Implants dentaires et ostéoporose : Compatibles ? 

Article rédigé par le 12 avril 2024

L’ostéoporose, une maladie caractérisée par une fragilisation des os, affecte un grand nombre de personnes, en particulier les femmes ménopausées. Cette fragilisation peut également toucher les os de la mâchoire, ce qui soulève la question de la compatibilité entre implants dentaires et ostéoporose.

En effet, les implants dentaires nécessitent un os suffisamment dense pour s’y ancrer solidement. La pose d’implants chez des patients souffrant d’ostéoporose peut donc présenter des risques accrus de complications, tels que le rejet de l’implant ou une infection

Dans cet article, rédigé par un dentiste, nous allons vous expliquer les risques liés à la pose d’implants dentaires chez les patients ostéoporotiques,  ensuite voir des alternatives possibles aux implants dentaires et les précautions à prendre pour minimiser les risques, et à la fin, nous allons vous donner quelques nouvelles technologies et techniques chirurgicales qui peuvent améliorer le succès des implants dentaires chez les patients ostéoporotiques. 

Les 4 points essentiels à retenir 

  • 1. L’ostéoporose peut affecter la pose d’implants dentaires car elle fragilise les os et peut perturber l’ostéointégration, le processus de fusion entre l’os et l’implant.
  • 2. La pose d’implants n’est généralement pas contre-indiquée en cas d’ostéoporose, mais elle nécessite une évaluation approfondie du patient et des précautions spécifiques.
  • 3. Des techniques chirurgicales spécifiques peuvent être utilisées pour améliorer la stabilité des implants.
  • 4. Des contrôles réguliers sont nécessaires pour surveiller la santé des implants et prévenir les complications.

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est une maladie du squelette caractérisée par une diminution de la densité osseuse et des altérations de sa micro-architecture. 

Cette fragilisation des os les rend plus sensibles aux fractures, même lors de chocs minimes qui ne causeraient pas de dommages chez une personne en bonne santé. Elle survient généralement à un âge avancé et est plus fréquente chez les femmes.

Souvent surnommée la « maladie silencieuse« , l’ostéoporose ne présente généralement aucun symptôme dans ses premiers stades. La plupart des personnes atteintes ne découvrent leur maladie qu’après une fracture, souvent au niveau du col du fémur, des vertèbres ou du poignet. 

Les changements hormonaux, un apport insuffisant en calcium, une carence en vitamine D et un mode de vie sédentaire sont quelques-uns des facteurs qui peuvent contribuer au développement de l’ostéoporose. 

Avis du dentiste : Un diagnostic précoce et des traitements appropriés peuvent contrôler la progression de cette maladie. La santé des os peut être améliorée en faisant de l’exercice régulier, en mangeant une alimentation saine, en prenant des suppléments de calcium et de vitamine D. 

Qu’est-ce que la pose d’implants ?

La pose d’implants est une intervention chirurgicale visant à remplacer une ou plusieurs dents manquantes par des racines artificielles en titane. Ces implants, qui ressemblent à de petites vis, sont insérés dans l’os de la mâchoire et servent de base à la fixation de prothèses dentaires, comme des couronnes, des bridges ou des dentiers complets.  

Bon à savoir : Les matériaux utilisés pour fabriquer les implants sont compatibles avec la physiologie du patient. Ils peuvent être utilisés de manière permanente ou à long terme en raison de leur compatibilité avec le corps. 

Implants dentaires et ostéoporose : Quels risques ?

Comme indiqué plus haut, l’ostéoporose est une maladie caractérisée par une fragilisation des os due à une diminution de leur densité minérale. Cette fragilisation peut augmenter le risque de complications lors de la pose d’implants dentaires. 

  • Échec de l’ostéointégration : L’ostéointégration est le processus par lequel l’os se fixe à l’implant. L’ostéoporose peut réduire la capacité de l’os à se fixer à l’implant, augmentant le risque de rejet.
  • Fracture osseuse : La pose d’implants peut fragiliser l’os maxillaire ou mandibulaire, augmentant le risque de fracture lors de l’intervention ou après la cicatrisation.
  • Infection : Les patients souffrant d’ostéoporose peuvent avoir un système immunitaire plus faible, les rendant plus sensibles aux infections post-opératoires. Le risque d’une péri-implantite (infection de l’implant dentaire) augmente lorsque l’implant dentaire est soumis à des contraintes importantes en raison de la mastication.
  • Cicatrisation retardée : La cicatrisation peut être plus lente chez les patients souffrant d’ostéoporose, ce qui peut retarder la mise en place des prothèses dentaires.
RECOMMANDÉ :  Composite dentaire : définition, types et procédures

Quelles sont les alternatives possibles aux implants dentaires ? 

Comme on a déjà dit, l’ostéoporose, une maladie caractérisée par une fragilisation des os, peut affecter la faisabilité et la réussite des implants dentaires. Heureusement, plusieurs alternatives existent pour combler les dents manquantes et restaurer la fonction masticatoire et le sourire des patients ostéoporotiques. 

Prothèses dentaires amovibles 

Si vous êtes atteint d’ostéoporose, votre chirurgien dentiste peut vous proposer une prothèse dentaire pour remplacer vos dents absentes. Il en existe 2 types : 

  • Prothèse partielle : C’est la solution la plus économique et la plus simple, elle remplace les dents manquantes et s’appuie sur les dents naturelles restantes pour se fixer. Cependant, elle peut parfois être inconfortable et affecter la phonation.
  • Prothèse complète : La prothèse complète ou totale remplace toutes les dents d’une mâchoire. Elle offre une meilleure stabilité que la prothèse partielle, mais peut s’avérer moins esthétique et nécessiter un temps d’adaptation.

Bridges dentaires

Un bridge dentaire, également appelé pont dentaire, est une prothèse dentaire fixe utilisée pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Il agit comme un pont en s’appuyant sur les dents voisines de l’espace vide, appelées dents piliers. Le bridge reste aussi une bonne alternative si vous êtes atteint d’ostéoporose. 

  • Bridge conventionnel : Fixé sur les dents naturelles adjacentes à la dent manquante, il offre une solution stable et esthétique. Cependant, la préparation des dents piliers peut fragiliser davantage l’os ostéoporotique. 
  • Bridge en extension (cantilever) : Ne nécessite qu’une seule dent pilier, ce qui peut être une option intéressante pour les patients ayant peu de dents naturelles restantes. La force de mastication est néanmoins limitée.

Stellite dentaire

C’est une solution semi-fixe combinant une prothèse partielle amovible et des attachements discrets sur les dents naturelles. Elle offre un bon compromis entre esthétique et stabilité.

Bon à savoir : Les stellites sont réputés pour leur confort et leur maintien grâce à leur conception.

Greffe osseuse

La greffe osseuse est une technique chirurgicale qui vise à augmenter la masse osseuse dans la zone où l’implant doit être posé. Elle peut être envisagée si la quantité d’os est insuffisante pour garantir la réussite de l’implant.

Quelles sont les précautions à prendre pour minimiser les risques ? 

Les patients atteints d’ostéoporose peuvent être implantés, mais l’état de santé général et la structure osseuse des patients doivent être examinés en détail et un plan de traitement doit être mis en œuvre. Ces procédures sont importantes pour optimiser la santé et la qualité de vie du patient et pour faciliter le processus de guérison. 

L’étude faite par le Dr J.A. da Silva et ses commaborateurs en 2019 confirme que “L’ostéoporose peut augmenter le risque de complications lors de la pose d’implants dentaires, mais que le succès global est toujours possible.”

Avant la pose d’implant

  • Consultation approfondie : Il est crucial de consulter un dentiste spécialisé en implantologie et un médecin pour évaluer votre santé bucco-dentaire et générale, en particulier votre ostéoporose.
  • Évaluation de la densité osseuse : Une radiographie panoramique et/ou un scanner 3D permettront de déterminer la densité osseuse et de choisir le type d’implant le plus adapté.
  • Traitement de l’ostéoporose : Si votre ostéoporose n’est pas contrôlée, il est important de suivre un traitement adéquat avant la pose d’implant. Cela peut inclure des médicaments comme les bisphosphonates ou le parathyroïde.
  • Hygiène bucco-dentaire irréprochable : Une bonne santé bucco-dentaire est essentielle pour le succès de l’implantation. Assurez-vous de maintenir un brossage et un usage de fil dentaire rigoureux avant et après la pose.

Pendant la pose d’implant

  • Technique chirurgicale appropriée : Le chirurgien-dentiste doit utiliser une technique chirurgicale minutieuse pour minimiser les traumatismes osseux et favoriser la cicatrisation.
  • Matériaux biocompatibles : Il faut choisir des implants et des composants prothétiques en titane ou en zircone, qui sont biocompatibles et réduisent le risque de complications.
  • Antibiotiques et anti-inflammatoires  La prescription d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires peut aider à prévenir les infections et l’inflammation.
RECOMMANDÉ :  Blanchiment dentaire : Tout savoir (explication dentiste) 

Après la pose d’implant

  • Suivi rigoureux : Faites des visites de suivi régulières chez le dentiste, elles sont essentielles pour surveiller la cicatrisation et s’assurer de l’absence de complications.
  • Hygiène bucco-dentaire renforcée : Vous devez maintenir une hygiène bucco-dentaire rigoureuse après la pose d‘implant, en utilisant une brosse à dents souple et un fil dentaire spécifique aux implants.
  • Surveillance de l’ostéoporose : Il est important de continuer à surveiller votre ostéoporose et de suivre votre traitement en collaboration avec votre médecin.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection). 

Oral-B Pro-Expert Premium, fil dentaire, idéal pour les dents sensibles, doux sur les gencives, menthe fraîche, maxi taille de 6 pièces de 40 mètres, le paquet peut varier
  • Aide à prévenir les problèmes des gencives
  • Doux pour les gencives et les doigts
  • Coule facilement entre les dents
  • Saveur de menthe fraîche
  • Lot de 6

Les nouvelles technologies et techniques chirurgicales 

L’ostéoporose, une maladie caractérisée par une fragilisation des os, peut affecter la mâchoire et compromettre la réussite des implants dentaires. Cependant, de nouvelles technologies et techniques chirurgicales permettent d’améliorer le pronostic chez les patients ostéoporotiques.

Nouvelles technologies

  • Implants à surface modifiée: La surface des implants peut être modifiée pour favoriser l’adhésion osseuse et la croissance osseuse. Des revêtements bioactifs, comme l’hydroxyapatite, stimulent l’ostéoblastogenèse et augmentent la surface de contact entre l’implant et l’os.
  • Implants plus longs et plus larges: Offrant une meilleure répartition des forces et un meilleur ancrage dans l’os, ces implants sont plus adaptés aux patients ostéoporotiques.
  • Biomatériaux: Des matériaux comme le titane poreux ou les biopolymères peuvent être utilisés pour combler les défauts osseux et augmenter le volume osseux disponible pour l’implant.

Techniques chirurgicales

  • Planification minutieuse : Un bilan radiologique complet et une analyse de la densité osseuse sont nécessaires pour déterminer la meilleure stratégie implantaire.
  • Techniques atraumatiques : Des techniques chirurgicales minimalement invasives, comme la chirurgie piézoélectrique, préservent l’os et minimisent les traumatismes.
  • Mise en charge différée : Laisser l’os guérir et s’intégrer à l’implant avant de le mettre en charge (fixation de la prothèse) peut améliorer la réussite à long terme.

Quand consulter un dentiste ? 

Si vous souffrez d’ostéoporose et que vous envisagez de vous faire poser des implants dentaires, il est important de consulter un dentiste le plus tôt possible.

En effet, l’ostéoporose peut affecter la réussite de l’implantation, et il est important de prendre des mesures pour minimiser les risques.

Voici quelques situations dans lesquelles vous devriez consulter un dentiste :

  • Si vous avez été diagnostiqué avec de l’ostéoporose.
  • Si vous prenez des médicaments pour l’ostéoporose, en particulier des bisphosphonates par voie intraveineuse.
  • Si vous avez des antécédents de fractures dentaires.
  • Si vous avez une mauvaise santé bucco-dentaire.

Lors de la consultation, le dentiste évaluera votre état de santé général et bucco-dentaire. Il pourra également vous prescrire des examens complémentaires, tels que des radiographies, pour déterminer la qualité de votre os et s’il est possible de poser des implants.

Si le dentiste détermine que vous êtes un bon candidat pour les implants, il vous expliquera les risques et les avantages de la procédure. Il vous propose également un plan de traitement personnalisé.

Vous cherchez un dentiste pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article.
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTEPOURTOUS.

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de création strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut