L’infiltration de cortisone: indications, procédure et résultats à attendre

Article rédigé par le 11 décembre 2023

L’infiltration de cortisone  est une procédure médicale couramment utilisée pour réduire l’inflammation et soulager la douleur dans différentes conditions médicales. 

L’infiltration de cortisone consiste à injecter directement une solution de cortisone, un puissant corticostéroïde, dans une zone spécifique du corps pour un  effet anti-douleur presque instantané. 

Cependant, il est important de noter que cette procédure n’est pas sans risques. En effet, l’infiltration de cortisone peut entraîner des complications si elle est mal administrée ou si elle est utilisée à l’excès.

Découvrez dans cette article toutes les informations que vous devez impérativement  savoir sur l’infiltration de cortisone

L’infiltration de cortisone : Toutes les informations phares à savoir

Infiltration de cortisone: définition simplifiée 

L’infiltration de cortisone est une procédure médicale dans laquelle une solution de cortisone, un médicament corticostéroïde puissant, est injectée directement dans une zone spécifique du corps pour traiter la douleur, l’inflammation et d’autres conditions médicales. 

Elle consiste à injecter directement une solution de cortisone au niveau de la zone cible, à l’aide d’une fine aiguille.

La procédure peut être réalisée dans le cabinet d’un médecin ou dans un centre de radiologie, en fonction de la zone à traiter.

Cortisone et corticostéroïde: ce sont quoi?

La cortisone est un type spécifique de corticostéroïde. Ce dernier est un médicament anti-inflammatoire puissant qui imite l’action des hormones naturelles produites par les glandes surrénales (organe qui se trouve au-dessus de nos reins). 

L’action anti-inflammatoire se définit par la capacité à limiter les manifestations d’une inflammation ( Douleur, rougeur, chaleur et formation d’oedème). La cortisone agit en supprimant l’activité des cellules immunitaires responsables de l’inflammation locale.

De ce fait, les corticostéroïdes sont efficaces dans le traitement de diverses affections en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires et immunosuppressives.

Procédure de l’infiltration de cortisone 

À titre d’information, voici à peu près les étapes qui seront suivies lors de la réalisation d’une infiltration de cortisone :

Consultation initiale 

Vous devez d’abord entamer un entretien avec votre  médecin spécialiste.  

  • Examen approfondi : lors de la consultation, le médecin effectuera un examen approfondi de la zone concernée. Il évaluera également si vous présentez des contre-indications. 
Source
  • Confirmation du diagnostic : le médecin pourra éventuellement demander une échographie ( ou autres types d’imageries médicales) pour confirmer le diagnostic. Le radiologue sera alors en mesure de décider si l’infiltration de cortisone est appropriée pour votre situation.

Étapes de la réalisation de l’infiltration : 

  • Nettoyage et asepsie: Avant d’entamer toute infiltration, la zone doit être rigoureusement nettoyée et aseptisée par des produits antiseptiques adaptés ( alcool, compresse, bétadine)
infiltration de cortisone
source
  • Anesthésie locale de la zone à traiter : L’infiltration de cortisone est généralement réalisée sous anesthésie locale pour minimiser la douleur pendant la procédure. (anesthésie par infiltration intra-dermique)
  • Fluoroscopie : Il s’agit d’une technique d’imagerie en temps réel qui permet au médecin de visualiser l’intérieur de la zone cible et de guider précisément la direction de l’aiguille

Ceci assure une injection précise de la cortisone à l’endroit souhaité. La fluoroscopie est surtout utilisée lors de l’infiltration d’une articulation. Une viscosuppléance ( infiltration d’acide hyaluronique) peut également être proposée. Cette technique consiste à injecter un gel visqueux dans l’articulation pour réduire la friction entre les surfaces articulaires.

  • Retrait de l’aiguille après injection de la solution de cortisone et application d’un pansement sur la zone d’injection

Indications et contre-Indications de l’infiltration de cortisone

Les principaux indications

Du fait de son action puissante et versatile, l’infiltration de cortisone peut être utilisée dans diverses situations. Voici les principaux indications les plus fréquentes :

  • Arthrites  : Diverses formes d’arthrites peuvent bénéficier de l’infiltration de cortisone pour un soulagement immédiat,  telles que  la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite psoriasique et l’arthrite goutteuse. 
Arthrose de l’épaule (source)
  • Tendinite : L’ inflammation des tendons pouvant être soulagée par les infiltrations de cortisone
  • Bursite : Une bursite désigne l’ inflammation d’une bourse séreuse ( petite poche remplie de liquide située près des articulations). La bursite peut être traitée par l’infiltration de cortisone pour réduire l’inflammation et soulager les symptômes.
  • Maladies inflammatoires de la peau : Certaines affections dermatologiques inflammatoires, comme  le psoriasis et l’eczéma, peuvent être traitées avec l’infiltration de cortisone. 
Psoriasis (source)
  • Anesthésie : infiltration de cortisone peut être utilisée comme anesthésique pour faciliter la réalisation de certains examens ou interventions. 

Les contre-Indications relatives 

Bien que l’ infiltration de cortisone soient très utiles dans plusieurs situations, elle présente également des contre-indications:

  • La grossesse : L’infiltration de cortisone et de tout autre corticoïde est déconseillé durant  la grossesse. Il est important de bien en discuter avec votre médecin ou pharmacien.  
source
  • Infections : en présence d’une infection locale ou générale, l’infiltration de cortisone est contre-indiquée. Les symptômes de l’infection peuvent être aggravés par l’infiltration. Cette situation peut engager le pronostic vital. 
  • Allergies : les patients allergiques aux corticostéroïdes ou aux anesthésiques locaux doivent éviter l’infiltration de cortisone. 
  • Diabète : l’infiltration de cortisone peut être déconseillée chez les patients diabétiques car elle augmente la glycémie. Pour minimiser les risques, vous pouvez entamer un dépistage du diabète avant de réaliser l’infiltration. 
  • Ostéonécrose : l’utilisation de corticostéroïde aggrave l’ostéonécrose, il faut être prudent dans ces situations. 

Il est essentiel de consulter un médecin pour discuter de l’opportunité d’une infiltration de cortisone et de savoir si cela convient à votre situation spécifique.

Les risques et bénéfices liés à l’infiltration de cortisone

Comme tout traitement et surtout ceux qui doivent être infiltrés directement dans notre corps, il existe des risques et des bénéfices associés à la pratique de l’infiltration cortisone 

Les risques 

Les risques de l’infiltration de cortisone sont  surtout liés aux complications qu’elle peut engendrer. Parmi les complications possibles, on trouve:

  • l’infection
  • La dépendance 
  • l’affaiblissement des tendons et des ligaments 
  • Réaction allergique 
Lésion cutanée (source)

il existe également des effets secondaires locaux :

  • Douleur temporaire au niveau du site d’injection
  • Atrophie du tissu sous-cutané
  • Décoloration de la peau

Quant aux effets secondaires systémiques, voici quelques exemples:

  • Augmentation temporaire de la glycémie
  • Rétention d’eau
  • Arthrite septique ou arthrite infectieuse

Les bénéfices

L’infiltration de cortisone : 

  • Permet de  contrôler l’échange de liquide entre les cellules et les espaces autour d’elles ( espaces inter-cellulaires). 

Cela réduit les risques d’accumulation de  liquide et l’apparition d’enflure autour des tissus endommagés. 

  • a un puissant effet anti-inflammatoire. Elle réduit les signes d’inflammation tels que la rougeur, la chaleur, la douleur et l’enflure. Les corticostéroïdes inhibent la libération de substances chimiques à l’origine de l’inflammation dans le corps.
  • est indiquée dans plusieurs situations 

Après l’infiltration de cortisone

Après l’infiltration de cortisone, il est essentiel de suivre les recommandations post-procédures données par votre médecin. 

Si vous avez effectué l’infiltration au niveau des articulations: 

  • Reposez l’articulation, surtout dans les jours qui suivent la procédure. 
  • Appliquez de la glace si vous ressentez quelques gênes. 
  • Effectuez des exercices de renforcement musculaire de façon régulière. 
  • Les exercices de rééducation aident à optimiser l’effet de la cortisone. 
  • Utilisez des dispositifs de soutien si nécessaire 

Il est également conseillé de ne pas manquer les rendez-vous de suivi avec votre médecin. Surtout que l’effet de l’infiltration de cortisone est temporaire. 

Infiltration cortisone : quel prix?

Le prix varie en fonction de plusieurs facteurs:

  • Le médecin ou le spécialiste réalisant l’infiltration.
source
  • le lieu du traitement ( hôpital public, cabinet privée, chez vous)
  • La quantité de produit utilisée et le nombre  ( ou l’étendue) de la zone à infiltrer. 

Assurance maladie

La RAMQ (Régie de l’Assurance Maladie en Québec) peut couvrir une partie des coûts associés à la procédure, à condition de respecter certaines conditions. 

source

Les primes d’assurance maladie et la couverture des traitements peuvent varier. Certaines compagnies d’assurance peuvent couvrir une partie ou la totalité des coûts liés à l’ infiltration de cortisone.

Qui consulter pour une infiltration cortisone ?

  • Médecins généralistes : Ils peuvent évaluer votre situation et décider si une infiltration de cortisone est nécessaire. Ils peuvent également vous orienter vers un spécialiste si nécessaire.
Source
  • Rhumatologues : Ces spécialistes des articulations et des maladies musculo-squelettiques ont l’expertise pour déterminer si vous êtes un bon candidat pour une infiltration cortisonique.
  • Technologues en radiologie : Ces professionnels sont formés pour réaliser des examens d’imagerie, tels que les ultrasons, qui peuvent aider à localiser précisément l’inflammation et guider le médecin lors de l’infiltration de cortisone.

Conclusion 

En résumé, l’infiltration de cortisone est une procédure médicale qui consiste à injecter un corticostéroïde directement dans la zone touchée pour réduire l’inflammation et la douleur. 

La cortisone est un type de corticostéroïde avec des propriétés anti-inflammatoires puissantes. L’infiltration permet de cibler efficacement la zone à traiter et d’obtenir un soulagement rapide et durable.

 Il est essentiel de consulter un médecin spécialisé pour discuter des avantages et des inconvénients de l’infiltration de cortisone, ainsi que pour évaluer si cette méthode de traitement est appropriée pour votre situation personnelle.

Références

Infiltration pour arthrose de l’épaule : Tout savoir sur cette méthode
https://groupesantepourtous.com/infiltration-dacide-hyaluronique/
Dépistage du diabète : L’essentiel à savoir

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

A propos de l'auteur

Retour en haut