Hypodontie : les points essentiels à connaître (explication dentiste)

Article rédigé par le 22 août 2023

L’hypodontie est une forme d’agénésie dentaire, c’est-à-dire l’absence congénitale de développement d’une ou plusieurs dents. C’est une pathologie qui a des retentissements non négligeables tant sur l’esthétique que sur les rôles de la cavité buccale.

En effet, l’hypodontie impacte sur le sourire. Et selon sa gravité et les dents touchées, elle peut affecter la mastication ou l’usage de la parole. Le problème peut même dépasser le cadre de la santé bucco-dentaire car il arrive que les personnes qui en sont atteintes souffrent de mal-être psychologique.

D’où l’importance de comprendre cette maladie pour prendre soin de soi ou de ses proches. Trouvez les points essentiels à connaître dans cet article.

Rappel sur la dentition

La dentition passe par la formation, la croissance et l’éruption des dents à travers la gencive. Elle concerne également la mise en place de ces dents sur chaque arcade dentaire de la mâchoire.

Le processus de dentition humaine se fait généralement en trois phases. 

La première phase consiste à la mise en place de dents temporaires, appelées couramment « dents de lait ».  Elle commence dès l’âge de 6 mois.

Ensuite les dents de lait tombent et laissent place aux dents permanentes ou définitives. Cette phase s’observe vers l’âge de 6 à 13 ans.

La troisième phase de dentition concerne l’éruption des dents de sagesse dites « troisièmes molaires ». Elle se déroule bien plus tard dans la vie, généralement, autour de la vingtaine.

En tout, normalement, la denture humaine adulte est composée de 16 dents permanentes sur chaque arcade. Ce sont, de l’axe médian vers le latéral : 4 incisives, 2 canines, 4 prémolaires et 6 molaires.

Les caractéristiques d’une hypodontie

L’hypodontie est définie comme l’absence de développement d’une à 6 dents. Au-delà de six dents, on parle d’oligodontie voire d’anodontie pour l’absence totale des dents.

L’hypodontie peut concerner aussi bien les dents de lait que les dents permanentes. Habituellement, ce sont les deuxièmes prémolaires et les incisives latérales supérieures qui ne se développent pas. Ceci étant, la plupart du temps, seule une dent manque.

Les scientifiques expliquent l’hypodontie par une perturbation de la formation de la dent par un manquement d’espace ou une anomalie congénitale au niveau du tissu dentaire qui se trouve sous les gencives.

Du reste, l’hypodontie touche davantage le sexe féminin. 

RECOMMANDÉ :  Récession gingivale : quand les dents se déchaussent

 Les causes de la maladie

La principale cause de l’hypodontie est le terrain familial. Une mutation des gènes au niveau de l’ADN altère le tissu dentaire sous les gencives. D’ailleurs, l’hypodontie est observé au cours de maladie génétique comme :

  • la trisomie 21, aussi appelée Trisomie de Down ;
  • la dysplasie ectodermique, une pathologie où il y a un développement anormal de la peau, des cheveux, des ongles, des glandes sudoripares ainsi que des dents.

Mis à part l’hérédité, d’autres facteurs de risque sont identifiés comme  être à l’origine de l’hypodontie. Il s’agit de :

  • facteurs environnementaux comme d’une exposition aux rayonnements ou aux agents allergènes ;
  • cause maternelle à savoir le tabagisme ou les infections (rubéole, tuberculose, syphilis,  candidose) pendant la grossesse ;
  • faible poids à la naissance notamment chez les jumeaux ;
  • présence d’une fente labiale ou palatine.

Diagnostic de l’hypodontie

Les symptômes de la maladie sont liés à une mauvaise dentition, une difficulté à parler ou à mastiquer. Dans cette optique, il n’est pas rare d’observer des troubles de l’élocution ou un retard de langage chez l’enfant. Des troubles digestifs comme une brûlure d’estomac peuvent également apparaître.

Un examen bucco-dentaire, mené par le dentiste, permet de détecter l’absence d’une ou plusieurs dents. Toutefois, la confirmation du diagnostic de l’hypodontie requiert une radiographie buccale.

Les traitements de l’hypodontie

Le traitement dépend de plusieurs éléments comme le nombre des dents manquantes et leur emplacement, l’âge du patient et l’éventuelle présence de troubles associés à l’instar de la fente palatine, par exemple. En tout cas, il y a divers moyens thérapeutiques.

Orthodontie

Elle sert à fermer l’espace créé par une dent manquante ou à préparer l’espace à recevoir un pont ou un implant dentaire. L’objectif étant de bien aligner les dents sur l’arcade de la mâchoire.

Implants dentaires

Le chirurgien-dentiste pose une racine artificielle et une couronne dentaire pour combler l’espace.

Prothèses partielles

Elles sont idéales pour le remplacement de plusieurs dents manquantes.

Pont papillon

C’est une solution de remplacement dentaire nommée ainsi en raison de sa forme. Il se trouve qu’elle est constituée d’une dent artificielle (corps du papillon) et de deux ailerons métalliques (ailes du papillon). Il est souvent indiqué pour le remplacement des incisives latérales.

Par ailleurs, la prise en charge de l’hypodontie peut être multidisciplinaire. En effet, outre le dentiste, elle peut nécessiter l’intervention d’un généticien, d’un chirurgien maxillo-facial ou un psychologue pour ne citer qu’eux.

Quoi qu’il en soit, une visite régulière chez le dentiste dès le plus jeune âge est le meilleur moyen de détecter cette maladie  pour pouvoir la traiter rapidement.

RECOMMANDÉ :  Dents du bonheur : solutions pour diastème

Références

Hypodontie

https://www.tete-cou.fr/pathologies/maladies-rares-orales-et-dentaires/agenesie-dentaire#:~:text=L’hypodontie%20%3A%20absence%20de%201,population%20(dents%20de%20sagesse%20notamment)

https://denteka.fr/conseils-dentaires/hypodontie-et-anodontie-1671547026.html

Agénésie dentaire : symptômes & traitements
Les causes et les traitements de l’agénésie dentaire

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut