Infiltration du tendon rotulien : Procédure et indications

Article rédigé par le 30 décembre 2023

Les tendinopathies rotuliennes, aussi appelées Jumper’s knee, ont la réputation dans le milieu médical d’être souvent rebelles aux traitements conservateurs. D’où la nécessité de recours à des méthodes plus « invasives ».

Dans le présent article, nous vous faisons découvrir une procédure médicale importante pour traiter diverses affections du tendon rotulien : l’infiltration du tendon rotulien.

Que vous soyez un professionnel de santé, un sportif ou simplement intéressé par la santé musculo-squelettique, ce guide vous offre des informations précieuses sur l’infiltration du tendon rotulien, ses indications, ses bénéfices et ses complications potentielles.

Les 5 points importants à retenir

  • 1- Le tendon rotulien relie la rotule au tibia et joue un rôle essentiel dans le mouvement du genou. Il est crucial pour la marche, la course et le saut.
  • 2- L’infiltration du tendon rotulien est une injection de médicament directement dans ou autour du tendon rotulien. Elle cible précisément la zone douloureuse ou enflammée.
  • 3- L’infiltration est indiquée en cas de douleurs persistantes, de tendinite ou autre tendinopathie rotulienne, le plus souvent après l’échec des traitements conventionnels comme le repos ou les anti-inflammatoires.
  • 4- La procédure se fait en milieu médical, souvent sous guidage échographique pour une précision accrue.
  • 5- Bien que rares, les complications peuvent inclure douleur accrue temporaire, infection, réactions allergiques, ou, dans de rares cas, rupture du tendon ! D’où la nécessité d’une évaluation précise du rapport bénéfice-risque.

Tendon rotulien : anatomie et fonction

Le tendon rotulien, c’est cette bande solide qui se trouve à l’avant de votre genou. Il relie la rotule, ce petit os rond, au tibia. Ce lien est crucial pour que vos os et muscles travaillent ensemble.

Imaginez ce tendon comme une corde faite de collagène. Il est fort mais souple, parfait pour encaisser les chocs quand vous courez ou sautez.

Ce tendon a un job important : il aide à plier et étendre votre genou. C’est lui qui transmet la force du muscle de votre cuisse, le quadriceps, jusqu’à votre jambe. Il joue aussi le rôle de stabilisateur pour votre genou.

Mais attention, il n’est pas indestructible ! Trop d’efforts ou des mouvements répétés peuvent l’irriter ou l’abîmer. Et avec l’âge, il devient moins souple, ce qui augmente le risque de se blesser.

Les sportifs le savent bien : une tendinite au tendon rotulien, ça arrive souvent. C’est l’inflammation du tendon après trop de stress. Et puis, il y a la tendinopathie, quand le tendon s’use à force d’être utilisé. C’est courant et ça fait mal !

Qu’est-ce que l’infiltration du tendon rotulien ?

L’infiltration, c’est comme une piqûre ciblée pour calmer la douleur. On injecte un médicament juste là où ça fait mal.

Pour le tendon rotulien, ça veut dire directement dans le tendon ou autour de lui. Quand ce tendon s’enflamme et que ça fait mal, on utilise souvent cette technique. Le plus souvent, c’est un corticostéroïde qu’on injecte. Ce médicament est efficace pour diminuer l’inflammation et faire taire la douleur.

Cette procédure, réalisée en milieu médical et généralement rapide, est envisagée lorsque les traitements standards (repos, glace, AINS…) n’ont pas été efficaces. Son principal objectif est de soulager la douleur et de réduire l’inflammation, facilitant ainsi une guérison plus rapide et un retour aux activités normales.

L’infiltration du tendon rotulien peut également être utilisée après une chirurgie de cette structure pour permettre une régénération et guérison plus rapide (infiltration de PRP ou Plasma riche en plaquettes).

RECOMMANDÉ :  Infiltration cervicale C5-C6 : avis d’un professionnel de santé

Quelles sont les indications de l’infiltration du tendon rotulien ?

Si vous souffrez d’une douleur persistante au niveau de votre genou, spécialement autour de la rotule, l’infiltration du tendon rotulien pourrait être envisagée par votre médecin comme une option thérapeutique.

Toutefois, elle est souvent considérée comme un dernier recours, après l’échec de tous les autres traitements moins invasifs.

Voici quelques situations où elle pourrait être indiquée :

  • Tendinite rotulienne : si vous êtes sportif ou faites souvent des mouvements répétitifs qui sollicitent le genou, vous pourriez développer une tendinite. C’est une inflammation du tendon. L’infiltration est envisagée si la douleur ne passe pas avec le repos ou les traitements classiques.
  • Douleur tenace : quand la douleur sous la rotule ne veut pas disparaître malgré les médicaments ou la physiothérapie, l’infiltration peut être une solution.
  • Usure du tendon : avec l’âge ou après des blessures répétées, le tendon rotulien peut s’user. On appelle ça une tendinopathie. L’infiltration peut aider à soulager les douleurs liées à cette usure.
  • Avant de penser à la chirurgie : parfois, avant de décider d’une opération, votre médecin peut suggérer l’infiltration pour voir si elle améliore votre situation.

Ce qu’il faut retenir c’est que l’infiltration du tendon rotulien n’est généralement pas le premier choix de traitement. Elle est envisagée après une évaluation approfondie par un professionnel de santé et souvent après l’échec des traitements classiques (repos, glace, AINS…).

De plus, chaque cas est unique, et la décision d’effectuer une infiltration se fait par des professionnels de santé qualifiés après avoir pris en considération de nombreux facteurs, y compris la santé générale du patient, la sévérité des symptômes et leur retentissement sur la qualité de vie, la réponse aux traitements précédents…

Comment se déroule une infiltration du tendon rotulien ?

Le déroulement de l’infiltration du tendon rotulien suit trois grandes étapes :

Avant la procédure : préparation à l’infiltration

Vous discuterez d’abord avec votre médecin de vos symptômes, de vos antécédents médicaux et des traitements que vous avez déjà essayés pour faire le point sur votre problème une dernière fois avant la procédure.

Une évaluation du genou peut être nécessaire, incluant parfois des examens d’imagerie comme une échographie pour, d’une part, confirmer la présence d’une anomalie (lésion, inflammation), d’autre part, localiser précisément la zone à traiter.

Cette consultation pré-procédure est très importante, car elle permettra de confirmer qu’une infiltration du tendon rotulien est bien indiquée, et qu’il n’y a pas d’autres alternatives moins invasives et plus sûres (rappelant qu’une évaluation précise du rapport bénéfice-risque est toujours de rigueur avant ce type de procédures).

Votre médecin vous donnera alors rendez-vous pour l’infiltration, et il vous expliquera précisément comment cela va se passer.

Infiltration proprement dite

La séance d’infiltration du tendon rotulien proprement dite est assez simple et rapide. Voici les principales étapes de la procédure :

  • Installation : vous serez installé confortablement, souvent en position assise ou allongée de sorte à avoir une bonne exposition de votre genou.
  • Désinfection : la zone du genou est nettoyée et désinfectée (généralement par badigeonnage avec de la bétadine) pour prévenir les infections.
  • Anesthésie locale : une anesthésie locale est appliquée pour minimiser l’inconfort.
  • Injection : le médecin insère l’aiguille et procède à l’injection du médicament dans le tendon rotulien ou la zone autour de ce dernier. Cela peut être un peu inconfortable, mais c’est généralement rapide.

Bon à savoir !
L’infiltration du tendon rotulien se fait souvent par guidage échographique : c’est l’infiltration échoguidée.
Ça permet de positionner l’aiguille de manière très précise afin d’injecter le médicament exactement au bon endroit (là où c’est enflammé ou abîmé), augmentant ainsi l’efficacité du traitement et réduisant les complications.

Après la procédure : soins post-infiltration et récupération

Un court moment de repos est souvent recommandé juste après l’injection. Vous recevrez des instructions sur ce qu’il faut faire et ne pas faire. Cela peut inclure l’application de glace, le repos du genou, et éviter certaines activités.

Restez vigilant aux signes d’infection ou de réactions inhabituelles et contactez votre médecin si nécessaire.

Un rendez-vous de suivi sera planifié pour évaluer l’efficacité de l’infiltration et décider des prochaines étapes.

Quelles sont les substances utilisées dans l’infiltration du tendon rotulien ?

Plusieurs substances peuvent être utilisées lors d’une infiltration du tendon rotulien, en fonction de votre situation spécifique.

Voici quelques-unes des substances les plus courantes :

  • Des corticostéroïdes (ex. : cortisone, dexaméthasone) : ce sont des anti-inflammatoires puissants. Ils aident à réduire rapidement l’inflammation et la douleur. C’est souvent la première option pour une infiltration du tendon rotulien.
  • Des anesthésiques locaux (ex. : lidocaïne, bupivacaïne) : Ils servent à engourdir la zone douloureuse pour un soulagement temporaire. Vous pourriez les connaître sous des noms comme lidocaïne ou bupivacaïne. Parfois, ils sont utilisés seuls pour un soulagement temporaire ou avec des corticostéroïdes pour un effet plus durable.
  • Des agents de viscosupplémentation (ex. : acide hyaluronique) : comme leur nom l’indique, ces agents apportent un « supplément de viscosité » pour lubrifier le tendon.
  • Du plasma riche en plaquettes (PRP) : il s’agit d’une substance dérivée du propre sang du patient. Il contient des facteurs de croissance qui peuvent aider à la guérison du tendon.
RECOMMANDÉ :  Injection d’acide hyaluronique dans la hanche : Tout savoir

Chaque substance a ses avantages et ses limites. Votre médecin choisira la meilleure option en fonction de votre situation spécifique, de l’étendue de votre douleur et de votre inflammation, ainsi que de vos antécédents médicaux.

Bon à savoir !
L’infiltration du tendon rotulien avec des cellules souches (mésenchymateuses) est porteuse de beaucoup d’espoir dans le traitement des pathologies tendineuses.
Ces cellules ont en effet la capacité unique de se transformer en différents types de tissus, y compris les tissus tendineux.
En se différenciant en cellules fibreuses, elles pourraient restaurer efficacement, et de manière moins invasive que la chirurgie, l’intégrité d’un tendon rotulien abîmé.

Quels sont les risques et complications liés à l’infiltration du tendon rotulien ?

L’infiltration du tendon rotulien, bien que généralement sûre, comporte certains risques et complications possibles :

  • Augmentation temporaire de la douleur et gonflement au site d’injection.
  • Risque rare mais possible d’infection au site d’injection.
  • Réactions allergiques possibles aux substances injectées.
  • Amincissement ou changement de couleur de la peau autour du site d’injection.
  • Risque accru de rupture tendineuse, surtout après des injections répétées (fragilisation du tendon).
  • Exceptionnellement, il existe un risque de mort des tissus autour du site d’injection.
  • En cas d’utilisation de corticostéroïdes, des effets secondaires systémiques, bien que rares, peuvent survenir.

Il est important de discuter de ces risques avec votre médecin avant de procéder à une infiltration du tendon rotulien, pour évaluer soigneusement le rapport bénéfice/risque dans votre cas spécifique.

Existe-t-il des alternatives à l’infiltration du tendon rotulien ?

Des alternatives comme la physiothérapie, les médicaments anti-inflammatoires, les exercices spécifiques, ou parfois la chirurgie, peuvent être envisagées avant ou à la place de l’infiltration.

Seul un médecin qualifié peut juger de la pertinence d’un traitement en fonction de la situation propre du patient. Surtout que l’infiltration tendineuse est parfois moins efficace que certains traitements conservateurs.

C’est ce que montrent d’ailleurs les travaux de recherche, notamment cette étude danoise publiée en 2009 par M. Kongsgaard et Al, où l’on a observé que les résultats de simples exercices excentriques ont été meilleurs que ceux des infiltrations de corticostéroïdes dans le traitement d’une tendinopathie rotulienne chez 39 patients.

Foire aux questions (FAQ)

Quel médecin peut pratiquer une infiltration du tendon rotulien ?

L’infiltration du tendon rotulien peut être pratiquée par des médecins spécialisés tels que des orthopédistes, ou parfois des médecins généralistes formés à cette procédure.

Combien de fois peut-on bénéficier d’une infiltration du tendon rotulien ?

Le nombre d’infiltrations du tendon rotulien est généralement limité pour minimiser les risques, souvent à trois ou quatre par an pour un même tendon.

Est-ce normal d’avoir encore plus mal après une infiltration du tendon rotulien ?

Oui, il est courant d’avoir une augmentation temporaire de la douleur au niveau du genou après l’infiltration du tendon rotulien, due à la réaction du tendon à l’injection, mais cette douleur devrait s’atténuer rapidement.

Est-ce que je peux marcher après une infiltration du tendon rotulien ?

Oui, vous pouvez généralement marcher après une infiltration du tendon rotulien, mais il est conseillé de limiter les efforts et d’éviter les activités stressantes pour le genou pendant quelques jours.

Est-ce que je peux conduire après une infiltration du tendon rotulien ?

Il est préférable d’éviter de conduire immédiatement après l’infiltration, surtout si une anesthésie locale a été utilisée, jusqu’à ce que vous vous sentiez en sécurité pour conduire.

Que faire si l’infiltration du tendon rotulien ne marche pas ?

Si l’infiltration ne soulage pas vos symptômes, consultez à nouveau votre médecin pour revoir votre diagnostic et discuter d’autres options de traitement.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut