Infiltration pour lumbago: traitement efficace et rapide

Article rédigé par le 2 mars 2024

L’infiltration pour lumbago, connue également sous le nom d’infiltration épidurale, est un traitement médical largement utilisé pour soulager les douleurs lombaires, telles que la sciatique et les lombalgies chroniques. 

Cette méthode consiste à administrer des médicaments directement dans la zone affectée. Si vous cherchez un soulagement efficace pour votre lumbago, l’infiltration pour lumbago peut être une option intéressante à considérer.

Il est important de souligner qu’une rééducation adaptée est généralement recommandée après une infiltration pour lumbago. Cela permet de prévenir les rechutes éventuelles et d’améliorer la force et la mobilité du dos. Toutefois, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour évaluer si l’infiltration pour lumbago est adaptée à votre situation. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les avantages liés à l’infiltration pour lumbago, retrouvez toutes les informations nécessaires dans cet article.

La vertèbre lombaire : rappel anatomique

La colonne vertébrale est un élément clé de notre anatomie, composée de 33 vertèbres et soutenant l’ensemble du squelette. Elle est divisée en différentes régions : cervicale, thoracique (ou dorsale) , lombaire, sacrée et coccygienne. 

Les vertèbres lombaires sont situées dans le bas du dos et sont composées de 5 vertèbres (L1 à L5). Elles  sont constituées de plusieurs éléments :

  • Corps vertébral : la partie antérieure de la vertèbre, solide et résistante, supportant l’essentiel du poids du corps
  • Arc vertébral : la partie postérieure, entourant le canal rachidien, abritant la moelle épinière
  • Processus transverses : petites protubérances latérales où s’insèrent les muscles
  • Processus épineux : saillie osseuse où s’attachent les ligaments et les muscles du dos

Entre chaque vertèbre, on trouve un disque intervertébral. Ce disque sert d’amortisseur entre les vertèbres, assure la mobilité et participe au maintien de la structure de la colonne.

Autour de chaque vertèbre, il y a des articulations qui permettent les mouvements de la colonne vertébrale. Ces articulations apophyso-postérieures jouent un rôle essentiel dans la transmission des forces entre les vertèbres.

Les muscles du dos se trouvent de chaque côté de la colonne vertébrale et sont responsables de la mobilité et de la stabilité du rachis. Ils permettent de réaliser les mouvements de flexion, d’extension, de rotation et d’inclinaison latérale.

Le lumbago (lombalgie aiguë ) : qu’est ce que c’est ?

La lombalgie est une douleur ressentie au niveau des vertèbres lombaires, situées en bas du dos. Elle est souvent appelée « mal de dos », ou « tour de rein ». Cette douleur peut être accompagnée d’un sentiment de blocage ou de difficultés à réaliser certains mouvements.

Le lumbago, quant à lui, est une lombalgie aiguë qui dure généralement entre 1 et 6 semaines. Il se caractérise par une douleur intense et soudaine au bas du dos, limitant significativement les mouvements du patient.

Infiltration pour lumbago : traitement efficace pour soulager la douleur

L’infiltration pour lumbago est une technique médicale utilisée pour soulager les douleurs au niveau du dos, principalement celles causées par la lombalgie et le lumbago

Le traitement consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire (généralement un corticoïde) directement dans la région concernée pour diminuer l’inflammation et atténuer la douleur.

RECOMMANDÉ :  Infiltration lombaire : Guide complet

Pour bien comprendre le processus, voici les étapes principales:

  • Consultation médicale pour évaluer la nécessité de l’infiltration
  • Préparation du patient, y compris anesthésie si nécessaire
  • Réalisation de l’infiltration avec injection du médicament anti-inflammatoire
  • Repos et surveillance post-procédure pour vérifier l’absence de complications
  • Reprise progressive des activités, en tenant compte des recommandations médicales

Il est important de noter que l’infiltration n’est pas une solution définitive, mais plutôt un moyen de soulager temporairement les douleurs lombaires et lumbago. 

En parallèle, il est essentiel de suivre un traitement global comprenant une rééducation, des exercices, et éventuellement des changements de posture pour prévenir la récidive des douleurs et améliorer la qualité de vie à long terme.

Indications et contre-indications de l’infiltration pour lumbago

Voici quelques indications et contre-indications concernant cette procédure :

Indications

Les infiltrations sont généralement recommandées lorsque les traitements médicamenteux, tels que les anti-inflammatoires et la cortisone, ne procurent pas une amélioration significative de la douleur. 

Contre-indications 

  • Infection active de l’articulation
  • Anticoagulation
  • Diabète non équilibré
  • Allergie aux corticoïdes

Procédure de l’infiltration pour lumbago : Étapes et déroulement

La procédure d’infiltration pour lumbago comprend plusieurs étapes importantes.

Position du patient

Le patient doit généralement être en position couchée sur le ventre ou sur le côté pendant la procédure. Cela permet au médecin d’accéder plus facilement à la zone à infiltrer.

Guidage radiologique, échographique ou scanographique

Le médecin utilise un guidage radiologique, échographique ou scanographique pour s’assurer que l’aiguille est placée exactement à l’endroit souhaité. 

Cela permet de réduire les risques associés à la procédure et d’optimiser les chances de succès du traitement.

Infiltration épidurale et infiltration lombaire

Il existe deux types d’infiltrations couramment utilisées pour traiter le lumbago : l’infiltration épidurale et l’infiltration lombaire.

  • L’infiltration épidurale vise à diminuer l’inflammation et la douleur provenant d’une ou plusieurs racines nerveuses à l’intérieur du rachis.
  • L’infiltration lombaire consiste à injecter des corticoïdes directement dans l’articulation, ce qui permet de réduire l’inflammation et la douleur.

Injection de corticoïdes

Lors de l’infiltration, le médecin injecte des corticoïdes, qui sont des médicaments anti-inflammatoires. 

Ces médicaments permettent de soulager la douleur en réduisant l’inflammation des racines nerveuses et des articulations.

Quels sont les risques de l’infiltration pour lumbago ?

L’infiltration pour lumbago est généralement une procédure sûre, mais comme toute intervention médicale, elle présente certains risques. 

Voici quelques-uns des risques potentiels liés à cette technique :

  • Efficacité : Il est important de noter que l’infiltration épidurale n’est pas efficace chez tous les patients et les effets peuvent varier.
  • Infections : Comme pour toute procédure invasive, il y a un faible risque d’infection au site d’injection. Cependant, les infections sont rares et peuvent être minimisées en suivant des protocoles d’hygiène stricts.
  • Syncope : Certains patients peuvent ressentir des évanouissements ou des vertiges après l’infiltration.
  • Interaction avec les anticoagulants : les médicaments anticoagulants peuvent augmenter le risque de saignement lors de l’infiltration.
  • Douleurs persistantes : Dans certains cas, les douleurs au dos peuvent persister même après l’infiltration.
  • Hémorragie 
  • Réactions allergiques

Cependant, voici quelques précautions que vous pouvez prendre pour minimiser ces risques :

  • Repos durant les 24 à 48 heures suivant l’infiltration
  • Application de glace pour réduire l’inflammation
  • Prise d’acétaminophène au besoin pour soulager la douleur

À quoi s’attendre après une infiltration pour lumbago ? 

Les résultats 

Après une infiltration pour lumbago, les patients peuvent s’attendre à une amélioration de leurs douleurs dorsales. En général, l’apaisement des douleurs survient dans les 48 heures suivant l’intervention. 

RECOMMANDÉ :  Infiltration pour cruralgie : Guide complet

Cependant, les résultats peuvent varier d’une personne à l’autre, et le soulagement escompté n’est pas toujours au rendez-vous.

Conseils et recommandations 

Traitements médicamenteux 

Voici une liste des traitements médicamenteux qui sont souvent recommandés pour complémenter l’infiltration:

  • Paracétamol : un médicament antalgique et antipyrétique 
  • Ibuprofène : un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS)

Il est important de noter que ces traitements médicamenteux doivent être pris selon les recommandations du médecin et ne doivent pas être considérés comme un substitut à une infiltration pour lumbago.

Séances de rééducation 

Les patients peuvent aussi être orientés vers des séances de rééducation pour prévenir la récidive des douleurs dorsales. 

La rééducation peut inclure des exercices de renforcement musculaire, d’étirement, et des techniques de relaxation. Cela favorise une récupération plus rapide et une meilleure prévention des douleurs à long terme.

En somme, il est essentiel de compléter l’infiltration pour lumbago avec des séances de rééducation pour obtenir les résultats les plus durables possible.

Traitements Alternatifs

Exercices et activité physique

 Cela peut inclure des mouvements spécifiques pour renforcer la zone lombaire ainsi qu’augmenter la flexibilité. Certaines activités recommandées sont :

  • La marche
  • La natation
  • Le yoga

Kinésithérapie et ostéopathie

La rééducation par kinésithérapie (physiothérapie) et les séances chez un ostéopathe peuvent aider à traiter le lumbago. 

Ces thérapies manuelles visent à rétablir l’équilibre musculaire et articulaire et à diminuer les douleurs lombaires.

Chaleur et coussin

L’application de chaleur sur la zone douloureuse, comme avec une bouillotte, peut aider à détendre les muscles et soulager les douleurs lombaires.

 Un coussin ergonomique adapté peut également contribuer à un meilleur maintien de la colonne vertébrale lors de la position assise et éviter ainsi les douleurs.

Ceinture lombaire

Le port d’une ceinture lombaire peut offrir un soutien supplémentaire aux personnes souffrant de lumbago durant les activités quotidiennes. 

Différentes approches thérapeutiques

D’autres méthodes de traitement naturelles peuvent être complémentaires pour soulager le lumbago, parmi lesquelles:

Traitements chirurgicales 

Si l’ infiltration pour lumbago ne soulage pas efficacement la douleur, d’autres options peuvent être envisagées, telles que la chirurgie. 

Avant d’envisager une intervention chirurgicale, il est important de consulter un rhumatologue, un orthopédiste ou un kinésithérapeute pour discuter des alternatives et de la prévention.

Voici quelques cas où vous devez recourir à la chirurgie 

  • Compression du nerf sciatique : en cas de compression du nerf sciatique causant des douleurs persistantes, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour libérer les racines nerveuses.
  • L4-L5 et L5-S1 : ces niveaux vertébraux sont souvent touchés par le lumbago et peuvent nécessiter une intervention chirurgicale si les infiltrations et les traitements conservateurs ne sont pas efficaces.
  • Douleur chronique : si la douleur devient chronique et impacte considérablement la qualité de vie, la chirurgie peut être prise en compte.

Prévention 

Pour prévenir le lumbago, il est important de suivre ces conseils :

  • Maintenir une posture correcte lorsqu’on est assis et debout
  • Renforcer les muscles du tronc par des exercices appropriés
  • Éviter de soulever des objets lourds de manière incorrecte
  • Garder un poids corporel sain pour éviter une pression excessive sur le dos.

Références

https://www.lombafit.com/lumbago-a-z/

Infiltration pour lombalgie : traitement efficace et rapide
3 exercices à faire après un lumbago (en vidéo)

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut