Infiltration pour capsulite rétractile : Tout savoir

Article rédigé par le 1 décembre 2023
Partagez avec vos proches concernés
0
(0)

L‘infiltration pour capsulite rétractile (épaule gelée) représente une option thérapeutique visant à soulager la douleur et à améliorer la mobilité de l’articulation. Cette technique consiste en l’injection d’une solution contenant généralement une combinaison d’anesthésique et de corticostéroïdes pour réduire l’inflammation et favoriser la guérison.

Afin d’optimiser l’efficacité des infiltrations, il est essentiel de les associer à un programme de rééducation approprié, comprenant des exercices d’étirement, de renforcement et de mobilité.

Que vous soyez un patient envisageant cette option thérapeutique ou simplement désireux d’en savoir plus sur les traitements de la capsulite rétractile de l’épaule, cet article sera une ressource précieuse pour mieux appréhender cette pratique médicale.

Rappel anatomique

L’épaule est une région complexe du corps humain composée de plusieurs articulations et structures importantes. Dans cette section, nous allons aborder brièvement l’anatomie de l’épaule et ses principales structures en mettant l’accent sur les articulations suivantes :

  • Articulation gléno-humérale
  • Articulation acromio-claviculaire
Source

L’articulation gléno-humérale est une articulation qui forme la jonction entre l’omoplate (scapula) et l’os du bras (humérus). Les mouvements principaux de cette articulation comprennent :

  • Abduction/Adduction
  • Rotation interne et externe
  • Élévation
  • Inclinaison
  • Flexion

L’articulation acromio-claviculaire est une articulation située entre l’extrémité externe de la clavicule (os du cou) et l’acromion (un processus saillant de l’omoplate). Cette articulation permet de coordonner les mouvements du bras et de l’omoplate en assurant une stabilité optimale de l’épaule.

La mobilité de l’articulation de l’épaule repose principalement sur l’action coordonnée du muscle deltoïde, qui confère la force nécessaire, et des muscles constituant la coiffe des rotateurs, qui jouent un rôle crucial dans l’amorce des mouvements et la stabilisation de la tête de l’humérus.

Capsulite rétractile, vue d’ensemble

La capsulite rétractile, également connue sous le nom d’épaule gelée, est une affection bénigne de l’articulation de l’épaule. Elle se caractérise par une inflammation et un épaississement de la capsule articulaire de l’épaule, entraînant une diminution progressive de la mobilité et une douleur dans l’articulation.

Plus fréquente chez les femmes de 40 à 60 ans, cette condition peut toucher n’importe qui.

Source

Voici quelques informations clés sur la capsulite rétractile :

  • Symptômes : la capsulite rétractile se manifeste par une douleur débilitante dans l’épaule et une restriction graduelle, progressive de mouvements dans toutes les directions (abaissement, rotation, abduction, adduction, élévation, inclinaison, flexion). La douleur peut s’aggraver pendant la nuit et perturber le sommeil.
  • Causes : les causes exactes de la capsulite rétractile ne sont pas encore clairement établies, cependant, plusieurs facteurs de causalité peuvent y être associés telles que : des blessures ou traumatismes à l’épaule, les troubles thyroïdiens et les maladies cardiaques, peuvent augmenter le risque de développer cette affection.
  • Diagnostic : le diagnostic de la capsulite rétractile repose sur l’évaluation clinique. Le médecin procédera à un examen physique pour évaluer l’amplitude des mouvements de l’épaule et déterminer la présence de douleur. Une radiographie ou une IRM, peuvent être nécessaires pour exclure d’autres causes des symptômes.
  • Infiltration pour capsulite rétractile de l’épaule : l’infiltration, qui consiste en l’injection d’un médicament (corticoïdes ou une solution saline) au niveau de l’articulation, peut être proposée comme option thérapeutique pour soulager la douleur et améliorer la mobilité de l’épaule.

Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé si vous pensez souffrir d’une capsulite rétractile, afin d’obtenir un diagnostic précis et d’explorer les options thérapeutiques adaptées à votre situation.

Quand faut-il envisager une infiltration pour capsulite rétractile ?

L’infiltration est un traitement courant utilisé pour soulager la douleur et améliorer la fonction de l’épaule en cas de capsulite rétractile.

Voici quelques indications et contre-indications de cette procédure :

  • Douleur persistante : l’infiltration est indiquée lorsque la douleur à l’épaule est sévère et persistante, malgré les traitements conservateurs tels que les médicaments anti-inflammatoires et la physiothérapie.
  • Diagnostic : il s’agit de l’infiltration test qui sera effectuée lorsque le médecin n’est pas en mesure de déterminer la cause de la douleur ressentie au niveau de l’épaule.
  • Réduction de l’amplitude de mouvement : une infiltration peut être bénéfique si la capsule rétractile limite considérablement l’amplitude de mouvement de l’épaule, entraînant une gêne et une incapacité fonctionnelle.
  • Echec des traitements conservateurs : l’infiltration peut être une alternative en cas d’absence d’amélioration de la symptomatologie après l’utilisation des traitements classiques (AINS, kinésithérapie, application de chaud et de froid)

Quand faut-il l’éviter ?

  • Infection : l’infiltration est contre-indiquée en cas d’infection active de la peau, des tissus sous-jacents ou de l’articulation elle-même. Introduire une aiguille dans une zone infectée peut propager l’infection.
  • Diabète non contrôlé : les patients atteints de diabète doivent être traités avec prudence, car les corticostéroïdes utilisés dans l’infiltration peuvent affecter l’équilibre glycémique et aggraver la maladie.
  • Allergie aux médicaments utilisés : en cas d’allergie connue à l’un des médicaments utilisés pour l’infiltration (par exemple, les corticostéroïdes ou les anesthésiques locaux), la procédure doit être évitée.
  • Diagnostic différentiel : Il faut s’assurer que le diagnostic de capsulite rétractile est juste, et qu’il ne s’agit pas d’une autre condition (comme la tendinite de la coiffe des rotateurs, une calcification, une bursite, de l’arthrose, etc.)

En résumé, l’infiltration pour capsulite rétractile doit être évitée en cas d’infection, de diabète non contrôlé ou d’allergie aux médicaments utilisés. Vous devez toujours consulter un médecin pour déterminer si l’infiltration est appropriée pour votre situation spécifique.

Comment se déroule une infiltration pour capsulite rétractile ?

Linfiltration de l’épaule est une procédure médicale consistant en l’injection ciblée de médicaments pour le traitement des affections rhumatologiques. Cette technique vise à réduire la douleur en plaçant directement les médicaments en contact avec l’articulation affectée.

Source

Le traitement de la capsulite de l’épaule par infiltration ne peut se faire qu’après 3 à 6 semaines de traitement basique. Elle n’est pratiquée que lorsque le traitement par kinésithérapie se révèle inefficace

Procédure

  • Échographie : avant de réaliser l’infiltration, une échographie de l’épaule peut être effectuée pour mieux visualiser les structures articulaires et le niveau d’inflammation. Ceci aide également à déterminer l’emplacement précis pour l’injection.
  • Préparation : le patient est installé confortablement, et la zone de l’épaule est désinfectée pour éviter les infections.
  • Anesthésie locale : une anesthésie locale est généralement appliquée pour minimiser l’inconfort durant la procédure.
  • Infiltration intra-articulaire : une aiguille est introduite dans l’articulation de l’épaule sous guidage échographique, et une combinaison de médicaments est injectée. Ces médicaments incluent généralement des corticoïdes pour réduire l’inflammation et un anesthésique pour soulager la douleur.
  • Arthrographie distensive : dans certains cas, une arthrographie distensive peut être réalisée en complément de l’infiltration. Cette technique consiste à injecter une solution saline dans l’articulation de l’épaule pour distendre la capsule articulaire et faciliter la mobilité.

Il est important de noter que le soulagement de la douleur et l’amélioration de la mobilité peuvent varier en fonction de chaque patient.

Les infiltrations de corticoïdes peuvent être répétées si nécessaire, mais il est essentiel de respecter un intervalle minimum entre les injections pour éviter les effets secondaires (03 injections par an).

Une rééducation et des exercices réguliers sont également recommandés pour optimiser les résultats de l’infiltration.

Quels sont les risques de l’infiltration pour capsulite rétractile ?

L’infiltration pour capsulite rétractile de l’épaule est une procédure médicale courante. Cependant, comme toute intervention, elle comporte certains risques et effets secondaires.

Voici les principaux éléments à prendre en compte:

  • Effets secondaires: bien que rares, les effets secondaires peuvent inclure des douleurs au site d’injection, des infections, des hématomes ou des réactions allergiques aux médicaments utilisés.
  • Glycémie: les patients diabétiques doivent être particulièrement vigilants, car l’injection de corticoïdes peut entraîner une augmentation temporaire de la glycémie. Il est essentiel de surveiller étroitement la glycémie et d’ajuster le traitement du diabète si nécessaire.
  • Atteinte neurologique: bien que très rare, il y a un risque d’atteinte neurologique lors de l’infiltration, notamment si l’aiguille touche accidentellement un nerf. Cela peut provoquer des douleurs, des engourdissements ou des faiblesses musculaires dans la zone concernée.

En général, l’infiltration pour capsulite rétractile de l’épaule est considérée comme sûre et efficaces lorsqu’elle est réalisée par un médecin expérimenté. Toutefois, il est important de peser les avantages et les risques potentiels avant de décider de suivre ce traitement.

Si ça ne fonctionne pas, chirurgie ?

Dans certains cas, si l’infiltration pour capsulite rétractile de l’épaule ne donne pas de résultats satisfaisants, la chirurgie peut être envisagée.

Ce type d’intervention est souvent recommandé lorsqu’un patient présente des symptômes chroniques ou graves qui n’ont pas été soulagés après des mois de thérapie physique et d’exercices.

L’arthroscopie est une forme de traitement de la capsulite rétractile qui peut impliquer la libération des adhérences et du tissu cicatriciel autour de l’articulation de l’épaule par de très petites incisions.

Il est également possible d’effectuer une libération chirurgicale ouverte si la cause de l’épaule gelée ne peut être localisée par arthroscopie ou s’il est nécessaire d’accéder à de plus grandes zones.

Toutefois, Il est impératif que le patient prenne rendez-vous avec son médecin pour évaluer les facteurs de risque liés aux différentes options de traitement disponibles pour la capsulite rétractile de l’épaule, avant de prendre toute décision relative aux plans de traitement futurs.

Références

Capsulite rétractile (épaule gelée) : Définition et prise en charge – TMS Membres Supérieurs (tms-membre-superieur.com)

La capsulite à l’épaule : causes et traitement | RDS.ca

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Auteur / autrice

  • Mehdi Toufik

    Je m’appelle Mehdi Toufik,  je suis médecin généraliste et rédacteur web francophone. En tant que professionnel de santé, je passe mon temps à lire et à me documenter sur toutes les informations scientifiques pour en extraire l’essentiel. Ma passion pour la littérature et l’écriture m’ont amené à me lancer dans la rédaction d’articles portant sur le thème : santé et bien-être, en proposant des articles uniques et originaux, agréables à lire. Mon parcours: 1- Université Abderhamane Mira, Béjaia, Algérie : http://univ-bejaia.dz/ 2- Stage d'un an dans 4 spécialités différentes (Cardiologie, Pédiatrie, ORL/CMF, Gynecologie-obstétrique) dans le cadre de ma 7 -ème et dernière année d'études. 3 - Hôpital ou j'ai travaillez et effectuer mes stages : http://chubejaia.dz/

Retour en haut