Infiltration pour aponévrosite plantaire : Tout savoir

Article rédigé par le 28 juillet 2023

L’infiltration pour aponévrosite plantaire est une option thérapeutique pour les douleurs rebelles qui ne répondent pas aux autres traitements conservateurs. Elles consistent en l’injection de substances thérapeutiques directement dans la région affectée pour réduire l’inflammation et soulager la douleur.

Dans cet article, nous allons vous présenter cette technique thérapeutique en détail, en fournissant les informations nécessaires pour mieux comprendre son fonctionnement et ses potentiels avantages.

Aponévrosite plantaire, vue d’ensemble

L’aponévrosite plantaire, également connue sous le nom de fasciite plantaire, est une affection qui provoque des douleurs au niveau de l’aponévrose ou fascia plantaire.

L’aponévrose plantaire est une bande épaisse de tissu conjonctif qui s’étend du talon à la base des orteils, sur la plante du pied.

Cette affection est souvent causée par un traumatisme ou une surutilisation du pied. Les symptômes de l’aponévrosite plantaire incluent :

  • Douleur sous le talon, souvent ressentie dès les premiers pas le matin
  • Douleur qui s’aggrave après une période de repos ou lors de la reprise d’une activité après un certain temps d’inactivité
  • Raideur et douleur à la base des orteils

Le traitement de l’aponévrosite plantaire est généralement conservateur et peut inclure :

  • Repos : éviter les activités qui provoquent la douleur, comme la course à pied
  • Utilisation de médicaments anti-inflammatoires pour réduire l’inflammation et la douleur
  • Étirement et renforcement des muscles du pied et de la jambe
  • Application de glace sur la zone douloureuse pour soulager la douleur
  • Port de chaussures appropriées et de semelles orthopédiques pour soutenir le pied

Dans certains cas, si les traitements conservateurs ne sont pas suffisamment efficaces pour soulager la douleur, une infiltration peut être proposée. L’infiltration consiste en une injection de corticoïdes directement dans la zone douloureuse pour réduire l’inflammation et soulager la douleur.

Quand faut-il envisager une infiltration pour aponévrosite plantaire ?

L’infiltration pour traiter l’aponévrose plantaire est une option de traitement lorsque la douleur et l’inflammation deviennent difficiles à gérer. Voici les principales indications pour cette procédure:

  • Douleur persistante: Si la douleur au niveau de l’aponévrose plantaire ne s’améliore pas malgré les traitements conservateurs (repos, glace, médicaments anti-inflammatoires), l’infiltration peut être envisagée pour soulager la douleur.
  • Inflammation: En cas d’inflammation importante de l’aponévrose plantaire, l’infiltration peut être utile pour réduire la réduire et accélérer le processus de guérison.

Quand faut-il l’éviter ?

Cependant, certaines situations et conditions de santé peuvent constituer des contre-indications pour l’infiltration :

  • Infection locale : en présence d’une infection de la peau ou des tissus avoisinants, l’infiltration est contre-indiquée, car elle pourrait propager l’infection.
  • Allergie : si le patient présente une allergie à une substance utilisée dans l’infiltration (corticoïdes), cette procédure est contre-indiquée.
  • Diabète mal contrôlé : les patients atteints de diabète mal contrôlé doivent être prudents avec l’utilisation d’infiltrations, car cela peut affecter l’équilibre glycémique.
  • Antécédent de rupture tendineuse : en cas d’antécédents de rupture tendineuse, l’infiltration est contre-indiquée en raison du risque de récidive de rupture.
RECOMMANDÉ :  Infiltration pour canal lombaire étroit : guide complet

En résumé, l’infiltration pour aponévrosite plantaire est une option de traitement efficace pour soulager la douleur, réduire l’inflammation et améliorer la qualité de vie des patients présentant des indications appropriées.

Toutefois, cette procédure doit être évitée si des contre-indications spécifiques sont présentes. Il est essentiel de consulter un médecin pour déterminer si cette intervention est adaptée à votre situation.

Comment se déroule une infiltration pour aponévrosite plantaire ?

L’infiltration pour aponévrosite plantaire est une procédure médicale effectuée par un médecin pour soulager la douleur et traiter cette affection.

Voici les étapes clés de la procédure :

  • Consultation médicale : la première étape consiste à consulter un médecin, qui examinera votre pied et discutera de vos symptômes. Une aponévrosite plantaire est souvent associée à une douleur au talon et un dérouillage matinal.
  • Imagerie et échographie : le médecin peut demander des examens d’imagerie tels qu’une radiographie ou une échographie pour confirmer le diagnostic et déterminer l’étendue de l’aponévrosite plantaire.
  • Préparation du patient : avant l’infiltration, le médecin vous donnera des instructions spécifiques sur la préparation, notamment sur les médicaments à éviter et les consignes concernant l’alimentation et la boisson.
  • Identification de la zone d’infiltration : le médecin identifie la zone précise à infiltrer sur le pied, en utilisant des repères anatomiques ou l’échographie pour guider l’aiguille.
  • Infiltration : l’infiltration est effectuée en insérant une aiguille dans la zone affectée et en injectant le médicament. Ceci peut inclure des médicaments anti-inflammatoires, des corticostéroïdes ou des anesthésiques locaux pour soulager la douleur.
  • Suivi post-procédure : après l’infiltration, il est important de suivre les instructions du médecin concernant les soins à apporter au pied, y compris le repos et l’utilisation éventuelle de dispositifs de soutien comme des semelles orthopédiques.

Le traitement par infiltration pour l’aponévrosite plantaire est généralement bien toléré et peut être efficace pour diminuer la douleur et améliorer la qualité de vie du patient.

Il est essentiel de consulter un professionnel de santé qualifié pour discuter de cette procédure et déterminer si elle convient à votre situation.

Quels sont les risques de l’infiltration pour aponévrosite plantaire ?

L’infiltration cortisonique pour traiter l’aponévrosite plantaire est une procédure courante. Cependant, comme toute intervention médicale, elle présente certains risques et complications.

Voici les principales préoccupations liées à cette procédure :

  • Signes d’infection : fièvre, rougeur, gonflement et douleur accrue
  • Réaction allergique : difficulté à respirer, éruptions cutanées, gonflement du visage
  • Complications liées à l’injection rapide de corticoïdes : affaiblissement ou rupture de la fascia plantaire, décoloration ou amincissement de la peau au site d’injection.
RECOMMANDÉ :  Injection PRP genou : L’essentiel à savoir

Pour minimiser ces risques, il est essentiel de consulter un professionnel de santé expérimenté et de suivre attentivement les instructions post-procédure. En cas de symptômes inhabituels ou de complications, consultez immédiatement un médecin.

Traitements alternatifs

Repos

Il est important de prendre du repos pour permettre à l’aponévrose plantaire de guérir. Évitez les activités intenses et limitez la marche autant que possible.

Ondes de choc extracorporelles

Ce traitement utilise des ondes sonores pour stimuler la guérison de l’aponévrose plantaire. Il peut être utile pour les cas réfractaires aux autres traitements.

Chaussures

Portez des chaussures bien ajustées et offrant un bon soutien de la voûte plantaire. Évitez les talons hauts et les chaussures trop rigides.

Kinésithérapie

Un Kiné peut vous aider à améliorer la force et la flexibilité de vos pieds et de vos chevilles, ce qui peut soulager la douleur causée par l’aponévrosite plantaire.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l’ibuprofène ou le naproxène peuvent aider à réduire l’inflammation et la douleur.

Massages

Des massages doux de la voûte plantaire peuvent aider à détendre les muscles et à soulager la tension sur l’aponévrose plantaire.

Glace

Appliquez de la glace sur la zone douloureuse pendant 15 à 20 minutes, plusieurs fois par jour, pour réduire l’inflammation et la douleur.

Exercices et étirements

Effectuez des exercices et des étirements régulièrement pour assouplir et renforcer l’aponévrose plantaire, le pied, la cheville et les muscles des mollets.

Semelles

Des semelles orthopédiques ou des soutiens de voûte plantaire peuvent aider à soutenir et répartir la pression sur l’aponévrose plantaire, réduisant ainsi la douleur.

Chirurgie

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour traiter l’aponévrosite plantaire. Cela est généralement envisagé lorsque les autres traitements ont échoué à soulager la douleur et l’inflammation.

Références

Traitement de l’aponévrosite plantaire par infiltration de corticostéroïdes : suivi à long terme par échographie – EM consulte (em-consulte.com)

Infiltration pour traiter l’aponévrose plantaire – Imagerie Médicale (imageriemedicale.fr)

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.5 / 5. Nombre de votes 8

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut