Infiltration pour arthrose de la hanche : solution efficace?

Article rédigé par le 24 juin 2023

L’arthrose de la hanche, également appelée coxarthrose, est un problème courant qui entraîne la destruction progressive du cartilage de l’articulation, provoquant des douleurs et des limitations de mouvement.

 Parmi les traitements disponibles, l’infiltration pour arthrose de la hanche se révèle efficace. Au cours de cette procédure, de l’acide hyaluronique est injecté dans l’articulation pour lubrifier et réduire la douleur et l’inflammation.

Cependant, il est important de connaître les risques et de consulter un professionnel de santé pour déterminer si l’infiltration est le meilleur traitement. Des options alternatives peuvent être recommandées dans certains cas. Si vous souffrez d’arthrose de la hanche, envisagez l’infiltration pour soulager vos douleurs. 

Dans cet article, découvrez comment l’infiltration pour arthrose de la hanche peut soulager vos douleurs et améliorer votre qualité de vie.

Arthrose de la hanche: les points phares à connaître 

L’articulation de la hanche : rappel anatomique

L’articulation de la hanche, également connue sous le nom d’articulation coxo-fémorale, est une articulation située entre l’os iliaque du bassin et la tête du fémur(la partie supérieure de l’os de la cuisse).

Elle est composée des éléments suivants :

  • Le cartilage : un tissu conjonctif qui recouvre les surfaces osseuses et permet le glissement des os lors des mouvements.
  • La capsule articulaire : une enveloppe fibreuse qui entoure l’articulation et contient le liquide synovial.
  • Le liquide synovial : un fluide visqueux qui lubrifie l’articulation et nourrit le cartilage.

L’articulation de la hanche joue un rôle crucial dans la mobilité et la stabilité du membre inférieur. Elle permet une variété de mouvements, tels que :

  • La flexion : rapprochement du fémur et du tronc.
  • L’extension : éloignement du fémur et du tronc.
  • L’abduction : écartement du fémur
  • L’adduction : rapprochement du fémur 
  • La rotation interne : rotation du fémur vers l’intérieur.
  • La rotation externe : rotation du fémur vers l’extérieur.

Ces mouvements permettent à l’articulation de la hanche de s’adapter aux différentes activités physiques et de maintenir l’équilibre lors de la marche, de la course et d’autres mouvements du corps.

L’arthrose de la hanche : zoom sur cette pathologie 

Définition

L’arthrose de la hanche est une maladie qui entraîne la détérioration du cartilage de l’articulation coxo-fémorale, elle affecte l’articulation entre l’os de la cuisse (fémur) et le bassin . En effet,  il s’agit d’une forme de dégénérescence articulaire dans laquelle le cartilage protecteur qui recouvre les surfaces articulaires se détériore progressivement.

Symptômes. 

Dans le cas de l’arthrose de la hanche, le cartilage s’amincit et s’usure, ce qui entraîne des symptômes tels que des douleurs, de la raideur et une diminution de la flexibilité de l’articulation.

RECOMMANDÉ :  Infiltration pour épitrochléite : L’essentiel à savoir

Traitement

Il existe divers traitements disponibles, y compris des options non chirurgicales comme : 

  • les traitement médicaux : votre médecin peut vous prescrire des médicaments analgésiques et anti-inflammatoire pour soulager les douleurs.
  • les traitements kinésithérapiques : vous pouvez suivre des traitements de kinésithérapie (physiothérapie). ce traitement consiste à diminuer les douleurs et les tensions musculaires grâce à divers types de massage
  • les infiltrations : vous pouvez recourir à l’infiltration de médicaments à base d’acide hyaluronique. Cette procédure consiste à injecter ces médicaments directement dans l’articulation afin de soulager l’inflammation associée à l’arthrose de la hanche.

Il est important de noter que l’infiltration pour arthrose de la hanche est généralement une option de traitement conservateur avant de recourir à la chirurgie, comme la mise en place d’une prothèse totale de hanche.

Infiltration pour arthrose de la hanche : qu’est-ce que c’est ?

L’infiltration pour arthrose de la hanche est une procédure médicale visant à diminuer la douleur et l’inflammation causées par la coxarthrose. 

En effet, cette procédure consiste à injecter des médicaments directement dans l’articulation de la hanche. 

Les médicaments couramment utilisés sont :

  • Les corticostéroïdes ou cortisone : pour leurs effets anti-inflammatoires.
  • L’acide hyaluronique : qui aide à lubrifier l’articulation en complétant le liquide synovial, le liquide articulaire normal dans lequel baigne le cartilage d’une articulation.

Une infiltration pour arthrose de la hanche peut aider à réduire la douleur et l’inflammation, améliorant la qualité de vie du patient. Cependant, il est essentiel de consulter un médecin pour évaluer si cette procédure convient au patient et pour discuter des autres options de traitement disponibles.

Indications et contre-indications de l’Infiltration pour arthrose de la hanche

Indications 

Voici quelques indications pour les infiltrations :

  • Arthrose de la hanche : L’infiltration peut aider à atténuer l’inflammation provoquées par l’arthrose.
  • Tendinite : Lorsqu’une tendinite affecte les tendons autour de la hanche, l’infiltration peut faciliter la guérison et réduire les douleurs.
  • Bursite : La bursite trochantérienne est une inflammation de la bourse située à proximité de la hanche. L’infiltration peut aider à soulager les douleurs.

Contre-Indications

Il existe certaines contre-indications aux infiltrations pour arthrose de la hanche, qui doivent être prises en compte avant de procéder à ce traitement :

  • Infections actives de l’articulation  : l’infiltration pourrait propager l’infection.
  • Patients sous traitement anticoagulant : Les patients sous anticoagulants doivent signaler leur traitement à leur médecin, car cela pourrait légèrement modifier les conditions de réalisation de l’infiltration. 
  • Diabète non équilibré : Un diabète non équilibré est également une contre-indication relative aux infiltrations, et il est important de le signaler à votre médecin rhumatologue.

ces contre-indications doivent être prises en compte avant de procéder à l’infiltration pour arthrose de la hanche

Pas à pas : plongez dans la procédure de l’infiltration pour arthrose de la hanche.

Le traitement comporte plusieurs étapes clés :

  • Préparation du patient : Avant de commencer, le médecin applique un anesthésique local pour réduire les sensations de douleur pendant la procédure.
  • Choix de l’aiguille : Le médecin sélectionne une aiguille adaptée à la zone à traiter et à la profondeur de l’infiltration.
  • Repérage échographique : Afin d’assurer la précision de l’injection, l’échographie ou le contrôle radiographique sont utilisés pour guider l’aiguille vers l’articulation de la hanche.
  • Injection des médicaments : le médecin effectue l’injection selon les besoins du patient. le médicament peut être un corticoïde ou un acide hyaluronique
RECOMMANDÉ :  Infiltration pour tendinite du moyen fessier : Tout savoir

Concernant la durée, elle peut varier en fonction de la gravité de l’arthrose et du type de médicament utilisé.

Quels sont les risques de l’infiltration pour arthrose de la hanche ?

Bien que généralement sûre, l’infiltration pour arthrose de la hanche comporte quelques risques potentiels que vous devriez connaître. Les risques liés à l’infiltration comprennent :

  • Effets secondaires locaux : Durant et après la procédure, vous pourriez ressentir des douleurs, des changements de pigmentation de la peau, une atrophie de la graisse péri-articulaire et une hémorragie ou un hématome.
  • Infection : Bien que rare, il existe un risque d’infection au site d’injection. Pour minimiser ce risque, les médecins utilisent des techniques d’asepsie et stérilisent la zone avant de procéder à l’infiltration.
  • Hémorragie : Une hémorragie peut survenir lors de la procédure si un vaisseau sanguin est touché. Toutefois, ces situations sont généralement gérées rapidement et la plupart du temps sans complications majeures.
  • Complications rares : Dans de très rares cas, des complications plus graves peuvent survenir, telles que la détérioration du cartilage de l’articulation, une réaction allergique aux médicaments injectés, ou même une nécrose avasculaire de la tête fémorale.

Il est important de noter que ces risques sont généralement faibles et que la grande majorité des patients bénéficie d’une amélioration de leurs symptômes suite à ce traitement. 

Traitements alternatifs à l’infiltration pour arthrose de la hanche

  • Kinésithérapie : cette thérapie utilise une variété de techniques pour traiter l’arthrose de la hanche. Parmi ces techniques, on retrouve des exercices de renforcement musculaire ainsi que différentes techniques de massage. La kinésithérapie permet de réduire la douleur, d’optimiser la mobilité et la flexibilité de l’articulation, de renforcer les muscles, de diminuer l’inflammation et d’améliorer considérablement la qualité de vie des patients concernés.
  • Cryothérapie : dans le cas de l’arthrose de la hanche, la cryothérapie peut être appliquée localement pour soulager la douleur, réduire l’inflammation et favoriser la récupération. Cela peut être réalisé à l’aide de compresses froides, de bains de glace ou de l’application d’un dispositif de cryothérapie spécifique. 
  • Chirurgie : dans certains cas, si le traitement par infiltration ne soulage pas suffisamment la douleur et n’améliore pas la qualité de vie, une intervention chirurgicale, telle qu’une prothèse de hanche, peut être envisagée.

Rééducation et réadaptation : Rétablissez la force de votre hanche après l’infiltration.

Après une infiltration pour arthrose de la hanche, le kinésithérapeute joue un rôle important pour aider à retrouver la mobilité. La rééducation et la réadaptation peuvent inclure les éléments suivants :

  • Exercices de renforcement musculaire
  • Mobilisation de l’articulation
  • Apprentissage de l’utilisation d’une canne

Protégez votre hanche : hygiène de vie et prévention de l’arthrose.

Pour maintenir la santé des articulations et prévenir d’autres problèmes de hanche, il est important d’adopter un mode de vie sain et de rester actif. Voici quelques recommandations :

  • Activité physique régulière, comme la marche
  • Maintien d’un poids santé pour réduire la pression sur les articulations
  • Contrôle de la glycémie pour les personnes atteintes de diabète

Références

https://www.lombafit.com/arthrose-de-la-hanche/

https://groupesantepourtous.com/infiltration-dacide-hyaluronique/
L’infiltration de cortisone: indications, procédure et résultats à attendre

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut