un traitement approprié. Voici quelques situations dans lesquelles vous devriez consulter un dentiste pour une hypersalivation :

  • Si votre hypersalivation est récente et soudaine. Cela pourrait être le signe d’un problème médical sous-jacent, comme une infection de la bouche, une grossesse ou un trouble neurologique.
  • Si votre hypersalivation est accompagnée d’autres symptômes, tels que douleur buccale, difficulté à avaler ou à parler, ou changement de la voix. Ces symptômes peuvent indiquer un problème plus grave qui nécessite une attention médicale immédiate.
  • Si votre hypersalivation interfère avec votre vie quotidienne. Si vous constatez que vous devez cracher ou avaler de la salive fréquemment, que votre salive mouille vos vêtements ou que vous avez des difficultés à parler ou à manger en raison de la quantité excessive de salive, il est important de consulter un dentiste.

Vous cherchez un dentiste pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Témoignages

J’ai un problème assez particulier, du moins je le crois. Ce problème dure depuis quelques années maintenant. Dès que je commence à avoir un rhume, j’ai une hypersalivation durant les 36 à 72 premières heures. C’est à tel point que je dois toujours avoir une tasse avec moi pour cracher ma salive. Cela rend également le sommeil difficile, car je dois cracher constamment.

Voir la suite de la conversation sur Doctissimo

Références 

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article.
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTEPOURTOUS.

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de création strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut