Infiltration pour arthrose de l’épaule : Tout savoir sur cette méthode

Article rédigé par le 17 juin 2023

L’infiltration pour arthrose de l’épaule fait partie des méthodes de prise en charge les plus courantes et les plus  efficaces de l’arthrose de l’épaule actuellement. Cette dernière se caractérise par la  détérioration progressive du cartilage qui recouvre les surfaces articulaires de l’articulation de l’épaule.

 L’infiltration pour arthrose de l’épaule contribue à limiter les symptômes causés par  cette atteinte, tels que la douleur, l’inflammation ou encore la limitation des mouvements de l’épaule.Parmi les différents types d’infiltration pour arthrose de l’épaule, on trouve les infiltrations de corticoïdes et la viscosuppléance ( infiltration d’acide hyaluronique).

Chacun de ces types d’infiltration pour arthrose de l’épaule  présente ses propres avantages et inconvénients. C’est ce que nous allons détailler  minutieusement dans ce présent article! 

Arthrose de l’épaule : Les points phares à connaître 

Anatomie de l’articulation de l’épaule 

L’ articulation de l’épaule est une articulation complexe formée par la jonction de l’omoplate (scapula) avec l’os du bras (humérus). 

A part la jonction osseuse, cette articulation est  également composée de plusieurs éléments qui travaillent ensemble pour permettre la mobilité de l’épaule: 

  • Le cartilage: recouvre les extrémités osseuses, il protège les os, limite leurs frictions et amortit les chocs. 
  • Ligaments et de tendons: Stabilise l’articulation et la relie aux muscles 
  • Liquide synoviale: Liquide visqueuse qui joue un rôle primordial dans la lubrification et la 
  • protection de l’articulation. Elle est contenu dans la membrane synoviale. 

Arthrose de l’épaule : zoom sur cette pathologie 

L’arthrose de l’épaule est une affection courante qui provoque la dégradation progressive du cartilage de l’articulation de l’épaule. 

Symptômes 

Les symptômes de l’arthrose de l’épaule comprennent: 

  • douleur profonde et sourde au niveau de l’épaule
  • diminution de la force musculaire
  • raideur articulaire 
  • difficulté à effectuer les mouvements courants de l’épaule ( élévation, rotation, extension, etc).

 Ces symptômes  s’aggravent progressivement avec le temps si des mesures de traitements ne sont pas prises. 

Traitements

Il existe plusieurs options de traitement qui peuvent soulager les symptômes de l’arthrose de l’épaule et améliorer sa fonctionnalité. Celles-ci incluent : 

  • les médicaments anti-douleurs et anti-inflammatoires
  • la physiothérapie pour renforcer les muscles autour de l’épaule
  • La pose de prothèse d’épaule 

Et bien sûr, l’infiltration pour arthrose de l’épaule. 

Infiltration pour arthrose de l’épaule :  qu’est-ce que c’est?

L’infiltration pour arthrose de l’épaule est une procédure médicale qui consiste à injecter des médicaments tels que des corticoïdes ou de l’acide hyaluronique directement dans l’articulation de l’épaule. 

Lorsque les traitements conservateurs ( prise d’ anti-inflammatoires non stéroïdiens et d’ antalgiques) n’ont pas été efficaces, on passe à l’infiltration de l’articulation. Dans la majorité des cas, l’infiltration suffit et est le summum de la prise en charge. 

Ce n’est qu’en cas de forme très évoluée et complexe qu’on passe à la pose de prothèse d’épaule. 

Les différentes types d’infiltration pour arthrose de l’épaule

Les médicaments fréquemment utilisés dans les infiltrations pour arthrose de l’épaule sont les suivants :

  • Corticoïdes : Les corticoïdes sont des médicaments anti-inflammatoires à base de cortisone. Ils possèdent des propriétés anti-inflammatoires puissantes et sont souvent indiqués pour les poussées douloureuses de l’arthrose d’épaule.
  • Infiltration d’acide hyaluronique : Cette technique consiste à injecter de l’acide hyaluronique dans l’articulation de l’épaule afin de compenser la carence en acide hyaluronique observée dans les articulations arthrosiques.  Il est principalement indiqué pour améliorer la lubrification et le fonctionnement de l’articulation.
RECOMMANDÉ :  Infiltration pour canal lombaire étroit : guide complet

Indications et contre-indications de l’infiltration pour arthrose de l’épaule 

Les principales indications

L’infiltration pour arthrose de l’épaule est généralement recommandée pour les patients souffrant des problèmes suivants :

  • Douleurs persistantes ou importantes liées à l’arthrose de l’épaule
  • Coiffe des rotateurs endommagée ou enflammée, provoquant une douleur et une limitation des mouvements. La coiffe des rotateurs est un ensemble de tendons qui coiffe et stabilise l’articulation de l’épaule.  
  • Capsulite rétractile, causée par un épaississement et un rétrécissement de la capsule articulaire de l’épaule. 
  • Tendinite de l’épaule qui est une inflammation des tendons environnants l’articulation et provoquant douleur et gonflement à l’épaule.  
  • Lésions du cartilage de l’épaule ou de la membrane synoviale

Contre-indications de l’infiltration

Comme toute procédure médicale, l’infiltration pour arthrose de l’épaule présente également des contre-indications. Parmi les situations pouvant contre-indiquer ce traitement, on trouve :

  • Une infection active de l’articulation, qui pourrait être aggravée par l’infiltration. 
  • Diabète non équilibré, car les corticoïdes utilisés pour les infiltrations peuvent provoquer une augmentation du taux de sucre dans le sang
  • Allergie à l’un des médicaments injectés lors de l’infiltration, ce qui pourrait entraîner une réaction allergique potentiellement handicapante, voire mortelle. 
  • Hypertension artérielle non contrôlée, car les corticoïdes peuvent provoquer une augmentation de la pression artérielle
  • En cas d’utilisation d’anticoagulants, la procédure peut présenter un risque de saignement excessif et non proportionnel à l’infiltration. 
  • Diagnostic différentiel : Il faut s’assurer que le diagnostic d’arthrose est juste, et qu’il ne s’agit pas d’une autre condition (comme la tendinite de la coiffe des rotateurs, une calcification, une bursite, de capsulite, etc.)

Procédure de l’infiltration pour arthrose de l’épaule

A titre d’informations, on vous délivre ci-après  les étapes principales de la procédure :

  • Préparation : Le patient est installé en position confortable, généralement assis ou allongé, avec l’épaule à traiter bien exposée.
  • Désinfection: Comme toutes les infiltrations intra-articulaires, les mesures d’asepsie doivent être rigoureuses. Avant d’injecter quoi que ce soit dans l’articulation de l’épaule, la région est d’abord nettoyée et bien aseptisée avec de l’alcool, de la bétadine, etc. 
  • Guidage : Pour optimiser la précision de l’injection, le médecin utilise l’échographie ou le guidage radiographique. Ces méthodes permettent de visualiser l’articulation et de suivre en temps réel le trajet de l’aiguille.
  • Anesthésie locale : Une anesthésie locale est souvent pratiquée pour minimiser la douleur lors de la procédure.
  • Infiltration : Le médecin effectue l’injection, en introduisant l’aiguille dans l’articulation en suivant le repérage échographique ou radiographique. Le médicament peut être un corticoïde, un anti-inflammatoire, ou un produit de viscosupplémentation (selon la sévérité de l’arthrose et l’indication thérapeutique).

Les traitements suite à une infiltration pour arthrose d’épaule

Le diagnostic et le traitement des douleurs de l’épaule d’origine arthrosique doivent toujours être réalisés par un professionnel de santé, qui pourra établir un plan de traitement adapté à chaque patient.

Traitement médical et suivi

Après l’infiltration, vous allez ressentir un soulagement de la douleur. Toutefois, un traitement médical, comme la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires, est souvent prescrit pour compléter l’effet de l’infiltration. 

Traitement chirurgical

Dans certains cas, lorsque l’infiltration et le traitement médical ne parviennent plus à soulager les symptômes de l’arthrose de l’épaule, une intervention chirurgicale peut être envisagée, comme une arthroplastie totale ou partielle de l’épaule.

  • Hémiarthroplastie : Cette intervention consiste à remplacer uniquement la tête de l’humérus par une prothèse.
  • Arthroplastie totale de l’épaule : Cette chirurgie comprend le remplacement de l’ensemble de l’articulation de l’épaule, y compris la tête de l’humérus et la cavité glénoïde, par des prothèses.
RECOMMANDÉ :  Infiltration pour calcification de l’épaule : guide détaillé 

Le choix de la technique chirurgicale dépendra de l’étendue de l’arthrose et de votre état général. 

l’infiltration pour arthrose de l’épaule : quels sont les risques?

Comme toute procédure médicale, l’infiltration pour arthrose d’épaule présente certains risques et effets secondaires. Voici quelques-uns des principaux risques associés à l’infiltration pour l’arthrose de l’épaule:

  • Infection: Bien que rare, il existe un risque d’infection à la suite de l’ infiltration. Les signes d’infection peuvent inclure un gonflement, une rougeur et une fièvre. Si vous présentez ces symptômes, consultez immédiatement votre médecin.
  • Effets secondaires: Les infiltrations de corticoïdes peuvent entraîner des effets secondaires similaires à ceux de la prise de corticoïdes par voie orale. Parmi les effets secondaires possibles, on trouve l’hyperglycémie (augmentation du taux de sucre dans le sang), surtout chez les patients prédisposés au diabète, l’hypocalcémie et l’hypokaliémie. 
  • Pression et gonflement: Après l’infiltration, il se peut que vous ressentez une augmentation temporaire de la douleur et du gonflement dans la zone de l’injection. Cela est généralement dû à la pression exercée par le liquide injecté dans l’articulation. Ces symptômes devraient disparaître après quelques jours.
  • Fièvre: Une légère fièvre peut survenir après l’infiltration, généralement en raison de la réaction de votre corps à la procédure. Si la fièvre persiste ou est très élevée, consultez votre médecin.

Les patients présentant certaines conditions médicales ou prenant des médicaments spécifiques présentent un risque accru d’effets secondaires ou de complications. 

Recommandations et conseils

Voici quelques recommandations et conseils pour optimiser les résultats obtenus après l’infiltration :

  • Repos : Il est recommandé de se reposer et d’éviter les mouvements intenses pendant les 24 heures suivant l’infiltration.
  • Suivi médical : Consultez régulièrement votre médecin pour évaluer l’évolution de vos symptômes et déterminer si des séances d’infiltration supplémentaires sont nécessaires.

Les résultats de ces interventions chirurgicales peuvent varier en fonction du type d’opération et de l’état de l’articulation. 

Traitements alternatifs à l’infiltration pour arthrose de l’épaule 

Plasma Riche en Plaquettes (PRP)

Le plasma riche en plaquettes est une option de traitement qui utilise les propriétés régénératrices du sang du patient pour favoriser la guérison des tendons et des articulations. 

Cette méthode consiste à prélever le sang du patient, à le centrifuger pour obtenir le plasma riche en plaquettes, puis à l’injecter dans l’articulation douloureuse sous contrôle échographique. 

Le PRP peut être utilisé pour traiter l’arthrose de l’épaule ainsi que d’autres affections.

Kinésithérapie (Physiothérapie)

La kinésithérapie est une approche non invasive qui vise à soulager la douleur et à améliorer la fonction de l’épaule. 

Elle comprend des exercices spécifiques pour augmenter la mobilité, renforcer les muscles et stabiliser l’articulation. 

Un kinésithérapeute peut également vous apprendre des techniques d’auto-massage et des postures appropriées pour prévenir les douleurs et les problèmes à l’avenir.

Contrôle Échographique

Le contrôle échographique est une technique d’imagerie médicale utilisée pour évaluer les tissus mous de l’épaule, notamment les tendons, les muscles et les ligaments. Cet examen permet au médecin de diagnostiquer et de proposer un traitement adapté à votre cas. 

Conclusion

En résumé, l’infiltration pour l’arthrose de l’épaule est une option thérapeutique visant à réduire la douleur et l’inflammation de l’articulation en injectant des médicaments tels que des corticoïdes ou de l’acide hyaluronique directement dans l’épaule.

 Cela peut être une solution si les autres traitements plus conservateurs n’ont pas apporté de soulagement efficace.

 La prise en charge de l’arthrose de l’épaule implique également des mesures complémentaires telles que des exercices de rééducation, des modifications du mode de vie et, dans les cas plus sévères, la chirurgie.

Références

https://groupesantepourtous.com/arthrose-de-lepaule-2/

https://groupesantepourtous.com/infiltration-dacide-hyaluronique/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut