Infiltration pour bursite de la hanche: Traitement efficace et rapide

Article rédigé par le 30 juillet 2023

La bursite de la hanche est une inflammation des bourses séreuses près de l’articulation de la hanche. Douleurs, gonflements et mobilité réduite en sont les symptômes.

 L‘infiltration pour bursite de la hanche, une option de traitement efficace et rapide, consiste à injecter des médicaments anti-inflammatoires dans l’articulation pour soulager la douleur et réduire l’inflammation.Une préparation adéquate et des soins appropriés sont essentiels pour garantir l’efficacité de cette intervention

Réduisez la douleur et l’inflammation de la bursite de la hanche avec une infiltration médicale sûre et efficace. Dans cet article, découvrez comment l’infiltration pour bursite de la hanche peut

La hanche : rappel anatomique

La hanche est une articulation essentielle dans le corps humain. Elle relie la cuisse au bassin et permet une grande amplitude de mouvements

L’articulation coxo-fémorale s’agit de la principale articulation de la hanche. Elle met en contact la tête du fémur (os de la cuisse) avec le bassin, plus précisément la cavité cotyloïde.

Ci-après quelques éléments clés de la hanche :

  • l’os iliaque, l’ischion et le pubis sont les trois os qui forment le bassin et se rejoignent au niveau de l’acétabulum.
  • La capsule articulaire est renforcée par des ligaments forts et épais qui assurent la stabilité de l’articulation.
  • Plusieurs groupes musculaires entourent et s’insèrent sur la hanche, comme les muscles fessiers, les muscles de la cuisse, et les muscles psoas iliaque.
  • La hanche comporte plusieurs bourses séreuses, dont la bourse trochantérienne. Cette dernière se situe entre l’os du grand trochanter et les tendons du muscle moyen fessier.

La bursite de la hanche : points à savoir sur cette pathologie

Définition

La bursite de la hanche est une condition inflammatoire qui affecte les bourses séreuses, des petits sacs remplis de liquide qui se trouvent autour des articulations et qui réduisent la friction entre les tissus. 

Dans le cas de la hanche, on parle notamment de la bursite trochantérienne qui affecte la bourse située au niveau du grand trochanter, une proéminence osseuse sur le côté de la hanche.

Causes

Cette condition peut être provoquée par diverses causes, telles que:

  • Traumatismes ou chutes
  • Surmenage lié à des activités sportives ou physiques intenses
  • Maladies inflammatoires telles que l’arthrite ou la polyarthrite rhumatoïde

Symptômes

Parmi les symptômes de la bursite de la hanche, on retrouve:

  • Douleur latérale de la hanche, qui s’aggrave lors de mouvements ou de la pression
  • Enflure et rougeur dans la région du grand trochanter
  • Douleur ressentie lorsqu’on est allongé du côté touché

Remarques

Cependant, l’infiltration n’est pas indiquée pour toutes les pathologies de la hanche. Voici quelques autres conditions pouvant provoquer des douleurs similaires à la bursite :

  • Arthrose : une maladie dégénérative des articulations entraînant une détérioration progressive du cartilage
  • Tendinite du psoas : inflammation du tendon du muscle psoas-iliaque
  • Capsulite : inflammation de la capsule articulaire de la hanche
  • Coxarthrose : arthrose touchant spécifiquement l’articulation de la hanche

Il est important de consulter un médecin pour un diagnostic précis et une évaluation de la meilleure option de traitement, car l’infiltration peut présenter des risques et des effets secondaires, et elle n’est pas adaptée à toutes les situations.

Indications et contre-indications de l’infiltration pour bursite de la hanche

Voici quelques indications et contre-indications à prendre en compte avant de subir cette procédure :

RECOMMANDÉ :  Infiltration du rachis cervical : Guide complet

Indications 

  • Douleurs persistantes malgré le traitement par anti-inflammatoires
  • Diagnostic établi par radiographie et/ou échographie
  • L’absence d’amélioration avec des méthodes de traitement conservatrices (repos, physiothérapie, etc.)

Contre-indications 

  • Infection active de l’articulation
  • Diabète non équilibré
  • Anticoagulation en cours
  • Allergie aux médicaments injectés notamment le cortisone

Si vous présentez une ou plusieurs contre-indications mentionnées ci-dessus, il est fortement recommandé de discuter avec votre médecin des autres options thérapeutiques disponibles dans votre cas.

Procédure de l’infiltration pour bursite de la hanche

Voici les étapes clés de la procédure :

  • Consultation avec le médecin : Avant la procédure, il est important de discuter avec votre médecin de vos antécédents médicaux, de vos médicaments actuels et de toute allergie que vous pourriez avoir.
  • Anesthésie locale : Pour minimiser l’inconfort pendant la procédure, une anesthésie locale sera appliquée sur la zone de la hanche où l’infiltration sera injectée.
  • Fluoroscopie : une technique d’imagerie appelée fluoroscopie peut être utilisée afin de guider l’infiltration avec précision. La fluoroscopie permet au médecin de visualiser l’articulation de la hanche en temps réel et d’identifier le site exact de la bursite.
  • Injection : Une fois le site d’injection repéré, le médecin insérera une aiguille fine dans la région de la hanche et administrera le médicament approprié. Les médicaments couramment utilisés sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou des corticostéroïdes, selon la gravité de l’inflammation et de la douleur.
  • Fin de la procédure : L’aiguille sera retirée et un pansement sera appliqué sur le site d’injection.

À quoi s’attendre ?

Après une infiltration pour bursite de la hanche, il est important de connaître les résultats auxquels on peut s’attendre en terme de soulagement de la douleur et d’amélioration de la mobilité.

  • Réduction de la douleur : L’infiltration de la hanche vise à diminuer la douleur causée par la bursite. Cela inclut la douleur localisée dans la région de la hanche. L’effet est généralement ressenti quelques jours après la procédure.
  • Amélioration de la mobilité : Une réduction de la douleur permettra d’améliorer la mobilité de la hanche et de faciliter la réalisation des mouvements répétitifs. Cela facilitera également la participation à des activités physiques et la poursuite des traitements de kinésithérapie ou de physiothérapie.
  • Protection du cartilage : L’infiltration de la hanche peut également aider à protéger le cartilage des articulations en réduisant l’inflammation et en aidant à prévenir leur usure prématurée.
  • Effets de l’acide hyaluronique : Lorsqu’une infiltration d’acide hyaluronique est utilisée, cela peut apporter des bénéfices supplémentaires tels que la lubrification des articulations et la promotion de la régénération du cartilage.

Il est important de noter que les résultats varient en fonction de chaque individu et de la gravité de la bursite. Un examen clinique et un suivi post-traitement avec le médecin sont recommandés pour évaluer les progrès.

N’oubliez pas que l’infiltration pour bursite de la hanche est un traitement visant à soulager la douleur et l’inflammation, mais il ne s’agit pas d’une solution définitive. En complément de cette procédure, il est essentiel d’adopter des mesures préventives, telles que des étirements réguliers, des pauses et des échauffements avant les activités physiques.

Infiltration pour bursite de la hanche : quels sont les risques ?

L’infiltration pour bursite de la hanche offre plusieurs avantages. Cependant, il est important de prendre en compte les risques potentiels associés à cette procédure.

Infection

L’une des complications possibles d’une infiltration est l’infection. Les médecins suivent des procédures d’asepsie pour minimiser ce risque. Cependant, les symptômes tels que rougeur, chaleur ou douleur accrue doivent être surveillés et signalés à votre médecin si nécessaire.

RECOMMANDÉ :  Infiltration pour Rhizarthrose : explications du médecin (tout savoir) 

Radiographies

L’utilisation de radiographies pour guider l’infiltration est courante et augmente la sécurité de la procédure en assurant que l’aiguille est correctement placée. Cependant, les radiographies elles-mêmes peuvent présenter un faible risque d’exposition aux radiations.

Hémorragie

Un risque rare mais possible de l’infiltration est l’hémorragie, ou saignement. Les médecins prennent soin de minimiser ce risque en utilisant des techniques appropriées et en surveillant le patient après la procédure.

Augmentation de la glycémie

Une infiltration pour bursite de la hanche peut aussi causer une augmentation de la glycémie, en particulier chez les patients diabétiques

Traitements alternatifs

Il existe plusieurs traitements alternatifs pour soulager la douleur et l’inflammation associées à la bursite de la hanche.

 Voici quelques-unes des options non invasives que vous pourriez envisager :

  • AINS (Anti-inflammatoires non stéroïdiens) : Les AINS sont des médicaments couramment utilisés pour réduire l’inflammation et soulager la douleur. Ils peuvent être pris sous forme de comprimés ou appliqués localement sous forme de crème.
  • Glace : Appliquer de la glace sur la zone affectée pendant 10 à 15 minutes plusieurs fois par jour peut aider à réduire l’inflammation et soulager la douleur.
  • Exercices de renforcement avec un kinésithérapeute : Le renforcement des muscles de la hanche et du genou peut aider à réduire la pression sur la bourse et à prévenir de futures inflammations.
  • Étirements : Les exercices d’étirement peuvent favoriser la souplesse et aider à prévenir les tensions musculaires.
  • Protection du genou : dans certains cas la douleur de la hanche affecte également le genou, vous pouvez envisager donc l’utilisation de supports, tels que des orthèses ou des attelles, pour réduire la pression et la charge sur l’articulation du genou.

Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé avant d’essayer l’un de ces traitements alternatifs pour la bursite de la hanche. Ils pourront vous conseiller sur le traitement le plus approprié pour votre situation, en tenant compte de vos antécédents médicaux et de la gravité de votre inflammation.

Infiltration pour bursite de la hanche : que faire si ça ne fonctionne pas ? 

Infiltration de PRP 

Le traitement par plasma riche en plaquettes (PRP) peut être une option pour stimuler la guérison des tissus affectés. Cette technique consiste à injecter le propre sang du patient, prélevé et concentré en plaquettes, dans la zone lésée pour encourager la réparation.

Viscosuppléance

Il s’agit d’une procédure où un gel à base d’acide hyaluronique est injecté dans l’articulation de la hanche pour améliorer sa fonction et réduire la douleur.

Chirurgie

Si les traitements non chirurgicaux tels que les infiltrations pour la bursite de la hanche ne donnent pas de résultats satisfaisants, il peut être nécessaire d’envisager d’autres options. 

La chirurgie peut inclure des interventions telles que :

  • Chirurgie lombaire : Dans certains cas, la douleur associée à la bursite de la hanche peut provenir de problèmes de dos, tels que des hernies discales ou des sténoses rachidiennes. Un traitement chirurgical du dos peut alors être recommandé.
  • Chirurgie de la cheville : Si la bursite de la hanche est provoquée par des problèmes de chevilles, tels que des tendinites ou des entorses récurrentes, une intervention chirurgicale à ce niveau peut être envisagée pour réaligner et stabiliser les articulations.
  • Mise en place d’une prothèse de la hanche : cette intervention consiste à remplacer les parties endommagées de l’articulation de la hanche.

Cependant, la chirurgie n’est généralement envisagée qu’en dernier recours, lorsque les autres options ont échoué et que la douleur et les limitations fonctionnelles sont importantes.

Références

https://www.lombafit.com/bursite-de-la-hanche/

https://www.lombafit.com/douleurs-a-la-hanche/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.1 / 5. Nombre de votes 10

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut