Infiltration du genou : Approche ciblée contre la douleur

Article rédigé par le 22 mai 2023

Les douleurs du genou sont fréquentes et peuvent apparaître de manière soudaine après un traumatisme ou bien, progressivement au cours d’une pathologie chronique.

Lorsque l’une des structures de cette articulation est atteinte, une infiltration du genou peut s’avérer nécessaire pour soulager la douleur et restaurer les fonctions de l’articulation.

Si vous êtes un patient à la recherche d’options de traitement efficaces, cet article vous apportera des connaissances essentielles pour mieux comprendre cet méthode thérapeutique et ses implications dans la prise en charge médicale.

Zoom sur l’articulation du genou

Le genou est une articulation essentielle qui subit d’importantes contraintes lors des activités quotidiennes telles que la marche ou la course.

Il est crucial que cette articulation soit à la fois stable et fonctionnel pour assurer un mouvement efficace et sans douleur.

Anatomie osseuse

L’articulation du genou est reconnue comme étant la plus complexe de l’anatomie humaine. Elle assure la connexion entre le fémur, l’os de la cuisse, et le tibia, os de la jambe, tout en incluant également la rotule, aussi nommée patella.

Fondamentalement, le genou est constitué de deux articulations distinctes : l’articulation fémoro-patellaire, qui relie le fémur à la rotule, et l’articulation fémoro-tibiale, qui lie le fémur au tibia.

Les ligaments du genou

Son bon fonctionnement repose sur l’action conjointe des ligaments. Au centre de cette articulation se trouvent deux ligaments principaux, à savoir le ligament croisé antérieur (LCA) et le ligament croisé postérieur (LCP).

En périphérie de l’articulation, on trouve deux ligaments latéraux : le ligament latéral interne, également appelé ligament collatéral médial, et le ligament latéral externe, connu sous le nom de ligament collatéral latéral.

Les ménisques du genou

Le genou est composé de deux ménisques qui se trouvent entre le fémur et le tibia, jouant le rôle d’amortisseurs pendant la marche, la course ou le saut.

Le ménisque interne est positionné vers l’intérieur, tandis que le ménisque externe se situe à l’extérieur.

L’infiltration du genou consiste en l’injection d’un médicament, généralement un anti-inflammatoire ou un stéroïde, directement dans l’articulation. Cela permet d’atténuer la douleur, de réduire l’inflammation et d’améliorer la mobilité.

Infiltration du genou, c’est quoi ?

Infiltrer consiste à injecter un médicament dans une zone douloureuse du corps, généralement un anesthésique mélangé à un stéroïde.

Son objectif principal est de traiter un état inflammatoire, en réduisant la douleur et en accélérant le processus de guérison.

Les articulations les plus fréquemment infiltrées sont l’épaule, la hanche, le genou, le coude et la cheville.

  • Les produits généralement utilisés pour l’infiltration du genou sont les corticoïdes et l’acide hyaluronique.
  • Corticoïdes: Médicaments anti-inflammatoires puissants souvent utilisés pour réduire rapidement la douleur et l’inflammation.
  • Acide hyaluronique: Substance naturellement présente dans les articulations, qui agit comme un lubrifiant et un amortisseur. Il est utilisé pour renforcer le liquide synovial.
RECOMMANDÉ :  Infiltration du tendon rotulien : Procédure et indications

La viscosupplémentation est une technique associée à l’infiltration du genou, qui consiste à réaliser une série d’injections d’acide hyaluronique (en général entre 1 et 5), espacées de quelques semaines, pour un effet plus durable.

Infiltration du genou : dans quels situations la pratiquer ?

Il existe plusieurs indications que nous aborderons, en se focalisant principalement sur les plus courantes. En règle générale, cette méthode est utilisée pour soulager l’inflammation des tendons ou des articulations.

Les corticostéroïdes intra-articulaires sont principalement utilisés pour atténuer la douleur causée par l’ostéoarthrite, mais ils peuvent également être employés dans des conditions inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde.

Il est important de noter que ces injections ne ralentissent ni ne modifient la progression de l’arthrite.

Elles sont généralement recommandées aux patients présentant des symptômes arthritiques qui ne justifient pas une intervention chirurgicale. De plus, elles peuvent être utilisées pour retarder une chirurgie articulaire inévitable.

Quand faut-il l’éviter ?

L’infiltration du genou est généralement bien tolérée et peu iatrogène. Toutefois, il est important de connaître les contre-indications éventuels liés à ce geste médical.

  • Infection présumée dans l’articulation
  • Cellulite
  • Traitement immunosuppresseur
  • Allergie à l’anesthésique local ou aux corticostéroïdes
  • Prothèse articulaire (contre-indication relative)

Il est important d’avoir une discussion complète avec votre médecin pour déterminer si l‘infiltration du genou est appropriée dans votre situation.

Quels sont les effets secondaires et les risques ?

Effets secondaires

Les effets secondaires de cette procédure sont généralement rares et bénins, notamment :

  • Douleur temporaire au point d’injection
  • Hypersensibilité au site de l’injection

Cependant, certaines complications plus rares peuvent survenir, telles que :

  • Décoloration de la peau
  • Nécrose graisseuse
  • Aggravation des symptômes pendant un jour ou deux jours
  • Augmentation des chiffres glycémiques chez les diabétiques (nécessité de surveiller attentivement les niveaux pendant environ deux jours)

Il est important de discuter avec votre médecin de vos antécédents médicaux et de vos préoccupations, afin de prendre une décision éclairée concernant le traitement par infiltration du genou.

Comment se déroule l’infiltration ?

Procédure

L’infiltration du genou est généralement réalisée par un rhumatologue ou un orthopédiste dans un cabinet médical ou une clinique spécialisée.

  • Avant l’intervention, une anesthésie locale est souvent administrée pour engourdir la zone autour du genou et réduire l’inconfort pendant la procédure.
  • Le médecin utilise ensuite des techniques de radiologie (échographie ou fluoroscopie) pour guider l’aiguille vers l’articulation.
  • Le choix du stéroïde varie. Le Célestone est l’un des stéroïdes les plus couramment utilisés.
  • Le choix du point d’injection se fait soit en supero-latéral sous la rotule avec le genou étendu, soit à travers la partie molle infero-médiale ou infero-latérale du genou avec le genou fléchi à 90 degrés.
  • La procédure dure généralement de 15 à 30 minutes.

Il est important de noter que les infiltrations du genou ne sont pas une solution permanente, et leurs effets varient d’une personne à l’autre.

RECOMMANDÉ :  Injection PRP hanche : L’essentiel à retenir

Les résultats peuvent être temporaires et dépendent de la nature de la condition médicale et de la réponse individuelle au traitement.

Les effets mettent généralement de 24 à 48 heures à se manifester. Au cours des premiers jours, il peut même y avoir une légère augmentation de la douleur alors que le corticostéroïde commence à agir.

Les effets peuvent durer de quelques jours à six mois, mais ils sont seulement temporaires. Vous pouvez répéter les injections si nécessaire (jusqu’à trois par an).

Quel est le coût d’une infiltration du genou ?

Le prix moyen d’une infiltration médicamenteuse est d’environ 160 €. Ce montant comprend généralement 100 € pour l’infiltration elle-même et 60 € de frais médicaux. Les infiltrations sont généralement réalisées par des professionnels de la santé qualifiés, tels que des rhumatologues ou des orthopédistes.

Certains facteurs peuvent influencer le coût total de cette procédure, tels que le type de médicament utilisé et la complexité de l’infiltration.

La prise en charge par l’Assurance Maladie peut varier selon les actes médicaux réalisés lors de l’infiltration.

Pour connaître la prise en charge exacte, il est recommandé de consulter la Classification Commune des Actes Médicaux (CCAM) ou de parler directement à votre médecin traitant.

Voici une liste des coûts courants associés à l’infiltration du genou en France :

  • Prix moyen pour une infiltration médicamenteuse : 160 €
  • Prix moyen pour une cure thermale de traitement de l’arthrose : 800 € à 1 500 €
  • Prix moyen pour une prothèse de genou : Entre 2 000 € et 15 000 €

Il est important de noter que ces montants sont des estimations et peuvent varier en fonction des prestataires de soins de santé et des régions en France.

Douleur au genou, qui consulter ?

Lorsque vous souffrez de douleurs au genou, il est important de consulter un professionnel de la santé adapté à votre situation.

Médecin généraliste

En cas de douleurs courantes, il est recommandé de consulter en premier lieu un médecin généraliste qui pourra, si nécessaire, vous orienter vers un spécialiste.

Rhumatologue

Les rhumatologues se spécialisent dans le diagnostic et le traitement des affections articulaires, y compris les problèmes affectant le genou.

Orthopédiste

Un orthopédiste est un médecin qui se spécialise dans les problèmes et les troubles du système musculo-squelettique.

Kinésithérapeute

Outre d’autres traitements, la kinésithérapie (physiothérapie) peut apporter des avantages pour les problèmes de genou en proposant des exercices et des manipulations visant à soulager la douleur et à favoriser la guérison.

Si nécessaire, n’hésitez pas à consulter plusieurs spécialistes afin d’obtenir un avis éclairé et un traitement adapté à votre situation.

Il est primordial de consulter un professionnel de santé pour évaluer si une infiltration du genou est le traitement le plus approprié pour votre situation et pour bénéficier d’un suivi adapté.

Références

Knee Injections
Infiltration du genou
https://www.cliniquedusport-bx.fr/Anatomie-du-genou

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut